BlogActusGoogle a secrètement pisté vos achats hors ligne avec l’aide de Mastercard

Google a secrètement pisté vos achats hors ligne avec l’aide de Mastercard

Afin d’évaluer le lien entre les publicités en ligne et les achats hors ligne, Google et Mastercard ont conclu un partenariat visant à tracer des données de paiements par carte bancaire.

C’est le Graal de tous les annonceurs et les spécialistes marketing : savoir si une publicité en ligne a incité une personne à faire un achat dans un magasin physique.

Selon un rapport dévoilé récemment par Bloomberg, Google aurait passé un accord secret avec Mastercard pour plusieurs millions de dollars, afin d’acquérir les données de transactions de paiements des utilisateurs de la carte bancaire.

Vous allez certainement penser que Google n’est pas le premier à collecter des données à des fins de marketing, à l’instar de Facebook et son outil « Local Awareness », ou encore Nielsen Catalina, qui utilise les cartes de fidélité pour  étudier les achats des consommateurs.

Mais voilà le bémol : les clients de Mastercard n’étaient pas du tout informés de ce partenariat. Ce serait donc environ des achats de plus deux milliards de personnes qui auraient été suivis à la loupe depuis un an.

Google détient 70% des données des cartes bancaires

Google n’a pas confirmé les révélations de Bloomberg, mais il semblerait que cet accord entre dans le cadre du lancement d’une nouvelle fonctionnalité annoncée en 2017, appelée Store Sales Measurement.

Avec cette option, le géant de Mountain View entend évaluer précisément les achats hors-ligne dans les 30 jours qui suivent un clic sur une publicité en ligne. Il pourra ainsi fournir des données chiffrées aux annonceurs, afin de leur permettre de mesurer l’efficacité de leurs campagnes numériques.

Aujourd’hui, la firme revendique avoir accès à 70% des données des cartes bancaires aux États-Unis. Cela laisse peu de doutes à l’existence de partenariats avec d’autres services de gestion bancaire que Mastercard. Elle a toutefois tenu à rassurer que les profils des utilisateurs restaient anonymes :

« Nous n’avons accès à aucune information personnelle via les cartes de débit et de crédit de nos partenaires et nous ne partageons aucune information personnelle avec nos partenaires. »

Mastercard également ajouté qu’elle ne comptait partager « aucune donnée personnelle ou relative à une transaction individuelle ».

Google  précise que ses utilisateurs peuvent désactiver ce type de suivi à la trace via son paramètre « Web and App Activity ».

Publié le 4 septembre 2018 à 8:30, par :
Emma Renaux


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches