Halley VI La nouvelle station de recherche dans l’Antarctique


Les Britanniques ont inaugurés la toute nouvelle station de recherche scientifique baptisée Halley VI dans l’Antarctique. En rappel, la précédente station a été démolie car la glace sur laquelle elle était posée menaçait de s’effondrer. Cette nouvelle station devrait durer plus longtemps que les précédentes, car celle-ci a la faculté de glisser sur la glace en toute sécurité en cas de besoin, à l’aide de skis hydrauliques. La station Halley VI affiche ainsi une grande innovation, bien que la précédente impressionnait déjà avec ses jambes extensibles qui lui permettaient de se déplacer sur la neige.

La station de recherche scientifique Halley VI est également plus complète, en intégrant des laboratoires, des bureaux et des chambres à coucher. En tout, sa construction a coûté près de 30 millions d’euros, et Hugh Broughton Architectes et Ingénieurs AECOM ont assuré sa conception. Sa construction a été réalisée durant quatre été antarctiques, qui ne représentent que neuf semaines seulement à chaque saison.

Cette station poursuivra ainsi les recherches concernant le champ magnétique et l’atmosphère de la Terre, entamées depuis la création de la première base antarctique Halley en 1956. Entre autres, ces recherches ont permis d’identifier un trou dans la couche d’ozone en 1985.

 

 

 

 

Les dernières publications

4 réflexions au sujet de “Halley VI La nouvelle station de recherche dans l’Antarctique”

  1. J’aimerai bien voir l’article qui est sorti sur le monde sur une station de recherche en mer. j’arrive pas à le retrouver perso, peut etre qu’ici oui

  2. @ erratum
    http://www.maxisciences.com/seaorbiter/decouvrez-la-video-du-seaorbiter-laboratoire-marin-du-futur_art4704.html

    Voilà…

  3. la nouvelle station s’appelle polar pod et elle est sensiblement différente techniquement, elle permet surtout d’aller faire des analyses autour de l’antartique

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard