BlogVoyageIstanbul : la légende de la Tour de Léandre

Istanbul : la légende de la Tour de Léandre

Istanbul, autrefois connue sous le nom de Constantinople, est une vraie mine d’or.  De par sa richesse en monuments historiques, elle est le nid de nombreux mythes… Le plus célèbre restant toutefois lié à l’incontournable tour de Léandre !

Un peu d’histoire

La première construction de la tour de Léandre remonte à 408 avant J-C. Elle fut initiée par le général athénien Alcibiade, pour que ce dernier puisse guetter les mouvements maritimes perses au sein du détroit du Bosphore.

Elle fut, en 1110 après J-C, reconstruite en forteresse par l’empereur byzantin Alexis Comnène. Les derniers à apporter leur touche furent les Turcs ottomans, dont les modifications furent toutefois relativement légères.

Après avoir longtemps servie de phare, la tour de Léandre fait aujourd’hui office de café et restaurant populaire. Mais ce qui la rend aussi fameuse, c’est tout simplement sa légende…

Une triste destinée

Il était une fois un sultan qui avait une fille. Ce sultan, reçut par un oracle la prédiction que sa fille trouverait la mort à l’aube de ses 18 ans, mordue par un serpent venimeux.

Le sultan décida alors de faire construire une tour au beau milieu du Bosphore dans l’idée d’y placer sa fille. De cette manière, la princesse serait loin des terres et donc à l’abri de tous serpents.

Le temps s’écoula et arrivèrent les 18 ans de la jeune femme.

Le sultan, ravi que son enfant soit saine et sauve, décida de lui offrir un panier rempli de fruits. Ce qu’il ne pouvait deviner, c’est qu’un serpent s’y était faufilé… A peine la princesse reçu le panier, qu’elle se fit mordre. Léandre était son nom.

Publié le 26 octobre 2017 à 15:17, par :
La rédaction // Facebook

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches