Jacques Chirac coupable


Jacques Chirac a été déclaré coupable de « prise illégale d’intérêt » de « détournements de fonds publics » et d' »abus de confiance » dans les 2 volets de l’affaire des 21 emplois fictifs de la Ville de Paris qui remonte aux années 90.
Jacques Chirac est le premier ancien président de la République à être jugé en correctionnelle. Il écope de deux ans de prison avec sursis. Jacques Chirac était absent à la lecture du jugement par le président Dominique Pauthe excusé par un rapport médical faisant état de troubles neurologiques « sévères » et « irréversibles ».

Les Wampas sont donc aux anges … eux qui voulaient voir Chirac en prison :

Les dernières publications

20 réflexions au sujet de “Jacques Chirac coupable”

  1. Je ne pense pas que les Wampas parlent de prison avec sursis dans leur chanson… Cela prouve une nouvelle fois que la justice est à deux vitesses. Je ne pense pas que Monsieur TOUTLEMONDE accusé pour les mêmes faits n’aurait eu que du simple sursis !!

    Ancien Président de la République ou pas, il ne l’était pas au moment des faits et il ne l’est plus au moment du verdict !!!

  2. @Biloute: +10000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

  3. Après ont dit que le problème en France c’est les petits dealer de shit etc…
    La ont parlent de millions , peut être même de milliards d’euro.

    La politique, le plus gros réseau mafieux qui existe

  4. Beaucoup de témoignages convergent pour dire qu’il ne se rendrait plus compte de grand chose, qu’il ne comprendra pas le jugement.

    Il serait maintenant une personne du 4ème age, qui semble être en train de se noyer dans un monde qui est loin du notre.

    C’est trop tard, Jacques Chirac n’est plus le Jacques Chirac du dossier.

  5. C’est marrant qu’on arrive à condammer un délit aussi petit 20 ans plus tard, alors qu’on à la prescription pour tout plein de délit graves (agressions sexuelles, par exemple).

    Une justice à deux vitesses : on s’en branle tellement de 20 emplois fictifs des années 90′

  6. Je ne comprends pas l’analyse de Biloute …
    Monsieur Toutlemonde n’aurait pas eu accès aux comptes de la mairie de Paris. Et donc aucun Monsieur Toutlemonde n’a jamais détourné d’argent public …

  7. Va voler dans un supermarché et tu verra si tu te prendra du sursis.

    pour rappel cet escroc est :
    Grand-Croix de la Légion d’Honneur
    Grand-Croix de l’Ordre National du Mérite
    Croix de la Valeur Militaire
    Médaille de l’Aéronautique
    Chevalier du Mérite Agricole, des Arts et des Lettres, de l’Etoile Noire, du Mérite Sportif, Grand-croix du Mérite de l’Ordre Souverain de Malte

    Et si il est vraiment si sénile que çà , pour quoi siège t il encore dans plusieurs commissions dont le conseil constitutionnel.

    Si c’est pas du foutage de gueule, çà sent le cousinage.

  8. Je vous rappelle que Maurice Papon, accusé d’avoir déporté plus 1600 juifs, a écopé 20 ans après de la prison…. et 3 ans plus tard il en est sortie….
    Donc bon entre ça et l’affaire de Chirac… c’est délicat…

  9. @Hervé, je pensais au détournement d’argent public qu’avaient mis en place un type en créant une société fictive au nom de TRESOR PUBLICITAIRE. Il récupérait dans les boites aux lettres du Trésor Public les enveloppes postées en période de paiement des impôts sur le revenu (paiements à l’ordre du TRESOR PUBLIC) et ils rajoutaient ITAIRE sur l’ordre de chaque chèque pour pouvoir les encaisser pour lui.

    Je pense que les sommes détournées sont similaires, il s’agit bien d’un Monsieur TOUTLEMONDE et il s’agit bien de l’argent public !!!! Tout ça pour dire qu’il ne faut pas forcément être maire de Paris pour détourner l’argent public…

  10. hihi moi quand je cherche DETOURNEMENT DE FONDS PUBLICS dans le code pénal je trouve ça :

    Article 432-15
    Modifié par Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 – art. 3 (V) JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002
    Le fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public, un comptable public, un dépositaire public ou l’un de ses subordonnés, de détruire, détourner ou soustraire un acte ou un titre, ou des fonds publics ou privés, ou effets, pièces ou titres en tenant lieu, ou tout autre objet qui lui a été remis en raison de ses fonctions ou de sa mission, est puni de dix ans d’emprisonnement et de 150000 euros d’amende.

    Où est mon erreur d’interprétation svp ceux qui font du droit ? c’est juste parcequ’il est devenu sénile ?

  11. @ astutecugel

    Tu parles quant même d’un ancien président, je pense quant même qu’il mérite certaines de ces distinctions.

    Pour le reste, justice à deux vitesses…

  12. Clair, Foster: tu peux très bien mériter à un moment de ta vie d’être décoré du mérite agricole sans pour autant que ça ait un lien avec tes actions frauduleuses à une autre époque à un autre endroit. ^^

    @Biloute: Mea Culpa. J’ai pigé le concept. C’est plus simple avec un exemple. :)

  13. Au final c’est le systeme qui veut ca car nos politiques se doivent de faire carrière dans la politique. Ca engendre tout un tas d’exces et d’abus. Il faudrai un systeme ou les politiques font de la politique de facon temporaire, juste pour ajouter une ligne sympa sur leur CV et booster leur carrière dans le privé.
    Tant que ca restera comme ca, il y aura toujours cette tentation de detournement du bien public a des fins privés pour nourrir les ambitions carrieristes de nos chers élus.

  14. CHIRAC

    Peine fictive pour emplois fictifs on se fou de notre gueule une fois de plus.
    Faites de la politique et rien ne peu vous arriver

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard