Flappy Bird n’est plus disponible chez Apple et Android

Nul besoin de représenter ce jeu tant son succès a été grand. Il est passé, presque du jour au lendemain, des tréfonds de l’App Store au haut du classement. Il générait, paraît-il, 50 000  dollars de revenu par jour à son créateur. La semaine denière, il était téléchargés plus de 3 millions de fois par jour… Mais, dans la nuit de dimanche à lundi, Flappy Bird nous a quitté.

Personne ne semble exactement savoir pourquoi le créateur vietnamien du jeu, Dong Nguyen, a retiré sa poule aux oeufs d’or de l’App Store et de l’Android Market après avoir simplement déclaré sur Twitter qu’il n’en pouvait plus.

I am sorry ‘Flappy Bird’ users, 22 hours from now, I will take ‘Flappy Bird’ down. I cannot take this anymore.

Mais les rumeurs vont bon train, comme par exemple le fait que ce serait une conséquence de la  pression exercée par Nintendo en raison de la forte inspiration du monde de Mario Bros (ce que l’entreprise nippone dément, évidemment). Les sombres histoires ressortent également : usage de robot pour booster le classement du jeu en améliorant sa note et plagiat d’un jeu développé pour Facebook en 2011 par Kek, un dessinateur français.

Ce retrait est donc semble-t-il l’occasion de revenir sur un succès étonnant pour en dire… que c’était un succès étonnant. C’est également, apparemment, un moment pour tenter de se faire beaucoup d’argent en revendant un téléphone ou une tablette, avec le jeu installé dessus, à des prix exorbitants. C’est n’est en tout cas pas le moment de désinstaller son jeu, sous peine de ne plus jamais le revoir.

Plusieurs jeux voguent déjà sur la vague Flappy Bird. les applications « « Flappy Bird quelque chose» ou « Flappy quelque chose » sont déjà nombreuses. En voici 3, dont deux accessibles à ceux qui n’ont ni smartphone, ni tablette.

1°) Flappy Doge : un jeu flash, en ligne. Vous pouvez donc y jouer depuis votre PC. C’est exactement la même chose que Flappy Bird, si ce n’est que l’oiseau est remplacé par un chien.

2°) Ironpants : disponible sous IOs et sous Android, cette version vous propose de faire voler un super héros entre des piles de caisses.

3°) Flappy Bird Typing Tutor dont on lit déjà qu’il est plus addictif et plus frustrant que Flappy Bird. L’idée est la même, il faut faire passer le petit oiseau entre des éléments de décors. Mais pas simplement en tappant sur l’écran, non, car ce jeu se passe encore sur PC : il faut taper les mots inscrits en haut de l’écran. Plus vous tapez vite, plus l’oiseau monte. Prérequis pour pouvoir jouer : savoir taper à l’ordinateur sans regarder le clavier.

Les dernières publications

5 réflexions au sujet de “Flappy Bird n’est plus disponible chez Apple et Android”

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard