Pour passer la douane, il cache 66 oiseaux vivants dans son pantalon

Lorsqu’un homme étrange passe les portiques de sécurité d’un aéroport de Cuba sans que cela ne bipe, les douaniers, en général, y regarde à deux fois. Surtout parce que l’allure et la silhouette du monsieur était étrange.
Le pantalon était gonflé et déformé, des bosses saillantes à certains endroits. Les hommes des forces de l’ordre l’ont interpellé et lui ont demandé ce qu’il avait dans son pantalon.

« Dans mon pantalon ? Juste un pigeon que je compte ramener à mon fils, aux Etats-Unis… »

Les hommes lui ont demandé de se déshabiller… Ils ont alors trouvé pas moins de 66 oiseaux. Des perruches, des pinsons, des colibris.

oiseau douane Cuba

(Ci-dessus une photo d’un cas similaire, d’un homme interpellé en 2011 à Cayenne, avec 12 colibris vivants).

Bien évidemment, il s’agissait pour le voyageur de faire passer les oiseaux afin de les revendre au meilleur prix.
Manque de bol, non seulement il s’est fait prendre (non pas la main dans le sac mais les oiseaux dans le futal) mais en plus il risque jusqu’à 2 ans de prison.

Détail « surprenant » : deux oiseaux sont morts, ceux qui étaient situés près des parties génitales…

Les dernières publications
Tuxboard