Souffrant d’un cancer, il voulait des funérailles sur le thème de Star Wars…

Un petit garçon de 4 ans ne devrait jamais avoir à parler de ses funérailles. Et c’est pourtant ce qui s’est produit avec Jack Robinson, originaire du Hampshire, qui a perdu son combat contre une tumeur au cerveau, la semaine dernière.

Depuis son opération, son état s’était empiré. Alors, la famille a tout fait pour réaliser ses souhaits.
Le chanteur de Take That, Gary Barlow était venu lui rendre visite, Matt Smith de Docteur Who lui a envoyé une vidéo personnalisée, mais, mais, ce qui lui tenait le plus à cœur c’était d’avoir de belles et grandes funérailles sur le thème de Star Wars.

Jack Robinson enterrement Star Wars

Star wars enterrement Jack Robinson

Star Wars enterrement

Enterrement theme Satr Wars

Son souhait a été respecté. Son cercueil a été réalisé avec l’imagerie de son film préféré, sur le carrosse qui le guidait vers sa dernière demeure, on pouvait lire « Jedi », des compositions de fleurs en forme de sabre laser, Yoda et R2-D2 ont été réalisées, enfin, son dernier convoi était assuré par un cheval blanc ainsi que des Stormtroopers.

Que la paix, tu puisses retrouver jeune Padawan.

Les dernières publications

11 réflexions au sujet de “Souffrant d’un cancer, il voulait des funérailles sur le thème de Star Wars…”

  1. Depuis quand les points de suspension sont une marque systématique de sarcasme ?

    Lapsus, auteur du billet et de son titre

  2. Je ne sais pas, ça fait un peu « préparer à vous à découvrir le cas social qui a passé sa vie à bouffer des pizza devant son ordi et Star Wars et qui est tellement nerd qu’il voulait un enterrement de fanboy ». On sent que c’est pas une démarche qui est soutenue par la rédaction mais plutôt raillée quoi :) (à juste titre, si la ladite démarche n’avait pas été entreprise par un gosse de 4 ans sur le point de mourir).

    Notez, enfin, cher Lapsus, que la remarque portant sur un cas précis, il ne s’agit pas de savoir si les … sont une marque systématique de sarcasme mais caractérisée dans le cas présent.

    Impression personnelle, ne vous formalisez pas.

  3. Dernière chose :
    Faire du sarcasme sur la mort d’un enfant n’est pas la marque de fabrique de Tux’
    Le visuel choisi est clair : on y voit un tout petit cercueil :(
    Les premières lignes du billet également (quand on veut amener le lecteur sur une fausse piste, on veille à ce que les premières lignes sèment le trouble)

    Permettez-moi d’insister, mais je ne veux pas de malentendu sur ce coup.

  4. Non mais pas de problème.
    Je disais juste qu’en lisant le titre on s’attend pas du tout à ça. Mais je ne vous prête aucune mauvaise intention. Je me doute bien que le but n’était pas de se foutre de la gueule de ce gosse.
    Ne vous en faites pas.

  5. :)
    Alors ça va. Et puis, si ce n’était pas clair, on (Tuxboard) trouve que la démarche de cette famille est admirable, forte et courageuse…

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard