Frédéric Lefebvre fait une Jean-Marie Le Pen


Frédéric Lefebvre était interviewé par Thierry Guerrier sur Europe 1 ce jeudi. Le porte-parole de l’UMP a fait du Lefebvre, dire tout haut ce que Le Pen dit tout haut, selon Guy Birembaum sur son blog, sur l’immigration qu’il associe à la délinquance.

La délinquance, chacun sait qu’il y a des liens avec l’immigration. Chacun le sait. C’est souvent pas correct de le dire, mais c’est une réalité que chacun connaît.

Il n’oulblie pas de taper sur le PS :

Oser, de la part du PS, critiquer la politique en matière de sécurité, quel culot !
Le Parti socialiste était en train de « renouer avec sa stratégie habituelle. Il s’est brûlé en 2002 en faisant monter le Front national. Les socialistes n’ont rien appris, rien compris. Nous, au contraire, on tire les conséquences du message qui nous a été envoyé par les Français au moment des élections régionales. J’étais sur le terrain, en Seine Saint-Denis, les gens nous disaient : « Allez beaucoup plus fort sur la sécurité. Occupez-vous des Roms ».

Le porte-parole de l’UMP associe immigration avec délinquance :

La question des étrangers est un problème majeur dans notre pays. Chacun sait qu’il y a des liens entre délinquance et immigration. Ce n’est pas correct de le dire, mais c’est une réalité. Il y a quelque chose comme 10% des détenus qui sont étrangers. Quand on regarde les vols à la tire, c’est 50% d’étrangers. Il faut réfléchir à des solutions.

40 réflexions au sujet de “Frédéric Lefebvre fait une Jean-Marie Le Pen”

  1. « Révoltant » « Bouuuh » « Gnagnagna » mais arrêtez les gauchos, toujours les mêmes rebelles à 2 balles !
    Mais sortez dans la rue allez voir de quoi on parle et réfléchissez aux problèmes et à l’évolution de la société dans laquelle on vit !

  2. Flic-Armée Porcherie
    Apartheid Porcherie
    Dst Porcherie
    Et Lefebvre Porcherieeeee !!!!!!!!

    Nique les fafs !!!!!!!!!!

  3. Non mais arretez les gars, les immigrés sont blancs comme neige.
    Jamais de la vie, qu’on me coupe les mains si jamais on voit un fils d’immigré casser une vitrine, mettre des balayettes aux gens dans le metro pour le voler leurs biens, mettre le feu a des poubelles, voitures, motos, écoles,ect…

    Qu’on me creve les yeux, si jamais un « rebeu » chante sa haine contre le pays qui l’acceuille…

    BON, quand les fait sont la , ils sont la, cependant, je ne suis en aucun cas raciste, on sait tous qu’il s’agit d’une minorité et que des cons , qu’ils soient blancs, noir, magréhbins, asiatiques,…ils sont cons et français.

  4. Totalement d’accord avec Goldfinger26 mais quand tu dis voir de quoi on parle ou de réfléchir au vrai problème même si tu serais d’accord avec Mr Lefebvre (moi même issu de l’immigration je ne nie pas forcément ses dires) le problème n’est certainement pas là où il le cite et le lien qu’il fait! Tu devrais descendre dans la rue, la « vrai » rue voir de quoi on parle!

  5. Et svp par pitié et je m’adresse à ceux qui mettent tout ou beaucoup de problèmes sur le dos de l’immigration, apprenez l’histoire du pays dans lequel vous vivez et quand je dis l’histoire c’est pas Napoleon, De Gaulles et c’est tout!

  6. il y a petite et grande delinquance.
    La grande délinquance utilise à l’heure actuelle la pauvreté des gens, souvent de milieux défavorisés ( banlieu et autres ), afin de faire vivre et fructifier leurs affaires. Et malheureusement on associe souvent banlieu et immigration ratée, peu être à cause de cela.
    Amalgame quand tu nous tiens….
    C’est plus facile de s’attaquer au plus faibles qu’aux plus gros en haut de l’échelle.
    Encore et toujours on cherche à stigmatiser et rester dans la facilité en mettant un visage sur la délinquance car c’est plus démonstratif qu’une explication alambiquée qui est souvent bien plus proche de la réalité.

  7. QUAND aurez-vous un esprit critique suffisamment aiguisé pour réfléchir par vos propres moyens ? Il n’y a aucun lien entre immigration et délinquance MAIS il y a un lien entre pauvreté, manque d’éducation, conditions de vie précaires, manque de liens familiaux ET délinquance. La solution sur le long terme n’est pas dans l’augmentation permanente des effectifs de police et des places dans les prisons. Occupons-nous enfin de l’éducation et des conditions de vie des jeunes FRANCAIS. Car en France, un enfant né en France est français. Lefebvre est et restera toujours un bouffon …

  8. Hé oui c’est toujours Kévin francis et lionel qui ne vont pas a l’école, foutent le bordel dans la rue,emmenrde tout le monde et dont les parents restent a la maison a toucher les alloc c’est bien connu

  9. pie7 a raison, c’est la misère sociale qui est la cause de la délinquance, pas le reste.
    Il ne faut pas tomber dans le jeu de certains nauséabonds ;)

  10. @Nitro … je ne suis pas sûr de comprendre la remarque mais je vais en profiter pour pousser un peu plus loin la réflexion. Dans les banlieues, il y a des français et des étrangers de toutes origines. Des français « de souche », blancs, des français d’origine étrangère, blancs, basanés, noirs, des européens blancs, bronzés, basanés, des africains, basanés, noirs etc… Les enfants qui vivent des ces conditions ont tous la même chance de devenir délinquants car ils vivent dans les mêmes conditions. Par contre, les français de souche bénéficient de quelques avantages comme la langue maternelle ce qui aide au moins au début de la scolarité. La délinquance concerne rarement les enfants qui ont une scolarité normale … donc pour contrer la délinquance, il faut se donner les moyens d’améliorer les conditions de vie des plus précaires. Ni la droite,ni la gauche n’ont jamais rien fait pour que ça change. Et depuis quelques années les responsables de la droite en joue pour se faire élire (cherchez le nombre de fois où NS a déclaré la guerre à la délinquance depuis 2002 …). Lefebvre, le petit roquet de l’UMP joue à la perfection le rôle qui lui a été confié par son maître. N’espérez aucun résultat de la politique répressive qu’il déclare vouloir mettre en place. Tout d’abord parce que cette politique produirait l’effet contraire de celui escompté et ensuite parce qu’au final il ne feront rien (ils ne vont pas ruiner leur fonds de commerce …)

  11. @ Skizo : Je pense pouvoir dire que je connais assez bien les pbm dont je parle, j’ai vécu à la fois dans un petit village typiquement français et calme, Grenoble dont on parle assez en ce moment et en ce moment Paris. J’ai donc pu voir les différences flagrantes de niveau de vie suivant ces lieux et les quartiers (et je suis donc un peu d’accord avec pie) mais il faut aussi arrêter de toujours vouloir défendre et excuser ce qui est intolérable.
    Vous trouvez ca normal d’avoir peur ou de craindre d’aller dans certains endroits parce qu’on est français? J’entends par là des babtous comme on dit, avec des origines de longues date et en étant blanc.
    Les violences anti français que certaines jeunes prônent en mettant le feu, en tirant sur la police, en lynchant des jeunes ou des moins jeunes à plusieurs à Grenoble ou ailleurs vous trouvez ca normal?

    Dans le sens inverse on n’ose pas parler de racisme mais c’est quoi alors cette haine envers le pays qui les accueille, les nourrit et leur trouve des solutions pour s’en sortir? Et qu’on ne me ressorte pas l’histoire des harkis qu’on aurait entassé dans les HLM car il s’agit de la 3ème génération, bien française, dont on parle, ainsi que d’autre personnes originaire de l’immigration. Ces derniers revendiquent des origines qu’il ne connaissent pas, par la violence et ne nous respectent pas il est là le problème.

    Biensûr je ne fais pas de généralité, je suis aussi d’accord sur le fait qu’il s’agissent d’une minorité mais malheureusement personne ne veut se lever pour dire STOP et à ce train là je me demande ce que la France sera dans 20 ans.

    Pour le métissage et le melting pot je dis OUI, mais pour la haine anti français et les violences je suis prêt à ce que des sanctions exemplaires soient prises pour que l’on arrive à se faire respecter !

    Il ne faut pas accepter des autres ce qu’ils trouveraient inacceptable qu’on leur fasse !
    (il suffit de voir ce qu’il se passe en UK avec les hindous ou en allemagne pour se rendre compte que l’immigration est mal gérée en france !)

  12. @Goldfinger26 … il est bien entendu intolérable de commettre un certain nombre de délits. C’est la loi personne n’a l’intention de les laisser faire tout et n’importe quoi sous prétexte qu’ils sont immigrés ou qu’ils vivent dans des quartiers défavorisé. Le lieu dans lequel ils vivent, le manque d’éducation, de repères moraux, familiaux etc … EXPLIQUE la situation qu’on rencontre aujourd’hui. Il faut donc faire quelque chose (quoi ?) avec les délinquants d’aujourd’hui. MAIS si on ne réfléchit pas plus loin que le bout de son nez (cas des gouvernements successifs depuis des dizaines d’années) alors on ne réglera pas le problème. La répression pour les délinquants d’aujourd’hui mais la prévention pour les plus jeunes. Combien de plans banlieues depuis 20 ans ? une bonne dizaine sans doute, pas un n’a été mené à bien par faute de volonté ou de moyens. Quels résultats ? il suffit de lire les journaux. Votre conclusion est exacte, l’immigration est mal gérée … et ce n’est pas en train de s’arranger !

  13. Je suis content de voir que l’on est d’accord sur beaucoup de points. J’ajouterai juste qu’il ne s’agit pas uniquement du gouvernement mais aussi pour beaucoup d’un manque de remise en question de ces jeunes pour beaucoup défavorisés. Certes il manque peut être d’encadrement mais après cela ils manquent aussi peut être de volonté et passe beaucoup plus de temps à se plaindre sur leur sort, caillasser et dégrader leurs propres quartiers (faut être stupide pour bruler les voitures de ses voisins quand on est tous dans la misère non ?).
    Je pense que tout le monde a un rôle à jouer et tant qu’il n’y aura pas des intérêts politique d’un côté et un manque de motivation et de respect de l’autre on arrivera peut être à quelque chose. En attendant je ne vois pas ce qui peut être fait pour aider les jeunes si les aînés ne montre pas l’exemple …

  14. @goldfinger26. Je pense justement que c’est là que nos points de vue divergent. Comment parler d’avenir, de remise en question à des jeunes qui ne connaissent que les règles de leur banlieue ? Comment peut-on demander à des jeunes qui ont pour seul modèle des plus grands qui vivent (pour certains très bien) d’activités illégales, d’avoir une activité « normale » ? Comment peut-on croire qu’un jeune laissé à son sort dans ces conditions (perspectives d’emploi non-précaire quasi nulles) puisse, par un miracle divin, basculer du bon coté de la vie. La nature humaine ne pousse personne naturellement vers l’honnêteté, le bien et le respect des autres. La nature humaine pousse vers la simplicité et c’est la société via l’éducation (avant c’était plutôt la religion) qui « formate » un peu la nature humaine en apprenant les règles de vie en communauté. Dans les banlieues, pour une certains nombre d’habitants, toutes les règles de vie en société ont disparu et même si aujourd’hui on mettait tous les délinquants en prison, il ne faudrait pas longtemps pour qu’une nouvelle génération apparaisse. C’est pour cela que la répression n’est pas une solution sur le long terme.
    Si vous pensez que ma vision de la nature humaine est exagérée, regardez vers le haut de la société au lieu de vous concentrez sur le bas. Voyez le nombre d’hommes politique, d’hommes d’affaire qui ont baigné dans des affaires de délinquance financière (ou autre). Vous croyez peut-être que la crise financière est venue toute seule ? Non c’est la même chose, des personnes très riches et très intelligentes ont été laissées libres de faire tout ce qu’elles voulaient, sans règles, sans contrôle. Et au final qu’obtient-on ? un monde meilleur ? non – la plus grosse crise financière depuis 1930. Et qui va être encore plus pauvre qu’avant ? les personnes qui possèdent le moins et vous savez où beaucoup vivent ? dans les banlieues défavorisées. On récolte toujours ce que l’on sème !

  15. Ok tout ca tout ca c’est bien beau mais en attendant on vit pas dans le monde des bisounours et on pourra jamais lutter contre la mauvaiseté et la connerie humaine.
    Tout ce que je vois c’est qu’on se fait taper dessus, insulter et emmerder sans pouvoir mettre des mots sur ce qui se passe sans passer pour des racistes, on est pied et points liés à cause des erreurs du passé et des gaucho de merde qui disent prêcher la parole bien pensante alors qu’au fond tout le monde fait le canard pour avoir plus de voix électorales. Les seuls qui osent se mettre en face des problèmes quitte à ne pas se faire aimer du peuple se font insultés et je trouve ca dommage de jeter la pierre à ceux qui nous représente dans les moments pas évident, et qui osent dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas et daigne acquiescer l’inverse par lâcheté !

  16. Mouais enfin que la poche du coin au bar PMU le dise « tout haut » je comprend, lui ne voit pas plus loin que ce qui se passe dans sa rue, mais qu’un membre du gouvernement qui est sensé être à même de gérer un état et réfléchir à long terme nous sorte « ça » tu admettra que c’est quand même un peu de la démagogie!

  17. Désolé , je ne vois pas ce qu’il y a de choquant à decrire ce que l’on voit … Il faut arreter un peu de parler des avantages du brassage ethnique et voir la réalité … il y a des liens indeniables entre imigration et délinquance organisée ou individuelle …

  18. Y en a qui dise immigration et délinquance, c’est lié et d’autres non ! Parlons simplement d’un constat ! la délinquance touche t’elle davantage les français fraichement naturalisé (donc de papier), que des français vivant en France depuis des générations ? La réponse est évidememnt oui, il suffit d’éviter de faire l’autruche et de regarder les chiffres ! Maintenant pourquoi ? si en France, il a toujours existé une immigration, ça était avant tout une immigration de culture européenne ! De nos jours, depuis 30 ans, on assiste à une immigration principalement d’Afrique du Nord… En soit, ça ne serait pas un problème, si cette immigration était modérée… Le problème, et que ce n’est pas le cas, et que surtout, et c’est bien ça le problème, la culture reste trop différente de la culture française… Finalement, ceux qui viennent, garde leur culture et ne se noie pas vriament dans le moule de la culture française.. et on assiste au contraire à des ghettos de gens de même culture issue de l’immigration, qui se soutienne les uns les autres si l’un des leurs à des problèmes pour un délit (comme à grenoble par exemple), et finalement, indirectement s’oppose à la loi et la culture française.. En conclusion, immigration en grand nombre accompagné d’une culture différente reste peu compatible pour se noyer dans la culture et les lois d’un pays d’accueil

  19. Il faut prendre les chiffres dans l’autre sens :

    10% d’étrangers en prison, Les 90% restant sont donc Français ???
    Pareil pour les 50% d’étrangers sur les vols à la tire===> 50% de Français également !
    :D

  20. La culture des « étrangers » n’a pas grand chose à voir avec le problème car dans les banlieues les délinquants sont français. Ce ne sont pas des immigrés de premières générations mais des enfants ou des petits enfants d’immigrés. Ce n’est pas pour rien si 90% des prisonniers sont français. Ces enfants auraient dû, en passant par l’école, acquérir la « culture » européenne ou française. Mais quand on entasse des milliers de personnes d’origine différentes dans des quartiers défavorisés et bien il se passe se qui se passe partout. Les personnes de mêmes origines se rassemblent, vivent entre eux et on obtient un phénomène de tribus dans des ghettos.
    Qui peut croire qu’un enfant peut se développer normalement dans un environnement pareil. Les enfants ont besoin dès le plus jeune âge de règles précises et d’une cadre moral. Pour beaucoup ces règles ne sont pas présentes (parents cumulant des petits boulots, non présents, enfants laissés à eux-mêmes etc.). Quand on sème la misère on récolte la tempête
    Le rôle des politiques n’est pas d’aller braconner sur les terres du FN mais de proposer aux français une solution pour que ça cesse une bonne fois pour toute. Les discours extrémiste de la droite française sont pitoyable et effectivement sont là uniquement pour faire plaisir à l’ensemble des français qui a décidé un jour de renoncer à tout esprit critique, à toute réflexion et qui regardent TF1 en pensant que la vérité est là. Lisez, surfez et voyez qu’une autre vérité que celle de Mrs Lefebvre, Sarko et Besson existe. Il suffit d’aller voir les commentaires des infos sur TF1.fr pour comprendre que l’opinion est manipulée pour aller vers toujours plus de sécuritaire et de répression … on vous fait peur pour que vous votiez tous pour Sarko en 2012 … et ça va marcher … par contre le problème ne sera toujours pas résolu.

  21. @ pie7 : mieux qu’aller surfer sur le net : vas dans les quartiers dont on parle et vient avec tes beaux discours pour voir s’ils partagent tes idées, qui sont surement les plus idylliques. Mais tu vas surement te confronter à la réalité qui est que français ou non sur les papiers, il s’agit d’étranger qui ne parle pas français pour certains et qui ne chercheront pas forcément le dialogue, car contrairement à nous qui faisons preuve de beaucoup de laxisme eux ne font pas dans la dentelle et vont directement vers le conflit. Je ne sais personnellement pas ce qui pousse ces personnes à agir ainsi mais ce sont leurs cultures ou leurs religion qui prônent cette violence et ce renfermement. Je ne pense pas qu’on aurait ce genre de problème si tout les « guettos » étaient peuplés d’asiatiques qui eux se démerdent pour s’en sortir et s’insérent très facilement dans notre société tout en gardant leurs coutumes et langue…

  22. @Goldfinger26 … c’est vrai je ne vis pas dans ces quartiers. Par contre j’ai eu l’occasion de fréquenter certains jeunes de ces quartiers pendant mon service militaire. La majorité des jeunes venaient des banlieues parisiennes. Et devines quoi, j’ai eu des problèmes avec certains d’entre eux. Le premier était d’origine portugaise (origine ancienne, je précise, pas une immigration récente)`. Le deuxième je ne connais pas son origine mais il était aussi blanc que moi. Ces jeunes étaient remplis de haine, un d’eux prenait régulièrement des drogues douces. Dans ma jeunesse j’ai fréquenté à l’école des jeunes maghrébins musulmans et ils étaient de très bons camarades (il y avait bien sûr des exceptions comme partout)… mais ils ne vivaient pas dans les mêmes conditions (sans être riches, ils vivaient dans des cités ouvrières ou les cultures étaient vraiment mélangées). Je répète qu’il y a effectivement un volet répressif à mettre en place (mais je pense que les lois sont déjà toutes là – pas les moyens de les faire respecter) MAIS qu’il est beaucoup plus important de tout faire pour supprimer la cause de la délinquance et la cause c’est la misère sociale. Si tu arrives à me prouver le contraire je changerai d’avis. Par ailleurs va sur le site du Figaro (on ne pourra pas me traiter de gauchiste comme ça), il y a un article intitulé : « Nationalité, sécurité: ce qu’en pensent policiers et magistrats ». Même les policiers le disent, les discours des politiciens ne changeront rien, il faut augmenter les effectifs, changer les méthodes ET « La police, à elle seule, ne pourra régler tous les problèmes de sécurité. Elle n’est que le maillon d’une chaîne qui comprend les parents, l’éducation, le tissu associatif et la sécurité » … ce texte n’est pas de moi mais d’un policier. Dans cet article tu verras que tout l’arsenal juridique existe déjà et que les discours politiques sont purement là pour orienter l’opinion publique vers la droite pour 2012. Toutes les dernières annonces concernant la déchéance de la nationalité française, la condamnation des parents etc. sont du vent car inapplicables et souvent contraires au droit français et européen … qu’en penses-tu ?

  23. Oui tu as raison c’est sûr on n’a pas besoin de loi supplémentaire mais de moyens, que ce soit en forces de l’ordre ou pour la prévention. Il faut surtout je pense un électrochoc pour éveiller les consciences car selon moi tout ce qui se passe en ce moment et évolue lentement risque de péter un jour dans le genre gue-guerre civile entre jeunes cons et policiers obligés de faire leur métier. On est je pense déjà allé trop loin dans la violence et si on devait la comparer à une maladie elle se serait répandu dans presque toute la france ce qui n’est pas facile à traiter. Après que les politiques prennent ce sujet comme pretexte pour se faire élir on n’y pourra rien mais c’est bien parce que c’est un sujet qui touche les gens et où il faut agir.
    C’est pourquoi je préfère limite entendre la droite en parler (même si comme certains l’ont dit, sans y mettre la forme) que regarder la gauche se courber et se mettre à 4 pattes, se faire enfiler en disant « c’est pas bien, bouh la droite vous êtes des racistes ». J’ose même pas imaginer si la gauche avait été au pouvoir ces 10 dernières années, on aurait des dettes monstrueuses et un trou de la sécu gros comme leur anus tellement ils auraient offert de privilège au population défavorisés pour gagner des voix…
    Le monde politique est aussi pourrit que les ghettos qui gangrènent le paysage français, nos ancêtres doivent se retourner dans leurs tombes, mais au final il n’y aura peut être pas d’autre solution que de mettre un coup de pied dans la fourmilière pour que les mentalités et les actions changent.

  24. On progresse … concernant le débat gauche/droite sur ce sujet, ils sont tous passés au gouvernement et ils n’ont prouvé qu’une chose, c’est leur incompétence. La droite sur ces 30 dernières années a été majoritairement au pouvoir et nous sommes quand même dans une situation désastreuse en ce qui concerne la délinquance (je vais éviter les autres sujets, une polémique à la fois :-)). Je serais bien incapable de dire si avec la gauche au pouvoir ce serait pire ou pas … on sait très bien qu’une fois au pouvoir, ils parent tous au plus pressé pour éteindre les incendies. Mais comme ce sont de mauvais pompiers, il reste toujours suffisamment de cendres chaudes pour que le feu couve quelques années avant de reprendre à nouveau. Ne compte pas sur la droite pour résoudre le problème, je l’ai déjà dit, c’est leur fonds de commerce, Sarko a fait toute sa campagne sur le sujet et il va recommencer …
    Alors maintenant pour élever un peu le débat, demande toi pourquoi il y a autant de misère en France. Qui pratique une politique ultra-libérale depuis des années avec pour conséquences :
    – Un appauvrissement de population
    – Une délocalisation massive des industries hors de France qui entraîne chômage massif et pauvreté
    – Une baisse des avantages sociaux acquis de dure lutte après la 1ère guerre mondiale
    – Un enrichissement massif de ceux qui sont déjà très riches.
    – Une crise économique systémique que tous les « économistes » libéraux pensaient impossible
    – Des dettes publiques considérables (malgré les promesses de Sarko)

    Dans l’histoire ceux qui se sont mis à 4 pattes et enfilés (désolé de reprendre cette comparaison) ils sont dans les classes moyennes et pauvres de l’ensemble des pays dit développés. Le problème des banlieues aujourd’hui pourrait très bien être, comme tu le dis, un des prémices à une révolte (je n’irai pas jusqu’à la guerre … un petit reste d’optimisme sans doute) ce serait parfaitement logique car les populations les plus pauvres, en temps de crise, sont toujours les premières touchées. Aujourd’hui le gouvernement détourne l’attention de la population est expliquant que ce sont les immigrés le problème alors que le problème c’est la crise et la misère qu’elle amplifie … mais comment reconnaître qu’on s’est trompé de politique depuis si longtemps ? Comment reconnaître surtout quand on est de droite (la gauche n’a rien fait pour l’empêcher) que le libéralisme sauvage est un système profondément anti-démocratique ? On récolte ce que l’on sème (je sais je l’ai déjà dit) …

  25. Oui, on progresse dans notre discours mais on ne fait qu’exposer nos visions des choses au final on se met d’accord sur certains points et on concède certaines choses mais on fera rien avancer …
    Pour ce qui est des autres points si cela t’intéresse donc je vais te donner mes opinions les concernant :

    – Appauvrissement de la population : oui ou plutôt un fossé entre les pauvres et les riches et un classe moyenne qui va d’un côté à l’autre des 2 extrêmes, cela est dû à plusieurs choses : le fait que de nos jours on fait des études soit on va à bac+5 et on trouve un boulot de cadre soit on est dégouté des études et on arrête tout pour faire de l’usine : de nos jours il y a les CSP+ et les CSP-, avant on vivant bien avec un SMIC, de nos jours non … Tout ca couplé au fait que tous les prix augmentent (grande conso, immobilier…) et soit on est d’une famille qui a les moyens (rien que le fait d’être propriétaire) et on s’en sort soit on a rien et on en chie.

    – Une délocalisation massive des industries hors de France qui entraîne chômage massif et pauvreté:
    La faute aux entreprises, qui y trouvent forcément leur compte, la faute à qui ? A la mondialisation, à nous, qui achetons et consommons de la merde made in taiwan, et pas forcément à l’état qui se bat pour conserver un taux d’exportation élevé. Le phénomène de délocalisation est passé de mode et le made in france est recherché car on a perdu en qualité en allant en chine.

    – Une baisse des avantages sociaux acquis de dure lutte après la 1ère guerre mondiale:
    Des avantages sociaux qui ne sont plus compatible avec notre vie actuelle, qui aujourd’hui travaille dans les mines au Nord de la France? Des avantages sociaux il y en a bien assez, trop, tellement que ceux qui savent en profiter en font un commerce et en vivent, tandis que certains bossent pour combler le trou de la sécu, certains l’agrandissent, la faute donc à l’état ici de trop donner à certains et pas à ceux qui bossent (où va aller notre retraite…?)

    – Un enrichissement massif de ceux qui sont déjà très riches.
    C’est le problème des lobying et des familles qui ont profité des dernières années pour se construire. Eux ne s’en plaignent pas et on ne le ferait pas si on en faisait parti, malheureusement sur terre on se partage les richesses, chacun veut s’enrichir mais cela veut dire appauvrir quelqu’un, tu serais prêt à gagner moins pour donner plus à ton voisin?

    – Une crise économique systémique que tous les « économistes » libéraux pensaient impossible
    Là je pense qu’il faudrait couper des têtes, ne pas donner autant de pouvoir aux golden boy qui jonglent avec des PIB de pays d’afrique. Le problème vient de tous les politiciens et hommes d’affaires des grands pays, notamment des US.

    – Des dettes publiques considérables (malgré les promesses de Sarko)
    Les dettes publiques c’est un problème car tu réclame des avantages sociaux alors qu’on en a déjà bien assez, il suffit d’aller vivre à l’étranger pr s’en rendre compte, c’est d’ailleurs pas étonnant que la france soit un terre d’asile pour bcp de gens. On demande à l’état de faire toujours plus, de dépenser partout et après on se plaint que les caisses soient vides, il faut être logique. Je serais pour qu’on coupe les avantages sociaux à tout ceux qui ne bossent pas et font des gosses pour vivre du minimum syndical en restant chez eux devant la TV avec des gosses qu’ils n’ont pas eu par amour. Pour le reste, il faut se mettre à bosser, garder nos entreprises en france, consommer et attendre que l’économie mondiale aille un peu mieux …

  26. Bon va falloir arrêter car je dois bosser un peu quand même. Sur les causes des différents problèmes que j’ai cité, tes explications, tu m’en excuseras, ne me convainquent pas un instant. Tu es dans une vision libérale dans laquelle l’homme est entièrement responsable de la situation dans laquelle il se trouve. Je ne suis pas du tout d’accord avec cette façon de penser. Je pense que l’homme est façonné par son environnement et qu’il a un pouvoir minime de la modifier. Les hommes politiques ont abandonné une grosse partie de leurs pouvoirs au bénéfices des multinationale de la finance qui font la pluie et le beau temps, c’est une aberration.

    La France n’est pas le seul pays endetté. Les Etats-Unis ont un endettement considérable, plusieurs dizaines d’états sont en cessation de paiement, l’Espagne, la Grèce, l’Irlande, le Portugal, le Japon et j’en oublie ont des dettes abyssales et n’ont pas tous notre niveau de protection sociale. Et arrêtons de faire croire que les étrangers viennent tous en France. Tous les pays développés reçoivent des immigrés.
    Les entreprises partent à l’étranger pour produire car ils profitent d’une main d’oeuvre bon marché mais ils ne paient pas le coût environnemental de leur choix (explosion des transports de marchandises au détriment de l’environnement). L’Etat devrait faire payer ce coût aux entreprises pour les obliger à produire au maximum sur place, pour le bien de tout le monde.
    Les US ne sont pas seuls responsables de la crise, les pays européens ne se sont jamais opposés aux déréglementations de la finance mondiale.
    Concernant les études, tout le monde ne peut pas faire bac+5 … il faut des emplois peu qualifiés mais si les industries quittent le pays, les emplois peu qualifiés disparaissent (travail à la chaine etc…)
    Bon je m’arrête là par manque de temps mais la discussion fût intéressante et est restée, ce qui est rare sur le net, plutôt courtoise.
    Bonne journée.

  27. Je lis des choses qui me font bondir…
    Quelqu’un demande à ce qu’on donne une « éducation » à ces enfants, français par le droit du sol…
    Si l’enfant est né en France, il est OBLIGATOIREMENT scolarisé… Il bénéficie de l’instruction au même titre que les français de souche. Les mêmes courts, et + encore, car les associations d’aide à l’alphabétisation, les courts de rattrapages donnés bénévolement, les aides diverses et variées vont d’abord aux enfants issus de l’immigration… Alors cessons de dire que s’ils deviennent des voyous c’est parce qu’ils n’ont pas accès à l’instruction…
    Quant à l’éducation, elle doit être donnée par les parents. C’est ainsi… L’instruction, à l’école; l’éducation, à la maison. Les deux doivent être complémentaires… Et le PB est là: le manque d’éducation, de règles à la maison et de rigueur parentale… Un enfant ne peut s’éduquer tout seul… Et là encore, pas besoin de gros moyens… De la rigueur, de la discipline, et de l’amour…
    J’ai 1 fils de 17 ans que j’élève seule depuis 15 ans, je vis en HLM dans le 9.3., et je suis au chômage depuis 7 mois… Mais mon fils n’est pas un délinquant… il me respecte, respecte les autres et ne traîne pas dans la rue, bien que nous ne puissions pas partir en vacances…
    Mais il est plus facile, lorsque çà ne va pas, de dire que c’est de la faute des autres, et attendre que les autres fassent quelque chose à votre place…

  28. Chère XD2007, désolé de vous faire bondir … mais votre commentaire va complètement, je pense, dans le sens de ce que j’ai écrit ci-dessus. Effectivement tous les enfants français bénéficient d’une éducation scolaire obligatoire, je n’ai jamais dit le contraire. Ce que je dénonce c’est le conditions dans lesquelles cette éducation est donnée ET le manque de repères familiaux. Le problème des banlieues vient principalement du fait qu’on a choisi d’entasser au même endroit des milliers de familles qui :
    – n’ont pas beaucoup d’argent,
    – ne sont pas françaises d’origine
    En cumulant ces problèmes vous obtenez en forte proportion (par rapport au reste de la population) :
    – Des enfants dont les parents travaillent (de nuit et/ou cumulent plusieurs petits boulots) et ne peuvent pas s’occuper convenablement d’eux
    – Des parents qui ne peuvent pas aider leurs enfants (manque d’éducation, problème avec la langue française, manque d’argent etc…)

    En concentrant les familles avec des difficultés diverses au même endroit vous obtenez des enfants et des parents qui baissent les bras, qui renoncent et qui vont, j’y reviens, vers la délinquance car ça leur permet de trouver de l’argent. L’attitude de ces enfants/ados empêche la tenue des cours dans de bonnes conditions et après c’est la spirale de l’échec pour les autres qui n’ont pas le soutien familiale nécessaire.

    Je ne peux pas développer tous les points ici mais j’essaye de donner, globalement, mon point de vue.
    Bien-sûr il y aura toujours, comme dans le reste de la population, des asociaux, des délinquants. Mais je continue de penser que la forte proportion de délinquants dans le banlieues (et donc dans les populations d’origine étrangères) est principalement due à l’environnement.
    Une métaphore agricole pour résumer ma pensée. Prenez une poignée de graines, jetez les dans un terrain fertile et arrosé fréquemment, vous obtiendrez de belles plantes avec très peu de travail. Prenez ces mêmes graines, jetez les sur une terrain rocailleux et sec … avec un peu de chance vous obtiendrez une, et une seule, plante malingre. Les enfants, comme vous le dites, il faut s’en occuper, . Il faut donc privilégier :
    – L’éducation dans de bonnes conditions
    – L’amélioration du niveau de vie des parents
    – La suppression des ghettos (répression et solutions de relogement « ailleurs »)

    Mais on peut aussi « draguer » les français de souches (c’est eux qui votent) en augmentant, uniquement, la présence policière et les déclarations anticonstitutionnelles … sauf que là le problème ne sera jamais résolu … c’est une question de choix pour l’avenir …

  29. @pie7 : « Ce que je dénonce c’est le conditions dans lesquelles cette éducation est donnée ET le manque de repères familiaux. Le problème des banlieues vient principalement du fait qu’on a choisi d’entasser au même endroit des milliers de familles qui »
    Mais qui a choisi d’entasser les gens là où ils sont ? Les gens qui immigrent viennent là où ils veulent et s’ils vont dans les banlieues c’est bien souvent par choix pour rejoindre leurs familles. Mais c’est un choix on ne les force pas ! Ils peuvent très bien décider dans en province où la vie est moins chère et s’en sortir tout aussi bien. Le problème est qu’ils y seront plus voyant et donc pourront moins se sentir « chez eux » et agir comme ils le sentent. De plus l’éducation qu’on leur donne est payée par l’état et est identique dans toute la France. Après il suffit d’aller dans les ZEP pour se rendre compte que mettre des moyens et des profs surqualifiés ne sert à rien il faut plus des médiateurs tellement les enfants s’intéressent de moins en moins dans la scolarisation. Les écoles sont plus des terrains de jeux, une école de la violence plus qu’une école de tolérance et d’apprentissage. Mais à qui la faute si ce n’est la mentalité des jeunes si la violence s’amplifie dans les cours de recré?
    Alors pie7 tu me fais assez sourire mais m’attriste en voyant ta comparaison avec tes graines car ca marche aussi à l’inverse : si tu mets de mauvaises graines dans une terre saine tu auras toujours de mauvaises pousses !

  30. Cher Goldfinger26,
    Tu soulèves un point très intéressant effectivement … pourquoi s’entasse-t’ils dans les banlieues ?
    J’avoue que je n’en sais rien … historiquement, les HLMs de banlieues ont été créés pour accueillir de la main d’oeuvre peu qualifiée dans des zones fortement industrialisées. La France a fait venir en masse des immigrés après guerre lorsque l’économie était florissante et qu’on avait besoin de beaucoup de main d’oeuvre. (cf article wikipedia sur la Courneuve). Donc à l’origine il ne s’agit pas vraiment d’un choix de vie.
    Par la suite, ces zones ce sont désindustrialisées laissant des populations peu qualifiées avec un chômage important. Alors maintenant pourquoi restent-ils là ? Je ne suis pas sociologue, ça dépasse mes compétences désolé. Mais je ne suis pas sûr qu’il y ait beaucoup de régions en France qui souhaitent un afflux massif de main d’oeuvre peu qualifiée vu la situation économique.
    Maintenant concernant la notion de mauvaises graines … c’est à mon tour de frémir … en agriculture une mauvaise graine, je suppose, est une graine qui n’est pas fertile ou qui va donner des plants chétifs en supposant qu’elle n’est pas génétiquement capable de donner une plante plus forte quelque soient les soins qu’on lui prodigue. Ta comparaison, appliquée à l’être humain, m’inquiète profondément. Si tu penses qu’un enfant né en banlieue et élevé HORS de la banlieue avec toutes les facilités dont disposent les enfants « favorisés » n’a aucune chance de devenir un être humain droit et honnête alors je pense que toute discussion est inutile et vraiment stérile pour le coup.

  31. :) Tu es assez terre-à-terre, ton illustration des graines je l’ai juste détourné dans le sens : il ne suffit pas de mettre des moyens importants pour régler les problèmes. L’argent ne fait pas tout. Ce que je voulais dire par là est avant tout qu’il faut que les efforts soient consentis des deux côtés. Je pense que l’état fait assez d’efforts en mobilisant des médiateurs, des « grands frères », des polices de proximités (sans armes et là pour le dialogue avec les jeunes), des jeunes enseignants (souvent les plus motivés et plus proches des jeunes) dans les ZEP, organisation gratuites de vacances pour ceux qui n’en ont pas les moyens, etc… Il ne me semble pas que l’état fasse ce genre d’efforts dans des zones pauvres de la France où beaucoup d’enfants ne vont pas en vacances n’ont plus, et où ils mériteraient autant que les jeunes de banlieues.
    En montrant cette population du doigts le parti de Gauche pousse le pouvoir en place à agir pour les aider alors que selon moi beaucoup trop d’individus profitent beaucoup du système (fraude à la sécu, au chômage, etc …) et en retour dégradent leur propre lieu de vie (ce n’est pas moi qui brule les voitures de leur quartier, les poubelles, ou tag les murs…).
    Tout ca pour dire que non je ne dis pas qu’un jeune de banlieue sera forcément de la mauvaise graine, mais malheureusement, les jeunes bien souvent trop influencables font les mauvais choix par eux même et sont entourés d’adultes irresponsables. Et je ne vois pas ce que l’état peut faire à cela …

  32. Je suis rassuré :-) par contre je ne vois pas qui d’autre que l’état peu faire quelque chose …
    Je sais très bien que beaucoup de choses sont faites pour les banlieues, que nombre d’associations font un travail difficile, que les profs font ce qu’ils peuvent (pour info la police de proximité a été supprimée par NS …) etc. etc. Mais je fais une simple constatation : ça ne marche pas. Les raisons sont multiples, je les ai déjà citées.
    Sans décision politique forte et orientée vers autre chose que les prochaines présidentielles, nous n’arriverons à rien. Si ce n’est pas l’état (et les collectivités publiques) dis moi qui peut faire quelque chose ? N’espère pas que la situation se règle d’elle-même vu la situation économique actuelle (plus de pauvres = plus de misère = plus de délinquance … ça se vérifie partout).

  33. Oui la situation empire, et je ne pense pas qu’il y ai de situation miracle, et si elle existe je ne l’ai pas et les politiciens non plus.
    Mais je serais au pouvoir j’hésiterai à creuser les caisses de l’état pour les banlieues, j’attendrai de voir des signes d’efforts positifs. Un discours simple serait « si on observe une baisse de la délinquance dans les banlieues significative, alors on débloquera tant … » peut être que ca marchera. En attendant ils y a des problématiques plus importantes comme le chômage, qui est aussi une cause de la délinquance. Investir à la source me semble mieux que débourser de l’argent inutilement, car on voit ce qu’il se passe : on construit des centres et des structures pour les jeunes, en quelques années tout est détérioré…
    Comme on dit, il vaut mieux prévenir que guérir. Donc investir à la source pour relancer l’économie et non jeter l’argent par les fenêtres.

  34. Sur le chômage nous sommes d’accord … sur le fait d’attendre un signe positif des banlieues j’ai peu d’espoir.
    Maintenant pour la relance de l’économie va falloir attendre encore longtemps si j’en crois les personnes qui essayent d’avoir une vision globale de la situation mondiale (et pas les économistes qui veulent nous faire croire que tout va s’arranger pour maintenir le système en place). Où en est la réforme du capitalisme promise par NS ? qui a fait s’effondrer l’économie et fait aujourd’hui des bénéfices colossaux en préparant la nouvelle chute ? et finalement qui finance la relance de l’économie à coup d’aide publique ?
    Les politiques suivies actuellement que ce soit sur le thème de l’immigration ou sur l’économie ne règleront aucun des problèmes majeurs de notre époque … mais NS sera réélu quand même en 2012 grâce à ses discours « qui parlent aux français de souche » (mais aussi à l’absence totale d’une opposition de gauche ou de droite digne de ce nom, capable de proposer des alternatives crédibles).

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard