Noël 2018 "La Liste des cadeaux de Noël, pour hommes, femmes, les pulls et les pires cadeaux...

BlogInsoliteBombes, drogues, armes : ces inventions que leurs créateurs regrettent sûrement

Bombes, drogues, armes : ces inventions que leurs créateurs regrettent sûrement

La mort du chimiste américain Alexander Shulgin, surnommé le « parrain de l’« , qui a perfectionné la synthèse de l’amphétamine MDMA dans les années 70, nous rappelle que les plus grands génies ont quelques fois créé, en même temps que leurs , les plus grands désastres humains.

Tour d’horizon de ces cerveaux qui ont laissé derrière eux un héritage controversé. De la dynamite aux fusils d’assaut en passant par la , des histoires qui pour certaines sont le fruit d’évènements surprenants !

Ecstatsy – Alexander Shulgin

alexander shulgin

Diplômé en chimie, Alexander Shulgin s’était intéressé dans les années 60 aux molécules psychoactives. En 50 ans, ce passionné de la « machinerie du processus mental » a créé plus de 200 composés psychédéliques et hallucinogènes, qu’il a tous testés avec sa femme ou des amis.

En 1976, il étudie l’amphétamine MDMA, appelée aussi Ecstasy, et créé un nouveau processus de synthèse. On connait la suite…

Dynamite – Alfred Nobel

alfred nobel dynamite

Quand on évoque Alfred Nobel, les pensées les plus nobles nous viennent en tête. Et pourtant !

Spécialisé dans les explosifs, une explosion survient dans l’usine dans laquelle il travaille, tuant notamment l’un de ses frères. Il décide alors de travailler la nitroglycérine pour la rendre moins dangereuse, et arrive rapidement à maitriser la puissance explosive. Il fait breveté la dynamite en 1867, puis crée une forme encore plus puissante en 1875 : la dynamite gomme.

Alors que son frère Ludvig meurt en 1888, un magazine Français se trompe et publie une nécrologie sur… Alfred, le qualifiant de « Marchand de la mort ». Profondément marqué, il décidé alors de léguer toute sa fortune pour la création d’un prix pour la paix, les sciences, et la littérature. Le Prix Nobel est né.

Envie d’en savoir plus ? visitez le musée de la dynamite

 

– James Buchanan Duke

invention cigarette

La cigarette date de plusieurs siècles, mais on attribue sa forme moderne à l’américain James Buchanan Duke. Dans les années 1880, il achète une machine qui peut rouler les cigarettes à la place des hommes. Une production qui permet jusqu’à 120 000 cigarettes par jour. Il contrôlera par la suite le marché de la cigarette américain avec la création de l’American Tobacco Company.

On estime à 100 millions le nombre de morts causées par la cigarette au 20e siècle.

Thomas Midgley, plombée et CFC

thomasMidgley

Le pauvre Thomas Midgley ne pensait sûrement pas que l’on dirait de lui qu’il était peut-être la personne qui avait eu le plus d’impact sur l’atmosphère qu’aucun être vivant dans l’histoire de la planète.

En effet, c’est lui qui a l’idée chez General Motors de mettre du plomb dans l’ pour rendre les moteurs plus performants. Des années plus tard, on découvrira que son invention a intoxiqué les poumons du monde entier. Pour démentir les rumeurs, Thomas Midgley a même inhalé les vapeurs de son en pleine conférence de presse. Ce qu’il n’a pas dit, c’est qu’il était déjà malade à force d’en avoir déjà trop respiré…

C’est aussi lui qui est à l’origine du CFC (fréon, ou Chlorofluorocarbure), utilisé notamment dans les réfrigérateurs ou dans les aérosols jusque dans les années 70, l’un des composants les plus dévastateurs pour la couche d’ozone de l’histoire.

 

Mikhail Kalashnikov – AK47

invention Kalashnikov AK 47

Mort en décembre 2013, Mikhail Kalashnikov a inventé l’une des armes les plus répandues dans le monde, fabriquée à plus de 100 millions d’exemplaires.

Chargé de mettre en place un fusil d’assaut fiable et bon marché, l’AK47 est né en 1947. Un fusil extrêmement simple, pensé pour des soldats sans diplômes. Tellement simple que la moitié des Kalashnikov produites aujourd’hui sont en contrebandes. Et alors que l’inventeur de la M16 touche 1 dollar par arme vendue, Mikhail n’a retiré presque aucun bénéfice de son invention, puisqu’il ne dispose d’aucun droit à la propriété intellectuelle.
En 2009, Mikhail Kalashnikov a reconnu qu’il n’était « pas agréable de voir que toutes sortes de criminels tirent avec mes armes ».

Publié le 5 juin 2014 à 14:28, par :
Julien // Twitter

Parisien voyageur. J’espère encore voir un jour un concert des Pink Floyd. Aussi fondateur du site Un Jour de Plus à Paris.


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches