Il ne s’attend pas à souffrir autant lors de son rasage de barbe

Il faut souffrir pour être belle, et aussi belle barbu. Notre collège un peu poilu s’est donc offert un rasage révolutionnaire, qui fait disparaître les poils du cou… Révolutionnaire mais qui fait terriblement mal !

Laisser un commentaire

Tuxboard