BlogLifestyleGérer les règles ? C’est maintenant faisable grâce à trois sœurs singapouriennes

Gérer les règles ? C’est maintenant faisable grâce à trois sœurs singapouriennes

Les traditions concernant les femmes pendant leurs périodes mensuelles sont encore rudes dans certaines régions du monde. C’est justement le cas dans les zones isolées du Népal. Les jeunes filles ont la peur bleue de grandir.

La  : un problème difficile à gérer

La gent féminine est délogée dans des huttes particulières en zones périphériques des villages lors de la . Les femmes et jeunes filles y prennent pourtant de grands risques.

Elles peuvent subir des conditions climatiques extrêmes, faire face à des animaux sauvages, se faire violer voire mourir de faim, de froid ou de peur tout simplement. Si elles restaient dans la société, elles sont toujours gênées.

Gérer la menstruation est un problème considérable à travers le monde. Environ 800 millions de femmes âgées entre 15 et 49 ans ont pourtant leurs règles tous les mois. Mais peu d’entre elles peuvent accéder à une bonne hygiène féminine.

Selon la banque mondiale, la stigmatisation entourant la santé menstruelle implique toujours une grande partie des femmes dans le monde. Aux Philippines, elles doivent s’absenter de leurs boulots une semaine tous les mois faute de moyens pour s’acheter des serviettes hygiéniques.

En Inde, plus de 113 millions d’adolescentes ont de fortes chances d’abandonner l’école par peur d’être condamnées pendant la menstruation.

Une innovation à

La dernière innovation concernant la gestion de la menstruation a été trouvée par Freedom Cups. Il s’agit d’une société de produits d’hygiène féminine située à . Elle appartient à trois sœurs Singapouriennes.

Le dernier produit phare de la société est la coupe menstruelle. Les coupelles fonctionnent de la même manière que les tampons mais elles sont lavables et réutilisables. Elles peuvent être utilisées pendant 12 heures.

Ce produit a été testé avant d’être mis à l’étalage. Il n’y a donc aucun risque par rapport à son usage.

Selon les fondatrices de la société, leur but est d’aider toutes les femmes du monde à avoir accès à des produits hygiéniques abordables tout en veillant à l’écologie et à la protection de l’environnement. Cette société a déjà distribué les tasses dans plusieurs pays du monde dans la Philippine.

 

Publié le 26 juin 2018 à 9:34, par :
Ambre Leclerc

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2018 | Tuxboard : concentré de news fraîches