Noël 2019 "La Liste des cadeaux de Noël, pour hommes, femmes, les pulls et les pires cadeaux...

BlogActusHold-uPS, arnaques et trahisons Le livre polémique

Hold-uPS, arnaques et trahisons Le livre polémique

Aujourd’hui sort le Hold-uPS, arnaques et trahisons aux Editions du Moment. Le est écrit par les Karim Rissouli (Canal +) et Antonin André (Europe 1) qui sont journalistes et qui reviennent sur les conditions de l’élection de au poste de première secrétaire, qui aurait trichée selon le clan Royal.
 
Hold-uPS, arnaques et trahisons
Quelques extraits que LePoint a mis en ligne :
Le 21 novembre 2008, le téléphone d’une secrétaire de section lilloise se met à sonner. A l’autre bout du fil, Guillaume Blanc, le conseiller de à la mairie de Lille (…) la discussion est brève. Il n’y a qu’un seul message à faire passer (…) la consigne est claire: "On ne prend plus de gants, vous bourrez les urnes." La veille, Ségolène Royal a créé la surprise en récoltant plus de 42% des voix lors du premier tour. (…) Mathématiquement, le duel s’annonce extrêmement serré et la panique s’empare de la maire de Lille et de ses proches. Plus question de tergiverser. Quelle que soit la méthode, ce soir, il faut barrer la route de -Ségolène Royal."
Claude Bartolone, Christophe Borgel, François Lamy et Jean-Christophe Cambadélis, les quatre mousquetaires de Martine Aubry, sont installés dans des bureaux de l’Assemblée nationale. Leur consigne est claire: ne pas lâcher les résultats du Nord tant que ceux de toute la France ne sont pas remontés. A mesure que les chiffres tombent, ils sont rentrés dans un logiciel qui calcule automatiquement l’écart entre Royal et Aubry et fait varier les résultats ‘virtuels’ du Nord afin qu’ils assurent la victoire à Martine Aubry. Claude Bartolone, plusieurs semaines après, reconnaîtra d’ailleurs avoir bloqué les résultats du Nord ‘dans le but de s’assurer que, même si la Guadeloupe et la Martinique votaient à 100% pour Royal, l’avance de Martine ne permettait pas qu’on la rattrape’. En clair: les résultats du Nord sont gelés pour pouvoir être ‘ajustés’ jusqu’au dernier moment afin d’assurer une avance suffisante à Martine Aubry."
Des documents permettent aujourd’hui d’affirmer que la victoire de Martine Aubry a été fabriquée de toutes pièces. Ils sont sans appel. Premier exemple : la section de "Lille-Fives". Dans ce bureau, le score de Martine Aubry a été gonflé de 30 voix. Le mandataire de Ségolène Royal, après le décompte des voix en section, a pointé 58 bulletins pour Martine Aubry, 8 pour Ségolène Royal.

Publié le 9 septembre 2009 à 14:10, par :
La rédaction // Facebook


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches