Jason Collins 1er coming-out d’un joueur Américain


Jason Collins, joueur NBA de 34 ans, vient de faire son coming-out. Il s’agit du premier sportif professionnel Américain en activité déclarant son homosexualité.
Le pivot de 2,15m a été soutenu par de nombreuses célébrités comme Michelle Obama ou Kobe Bryant.

Je suis un pivot de NBA de 34 ans. Je suis noir et je suis gay. Je n’avais pas l’ambition de devenir le premier athlète d’un sport majeur aux Etats-Unis à révéler mon homosexualité. Mais maintenant que c’est fait, je suis content de débuter la conversation.

La carrière NBA de Collins n’ets pas l’une des plus grandes. Son rôle consiste à défendre et poser des écrans. Ducoup, ses highlights sont à prendre au 2nd degré !

Chargement du player …

D’autres sportifs ont révélé leur homosexualité comme les joueuses de tennis Martina Navratilova, Amélie Mauresmo, la skieuse suédoise Anja Paerson ou encore le plongeur américain Greg Louganis.

108 réflexions au sujet de “Jason Collins 1er coming-out d’un joueur Américain”

  1. @Algerien-style
    ce type est peut-être une tapette comme tu dis mais il a plus de couilles que toi : lui a le courage d’afficher ce qu’il est sans se cacher derrière un pseudo. Et y a du boulot pour faire avancer la tolérance quand on voit la réaction de certains blaireaux.

  2. Promis nous arrêtons de blaguer sur les homos (les hétéros aussi du coup), les femmes, les handicapés, les noirs, les arabes, les juifs et tous les autres aussi…

    On va bien se marrer dis donc

  3. @gzawye
    ma remarque ne concerne qu’Algerien-Sryle qui commence par traiter le type de tapette. Personnellement, ça me fait pas vraiment marrer.
    Quand tu fais une blague sur un noir ou sur un juif tu les appelles pas « nêgre » ou « youpin », non?

  4. je vois pas en quoi annoncer qu’on aime ce faire enfiler par des mecs est une preuve de courage
    Par contre combien de parents prendrait ça comme une bonne nouvelle de voir leurs fils ou fille homosexuel ?

    C’est bien en tout cas , on parle tellement de ça en ce moment qu’on oublie tout le reste… Mais le jour ou ça deviendra banal , va falloir chercher d’autres sujets

  5. Tu vois Algerien, le problème c’est que tu ne vois pas le courage qu’il faut pour risquer après avoir affirmé son homosexualité, de se faire traiter de tapette, de se faire expulser d’un groupe d’amis, de ne pas retrouver de boulot, etc…
    Depuis le film « Philadelphia » qui date de 1993, les mentalités n’ont malheureusement pas beaucoup évolué…je te conseille de le voir, ça te fera beaucoup de bien.
    Toi-même Algerien, tu seras peut-être un jour victime de discrimination ou de remarques insultantes parce que d’autres te jugeront différent. Je ne te le souhaite pas.

  6. +1 Moi je suis pour qu’on arrête de traiter les homosexuels de PD, tarlouzes, tapettes et de les discriminer pour ce qu’ils sont

    Mais aussi pour qu’on arrête de mentir en promouvant l’homosexualité et en la plaçant au même niveau que la sexualité hétéro qui sert à procréer, c’est une déviance sexuelle

  7. Bon, ça va ! Y’a des milliers d’homos qui s’affichent au grand jour, il mérite pas non-plus une médaille ! Pour le coup, si ça peut servir à démystifier l’homosexualité tant mieux, mais je pense qu’on en est déjà plus là ! Je vous rappelle qu’ils ont le droit de se marier aujourd’hui…

  8. @un vieux con : sauf que dans Philadelphia Tom Hanks est rejeté non pas parce qu’il est gay mais parce qu’il a le SIDA

  9. demander a un algérien d’etre tolérant envers l’homosexualité,c’est comme demander a un algérien de laisser sa femme sortir dehors sans lui.

  10. « okdacor a commenté le 30 avril 2013 à 14 h 35 min // #13
    Mais aussi pour qu’on arrête de mentir en promouvant l’homosexualité et en la plaçant au même niveau que la sexualité hétéro qui sert à procréer, c’est une déviance sexuelle. »

    Tous vos rapports sexuels ont pour objectif la procréation ? Un homme ou une femme stérile qui a des rapports sexuels « hétéro » je place dans ça quelle déviance sexuelle, dans rapport inadmissible ou dans rapport homosexuel ?

  11. Si vous voulez savoir si l’homosexualité est naturelle : comparer l’histologie de la muqueuse rectale à la muqueuse vaginale -> réponse la première sert à déféquer et la seconde je vous laisse chercher… Vous allez NATURELLEMENT trouver la réponse.

  12. « donuts a commenté le 30 avril 2013 à 17 h 29 min // #18
    demander a un algérien d’etre tolérant envers l’homosexualité,c’est comme demander a un algérien de laisser sa femme sortir dehors sans lui. »

    « Aeeaz a commenté le 30 avril 2013 à 17 h 53 min // #20
    C’est comme comme demander à un français s’il est cocu, ça sert à rien on connaît la réponse. »

    Tous les algériens sont donc intolérants et tous les Français cocu, on avance énormément…

    « Aeeaz a commenté le 30 avril 2013 à 17 h 57 min // #21
    Si vous voulez savoir si l’homosexualité est naturelle »

    Sinon pour vous ça veut dire quoi naturelle

    « Aeeaz a commenté le 30 avril 2013 à 17 h 57 min // #21
    comparer l’histologie de la muqueuse rectale à la muqueuse vaginale -> réponse la première sert à déféquer et la seconde je vous laisse chercher… Vous allez NATURELLEMENT trouver la réponse. »

    A uriner ?

  13. « Aeeaz a commenté le 30 avril 2013 à 17 h 57 min // #21
    comparer l’histologie de la muqueuse rectale à la muqueuse vaginale -> réponse la première sert à déféquer et la seconde je vous laisse chercher… Vous allez NATURELLEMENT trouver la réponse. »

    Non je sais à déféquer, zut alors c’est dur ta question, pourquoi je trouve des cellules malphigiennes non kératinisé aux deux endroits…

  14. Tu dois être sacrément con et pd ( ça se recoupe, enfin à vous de juger) pour ne pas savoir pour quoi est adaptée la muqueuse vaginale… ( accouchement et….)

    Qu’elle malhonnêteté « cellules malpighienne blabla… » sache que n’importe quel histologiste différencie ces 2 muqueuses au premier coup d’oeil …

  15. Disons que le plus relou dans tout ça c est la promotion homosexuelle que l on subi au quotidien… C est chiant
    Tout comme la propagande qui veut que l’ immigration soit surtout musulmane et que celle ci soit violente et anti France de la Première a la troisième génération…

  16. En gros tu veux dire que la muqueuse rectale est tout comme la muqueuse vaginale ( parfaitement) adaptée aux rapports sexuels… Je t’arrête tout de suite c’est la plus grosse connerie scientifique que tu puisses avancer dans le cas présent.

    Donc non, c’est faux et dire
    Le contraire c’est mentir. Et c’est pas répétant des termes scientifiques que tu ne maîtrises pas ( cellules malpighienne non kératinisée…. On en a sur l’oeil des cellules malpighiennes non kératinisées … On doit avoir des rapports sexuels avec notre cornée maintenant ?) que tu réussiras à mystifier ton monde.

  17. D’ailleurs, pour être encore explicite : fout un peu de merde dans un vagin et gère l’infection qui s’ensuit après monsieur le scientifique …

    (je perd la retenue qui me caractérise habituellement mais j’en ai marre de ces conneries à longueur de journée…)

  18. Aeez a commenté le 30 avril 2013 à 18 h 47 min // #24
    Tu dois être sacrément con et pd ( ça se recoupe, enfin à vous de juger) pour ne pas savoir pour quoi est adaptée la muqueuse vaginale… ( accouchement et….) »

    C’est vraiment utile les insultes, quand en plus elles sont associées a des bêtises la c’est le bouquet.
    Ne pas faire(ou savoir faire) le distinguo en acte sexuel et procréation est totalement stupide, sachez que tout acte sexuel n’a pas pour vocation de donner la vie que ce soit chez l’Homme ou chez d’autre espèces(vous n’avez jamais eu de relation sexuelle dont le but n’était pas la procréation ?), et si ça peut vous rassurez la fellation, la sodomie, l’homosexualité, la transsexualité etc n’est pas propre à l’Homme et on l’observe chez beaucoup espèces.
    Donc vos amalgames sur le rôle du vagin dans un accouchement avec tous les actes sexuels existant et pratiqué par l’Homme ou d’autre espèce, c’est comparer des choses incompatibles et faire un immense raccourci sur ce qu’est la sexualité et ce n’est pas une démarche sérieuse d’ailleurs faite ce genre de raccourcie devant un physiologiste, un biologiste, un histologiste et vous verrez.

    « Aeez a commenté le 30 avril 2013 à 18 h 47 min // #24
    Qu’elle malhonnêteté « cellules malpighienne blabla… » sache que n’importe quel histologiste différencie ces 2 muqueuses au premier coup d’oeil… »

    « Aeez a commenté le 30 avril 2013 à 18 h 56 min // #26
    En gros tu veux dire que la muqueuse rectale est tout comme la muqueuse vaginale ( parfaitement) adaptée aux rapports sexuels. »

    Du tout ces cellules ne jouent aucun rôle sexuel… Parlez d’adaptation parfaite est inapproprié en science.

    « Aeez a commenté le 30 avril 2013 à 18 h 56 min // #26
    Le contraire c’est mentir. Et c’est pas répétant des termes scientifiques que tu ne maîtrises pas ( cellules malpighienne non kératinisée…. On en a sur l’oeil des cellules malpighiennes non kératinisées … On doit avoir des rapports sexuels avec notre cornée maintenant ?) »

    Apparemment c’est vous qui ne les maîtrisez pas je n’ai jamais dit qu’elles jouaient un rôle dans la sexualité, j’ai dit qu’on peut les trouver à ces deux endroits qui ont eux des « rôles » différents, je ne sais pas où vous tirez l’information que ces cellules jouent un rôle dans la sexualité mais elles sont fausses.

    « Aeez a commenté le 30 avril 2013 à 19 h 08 min // #27
    D’ailleurs, pour être encore explicite : fout un peu de merde dans un vagin et gère l’infection qui s’ensuit après monsieur le scientifique … »

    Je n’ai pas compris ce passage, est-ce votre manière d’expliquer la pratique de la sodomie chez l’Homme et d’autres espèces ou encore la fellation ou les cunnilingus.
    Je ne vais donc pas rentrer dans les bactéries présentes dans cette fameuse flore vaginale vous risquerez de ne plus avoir envie.

    Au fait je ne suis pas attiré par les hommes.

  19. Je n’ai jamais parlé de procréation…

    « Du tout ces cellules ne jouent aucun rôle sexuel… Parlez d’adaptation parfaite est inapproprié en science. »

    C’est juste le principe de l’évolution.

    Tu vois, le vagin est doté d’une certaine élasticité, la seule raison est qu’il doit physiologiquement pouvoir assurer l’accouchement. Contrairement au rectum. D’ailleurs celui ci ne se lubrifie pas a l’excitation, alors que le vagin si etc… Arrête de raconter n’importe quoi. La flore du rectum n’est pas la même que celle du vagin, c’est ce que je te dit, et si le bébé frotte contre la muqueuse vaginale ( accouchement) il ne lui arrive rien, maintenant frotte ton fils sur de la muqueuse rectale à sa naissance si tu es vraiment convaincu par ce que tu avances ( pense aussi aux médocs….)

    Tu racontes vraiment n’importe quoi.

  20. « Aeez a commenté le 30 avril 2013 à 20 h 36 min // #30
    C’est juste le principe de l’évolution. »

    Oui et l’évolution ne peut être qualifié de parfaite, l’évolution n’est pas un programme qui tend vers une « perfection », preuve en est l’augmentation des maladies inflammatoire serait dû à certains gènes autrefois sélectionnés pour assurer notre protection qui se retourneraient maintenant contre nous.

    « Aeez a commenté le 30 avril 2013 à 20 h 36 min // #30
    Tu vois, le vagin est doté d’une certaine élasticité, la seule raison est qu’il doit physiologiquement pouvoir assurer l’accouchement. Contrairement au rectum. D’ailleurs celui ci ne se lubrifie pas a l’excitation, alors que le vagin si etc »

    Je vois que vous n’avez toujours pas fait la distinction entre acte sexuel et procréation, que vous continuez dans les amalgames et que vous n’avez aucune idée de la méthodologie scientifique. Vous comparez la dilatation du col de l’utérus lors de l’accouchement à la dilatation d’un rectum c’est comme si je comparai une éjaculation à la décontraction d’un diaphragme.
    Avec vos raccourcis comment dans ce cas expliquez-vous les rapports buccogenitales (que l’on observe « partout »; je vais pas re-parler de la sodomie), la bouche ne secrète pas de lubrifiant sexuel et n’est pas un organes sexuel et ou de fécondité.

    « Aeez a commenté le 30 avril 2013 à 20 h 36 min // #30
    La flore du rectum n’est pas la même que celle du vagin, c’est ce que je te dit, et si le bébé frotte contre la muqueuse vaginale ( accouchement) il ne lui arrive rien, maintenant frotte ton fils sur de la muqueuse rectale »

    Ah bon les microbes et autres bactéries présent se disent « attendez soyez inoffensif v’la le bébé ne jouaient plus vos rôles ».
    La flore du colon « joue » au niveau du rectum et va différé de la flore du vagin(bien que l’on trouve des bactéries infectieuse identique) comme la flore intestinale diffère de la flore buccale mais je ne vois pas ou vous voulez en venir elles ont toutes des « rôles » différentes, encore une fois arrêtez de comparer ce qui n’est comparable. Le désir sexuel et a différencié du désir de procréation c’est un fait, et le désir sexuel est une notion très complexe quand vous vous stimulez sexuellement vous ne faite pas intervenir que les organes reproducteur.

    « Aeez a commenté le 30 avril 2013 à 20 h 36 min // #30
    si tu es vraiment convaincu par ce que tu avances ( pense aussi aux médocs….) »

    Je n’ai pas compris la fin.

  21. Je n’ai jamais dit que la procréation était une condition sine qua non , JAMAIS.

    J’ai dit que le rectum n’était pas fait pour ça, que naturellement il est la pour faire transiter la merde!

    J’ai dit que les muqueuses différaient, et que celle du vagin est adaptée physiologiquement à l’accouchement et aux relations sexuelles, et non a faire transiter la merde. J’ai jamais fait le parallèle évolution/perfection alors la pas du tout….

    Si tu dois préparer les médoc c’est parce que ton fils va tomber malade, mais t’inquiete, le médecin de la salle d’accouchement est parfaitement conscient des mesures d’hygiène et ne te laissera pas frotter ton fils sur le rectum de tes amis.

    « Ah bon les microbes et autres bactéries présent se disent « attendez soyez inoffensif v’la le bébé ne jouaient plus vos rôles ».
    C’est pas les même bactéries !!!! Compare un frottis vaginal à celui du rectum… Rien a voir !

    Dire que quelquechose s’observe partout ne suffit pas à la legitimisée. Ni le fait que ça ce reproduit spontanément depuis longtemps : viol, cannibalisme, meurtres, polygamie… C’est naturel dis-moi ?

    Et je m’en fout, le vagin est fait pour les rapports sexuels, comme pénis et non le rectum, et la nature est ainsi. Dis les choses clairement :

    1)Le vagin est fait pour les rapports sexuels ?
    2)Le rectum est fait pour les rapports sexuels ?

    Répond par oui ou par non, puis raconte les ce que tu veux, mais ça montrera l’absurdité de ta position. Sinon tu as l’option pirouette qui a l’air de te correspondre.

  22. D’ailleurs employer l’expression « bactéries infectieuses » montre ton ridicule niveau scientifique.
    Ça fait savant je te l’accorde mais ça te dépasse visiblement donc laisse le raisonnement scientifique aux personnes compétentes s’il te plaît c’est la meilleure chose que tu puisses faire pour la science. Chacun se rend utile à son échelle y’a pas de honte à cela.

  23. C’est vraie c’est discriminatoire de dire Pédéraste , tapette , pédale , tarlouze , tafiole ex…..

    Le mot DÉGÉNÉRER et le plus appropriée a mon avis .

  24. « Aeez a commenté le 30 avril 2013 à 22 h 13 min // #34
    J’ai dit que les muqueuses différaient, et que celle du vagin est adaptée physiologiquement à l’accouchement et aux relations sexuelles, et non a faire transiter la merde. J’ai jamais fait le parallèle évolution/perfection alors la pas du tout… »

    Ceci n’est que sophisme, le pénis sert aussi à transiter l’urine donc si je vais jusqu’au bout de votre sophisme il n’est pas fait pour rentrer dans le vagin lui aussi exposer à l’urine…

    « Aeez a commenté le 30 avril 2013 à 22 h 13 min // #34
    C’est pas les même bactéries !!!! Compare un frottis vaginal à celui du rectum… Rien a voir ! »

    Faux ils en ont de nombreuses en commun(lactobacillus acidophilus; prevotella etc) puisqu’ils vont rencontrer les mêmes agents infectieux, il y’a donc des similitudes mais ça ne veut pas dire que les résultat des frottis seront 100% identiques.

    « Aeez a commenté le 30 avril 2013 à 22 h 13 min // #34
    Dire que quelquechose s’observe partout ne suffit pas à la legitimisée. Ni le fait que ça ce reproduit spontanément depuis longtemps : viol, cannibalisme, meurtres, polygamie… C’est naturel dis-moi ? »

    Déjà il faut définir ce que veut dire naturelle si pour toi cela veut dire un comportement qui s’observe dans la « nature » plus précisément chez d’autres espèces etc, je vais alors te faire grincer des dents mais malheureusement, oui, ces comportement sont naturelle puisqu’on les voit dans la nature et ne sont pas le propre de l’Homme, les espèces qui mangent leurs progénitures ou se nourrissent de leurs chairs, les mâles dominant qui s’accouplent avec plusieurs femelles, les espèces qui tuent pour montrer leurs territoires etc sont quand même majoritaire… Mais tout ceci n’est que moeurs et morale humaine la « nature » elle n’en a aucune, elle n’émet pas de raisonnement.

    « Aeez a commenté le 30 avril 2013 à 22 h 13 min // #34
    Et je m’en fout, le vagin est fait pour les rapports sexuels, comme pénis et non le rectum, et la nature est ainsi. Dis les choses clairement :

    1)Le vagin est fait pour les rapports sexuels de PROCREATION ? Oui
    2)Le rectum est fait pour les rapports sexuels ? Oui au même titre que toute zone susceptible d’exciter l’Homme.

    « Aeez a commenté le 30 avril 2013 à 22 h 42 min // #35
    D’ailleurs employer l’expression « bactéries infectieuses » montre ton ridicule niveau scientifique. »

    Moi qui pensais que j’avais lu que les bactéries pouvait être la cause d’infection, bon les sciences doivent se tromper, ton grand niveau dans en microbiologie pourra surement combler ce vide…

    « Aeez a commenté le 30 avril 2013 à 22 h 42 min // #35
    Ça fait savant je te l’accorde mais ça te dépasse visiblement donc laisse le raisonnement scientifique aux personnes compétentes s’il te plaît c’est la meilleure chose que tu puisses faire pour la science. Chacun se rend utile à son échelle y’a pas de honte à cela. »

    Venant de quelqu’un qui vient de tenir autant de raisonnement complètement « déraisonné » scientifiquement, d’amalgames qui sont infondés scientifiquement, qui ne sait même ce que la science sous-entend par sexualité ou rapport sexuel etc je trouve ça incroyable.

    Vous vous rendez utile avec votre intolérance, baser sur on ne sait quel dogme, c’est très bien continuez.

  25. « Aeez a commenté le 30 avril 2013 à 22 h 13 min // #34
    J’ai dit que les muqueuses différaient, et que celle du vagin est adaptée physiologiquement à l’accouchement et aux relations sexuelles, et non a faire transiter la merde »

    Pour en revenir à cette phrase je ne comprends pas pourquoi vous dites que le vagin n’est pas fait pour faire transiter les excréments ?

  26. « Pour en revenir à cette phrase je ne comprends pas pourquoi vous dites que le vagin n’est pas fait pour faire transiter les excréments ? »

    Tout simplement par ce que mettre des excréments dans un vagin entraîne une infection alors que dans non !! Ça montre bien que les muqueuses différent complètement par ta pauvre patiente sera morte, ( ou sacrément amochée).

    Sache qu’employer l’expression « bactérie infectieuse » est débile, ni médecin ni publication scientifique ne l’emploierait, si tu persistes c’est que tu n’y comprend rien.

    D’ailleurs tu préfères répéter que mon raisonnement scientifique est mauvais plutôt que prouver quoi que se soit, tant pis…

    Me répondre que le pénis sert aussi à uriner… Quelle débilité ! L’épithélium de l’urètre est … Suspens… Totalement adapté à faire transiter l’urine !! Et… Attention ça va te surprendre … N’est pas le même que celui du vagin ni celui du rectum !!!

    Oh lala , c’est vraiment bizarre cette histoire, des organes appartenant a l’appareil urinaire sont adapté à cela. Et le vagin est adapté aux relations sexuelles, est suffisamment souple pour l’accouchement, l’utérus est vascularisé par des artères spiralées que se déroulent quand celui augmente de volume avec le bébé à l’intérieur, dis-moi : pourquoi ses artères sont spiralées et pas celle du rectum ?? Tout simplement parce que chaque structure est adaptée à un rôle propre et ne sont pas interchangeables…..

    « Ceci n’est que sophisme, le pénis sert aussi à transiter l’urine donc si je vais jusqu’au bout de votre sophisme il n’est pas fait pour rentrer dans le vagin lui aussi exposer à l’urine… »

    C’est toi le sophiste, je n’ai jamais dit que l’organe ne pouvais avoir qu’un seul rôle, il suffit qu’il y soit adapté c’est tout. Le vagin n’appartient pas au système urinaire, l’exposer à de l’urine est dangereux, le pénis appartient à l’appareil reproducteur ET l’appareil urinaire. Et il se trouve que mettre de l’urine dans un pénis n’entraîne conséquence néfastes… Mais il faut le laver Avant un rapport sexuel sinon c’est la femme qui va mal se sentir… Car sont vagin n’est pas fait pour accueillir de l’urine mais du sperme. Et le rectum dans tout ça ? Il appartient au système digestif, à un rôle dans la continence rectale et … C’est tout.

  27. « Déjà il faut définir ce que veut dire naturelle si pour toi cela veut dire un comportement qui s’observe dans la « nature » plus précisément chez d’autres espèces etc, je vais alors te faire grincer des dents mais malheureusement, oui, ces comportement sont naturelle puisqu’on les voit dans la nature et ne sont pas le propre de l’Homme, les espèces qui mangent leurs progénitures ou se nourrissent de leurs chairs, les mâles dominant qui s’accouplent avec plusieurs femelles, les espèces qui tuent pour montrer leurs territoires etc sont quand même majoritaire… Mais tout ceci n’est que moeurs et morale humaine la « nature » elle n’en a aucune, elle n’émet pas de raisonnement. »

    Non, ça ne me fait pas grincer les dents du tout, j’admet que ton raisonnement se tient ( pas qu’il est vrai dans l’absolu mais c’est une façon de penser qui a sa légitimité). Mais alors dans la nature il y a bien des gens sales ? Qui ne se lavent pas… Et ben moi je te dis que dans cette nature il a des gens qui font des pratiques sales ( le rectum merde // vagin sperme (celui ci est alcalin justement pour contrer l’acidité de la glaire cercicale et du vagin car ceux ci doivent limiter la colonisation par des pathogènes ) voilà c’est sale, naturellement sale si tu veux, mais pour moi la saleté est innaceptable pour un humain.
    On peut naturellement être fou, schizophrène, homo, si tu veux… Mais ça n’empêche pas leur comportement d’être inadaptés, comme la muqueuse rectale est inadaptée aux rapports sexuels, et tu n’est pas en position de décider du contraire, c’est juste factuel, c’est comme ça avec où sans nous, depuis des milliers d’années.

  28. Est ce qu’au bout de 40 ans de sodomie, le mec, il a pas un problème au cul aussi? Alors qu’une nana, sur le même rythme, je ne pense pas

  29. « Vous vous rendez utile avec votre intolérance, baser sur on ne sait quel dogme, c’est très bien continuez. »

    Le dogme de l’épithélium ! La secte histologique de Malpighi et Camillo Golgi et Ramon y Cajal !!!

    Je vois pas pourquoi tu parles de dogme, je n’ai fais que parler de muqueuses vaginales et rectales !!!! C’est toi l’intolérant dans l’histoire, tu qualifie ton interlocuteur de dogmatique seulement parce qu’il n’est pas d’accord avec toi, alors que je n’ai strictement fait appel qu’à des notions d’histologie de base…. Et rien d’autre !!!!
    Il est ou le dogme ?

    @gzawye : je crois qu’il va avoir du mal à faire croire qu’un rectum et qu’un vagin sont adaptés aux relations sexuelles… Mais laisse c’est marrant, je pensai pas qu’on remettrai en cause l’anatomie, la physiologie et l’histologie pour défendre les pd…

  30. ( ps: j’ai malencontreusement écrit « système urinaire » , vous corrigerez, un tel système n’existe pas on parle « d’appareil urinaire » … ( et pareil pour appareil digestif) mais vous aurez corrigé tout seul…. En particulier photon-sombre qui sait de quoi il parle…..)

  31. « Faux ils en ont de nombreuses en commun(lactobacillus acidophilus; prevotella etc) puisqu’ils vont rencontrer les mêmes agents infectieux, il y’a donc des similitudes mais ça ne veut pas dire que les résultat des frottis seront 100% identiques. »

    Je te dit que c’est pas les même muqueuses/flores et tu me réponds qu’il y a des similitudes…. Tu te rends compte des conneries que tu déblatères ?!?!
    On peut être différent et avoir des similitudes… Cest evident !
    On l’a bien mis en évidence en parlant des cellules malpighiennes non kératinisées que l’on trouve dans la cornée, le rectum et le vagin, ce sont des éléments de similitude ! Même il n’y a pas pour autant identité entre ces 3 structures. Elles sont différentes ! Adaptées à des fonctions différentes ! Et la plus simple expérience que tu puisse faire pour t’en rendre compte c’est en faisant de la chirurgie réparatrice : quand quelqu’un a un cancer du côlon, on peut prélever un peu d’anses grêles pour réparer, elles sont suffisamment proches en structures ET en fonction. Or quand quelqun à un cancer du rectum, on ne lui répare pas les lésions avec de la muqueuse vaginale, ça s’appelle tuer son patient. Même chose lors des malformations vaginales, la muqueuse rectale n’est d’aucun secours car complètement différente.
    différence similitude/identité ->
    Direction le dictionnaire conseillée.

  32. En fait tu conclus : » il y’a donc des similitudes mais ça ne veut pas dire que les résultat des frottis seront 100% identiques. »

    Donc en fait si je résume tu me dit : si elles sont pareilles, mais pas totalement, mais avec des similitudes, mais sans être identiques …

    Tu peux pas juste dire clairement que j’ai raison et que ces organes sont DIFFÉRENTS ? On gagnerai du temps tout les 2….

  33. « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 8 h 30 min // #43
    Tout simplement par ce que mettre des excréments dans un vagin entraîne une infection alors que dans non !! Ça montre bien que les muqueuses différent complètement par ta pauvre patiente sera morte, ( ou sacrément amochée). »

    Vous répétez cette phrase mais on ne sait toujours pas pourquoi, de ce qu’on sait un mâle ne possède pas de vagin, alors pourquoi la sodomie entre mâle est observée, pourquoi l’homosexualité entre femelle est observé ? Je me répète donc qu’est-ce que votre analyse des muqueuses du vagin vient faire ici pourquoi voulez vous mettre des excrément dans un vagin, la sodomie n’est en rien lié au vagin, ni à la bouche ?

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 8 h 30 min // #43
    Sache qu’employer l’expression « bactérie infectieuse » est débile, ni médecin ni publication scientifique ne l’emploierait, si tu persistes c’est que tu n’y comprend rien. »

    Il n’y a rien de mal à faire cette petite vulgarisation, si je parle de staphylocoque doré vous comprendrez très bien pourquoi je parlerai de bactérie infectieuse.

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 8 h 30 min // #43
    D’ailleurs tu préfères répéter que mon raisonnement scientifique est mauvais plutôt que prouver quoi que se soit, tant pis… »

    Je n’ai pas dit qu’il était mauvais, j’ai dit qu’il était déraisonné et infondé scientifiquement, comme:
    -« Aeeaz a commenté le 30 avril 2013 à 17 h 57 min // #21 Si vous voulez savoir si l’homosexualité est naturelle : comparer l’histologie de la muqueuse rectale à la muqueuse vaginale… »

    Ceci ne répondrait absolument pas à la question de pourquoi l’homosexualité entre mâle et/ou femelle est observé dans la nature.

    ou encore:
    -« Aeez a commenté le 30 avril 2013 à 22 h 13 min // #34
    Et je m’en fout, le vagin est fait pour les rapports sexuels, comme pénis et non le rectum, et la nature est ainsi. »

    Cela ne répondrait pas aux questions de la fellation, la sodomie etc observé dans la nature…

    ou

    -« Aeez a commenté le 30 avril 2013 à 20 h 36 min // #30
    Tu vois, le vagin est doté d’une certaine élasticité, la seule raison est qu’il doit physiologiquement pouvoir assurer l’accouchement. Contrairement au rectum. »

    Là cela ne répond à rien du tout puisque ceci n’est qu’un gros amalgame, comparer un accouchement à tout acte sexuel est tout à fait incompatible.

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 8 h 30 min // #43
    Me répondre que le pénis sert aussi à uriner… Quelle débilité ! L’épithélium de l’urètre est … Suspens… Totalement adapté à faire transiter l’urine !! Et… Attention ça va te surprendre … N’est pas le même que celui du vagin ni celui du rectum !!! »

    Monsieur, j’ai essayé de reproduire votre démarche pour vous montrer le sophisme que vous aviez fabriqué, le truc sans queue ni tête que vous aviez dit genre mettre des excréments dans un vagin et bien moi je vous dit de mettre de l’urine venant d’un mâle dans le vagin d’une femelle ça n’a pas de sens mais c’est le but(bien que plus loin dans votre commentaire vous vous expliquez dessus alors que c’était inutile), puisque de une ça ne permettra pas n’expliquer les rapports sexuels qui n’ont pas pour but la procréation de deux ça n’expliquera pas les rapports homosexuels et de trois ça n’expliquera même pas la sodomie que ce soit entre mâle ou mâle-femelle.

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 8 h 30 min // #43
    Oh lala , c’est vraiment bizarre cette histoire, des organes appartenant a l’appareil urinaire sont adapté à cela. Et le vagin est adapté aux relations sexuelles, est suffisamment souple pour l’accouchement, l’utérus est vascularisé par des artères spiralées que se déroulent quand celui augmente de volume avec le bébé à l’intérieur, »

    Le pénis l’est aussi, ensuite vous aimez parler d’adaptation mais vous omettez de dire que le rectum est une zone érogène à l’image d’autres parties du corps enfin vous comparez encore accouchement et acte sexuel malheureusement cette démarche n’est pas scientifique mais en plus elle n’explique pas la sexualité en « général », l’homosexualité, la sodomie etc…

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 8 h 30 min // #43
    C’est toi le sophiste, je n’ai jamais dit que l’organe ne pouvais avoir qu’un seul rôle, il suffit qu’il y soit adapté c’est tout. »

    « L’adaptation » ou « l’évolution » d’homo-sapiens est terminé ? (ceci est une boutade ne pas répondre)

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 8 h 30 min // #43
    Le vagin n’appartient pas au système urinaire, l’exposer à de l’urine est dangereux, le pénis appartient à l’appareil reproducteur ET l’appareil urinaire. Et il se trouve que mettre de l’urine dans un pénis n’entraîne conséquence néfastes… Mais il faut le laver Avant un rapport sexuel sinon c’est la femme qui va mal se sentir… Car sont vagin n’est pas fait pour accueillir de l’urine mais du sperme. »

    Et qu’est qui vous empêche de vous nettoyer le rectum ou le colon ?

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 8 h 30 min // #43
    Et le rectum dans tout ça ? Il appartient au système digestif, à un rôle dans la continence rectale et … C’est tout. »

    Donc la bouche est un appareil digestif qui ne sert qu’à mastiquer les aliments, qu’à préparer la digestion des aliments etc mais alors pourquoi la fellation est observé dans la nature(y’a pas que là :)) et pourquoi j’embrasse ma femme et pas que (je dois être attardé) ?

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 8 h 59 min // #45
    Et ben moi je te dis que dans cette nature il a des gens qui font des pratiques sales »

    Mais je suis d’accord avec vous(sauf que je ne comprends pas pourquoi vous parlez de « gens », vous ne faites allusion qu’à homo-sapiens ?) d’ailleurs j’ai eu à peu près la même discussion avec un autre tuxien ici, un exemple que j’ai sorti le cas d’une souris qui va manger sa progéniture à cause d’un stress ou d’un ours mâle qui mange lui aussi sa progéniture juste par faim serait horrifiant chez l’humain et on qualifierait ces personnes de mostre mais ce sont nos moeurs et la morale que l’Homme s’est crée qui permet d’émettre ces « jugement », la nature n’a aucune morale elle mais ce n’est pas pour autant que j’abandonne toute morale.

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 8 h 59 min // #45
    voilà c’est sale, naturellement sale si tu veux, mais pour moi la saleté est innaceptable pour un humain. »

    Parce-que vous avez vos propres « images » en tête, je parie que vous associez homosexualité à sodomie. Est-ce que l’homosexualité se résume à la pénétration(question qui fait encore débat en science bien que beaucoup de biologistes pensent que non car dans ce cas comment on explique l’homosexualité entre femelle) est-ce que l’homosexualité se résume à la sodomie, non, est-ce que l’homosexualité se résume aux rapports sexuels, non ça implique des processus plus complexe.

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 8 h 59 min // #45
    On peut naturellement être fou, schizophrène, homo, si tu veux… Mais ça n’empêche pas leur comportement d’être inadaptés, comme la muqueuse rectale est inadaptée aux rapports sexuels, et tu n’est pas en position de décider du contraire, c’est juste factuel, c’est comme ça avec où sans nous, depuis des milliers d’années. »

    Leurs comportements est inadapté à quoi(je parle des homos ou des bisexuel) ? Vous avancez toujours le même argument infondé scientifiquement de la muqueuse rectale inadaptée à un rapport sexuel hors l’homosexualité ne se résume pas à la sodomie et la sodomie n’est pas le propre de l’homosexualité elle se rencontre même chez les « hétérosexuels », la stimulation du rectum peut excité l’individu enfin pour l’instant vous parlez d’inadaptation sexuel de la muqueuse car celle-ci va entrer en contact avec des excréments hors cela n’a aucun rapport d’adaptation sexuel et dans ce cas comme vous l’avez dit un lavage est conseillé ou encore vous évoquez là non dilatation hors le rectum peut être dilaté.

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 10 h 47 min // #47
    Je vois pas pourquoi tu parles de dogme, je n’ai fais que parler de muqueuses vaginales et rectales  »

    C’est bien ça le problème « l’homosexualité » ne se résume pas à la sodomie et elle ne se résume pas qu’à la sexualité, la comparaison vagin et rectum était donc ridicule.

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 10 h 47 min // #47
    C’est toi l’intolérant dans l’histoire, tu qualifie ton interlocuteur de dogmatique seulement parce qu’il n’est pas d’accord avec toi, alors que je n’ai strictement fait appel qu’à des notions d’histologie de base. »

    Oui en avançant cette histoire de muqueuse rectale et vaginale la première est inadaptée sexuellement car elle voit passé des excréments stimuler sexuellement et excité un individu par le rectum est donc impossible à cause de cela, tandis que l’autre voit passé des « bébés » et c’est pour ça qu’elle peut excité un individu, on marche sur la tête scientifiquement ici.

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 10 h 47 min // #47
    Il est ou le dogme ? »

    Je parle des dogmes qui associent homosexualité et sodomie ou encore le dogme des sacro-saintes religions qui sont contre la sodomie et nous répètes sans cesse cette bonne vieille histoire sur Sodome.

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 10 h 47 min // #47
    @gzawye : je crois qu’il va avoir du mal à faire croire qu’un rectum et qu’un vagin sont adaptés aux relations sexuelles… Mais laisse c’est marrant, je pensai pas qu’on remettrai en cause l’anatomie, la physiologie et l’histologie pour défendre les pd… »

    Quand on a aucune idée de ce que peut être une adaptation sexuelle comment voulez-vous discuté sérieusement (on ne parle pas de reproduction ici), je pense que vous devriez faire preuve d’un peu moins d’arrogance.

    Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 15 h 58 min // #50
    «Photon-sombre:Faux ils en ont de nombreuses en commun(lactobacillus acidophilus; prevotella etc) puisqu’ils vont rencontrer les mêmes agents infectieux, il y’a donc des similitudes mais ça ne veut pas dire que les résultat des frottis seront 100% identiques.

    Je te dit que c’est pas les même muqueuses/flores et tu me réponds qu’il y a des similitudes…. Tu te rends compte des conneries que tu déblatères ?! »

    Mon commentaire répondait à ça:
    -« Aeez a commenté le 30 avril 2013 à 22 h 13 min // #34
    C’est pas les même bactéries !!!! Compare un frottis vaginal à celui du rectum… Rien a voir ! »

    Je dis juste qu’ils rencontrent tous les deux les certaines mêmes bactéries et ont tous les deux les certains mêmes moyens de « protections », apparemment ça n’a pas été compris.

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 15 h 58 min // #50
    Elles sont différentes ! Adaptées à des fonctions différentes ! »

    Mais j’ai jamais dit que l’oeil avait la même fonction que le c.l(pour faire vulgaire), j’ai dit que certaines bactéries « jouaient » le même rôle quel que soit l’endroit ou on les rencontrent.

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 15 h 58 min // #50
    Or quand quelqun à un cancer du rectum, on ne lui répare pas les lésions avec de la muqueuse vaginale, ça s’appelle tuer son patient. Même chose lors des malformations vaginales, la muqueuse rectale n’est d’aucun secours car complètement différente. »

    Il est où le rapport avec ce que j’ai dit ou avec notre discussion, vous me rappelez quelqu’un.

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 17 h 16 min // #51
    Tu peux pas juste dire clairement que j’ai raison et que ces organes sont DIFFÉRENTS ? On gagnerai du temps tout les 2…. »

    J’ai jamais dit le contraire, je ne comprends donc pas le but de cette phrase, vous voulez créer un quiproquo afin que je vous dise que vous avez raison sur une chose que je n’ai jamais prétendu ? C’est un peu comme si je vous demandais d’un seul coup de dire que j’ai raison que la Terre tourne autour du soleil vous n’avez jamais dit le contraire de ce que je sache.

  34. « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 17 h 16 min // #51
    Tu peux pas juste dire clairement que j’ai raison et que ces organes sont DIFFÉRENTS ? On gagnerai du temps tout les 2…. »

    Ou plutôt que je vous demande de me dire que j’ai raison que l’appareil génital masculin et différent de l’appareil génital féminin pour rester dans le sujet.

  35. « Oui en avançant cette histoire de muqueuse rectale et vaginale la première est inadaptée sexuellement car elle voit passé des excréments stimuler sexuellement et excité un individu par le rectum est donc impossible à cause de cela, tandis que l’autre voit passé des « bébés » et c’est pour ça qu’elle peut excité un individu, on marche sur la tête scientifiquement ici. »
    Tu dis « et c’est pour ça que  » j’ai jamais fait de relation de cause à effet entre sexualité et accouchement ( le mâle n’accouche pas que je sache) . J’ai dit que l’appareil génital féminin et adapté à la pénétration ET l’accouchement. Pas de « donc » , seulement un « et » . Si le rectum était adapté à l’accouchement jaurai dit rectum= accouchement + transit des selles , mais c’est pas le cas alors je l’invente pas.

    C’est toi qui mélange zone érogène/ baiser/ et pénétration. J’ai jamais interdit les caresses, elles sont naturelles, la stimulation extéroceptive de certaine zones entraîne physiologiquement et NORMALEMENT/ NaTURELLEMENT une excitation sexuelle, c’est la encore physiologique, donc je ne remet pas ces pratiques en causes.

    Quand je te dit de frotter ton fils à la naissance sur de la muqueuse rectale ( même lavée , après c’est la muqueuse qui va pas apprécier qu’on détruise sa flore…), de mettre des excréments dans un vagin, ( ou une bouche), c’est pour te montrer que ces organes ne sont pas équivalent, la preuve, fait ce que je t’ai dit et tu paiera les conséquence ( et la sécurité sociale aussi). Pareil en chirurgie, on est objectif et si ces 2 muqueuses revenaient au même on se gênerait pas pour soulager les patients, mais NON c’est pas les mêmes… CONTRAIREMENT à ce que tu suggèrerai dans ton premier commentaire ( je cite « pourquoi je trouve des cellules malphigiennes non kératinisé aux deux endroits… ») mystification qui a échoué face à mes arguments SCIENTIFIQUES.

    « Je parle des dogmes qui associent homosexualité et sodomie ou encore le dogme des sacro-saintes religions qui sont contre la sodomie et nous répètes sans cesse cette bonne vieille histoire sur Sodome. »
    Je n’ai fait appel à aucun de ces « dogmes » … Tu critiques à côté mon pauvre….

    Tu me parles de staphylocoque doré ? En fait t’as juste tapé « bactérie infectieuse » sur Google et t’es tombé sur un pauvre blog sans valeur scientifique c’est ça (bloccpointcom si je m’en souviens bien)? Avoue juste que ça te dépasse et ça ira, arrête juste d’essayer de mystifier ton monde avec du vocabulaire qui te dépasse….

    Je suis pas la pour expliquer l’homosexualité, je dit juste que l’on banalise des pratiques objectivement dégueulasses, sales, inadaptées.

  36. « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 19 h 05 min // #55
    Tu dis « et c’est pour ça que » j’ai jamais fait de relation de cause à effet entre sexualité et accouchement. J’ai dit que l’appareil génital féminin et adapté à la pénétration ET l’accouchement. Pas de « donc » , seulement un « et ». Si le rectum était adapté à l’accouchement jaurai dit rectum= accouchement + transit des selles , mais c’est pas le cas alors je l’invente pas. »

    en relation avec:

    « Aeez a commenté le 30 avril 2013 à 18 h 47 min // #24
    Tu dois être sacrément con et pd ( ça se recoupe, enfin à vous de juger) pour ne pas savoir pour quoi est adaptée la muqueuse vaginale… ( accouchement etc….) »

    « Aeez a commenté le 30 avril 2013 à 19 h 08 min // #27
    D’ailleurs, pour être encore explicite : fout un peu de merde dans un vagin et gère l’infection qui s’ensuit après monsieur le scientifique»

    SURTOUT ici

    « Aeez a commenté le 30 avril 2013 à 20 h 36 min // #30
    Tu vois, le vagin est doté d’une certaine élasticité, la seule raison est qu’il doit physiologiquement pouvoir assurer l’accouchement. Contrairement au rectum.

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 8 h 30 min // #43
    Et le vagin est adapté aux relations sexuelles, est suffisamment souple pour l’accouchement, l’utérus est vascularisé par des artères spiralées que se déroulent quand celui augmente de volume avec le bébé à l’intérieur, dis-moi : pourquoi ses artères sont spiralées et pas celle du rectum

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 8 h 30 min // #43
    Tout simplement par ce que mettre des excréments dans un vagin entraîne une infection alors que dans le rectum non !!  »

    Vous n’avez pas arrêté de faire des relations plutôt bizarre entre l’accouchement et la sexualité.

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 19 h 05 min // #55
    C’est toi qui mélange zone érogène/ baiser/ et pénétration. J’ai jamais interdit les caresses, elles sont naturelles, la stimulation extéroceptive de certaine zones entraîne physiologiquement et NORMALEMENT/ NaTURELLEMENT une excitation sexuelle, c’est la encore physiologique, donc je ne remet pas ces pratiques en causes. »

    Maintenant c’est moi qui mélange tout, vous me rappelez vraiment quelqu’un (n’êtes vous pas azzety ?), si, vous remettez en doute ces pratiques puisque vous avancez que le rectum n’est fait que pour faire passer les excréments et que le stimuler sexuellement va à l’encontre de « tout ».

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 19 h 05 min // #55
    Quand je te dit de frotter ton fils à la naissance sur de la muqueuse rectale ( même lavée , après c’est la muqueuse qui va pas apprécier qu’on détruise sa flore…), de mettre des excréments dans un vagin, ( ou une bouche), c’est pour te montrer que ces organes ne sont pas équivalent, la preuve, fait ce que je t’ai dit et tu paiera les conséquence ( et la sécurité sociale aussi) »

    Vous tournez en rond dans cet argument qui au départ compare l’accouchement ou un nourrisson (prenez ce que vous voulez) à un acte sexuel, bizarrement il ne me viendrai pas à l’idée de frotter mon pénis sur un nouveau-né ou de le rouler dans la boue votre argument est et était donc inutile.

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 19 h 05 min // #55
    Pareil en chirurgie, on est objectif et si ces 2 muqueuses revenaient au même on se gênerait pas pour soulager les patients, mais NON c’est pas les mêmes… CONTRAIREMENT à ce que tu suggèrerai dans ton premier commentaire ( je cite « pourquoi je trouve des cellules malphigiennes non kératinisé aux deux endroits… ») mystification qui a échoué face à mes arguments SCIENTIFIQUES. »

    Je rappelle que ce j’ai dit parce-que je vois que vous n’hésitez pas à manipuler d’une manière outrageante mes propos:

    -« Aeeaz a commenté le 30 avril 2013 à 17 h 57 min // #21
    comparer l’histologie de la muqueuse rectale à la muqueuse vaginale -> réponse la première sert à déféquer et la seconde je vous laisse chercher… Vous allez NATURELLEMENT trouver la réponse. »

    « Photon-sombre a commenté le 30 avril 2013 à 18 h 08 min // #22
    A uriner ? »

    « Photon-sombre a commenté le 30 avril 2013 à 18 h 27 min // #23
    Non je sais à déféquer, zut alors c’est dur ta question, pourquoi je trouve des cellules malphigiennes non kératinisé aux deux endroits… »

    Mes commentaires justement ironise la façon dont vous simplifiez le rapport entre la muqueuse et la fonction de l’organe concerné et aussi la façon dont vous vouliez faire le rapprochement entre ça et la sexualité.

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 19 h 05 min // #55
    Tu me parles de staphylocoque doré ? En fait t’as juste tapé « bactérie infectieuse » sur Google et t’es tombé sur un pauvre blog sans valeur scientifique c’est ça (bloccpointcom si je m’en souviens bien)?

    Je n’ai pas compris ce passage, j’ai juste pris un exemple que j’avais en tête(d’un ami cuisinier qui s’était coupé le doigt et qui avait déclaré une grave infection à ce staphylocoque) mais si vous me dites que ce n’est pas un bactérie en me l’expliquant je ne dirai rien je ne suis pas spécialiste en biologie et particulièrement en microbiologie.

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 19 h 05 min // #55
    Avoue juste que ça te dépasse et ça ira, arrête juste d’essayer de mystifier ton monde avec du vocabulaire qui te dépasse »

    Vous avez répondu à 5% de mon précédent commentaire en évitant mes réponses les plus « pertinentes » scientifiquement et vous me dites que je suis dépassé ? Dois-je vous envoyer mon cursus ou des diplômes pour pouvoir parler science avec vous ?

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 19 h 05 min // #55
    Je suis pas la pour expliquer l’homosexualité, je dit juste que l’on banalise des pratiques objectivement dégueulasses, sales, inadaptées. »

    Ce ne sont que des notions de morale et de point de vue un rapport vaginal ou buccal peut être tout a fait être dégueulasse ou sale il suffit de faire preuve d’hygiène quand à l’inadaptation elle n’a rien à faire ici, possédons des oreilles et un nez pour porter des lunettes ?

  37. « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 19 h 05 min // #55
    Je suis pas la pour expliquer l’homosexualité, je dit juste que l’on banalise des pratiques objectivement dégueulasses, sales, inadaptées. »

    J’ai oublié, vous ne voulez pas expliquer l’homosexualité pourtant:

    -« Aeeaz a commenté le 30 avril 2013 à 17 h 57 min // #21
    Si vous voulez savoir si l’homosexualité est naturelle… »

    de quoi parlez vous alors ?

  38. #Photon-sombre

    Comme il ta traîné , achevé , cassé #Aeez , tu tourne en rond tes un gros sadomasochiste ARRÊTE !!!

  39. Réponse n’est pas passée, zut alors, j’ai perdu assez de temps à+ je vais pas la réécrire, peut être plus tard

  40. Photon-sombre : un très bon debateur ça c’est sûr!

    Aeez n’est pas mal non plus!

    Par contre je remarque que les gens qui sont en face de photon-sombre s’énerve plus vite que lui!! ;-)

  41. Bon résumé de la réponse qui n’est pas passée …

    Je n’ai jamais fait de relation accouchement/procréation jamais !!!

    Ma ligne est claire depuis début : relation structure /fonction.

    Ainsi si je parle d’accouchement c’est seulement dans l’optique d’ENUMERER les rôle physiologiques du vagin de maniere exhaustive et de les opposer a ceux du rectum ,mais aucune relation cause/ conséquence ou hiérarchisation des fonctions , juste une liste. Aucune relation sexualité / accouchement : les mâles n’ accouchent pas que je sache… En revanche, lorsque j’ai parlé du pénis, j’ai parlé de l’urine… pas pour le vagin ni le rectum…

    Ainsi : relation structure / fonction
    -vagin élasticité / accouchement ( fait passer un objet de la taille d’un foetus dans un rectum , c’est pas les même csequences… D’ailleurs le vagin évolue sous l’action régulatrice d’hormone juste pour l’accouchement / pas le rectum…..)
    – lubrification du vagin / excitation sexuelle avec pénétration

    – artère spiralée de l’uterus : se déroule pour l’augmentation physiologique de volume avec la parité ( la vascularisation du pénis est aussi particulière : devine pourquoi ? Un phénomène dénommé érection ….)
    – zones érogènes ( la définition est très extensive )/ stimulation sexuelle sans pénétration

    – rectum / épaississement de la couche musculaire longitudinale externe -> sphincter / continence rectale
    – flore et architecture du rectum/ transit des selles.

    Quand je te dit de frotter un enfant sur de la muqueuse rectale, de mettre des excréments dans un vagin c’est pour mettre en évidence la non-interchangeabilité des structures en question.

    Oreilles pour les lunettes ? Rien a voir, c’est un dispositif créé par l’humain, si on avait des cornes on aurait fixé les lunettes sur nos cornes etc…

    Relation structure histologique/ fonction . C’est tout ce que j’ai dit.

    « Ce ne sont que des notions de morale et de point de vue un rapport vaginal ou buccal peut être tout a fait être dégueulasse ou sale il suffit de faire preuve d’hygiène quand à l’inadaptation elle n’a rien à faire ici, possédons des oreilles et un nez pour porter des lunettes ? »

    Que vient faire la morale dans cette histoire ? Je n’ai parlé que d’adaptation et de non-adaptation de structures histologique/anatomique ! As tu un problème avec la tienne de morale ? Moi je n’en n’ai pas même fait mention… J’ai aussi parlé d’hygiène, le fait est que la muqueuse vaginale est en l’état adapté au coït, pas la muqueuse rectale et en lavant cette dernière tu texpose aux conséquence pathologique de l’altération de la flore rectale…

    « Je n’ai pas compris ce passage, j’ai juste pris un exemple que j’avais en tête(d’un ami cuisinier qui s’était coupé le doigt et qui avait déclaré une grave infection à ce staphylocoque) mais si vous me dites que ce n’est pas un bactérie en me l’expliquant je ne dirai rien je ne suis pas spécialiste en biologie et particulièrement en microbiologie. »

    C’est pas beau de mentir… Comme par hasard, quand on tape « bactérie infectieuse » sur Google la
    Première affiche un SEUL article avec l’expression en question : staphylocoque doré, bactérie infectieuse ? Sur un blog sans valeur scientifique … Coïncidence ? J’invite les tuxiens à juger par eux-même en tapant « bactérie infectieuse » sur Google … Et dites nous ce que vous concluez…

  42. Photon-sombre

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 19 h 05 min // #55
    Je suis pas la pour expliquer l’homosexualité, je dit juste que l’on banalise des pratiques objectivement dégueulasses, sales, inadaptées. »

    J’ai oublié, vous ne voulez pas expliquer l’homosexualité pourtant:

    – »Aeeaz a commenté le 30 avril 2013 à 17 h 57 min // #21
    Si vous voulez savoir si l’homosexualité est naturelle… »

    de quoi parlez vous alors ?

    Le 21 h 02 min

    Comparer histologiquement 2 structures anatomiques n’a rien a voir avec l’analyse étiologique du comprtement homosexuel… Ni parler d’hygiène, c’est pas ce que j’appelle « expliquer le comportement homosexuel »

    Je me suis limité début le début à l’aspect scientifique/ histologique/ hygiénique du comportement, sans aucun jugement moral !!!
    Alors arrête de parler à côté du débat. La morale n’a rien a faire la dedans, comme la relation de causalité entre accouchement/ sexualité que tu m’inventes et que je n’ai jamais exprimé, car je dissocie clairement ces 2 fonctions, si le rectum servait à l’accouchement j’aurai dit rectum rôles= accouchement + transit des selles + continence rectale … Mais c’est pas vrai alors je l’invente pas contrairement à toi qui veut donner un rôle de pénétration au rectum. Je disais :

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 19 h 05 min // #55
    Je suis pas la pour expliquer l’homosexualité, je dit juste que l’on banalise des pratiques objectivement dégueulasses, sales, inadaptées. »
    Car tu me disai que homosexualité n’était pas forcément liée à la sodomie, moi je te dit que je parle de ce comportement homosexuel sale, sans m’ependre sur la totalité de l’homosexualité (féminine par exemple), c’est un autre débat.

  43. « gzawye a commenté le 1 mai 2013 à 22 h 07 min // #60
    Aeez n’est pas mal non plus! »

    Vous avez raison, au moins lui a la décence de développer une argumentation ce qui permet d’avoir une discussion « intelligente », malheureusement ce n’est pas le cas de tout le monde, cependant je pense que la question ici est plus portée sur la « morale », l’éthique que sur la science elle même, un peu comme pour les débats bioéthiques sur l’utilisation des cellules souches embryonnaire.

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 22 h 57 min // #61
    Ainsi si je parle d’accouchement c’est seulement dans l’optique d’ENUMERER les rôle physiologiques du vagin de maniere exhaustive et de les opposer a ceux du rectum. »

    Justement, ici, ça ne résout en rien les questions portés sur la sexualité.

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 22 h 57 min // #61
    Aucune relation sexualité / accouchement : les mâles n’ accouchent pas que je sache
    Ainsi : relation structure / fonction
    -vagin élasticité / accouchement ( fait passer un objet de la taille d’un foetus dans un rectum , c’est pas les même csequences… D’ailleurs le vagin évolue sous l’action régulatrice d’hormone juste pour l’accouchement / pas le rectum…..)
    – lubrification du vagin / excitation sexuelle avec pénétration »

    Vous continuez de comparer l’ouverture exceptionnelle du vagin lors d’un accouchement avec le rectum(mâle et femelle) mais on pourrait faire la même comparaison avec l’oesophage, ça n’explique rien au sujet de la sexualité. Pourquoi vouloir faire sortir ou rentrer un objet d’une taille conséquente dans le rectum ? (pour le vagin aussi il ne vaut mieux pas s’amuser à ce genre de chose)
    Et la lubrification du pénis ?

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 22 h 57 min // #61
    – artère spiralée de l’uterus : se déroule pour l’augmentation physiologique de volume avec la parité ( la vascularisation du pénis est aussi particulière : devine pourquoi ? Un phénomène dénommé érection »

    Oui, pour la procréation on est d’accord mais toute la sexualité ou acte sexuel n’a pas pour but la procréation.

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 22 h 57 min // #61
    – zones érogènes ( la définition est très extensive )/ stimulation sexuelle sans pénétration »

    Avec ou sans pénétration est préférable pour cette définition, aller « titiller » les connexions nerveuses au niveau du vagin ou de la prostate qui vont être « source » de plaisir sans pénétration risque d’être difficile.

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 22 h 57 min // #61
    Quand je te dit de frotter un enfant sur de la muqueuse rectale, de mettre des excréments dans un vagin c’est pour mettre en évidence la non-interchangeabilité des structures en question. »

    Et quelle est le rapport avec la sexualité ?

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 22 h 57 min // #61
    Que vient faire la morale dans cette histoire ? Je n’ai parlé que d’adaptation et de non-adaptation de structures histologique/anatomique ! »

    De procréation…

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 22 h 57 min // #61
    As tu un problème avec la tienne de morale ? »

    Que je sache non, cependant azzety tu n’as pas compris, le fait que je parlais d’éthique en « général ».

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 22 h 57 min // #61
    J’ai aussi parlé d’hygiène, le fait est que la muqueuse vaginale est en l’état adapté au coït, pas la muqueuse rectale et en lavant cette dernière tu texpose aux conséquence pathologique de l’altération de la flore rectale… »

    Comme tu risques une altération de l’équilibre de la flore vaginale en lavant cette dernière…

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 22 h 57 min // #61
    C’est pas beau de mentir… Comme par hasard, quand on tape « bactérie infectieuse » sur Google la
    Première affiche un SEUL article avec l’expression en question : staphylocoque doré, bactérie infectieuse ? Sur un blog sans valeur scientifique … Coïncidence ? J’invite les tuxiens à juger par eux-même en tapant « bactérie infectieuse » sur Google … Et dites nous ce que vous concluez… »

    Je suis scandalisé avec toute l’honnêteté que je peux avoir ce que j’ai dit provient de mes connaissances et de mon vécu(à moins que je n’existe pas et que cet ami non plus d’ailleurs les antibiotiques qu’on lui a prescrit devait être fictif), je n’ai absolument pas consulté le lien dont tu parles et quand je tape bactérie infectieuse(je suis sur google chrome) ma première page est wiki, larousse, fmcoeur, doctissimo, hyperweb, chambon-ac versaille, académiedentaire, sante canoe, janssen-france et amarblog par contre oui, au milieu de la deuxième page je tombe sur un titre qui est « Le staphylocoque, une bactérie infectieuse – staphylocoque doré …. » pure coïncidence désolé de nourrir une paranoïa.
    Encore une fois explique moi pourquoi le staphylocoque doré n’est pas une bactérie(que moi j’ai appelé infectieuse parce-qu’elle est la cause d’infection)
    Incroyable comment tu veux me jeter le discrédit azzety, pourtant dans notre discussion sur tux(le sujet de l’excision) je crois t’avoir expliqué des choses que l’on ne trouve pas en tapant simplement le sujet+wiki ou autres, d’ailleurs j’ai apporté sur tux des corrections sur des articles astronomiques de par mes connaissances et quand je parle sur un sujet je parle avec mes connaissances rien à voir avec une démarche à la va vite d’une consultation de blog pseudo-scientifique pour faire genre !!

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 23 h 46 min // #63
    Comparer histologiquement 2 structures anatomiques n’a rien a voir avec l’analyse étiologique du comprtement homosexuel… Ni parler d’hygiène, c’est pas ce que j’appelle « expliquer le comportement homosexuel »

    Alors pourquoi commencer le débat dans le sens vous vous voulez savoir si elle est naturelle…

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 23 h 46 min // #63
    Je me suis limité début le début à l’aspect scientifique/ histologique/ hygiénique du comportement, sans aucun jugement moral !!! »

    Si puisque vous parlez d’acte dégueulasse et inadapté( inadapté à la procréation mais pas à la sexualité), il y’a donc une moralisation de ces actes de ta part, tu ne parles en aucun cas d’un point de vue scientifique, l’éthologue qui observe la sodomie ou la fellation chez une espèce ne se dit pas y’a rien à comprendre c’est dégueulasse.

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 23 h 46 min // #63
    Alors arrête de parler à côté du débat. La morale n’a rien a faire la dedans, comme la relation de causalité entre accouchement/ sexualité que tu m’inventes et que je n’ai jamais exprimé, car je dissocie clairement ces 2 fonctions, si le rectum servait à l’accouchement j’aurai dit rectum rôles= accouchement + transit des selles + continence rectale »

    Au contraire la morale fait tout dans ce débat, pour l’association de tes idées c’est toi même qui les a exprimé, quand tu comparais l’elasticité du vagin lors de l’accouchement à celle du rectum c’est pas moi que tu l’ai fait écrire, je vais pas revenir sur tout les autres comparaisons incompatible.

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 23 h 46 min // #63
    Mais c’est pas vrai alors je l’invente pas contrairement à toi qui veut donner un rôle de pénétration au rectum. »

    Je dis qu’il peut jouer un rôle dans la sexualité que ce soit par pénétration ou autres, voila ce que je dis rien à voir avec cette idée ridicule, on va pas rediscuter de la fonction de l’organe en lui même.

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 23 h 46 min // #63
    Car tu me disai que homosexualité n’était pas forcément liée à la sodomie, moi je te dit que je parle de ce comportement homosexuel sale, sans m’ependre sur la totalité de l’homosexualité (féminine par exemple), c’est un autre débat. »

    Pour toi le problème n’est pas l’homosexualité mais seulement la sodomie alors, donc pour toi c’est bien la moralisation de cette pratique qui te dérange puisque un couple hétéro ou un couple homo qui la pratique te répugne.

  44. Il va falloir que tu m’explique ton trip avec « azzety »….

    Soit scandalisé, c’est ton problème, mais dans tout les sites que tu as cités ( Wikipédia etc…) aucun n’emploie l’expression « bactérie infectieuse » tuxiens à vos clavier !

    Élasticité du vagin mis en relation avec accouchement n’est qu’un EXEMPLE de relation structure/fonction !! Rien a voir avec la sexualité je le répète depuis 3 messages !!!

    Et cette relation est naturelle, donc aller contre n’est pas naturel en ce sens, il n’est pas naturel de faire subir à un rectum ce qu’il est naturel de faire avec un vagin ! D’où la non-interchangeabilité des organes que je met en évidence depuis le début !!

    « Si puisque vous parlez d’acte dégueulasse et inadapté( inadapté à la procréation mais pas à la sexualité), il y’a donc une moralisation de ces actes de ta part, tu ne parles en aucun cas d’un point de vue scientifique, l’éthologue qui observe la sodomie ou la fellation chez une espèce ne se dit pas y’a rien à comprendre c’est dégueulasse. »

    Faux, un éthologue est parfaitement capable décrire et expliquer l’hygiène des animaux ( raton laveurs, zèbre se roulant dans la boue… Milliers d’exemple) quand l’hygiène n’est pas au rendez-vous, l’ethologue s’interroge ? Le système immunitaire est-il diffèrent ? Les structures anatomico-histologiques différent elles ? La science y répond. Mais les animaux ont leur hygiène ( toilette des chat, chiens, toilette sociale chez les grands singes…)

    Et donc on peut objectivement dire : c’est sale ! Un chat que ne fait plus sa toilette (atteinte neurologique/vielliesse) deviendra … Un chat sale …

    J’ai dit la muqueuse vaginale est EN L’ÉTAT adaptée à la pénétration, tu n’as pas besoin de détruire sa flore !!! Contrairement au rectum ….

    Non, la morale n’a rien a faire dans ce débat, elle empêche juste la science de s’exprimer pleinement en appelant aux dogmes… Comme celui qui dit qu’il est interdit de dire que les pd font des pratiques sales !

    « Pour toi le problème n’est pas l’homosexualité mais seulement la sodomie alors, donc pour toi c’est bien la moralisation de cette pratique qui te dérange puisque un couple hétéro ou un couple homo qui la pratique te répugne. »

    Pour parler du reste, il faut faire appel à plein d’autres notions et tant quon aura pas réussi à faire comprendre la base : sodomie = pratique inadaptée/ sale je vois pas pourquoi je parlerai du reste. Sachant que c’est sacrément intriqués comme pratiques…

    D’ailleurs tu m’inventes un concept : rapport sexuel de procréation et de non procréation.

    Rien d’anatomique /scientifique, l’intinct sexuel ne pouse personne à avoir un « rapport sexuel de procréation » … Ça n’existe pas comme concept. Oui on peut décider de pas procréer mais je suis desolé, ça fait par partie de l’instinct sexuel cette démarche … Tu mélangés procréation/ sexualité encore.
    Rien a voir, quand un mâle ( et vice versa avec femelle) est atiré par une femelle dans
    La nature, c’est pas le rôle procréatif qui détermine le comportement, juste l’instinct sexuel… Qui va mettre en jeu des organes prévu à cet effet, sans conflit avec l’hygiène de base…

  45. D’ailleurs, la sexualité n’est pas quelquechose de flou, magique, c’est besoin physiologique ! et donc comme tout besoin physiologique, il a des organes, des systeme propre ( et propre selon l’hygiene) mis en jeu.

  46. La sexualité ..Mais c’est complexe … Mais dans
    Sa composante neuro endocrinienne seulement , pas sa composante anatomique qui est elle parfaitement claire.

    « Le pénis l’est aussi, ensuite vous aimez parler d’adaptation mais vous omettez de dire que le rectum est une zone érogène à l’image d’autres parties du corps enfin vous comparez encore accouchement et acte sexuel malheureusement cette démarche n’est pas scientifique mais en plus elle n’explique pas la sexualité en « général », l’homosexualité, la sodomie etc… »

    C’est à ça que je répondais en disant que je n’étais pas la pour expliquer le comportement homosexuel… Mais je constate que les pratiques homosexuelles ( peut être pas toutes, c’est pas le but de parler de tout, j’ai juste fait une comparaison histologique, pas parlé de l’éducation, du rôle de l’environnement, des aspects neuroendocriniens etc.) sont sales, et je le dit, et jargumente.

  47. Déjà met toi le doigt dans le nez et dit moi comment les gens te regardent … Et répètes aussi ce que dira la maman à son fils devant ce spectacle  » Simon, regarde cet homme, il ne faut pas faire ca c’est vraiment sale, utilise un mouchoir c’est la base de l’hygiène… Et blabla … » Simon ne se mettra plus les doigt dans le nez, merci photon-sombre, merci pour ta contribution à l’hygiène collective. ( et oui, la muqueuse nasale est naturelle, mais mettre un doigt dedans est OBJECTIVEMENT SALE !!!)

  48. « Aeez a commenté le 2 mai 2013 à 8 h 34 min // #65
    Il va falloir que tu m’explique ton trip avec « azzety »…. »

    Etonnement tu as exactement la même syntaxe que lui, tu as la même spécialité que lui puisqu’il étudie dans ce milieu(d’ailleurs si c’est toi dis moi comment se sont déroulés tes exams), tu n’as pas que des origines française(je suppose vu ton premier com) et pour finir ton pseudo est très proche ou alors ce serait juste une énorme coïncidence, quoi elles existeraient alors…

    « Aeez a commenté le 2 mai 2013 à 8 h 34 min // #65
    Soit scandalisé, c’est ton problème, mais dans tout les sites que tu as cités ( Wikipédia etc…) aucun n’emploie l’expression « bactérie infectieuse » tuxiens à vos clavier ! »

    Et en plus de ça il ne se rend même pas compte qu’il prouve justement que j’ai pas été voir sur google pour employer cette expression, si tous les sites n’emploient pas cette expression tu crois que je l’aurais écrit ? Par contre effectivement, oui, on parle d’infection bactérienne ou de bactérie pathogène(que veut dire pathogène ???), désolé Monsieur le spécialiste d’avoir oser écrire « bactérie infectieuse » pour exprimer qu’une bactérie pouvait être la cause d’infection dans l’organisme si cela est une erreur pour vous cher spécialiste.

    « Aeez a commenté le 2 mai 2013 à 8 h 34 min // #65
    Et cette relation est naturelle, donc aller contre n’est pas naturel en ce sens, il n’est pas naturel de faire subir à un rectum ce qu’il est naturel de faire avec un vagin ! D’où la non-interchangeabilité des organes que je met en évidence depuis le début !! »

    Vous êtes exactement comme azzety, vous n’arrivez pas à avoir une démarche vraiment scientifique, ceci n’a rien à voir avec la sexualité, le rectum peut aussi se dilater d’ailleurs en vous imitant je peux très bien dire que chez les mâles homo-sapiens certaines connexions nerveuses au niveau de la prostate ont été placé afin de procurer un plaisir par pénétration rectal(ceci n’est pas scientifique pourtant ces connexions nerveuses qui ne sont atteignables que par le rectum existent)

    « Aeez a commenté le 2 mai 2013 à 8 h 34 min // #65
    Faux, un éthologue est parfaitement capable décrire et expliquer l’hygiène des animaux…
    Et donc on peut objectivement dire : c’est sale ! Un chat que ne fait plus sa toilette (atteinte neurologique/vielliesse) deviendra … Un chat sale… »

    Comment pourrait-il dire objectivement si c’est sale ou propre(notion humaine) puisque ces mesures d’hygiènes(nous humain l’avons conceptualisé)sont des besoins liés à l’environnement bactérien ou parasitaire, est-ce qu’une bactérie pathogène pour un organisme ou un parasite est propre, non ça ne veut rien dire scientifiquement.

    « Aeez a commenté le 2 mai 2013 à 8 h 34 min // #65
    J’ai dit la muqueuse vaginale est EN L’ÉTAT adaptée à la pénétration, tu n’as pas besoin de détruire sa flore !!! Contrairement au rectum …. »

    Celle du rectum aussi tu n’as pas besoin de détruire sa flore pour qu’il y’ait pénétration, par contre oui la flore vaginale est fait pour accueillir la semence mais nous avons vu que la sexualité n’était pas dirigé automatiquement sur la procréation.

    « Aeez a commenté le 2 mai 2013 à 8 h 34 min // #65
    Non, la morale n’a rien a faire dans ce débat, elle empêche juste la science de s’exprimer pleinement en appelant aux dogmes… Comme celui qui dit qu’il est interdit de dire que les pd font des pratiques sales ! »

    Si la morale fait presque tout dans ce débat, regarde tu ne fais que répéter les « pd » font des pratiques sales hors la sodomie n’est expliqué de cette manière, elle n’est pas le propre de l’homosexualité et l’homosexualité n’est pas lié automatiquement à la sodomie, là je te redirigerai vers les spécialistes des universités d’Angers ou de Rennes.

    « Aeez a commenté le 2 mai 2013 à 8 h 34 min // #65
    D’ailleurs tu m’inventes un concept : rapport sexuel de procréation et de non procréation. »

    Non ce n’est pas moi qui l’invente, la science fait la distinction depuis longtemps, j’ai rien à faire dans cette histoire.

    « Aeez a commenté le 2 mai 2013 à 8 h 34 min // #65
    Rien d’anatomique /scientifique, l’intinct sexuel ne pouse personne à avoir un « rapport sexuel de procréation » … Ça n’existe pas comme concept. »

    Je suis désolé de te décevoir mais si c’est comme ça, on l’observe chez beaucoup d’espèce les rapports sexuels à vocation sociétal et non de procréation sont observés et ce n’est pas moi qui l’invente, ce n’est pas moi qui est à l’origine de ça, la nature est ainsi si je peux te reprendre…

    « Aeez a commenté le 2 mai 2013 à 8 h 34 min // #65
    Oui on peut décider de pas procréer mais je suis desolé, ça fait par partie de l’instinct sexuel cette démarche … »

    Et il semble que l’instinct sexuel soit poussé par le « désir » d’être « excité ».

    « Aeez a commenté le 2 mai 2013 à 8 h 34 min // #65
    Qui va mettre en jeu des organes prévu à cet effet, sans conflit avec l’hygiène de base… »

    « Aeez a commenté le 2 mai 2013 à 9 h 02 min // #66
    D’ailleurs, la sexualité n’est pas quelquechose de flou, magique, c’est besoin physiologique ! et donc comme tout besoin physiologique, il a des organes, des systeme propre ( et propre selon l’hygiene) mis en jeu. »

    Organes qui ne sont pas forcément reproducteur, mais simplement lié à des connexions nerveuses qui transmettront un message de plaisir au cerveau.

    « Aeez a commenté le 2 mai 2013 à 11 h 24 min // #67
    La sexualité ..Mais c’est complexe … Mais dans
    Sa composante neuro endocrinienne seulement , pas sa composante anatomique qui est elle parfaitement claire. »

    Bin non preuve en est l’anatomie des zones érogènes diffère et n’ont pas la même sensibilité chez chaque individu, un endroit peut procurer du plaisir chez un individu alors que chez un autre il ne ressentira rien ou ressentira une sensation désagréable.

    « Aeez a commenté le 2 mai 2013 à 11 h 24 min // #67
    C’est à ça que je répondais en disant que je n’étais pas la pour expliquer le comportement homosexuel… Mais je constate que les pratiques homosexuelles ( peut être pas toutes, c’est pas le but de parler de tout, j’ai juste fait une comparaison histologique, pas parlé de l’éducation, du rôle de l’environnement, des aspects neuroendocriniens etc.) sont sales, et je le dit, et jargumente. »

    Votre deuxième commentaire était de montrer si ce comportement était « naturel » ou pas(sans même avoir pris le temps de définir ce qu’est un comportement naturel). Vous avez parfaitement le droit de penser comme « bon » vous sembles.

    « Aeez a commenté le 2 mai 2013 à 12 h 07 min // #68
    Déjà met toi le doigt dans le nez et dit moi comment les gens te regardent … Et répètes aussi ce que dira la maman à son fils devant ce spectacle » Simon, regarde cet homme, il ne faut pas faire ca c’est vraiment sale, utilise un mouchoir c’est la base de l’hygiène… Et blabla … » Simon ne se mettra plus les doigt dans le nez, merci photon-sombre, merci pour ta contribution à l’hygiène collective. ( et oui, la muqueuse nasale est naturelle, mais mettre un doigt dedans est OBJECTIVEMENT SALE !!!) »

    Et au même titre que votre mouchoir qu’est-ce qui vous empêche d’avoir une hygiène sexuel, après une longue journée de travail suivie d’un footing en début de soirée et après avoir était mainte fois au toilette regardez la tête de votre femme quand vous lui glisserez votre pénis…

  49. Mon premier commentaire était la juste pour répondre à l’idiotie d’un autre commentaire, rien a voir avec mes « origines ». Azzety est une personne que tu as l’air de bien connaître mais je ne suis pas un habitué de tux.

    Arrête de dire que la saleté est un concept humain, l’hygiène est scientifiquement étudiée ! C’est pas une fantaisie, mais une exigence sanitaire !!

    Donc si, ce qui est sale le restera, c’est scientifique, après le sentiment de dégoût qui s’ensuit est subjectif, dû à l’education etc… Mais pas la saleté ! Elle est d’ailleurs quantifiable, en faisant des biopsies on peu estimer un degré de contamination, en faisant une analyse sanitaire ( ex HLM parisien) on quantifie la salubrité… Pas pour des notions subjectives, mais pour des impératifs sanitaires, biologiques, scientifiquement quantifiables/estimés/prouvés. Donc non la saleté est une réalité scientifique

    Seul le dégoût dépend de la personne, je peux dire (c’est faux) que ça ne me fait rien de voir quelqun ce curer le nez devant moi, ou au contraire que ça me fout la gerbe, ça c’est humain. Mais la saleté du comportement reste la même dans les 2 cas.

    Justement, en tapant sur Google UN SEUL article utilise l’expression « bactérie infectieuse » , et comme par hasard il parle du staphylocoque doré. En fait il est clair que tu as juste voulu vérifier que le terme était bien inutilisé dans le jargon scientifique ( car c’est un non-sens) et tu est tombé sur ce seul site sans valeur scientifique qu’est blocpointcom. ( je met pas le lien volontairement). Première page pour moi aussi sur chrome.

    Non, le rectum n’est pas fait pour la pénétration, c’est structurel, le vagin si. Est il lubrifié le rectum ? À-t-il une innervation « sexuelle » non. C’est quasi accidentel si on peut atteindre la prostate par le rectum, c’est seulement du au trajet des fibres nerveuses, dans ce cas la tu peux aussi te stimuler directement la moelle épinière, ou le circuit dopamine ( aire tegmentale ventrale), ça n’a pas de sens, c’est pas fait pour non plus. C’est comme si je disais que il est naturel de se stimuler avec une électrode bien placée dans le cerveau parce que ça me donne du plaisir. Ben non, c’est juste une « déviance » (pas morale, du rôle physiologique seulement je parle), il se trouve que l’on peut atteindre les fibres nerveuses un peu plus haut dans leur trajet, mais elle innerve bien les organes reproducteurs, sinon achète toi des électrode et tu me dira qu’il est naturel de se stimuler le cerveau parce que tu arrive à atteindre des centre du plaisir.

    Les zones érogènes varient, mais on sait très bien comment ça marche, et le rectum n’a pas cette innervation extéroceptive ( le coup de la prostate), ce n’est ni érogène, ni un organe sexuel, cf sa structure inadaptée.

    « Et au même titre que votre mouchoir qu’est-ce qui vous empêche d’avoir une hygiène sexuel »
    Il ne s’agit pas la d’hygiène sexuelle mais d’alteration de la muqueuse/flore naturelle pour une utilisation non naturelle. D’ailleurs, si on pouvait greffer de la muqueuse rectale pour les
    Malformations vaginales (sans rejet), il en
    résulterai …… Une perte de …FONCTION.

    Et quelle fonction ? Sexuelle…

    « Votre deuxième commentaire était de montrer si ce comportement était « naturel » ou pas(sans même avoir pris le temps de définir ce qu’est un comportement naturel). Vous avez parfaitement le droit de penser comme « bon » vous sembles. »

    Naturellement l’homme ( et l’animal) a besoin d’une hygiène pour être en bonne santé. C’est NATUREL, pas subjectif, sinon tu tombe OBJECTIVEMENT malade. Aller contre l’hygiène est donc pas naturel, car cela tue la nature.

  50. « Aeez a commenté le 2 mai 2013 à 17 h 35 min // #71
    Mon premier commentaire était la juste pour répondre à l’idiotie d’un autre commentaire, rien a voir avec mes « origines ».

    Je n’ai rien à dire sur le sarcasme de votre premier commentaire.

    « Aeez a commenté le 2 mai 2013 à 17 h 35 min // #71
    Azzety est une personne que tu as l’air de bien connaître mais je ne suis pas un habitué de tux. »

    Pourtant vous avez la même syntaxe, la même « manière » de mettre en majuscule, et l’utilisation des « / » est frappante, en gros vous vous exprimez vraiment de la même manière, la ressemblance est impressionnante qui plus est ce fameux Azzety est quelqu’un de très intelligent et très « calé » en biologie comme vous mais je ne le connais pas plus que ça j’ai seulement eu une discussion de plusieurs jours avec.

    « Aeez a commenté le 2 mai 2013 à 17 h 35 min // #71
    Arrête de dire que la saleté est un concept humain, l’hygiène est scientifiquement étudiée ! C’est pas une fantaisie, mais une exigence sanitaire !! Elle est d’ailleurs quantifiable, en faisant des biopsies on peu estimer un degré de contamination, en faisant une analyse sanitaire ( ex HLM parisien) on quantifie la salubrité… Pas pour des notions subjectives, mais pour des impératifs sanitaires, biologiques, scientifiquement quantifiables/estimés/prouvés. Donc non la saleté est une réalité scientifique »

    Je répète ce que j’ai dit car tu ne comprends pas le « fond »: ces mesures d’hygiènes(nous humain l’avons conceptualisé)sont des besoins liés à l’environnement bactérien ou parasitaire, est-ce qu’une bactérie pathogène pour un organisme ou un parasite est propre ou sale, non ça ne veut rien dire scientifiquement.
    Ce sont des notions humaines de dire propre ou sale, quand tu te laves et que tu te débarrasses des organismes « indésirables » pour toi ça ne veut pas dire que ces mêmes organismes sont sales, tu peux pas qualifier une bactérie, un virus ou tout autre micro-organisme de propre ou sale ça n’a aucun sens « biologique », ça ne veut pas dire pour autant qu’elles n’ont aucun « impact biologique » ou que ça remet en cause tout ce que tu viens de dire sur « l’hygiène ».
    Pour résumé toute la « vie » présente sur Terre ne peut être séparé en deux groupes distinct « propre » ou « sale », ça n’a aucun sens scientifique.

    « Aeez a commenté le 2 mai 2013 à 17 h 35 min // #71
    Justement, en tapant sur Google UN SEUL article utilise l’expression « bactérie infectieuse » , et comme par hasard il parle du staphylocoque doré. En fait il est clair que tu as juste voulu vérifier que le terme était bien inutilisé dans le jargon scientifique ( car c’est un non-sens) et tu est tombé sur ce seul site sans valeur scientifique qu’est blocpointcom. ( je met pas le lien volontairement). Première page pour moi aussi sur chrome. »

    Du tout, ce n’est malheureusement qu’une coïncidence d’ailleurs je rappelle la chronologie sur l’utilisation de cette fameuse expression la première fois que je l’utilise c’est ici:
    « Photon-sombre a commenté le 30 avril 2013 à 21 h 53 min // #33
    La flore du colon « joue » au niveau du rectum et va différé de la flore du vagin(bien que l’on trouve des bactéries infectieuse identique)  »

    Ici je ne parlais même pas du staphylocoque.

    Ensuite, je ne sais pas si vous avez le même Internet(c’est une blague) mais chez moi quand je tape « bactérie infectieuse » sur la première page il n’y a « rien » mais sur la seconde il y’en a plusieurs et non un seul article qui parlent de bactérie infectieuse le « votre » blocpointcom (avec son staphylocoque doré) étant le troisième, le premier qui apparaît chez moi est raidio-canadacom(une bactérie infectieuse à Thunder bay) le second cliniquemedecinecom(bactérie infectieuse du visage) et en cinquième position drouviot.net pdf qui « cite »Xénopie » comme bactérie infectieuse…

    A part vous envoyer une photo de la pensée qu’a eu mon cerveau ou passer au détecteur de mensonge, je ne sais pas comment vous prouvez que j’ai cité le staphylocoque doré « comme ça », si j’avais su que ça entraînerait chez vous une légère « paranoïa » j’aurais parlé de salmonelle…

    « Aeez a commenté le 2 mai 2013 à 17 h 35 min // #71
    Non, le rectum n’est pas fait pour la pénétration, c’est structurel, le vagin si. Est il lubrifié le rectum ? »

    Non, mais le pénis se lubrifie.

    « Aeez a commenté le 2 mai 2013 à 17 h 35 min // #71
    C’est quasi accidentel si on peut atteindre la prostate par le rectum, c’est seulement du au trajet des fibres nerveuses, dans ce cas la tu peux aussi te stimuler directement la moelle épinière, ou le circuit dopamine ( aire tegmentale ventrale), ça n’a pas de sens, c’est pas fait pour non plus. »

    Connexions nerveuses qui sont facilement stimulées, la zone dont on parle étant sensible chez la majorité des individus pas besoin de sortir l’artillerie lourde pour ressentir, donc rien à voir avec une « atteinte accidentel ».

    « Aeez a commenté le 2 mai 2013 à 17 h 35 min // #71
    C’est comme si je disais que il est naturel de se stimuler avec une électrode bien placée dans le cerveau parce que ça me donne du plaisir. »

    Désolé mais on peut aussi mettre votre fameux argument ou votre logique « naturel » ici, si c’est possible c’est bien parce-que l’organe en question en est capable et il en est capable parce-que la nature est ainsi.(vous voyez votre logique ?)

    « Aeez a commenté le 2 mai 2013 à 17 h 35 min // #71
    Il ne s’agit pas la d’hygiène sexuelle mais d’alteration de la muqueuse/flore naturelle pour une utilisation non naturelle »

    Hors une pénétration que ce soit avec le pénis ou le doigt ne risque pas d’altérer cette flore, par contre oui le lavement risque de l’altérer mais pareil pour le vagin.

    « Aeez a commenté le 2 mai 2013 à 17 h 35 min // #71
    D’ailleurs, si on pouvait greffer de la muqueuse rectale pour les
    Malformations vaginales (sans rejet), il en
    résulterai …… Une perte de …FONCTION.

    Et quelle fonction ? Sexuelle… »

    Je n’ai pas les compétences pour parler greffe, néanmoins je ne vois pas le rapport qu’est ce que votre expérience prouve, que parfois des greffes échouent que les rejets entre organes existent ? Peut-on on extraire de la muqueuse vaginale pour la greffer sur le pancréas ?

    « Aeez a commenté le 2 mai 2013 à 17 h 35 min // #71
    Naturellement l’homme ( et l’animal) a besoin d’une hygiène pour être en bonne santé »

    Jamais dit le contraire

    « Aeez a commenté le 2 mai 2013 à 17 h 35 min // #71
    Aller contre l’hygiène est donc pas naturel, car cela tue la nature. »

    Ah bon faire proliférer des bactéries c’est tuer la nature, votre phrase est un non sens, d’ailleurs on remonte jusque où pour définir ce qu’est la nature, jusqu’à la nucléosynthèse primordiale ?

  51. « Pour résumé toute la « vie » présente sur Terre ne peut être séparé en deux groupes distinct « propre » ou « sale », ça n’a aucun sens scientifique. »

    Tu extrapoles, je n’ai jamais dit ça, la preuve : je parlait de l’ethologue, quand il observe un comportement « non hygiénique » à priori chez un animal, il cherche si le système immunitaire est différent, les structures anatomico-histologique…. Donc la saleté, l’hygiène est relative entre les espèces, tout comme leurs structures anatomiques/histologiques DONC leurs exigences en matière d’hygiène différent. Mais c’est une diversité interspecifique, et non INTRAspecifique, au sein d’un même taxon. Tout les rats ont les même « normes » en matière d’hygiène, mais celles ci différent de celles de l’homme, pourquoi ?
    Structures anatomique/physiologique/immunitaires…. Etc DIFFÉRENTES . Relation structure/fonction.

    Je ne sais plus qui disait ( il suffit de taper sur Google tu me diras…)  » la vie c’est l’ensemble des mécanisme qui vont contre la mort » (en substance)
    L’hygiène répond donc à cette définition, et est donc par définition NATURELLE car l’évolution fait que la nature est sélectionnée en fonction de ses aptitudes à aller contre la mort/extinction.

    Le pénis est lubrifié, mais quand madame à un problème de lubrification… Elle va chez le médecin car il faut que toutes les structures soient adaptées/ fonctionnelles pour que ça marche. La lubrification du pénis ne suffit pas sinon, la nature ne gaspillant pas son énergie pour des fonctions inutiles, le vagin ne se lubrifierait pas.

    Le rectum ne se lubrifie pas, car pas besoin, la seule chose donc il a besoin c’est une adaptation aux selles ( merci sa flore), une innervation par le système nerveux végétatif ( PAS extéroceptive comme les zones érogènes) pour la continence rectale. Une petite innervation somatique motrice pour le contrôle volontaire du sphincter striée externe, (c’est pratique de pouvoir se retenir). Et c’est tout, rien d’orienté vers un rôle sexuel, plutôt des choses qui vont contre ( infection, pas de lubrification, il faut atteindre la prostate…) en gros c’est pas fait pour !!

  52. Il me semble qu’il s’agit de Claude Bernard (auteur de la citation opposant vie/mort) mais je ne retrouve pas la citation exacte. Mais il a bien écrit sur la vie/la mort donc je pense que c’est bien de lui. ( c’est un détail)

  53. « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 10 h 42 min // #73
    Tu extrapoles, je n’ai jamais dit ça, la preuve : je parlait de l’ethologue, quand il observe un comportement « non hygiénique » à priori chez un animal, il cherche si le système immunitaire est différent, les structures anatomico-histologique…. Donc la saleté, l’hygiène est relative entre les espèces, tout comme leurs structures anatomiques/histologiques DONC leurs exigences en matière d’hygiène différent »

    Si tu extrapoles puisque tu parles de pratique « sale » à ma connaissance aucun biologiste et aucun éthologue ne parle de pratique sale que ce soit pour la sodomie ou la fellation(du moins des papiers et différents articles que j’ai lu).

    « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 10 h 42 min // #73
    Mais c’est une diversité interspecifique, et non INTRAspecifique, au sein d’un même taxon. Tout les rats ont les même « normes » en matière d’hygiène, mais celles ci différent de celles de l’homme, pourquoi ?
    Structures anatomique/physiologique/immunitaires…. Etc DIFFÉRENTES . Relation structure/fonction. »

    Donc chez les espèces caecotrophes la sodomie n’est pas sale ? Les explications que vous apportez dans le seul sens(c’est pas vous qui avez dit dans un commentaire que la science s’empêchait de s’épanouir et n’allait que dans un sens… ?) que la sodomie et anatomico-physiologiquement sale sont donc incomplètes et/ou ne jouent aucun rôle ici car elles n’expliquent pas pourquoi autant d’espèces la pratique, et si on vous suit toujours ça veut donc dire que c’est la nature qui est à l’oeuvre ici(c’est bien beau mais ça n’explique rien).

    « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 10 h 42 min // #73
    Je ne sais plus qui disait ( il suffit de taper sur Google tu me diras…) »

    Me jeter le « discrédit » de cette façon c’est enfantin, si vous ne me croyez pas je ne peux rien faire pour vous(tapez tous mes propos sur Google si c’est pour vous une ligne d’argumentation) qui plus est quand en plus dans le fond je n’ai pas fait de grossière erreur en parlant de « bactérie infectieuse » mais juste une vulgarisation.

    « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 10 h 42 min // #73
    L’hygiène répond donc à cette définition, et est donc par définition NATURELLE car l’évolution fait que la nature est sélectionnée en fonction de ses aptitudes à aller contre la mort/extinction. »

    Non sens scientifique encore une fois, dans ce cas pourquoi nous mourons, pourquoi certains mécanisme de « protection » peuvent se « retourner » contre l’organisme, comment on explique l’évolution des agents pathogènes qui peuvent causer la mort chez la plupart des espèces etc etc, ça veut bien dire que l’évolution n’est pas un programme qui tend vers « quelque chose » de particulier.

    « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 10 h 42 min // #73
    Le pénis est lubrifié, mais quand madame à un problème de lubrification… Elle va chez le médecin car il faut que toutes les structures soient adaptées/ fonctionnelles pour que ça marche. La lubrification du pénis ne suffit pas sinon, la nature ne gaspillant pas son énergie pour des fonctions inutiles, le vagin ne se lubrifierait pas. »

    Encore une fois je vais faire de la science comme vous, le vagin se lubrifie peut être pour que madame puisse avoir du plaisir(je parle du message d’excitation) avec autre chose qu’un pénis masculin. Je suis totalement d’accord avec vous pour les mécanismes de procréation qui vont de paire chez l’Homme(il faut bien un mâle et une femelle pour se reproduire etc) mais c’est pas la seule chose qui existe dans la « nature »(j’aime décidément pas cette expression) tout ne fonctionne pas de paire dans la nature alors doit-on vraiment mélanger sexualité de reproduction et plaisir sexuel ?

    « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 10 h 42 min // #73
    Le rectum ne se lubrifie pas, car pas besoin, la seule chose donc il a besoin c’est une adaptation aux selles ( merci sa flore), une innervation par le système nerveux végétatif ( PAS extéroceptive comme les zones érogènes) pour la continence rectale. Une petite innervation somatique motrice pour le contrôle volontaire du sphincter striée externe, (c’est pratique de pouvoir se retenir). Et c’est tout, rien d’orienté vers un rôle sexuel, plutôt des choses qui vont contre ( infection, pas de lubrification, il faut atteindre la prostate…) en gros c’est pas fait pour !! »

    Pour les infections c’est comme toutes les parties du corps qui peuvent être souillés avec n’importe quoi donc on l’écarte ici du sujet sur le plaisir sexuel, pour la lubrification on a bien vu que certaines zones sont érogènes(donc qui transmettent du plaisir) pourtant elles ne se lubrifient pas donc le message d’excitation n’es pas forcément lié avec réponse de lubrification, et pour le troisième j’ai dit qu’il y’avait « derrière » la prostate des connexions nerveuses atteignable que par le rectum(donc je parle des mâles) ça ne veut pas dire qu’il faut automatiquement atteindre cette zone pour avoir du « plaisir », bin oui sinon elle ne serait pas zone érogène chez la femme hors c’est le cas.

  54. « Pour les infections c’est comme toutes les parties du corps qui peuvent être souillés avec n’importe quoi donc on l’écarte ici du sujet sur le plaisir sexuel »
    Ce n’est pas une question d’être souillé, le rectum est intrinsèquement impropre, dans sont état normal. Il faut le « stériliser » , altérer sa flore physiologiquement présente ( non patho) pour éviter les infections. Contrairement au vagin.

    « pour la lubrification on a bien vu que certaines zones sont érogènes(donc qui transmettent du plaisir) pourtant elles ne se lubrifient pas donc le message d’excitation n’es pas forcément lié avec réponse de lubrification,  »

    On ne pénètre pas une zone érogène que je sache, donc pourquoi met tu cela en relartion avec la fonction lubrification ? une zone érogène est dotée dune innervation extéroceptive, sensible a la carresse par exemple,contrairement au rectum qui n’a qu’une innervation végétative (comme les autres viscères ( estomac etc…)).

    J’ai pas dit qu’il est impossible d’éprouver du plaisir dans cette pratique, mais c’est sale.

    Ben le pendant négatif de l’hygiène est bien la saleté ? C’est quoi le concept que tu intercales entre ces notions? On décrit bien scientifiquement l’hygiène des animaux ? Et donc quand y’a un problème ( chat atteint neurologiquement- plus de toilette – plus d’hygiene- sale ) je vois pas quoi dire d’autre, à part que cest sale, c’est pas subjectif du tout comme concept. Un chat de lèche bien l’anus pour sa toilette, je dit pas que c’est sale, il est physiologiquement adapté à cette pratique(souplesse, langue râpeuse, sûrement le système immunitaire ( je n’ai pas étudié celui du chat)) et justement, il deviendrait sale s’il arrêtait de se lécher l’anus, et s’exposerait à des infections anales. Par contre si un homme fait cette pratique, c’est objectivement sale. C’est très scientifique comme démarche, je vois vraiment pas ce qui te gênes.

    Je ne parle pas de procréation !! C’est une fonction, elle a des organes adaptés, tout comme la sexualité, pourquoi tu la ramenes toujours avec la procréation ?!?!
    Chez les animaux pratiquant la sodomie, souvent c’est juste un moyen de communication corporelle pour assoir son autorité hiérarchique (ex meute de loup), d’ailleurs de ce que je sais c’est juste mimer le coït et non avoir une relation sexuelle par le rectum que je sache, tu m’éclaireras si tu as d’autres exemples.

    Dans tout les cas on trouve une justification à tout ces comportement, une justification intrinsèque à l’espèce, et ben pas chez l’homme, il faut détruire la flore rectale pour obtenir un environnement non dangereux.( pas le vagin, qui est en l’état parfaitement fonctionnelle et j’ajouterai ( pas scientifiquement( je me borne à la comparaison des structures histologique) suffisant).

    Bon passons outre « bactérie infectieuse », mais je suis certain de tout ce que j’ai avancé, et si j’ai relevé une telle expression, c’est que au début de la conversation tu tentais de me faire la leçon sur l’histologie de ces organes ainsi que sur leur flore et j’ai voulu te faire comprendre que tu ne pourrais pas dire n’importe quoi ( cf ton argument de l’ept. Malpighien non kératinisé qui ne valait rien, tes similitudes entre les flores qui en fait prouvent justement qu’elles diffèrent à 90%).

    Hygiène, saleté , relation structure/fonction, voilà les notions objectives et scientifique ( va falloir que tu l’admettes parce que toute la communauté scientifique est d’accord, ( différencie bien le jugement moral que l’on peut avoir sur une personne sale et la quantification objective des germes nocifs ( ce qui est relatif entre les espèces mais pas au sein d’UNE espèce car les structures anatomiques sont les mêmes ( donc les exigences hygiéniques aussi)))

  55. Aeez et photon-sombre : n’ oublions pas le sujet de base de votre discution: est ce que l’ anus est fait pour la pénétration!!!

    Personnellement je ne pense pas! Ça à l’ air de faire mal, ça glisse pas, c’est trop serré, bref pas adapté!

  56. « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 16 h 52 min // #76
    Ce n’est pas une question d’être souillé, le rectum est intrinsèquement impropre, dans sont état normal. Il faut le « stériliser » , altérer sa flore physiologiquement présente ( non patho) pour éviter les infections. Contrairement au vagin. »

    Impropre pour qui, quoi, quel organe ?
    Les infections de quels organes tu risques aussi une infection du pénis en le glissant dans un vagin ou d’altérer la flore vaginale puis on l’a vu l’évolution n’est pas quelque chose qui se termine et ne tend pas vers une « perfection » alors pourquoi parler de pratique sale dans le sens ce n’est fait que pour ça, l’évolution du vagin, du pénis, du rectum etc sont terminés ? C’est comme si je disais que nous Homme possédons tout ces organes pour se nourrir, boire et procréer et rien d’autre, non on va au delà de ça et c’est tout à fait naturel.

    « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 16 h 52 min // #76
    On ne pénètre pas une zone érogène que je sache »

    Bin si le rectum, quant aux rapports buccales je ne sais pas si on peut parler de « pénétration ».

    « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 16 h 52 min // #76
    donc pourquoi met tu cela en relartion avec la fonction lubrification ? »

    Je voulais dire que le message transmis au cerveau(excitation, plaisir sexuel) n’est pas lié à la fonction lubrification du vagin ou du pénis.

    « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 16 h 52 min // #76
    une zone érogène est dotée dune innervation extéroceptive, sensible a la carresse par exemple,contrairement au rectum qui n’a qu’une innervation végétative »

    Innervation végétative qui joue un rôle dans l’érection du pénis, votre argument n’est donc pas pertinent pour le sujet.

    « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 16 h 52 min // #76
    Ben le pendant négatif de l’hygiène est bien la saleté ? C’est quoi le concept que tu intercales entre ces notions? »

    Ce sont les concepts humains, pour illustrer mon propos la nature n’en a strictement rien à faire de faire proliférer des bactéries pathogènes jusqu’à tuer un organismes au contraire si ces mêmes bactéries en sont capables c’est bien parce-que la nature lui permet, le « pendant » « positif » et négatif n’est donc pas objectif biologiquement, il n’est que subjectif en relation avec chaque organisme, si on reste « neutre » face à toute la vie terrestre qui pullule sur Terre on ne parlerait pas de ça, un autre exemple pour illustrer le propos ça commence à gêner les chercheurs d’appeler certains organismes des extrêmophile car si ces mêmes organismes vivent c’est bien parce-que la « nature »(c’est quoi la nature?!) en est capable, le préfixe signifie juste que la plupart des organismes vivant que l’on connaît ne supporterait pas ces conditions, ou encore un « germe nocif » n’est pas vraiment nocif puisque lui ne fait que faire « sa vie » y’a rien de bon ou mauvais juste une conceptualisation de ce qui est bon ou nocif pour d’autres organismes etc etc.(je ne sais pas si j’arrive à vous faire comprendre cette pensée).

    « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 16 h 52 min // #76
    Par contre si un homme fait cette pratique, c’est objectivement sale. C’est très scientifique comme démarche, je vois vraiment pas ce qui te gênes. »

    Ce qui me gêne, c’est justement que la démarche n’est pas objective, pourquoi ce serait particulièrement sale, est-ce que la sodomie induit des maladies sexuels « unique », rencontrait et/ou expliquait que par cette pratique, regardons les infections sexuels que l’on rencontre avec la sodomie et avec d’autres actes, est-ce qu’il y’a des différences significative, non elles sont les mêmes sauf cas d’irritation anal mais l’irritation vaginal existe aussi, les risques infectieux bucco-génital sont presque « identique » oui les infections du à l’urine ou aux excréments existent, alors pourquoi parler de pratique sale, parlons simplement de pratique sexuel.

    « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 16 h 52 min // #76
    Je ne parle pas de procréation !! C’est une fonction, elle a des organes adaptés, tout comme la sexualité, pourquoi tu la ramenes toujours avec la procréation ?!?! »

    C’est le juste retour de votre boomerang, d’ailleurs je vous rappelle que c’est moi qui vous ai dit de faire cette distinction, souvenez vous du début de la discussion.

    « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 16 h 52 min // #76
    Chez les animaux pratiquant la sodomie, souvent c’est juste un moyen de communication corporelle pour assoir son autorité hiérarchique (ex meute de loup), d’ailleurs de ce que je sais c’est juste mimer le coït et non avoir une relation sexuelle par le rectum que je sache, tu m’éclaireras si tu as d’autres exemples. »

    Non chez le bonobo la fellation, la sodomie et les actes sexuelles semblent être fait par plaisir et non par hiérarchisation.
    Votre exemple chez les loups doit-être « vrai ».(je ne peux pas en dire plus je n’ai jamais lu d’article concernant la sexualité des loups)

    « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 16 h 52 min // #76
    Dans tout les cas on trouve une justification à tout ces comportement, une justification intrinsèque à l’espèce, et ben pas chez l’homme, il faut détruire la flore rectale pour obtenir un environnement non dangereux.( pas le vagin, qui est en l’état parfaitement fonctionnelle et j’ajouterai ( pas scientifiquement( je me borne à la comparaison des structures histologique) suffisant). »

    Du tout il n’est en aucun question de détruire la flore rectale pour avoir un rapport anal qui ne soit pas « dangereux » au sens ou vous l’entendez. La justification intrinsèque à l’Homme pourrait-être le plaisir rencontrer lors de cette pratique, rien ne peut affirmer le contraire.

    « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 16 h 52 min // #76
    c’est que au début de la conversation tu tentais de me faire la leçon sur l’histologie de ces organes ainsi que sur leur flore et j’ai voulu te faire comprendre que tu ne pourrais pas dire n’importe quoi »

    Comme vous ne pourriez dire n’importe quoi, j’ai pris le cas de ces cellules que l’on peut rencontrer à plusieurs endroit pour dire qu’elles ne justifiaient en rien la fonction et/ou le plaisir sexuel que l’on peut avoir avec l’organes dans lequel elles ont été prélevés.(mais je vous l’accorde je me suis mal exprimé)

    « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 16 h 52 min // #76
    ( cf ton argument de l’ept. Malpighien non kératinisé qui ne valait rien, tes similitudes entre les flores qui en fait prouvent justement qu’elles diffèrent à 90%). »

    Le 90% doit être très exagéré, il faudrait une analyse complète afin de trancher et pouvoir sortir ce pourcentage(si vous l’avez je suis preneur).

    « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 16 h 52 min // #76
    Hygiène, saleté , relation structure/fonction, voilà les notions objectives et scientifique ( va falloir que tu l’admettes parce que toute la communauté scientifique est d’accord,( différencie bien le jugement moral que l’on peut avoir sur une personne sale et la quantification objective des germes nocifs ( ce qui est relatif entre les espèces mais pas au sein d’UNE espèce car les structures anatomiques sont les mêmes ( donc les exigences hygiéniques aussi))) »

    Intrinsèque à chaque espèce, oui, mais on ne parle pas d’hygiène ou de saleté de la « nature » ça n’a rien de scientifiquement objectif(voir plus haut dans mon commentaire pour d’autres explication).
    Alors ayez des exigences hygiéniques avant et après un rapport sexuel et pratiquez la pénétration vaginal ou anal, vous ne risquez pas votre vie du moins c’est ce qui est pour l’instant admis en science.

    « gzawye a commenté le 3 mai 2013 à 17 h 37 min // #77
    Aeez et photon-sombre : n’ oublions pas le sujet de base de votre discution: est ce que l’ anus est fait pour la pénétration!!! »

    Il sait se dilater, ça ne veut pas dire qu’il est fait pour ça mais ça ne veut pas non plus dire qu’il ne peut pas servir lors d’un rapport sexuel(pénétration, autres), sinon avec ce genre de raisonnement on peut tout à fait dire que l’hymen de la femme est fait pour ne pas qu’elle est de rapport sexuel car il peut être la cause d’infection lors d’un mauvais « perçage » ou de douleur terrible chez elle.

  57. « Le 90% doit être très exagéré, il faudrait une analyse complète afin de trancher et pouvoir sortir ce pourcentage(si vous l’avez je suis preneur). »

    Je ne pense pas, au contraire j’ai l’impression de sous estimer la différence, un organe qui voit passer au moins 2-3 par jour les selles à toutes les raison de créer un écosystème ( même une cellule répond à la définition d’écosystème) bien différent de celui du vagin qui ne supporte pas le contact des selles et qui ne les rencontre physiologiquement jamais.

    J’ai toujours fait la distinction procréation/sexualité. Si j’ai parlé de procréation, c’est juste « à cause » du vagin qui a un rôle la dedans, c’est tout, je n’ai parle de procréation que dans le sens relation structure/fonction mais jamais fait d’amalgame entre ces 2 fonctions ou dit que l’une dépendait de l’autre. JAMAIS, et je ne t’ai pas attendu pour faire cette distinction.

    L’hymen est une bonne question, je ne connaît pas sa justification physiologique, mais quand ça fait mal c’est plutôt pathologique.

    « non elles sont les mêmes sauf cas d’irritation anal mais l’irritation vaginal existe aussi »

    Intéressant comme idée : exemple, une femme se plaint d’irritation vaginale suite à des rapports sexuels, elle va chez le médecin, il cherche le dysfonctionnement, se réfère à la structure et la physiologie du vagin et lui apporte des soins pour ne plus que cela se reproduise. Maintenant, la même femme va chez le médecin pour des irritations anales suite à une sodomie.. Le médecin ne va pas chercher dysfonctionnement car il est naturel que ça s’irrite, c’est NORMAL. Bon il est gentil, il va chercher à calmer la douleur et réparer la muqueuse, et conseiller d’utiliser des lubrifiants ARTIFiCIELS, mais n’aura rien à faire d’autre. Le canal anal est tout à fait naturellement irrité, car il est pas fait pour la pénétration. C’est comme si je me plaignait d’irritation aux genoux parce que j’ai décider de marcher sur mes genoux, sans utiliser mes pieds. Aucun jugement moral, si je veux je peux décider de me déplacer sur les genoux, mais ceux ci ne sont physiologiquement pas adapter à un tel rôle, d’où des complications naturelles…

    L’hygiene est une notion scientifique et naturelle !! Tout comme les réflexes de fuite, de défense, c’est un impératif de survie. Tu peux me dire que la peur est subjective, que tu n’as pas peur des lions, mais non, c’est un mécanisme de survie naturel, tu peux volontairement refuser de fuir face à un lion, cest possible, mais pas naturel, tu le paiera cher. ( situation qui peut arriver en cas de lésion au niveau des amigdales, le sujet reconnaît le lion mais n’éprouve pas de peur, ils font pas long feu dans la nature, et même dans une ville) ça montre bien que c’est pathologique. Aller contre l’hygiène est aussi pathologique. C’est un besoin, comme la soif, la faim, les espèces ont besoin d’une hygiène qui leur est propre. C’est bon t’as compris que c’est pas subjectif comme concept ?? Seul le SENTIMENT de dégoût l’est….

    « un « germe nocif » n’est pas vraiment nocif puisque lui ne fait que faire « sa vie » y’a rien de bon ou mauvais juste une conceptualisation de ce qui est bon ou nocif pour d’autres organismes  »

    J’ai bien dit « germes nocifs ( ce qui est relatif entre les espèces mais pas au sein d’UNE espèce car les structures anatomiques sont les mêmes ( donc les exigences hygiéniques aussi)) »

    Donc on ne peut pas prendre une souche bactérienne et dire : c’est sale. Mais on peut dire, cet environnement est sale pour l’humain, car il y a telle souche.
    C’est objectif et applicable ( et appliqué en ce moment même par tout les organismes sanitaires qui ne sont pas la pour la beauté subjective du paysage mais pour des impératifs de santé, scientifiques) a toute les espèces. Donc si tu travail dans un zoo tu diras la tanière de l’ours est sale, regardez ces champignons, celle des mandrills est pareille mais n’est pas sale pour le mandrill.

  58. « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 22 h 11 min // #79
    Je ne pense pas, au contraire j’ai l’impression de sous estimer la différence, un organe qui voit passer au moins 2-3 par jour les selles à toutes les raison de créer un écosystème bien différent de celui du vagin qui ne supporte pas le contact des selles et qui ne les rencontre physiologiquement jamais. »

    Bien sûr qu’ils ont des « différences » de part leurs spécificités mais ça n’empêche pas qu’ils rencontrent aussi les mêmes bactéries et qu’ils ont les mêmes « moyens » de défense c’est pour ça que je suis étonné du chiffre que vous avancez, 90% je trouve ça trop grand surtout au regard de la proximité de ces deux parties chez la femme.

    « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 22 h 11 min // #79
    J’ai toujours fait la distinction procréation/sexualité. Si j’ai parlé de procréation, c’est juste « à cause » du vagin qui a un rôle la dedans, c’est tout, je n’ai parle de procréation que dans le sens relation structure/fonction mais jamais fait d’amalgame entre ces 2 fonctions ou dit que l’une dépendait de l’autre. JAMAIS, et je ne t’ai pas attendu pour faire cette distinction.

    « Aeez a commenté le 30 avril 2013 à 20 h 36 min // #30
    Tu vois, le vagin est doté d’une certaine élasticité, la seule raison est qu’il doit physiologiquement pouvoir assurer l’accouchement. Contrairement au rectum. D’ailleurs celui ci ne se lubrifie pas a l’excitation, alors que le vagin si etc »

    Je suis désolé mais cette phrase pour moi faisait l’amalgame entre les deux, après peut être que c’est juste parce-que votre idée était très mal exprimé.

    « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 22 h 11 min // #79
    Le médecin ne va pas chercher dysfonctionnement car il est naturel que ça s’irrite, c’est NORMAL. Bon il est gentil, il va chercher à calmer la douleur et réparer la muqueuse, et conseiller d’utiliser des lubrifiants ARTIFiCIELS, mais n’aura rien à faire d’autre. Le canal anal est tout à fait naturellement irrité, car il est pas fait pour la pénétration. C’est comme si je me plaignait d’irritation aux genoux parce que j’ai décider de marcher sur mes genoux »

    Comme il est naturel que le vagin ou le pénis s’irrite lors de frottement, un exemple la masturbation peut irriter le pénis est-ce que la masturbation est un processus non-naturel, allez vous me refaire une description tautologique que la main de l’Homme n’est pas physiologiquement fait pour ça, n’y t-il plus moyen d’évoluer dans ce cas ?
    Si vous vous mettiez à marcher sur les genoux est-ce que vous ne vous adapteriez pas au bout d’un moment(bon ça peut être long je vous l’accorde votre vie ne sera pas suffisante) ?
    D’ailleurs j’ai plus l’impression que là votre argumentation et diriger de façon à dire que lorsque le pénis(ou autre chose) pénètre dans le rectum, il y’détruit tout(la flore etc) hors ce n’est pas le cas.

    « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 22 h 11 min // #79
    L’hygiene est une notion scientifique et naturelle !! Tout comme les réflexes de fuite, de défense, c’est un impératif de survie. »

    Est-ce que tous nos sens proviennent d’impératif de survie ? On explique comment les processus plus complexe, pourquoi sommes nous une espèce qui savons faire preuve d’empathie, pourquoi nous éprouvons du plaisir(rire, sexe etc), pourquoi nous n’avons pas un odorat très développé alors que nous aimons les saveurs des aliments etc etc, la survie explique peut expliquer certain processus mais elle ne les explique pas seul et pour d’autre elle n’entre surement pas en jeu.

    « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 22 h 11 min // #79
    Tu peux me dire que la peur est subjective, que tu n’as pas peur des lions, mais non, c’est un mécanisme de survie naturel, tu peux volontairement refuser de fuir face à un lion, cest possible, mais pas naturel, tu le paiera cher. »

    Je vais prendre votre ligne directrice pour argumenter, dans ce cas vous pouvez pas me dire qu’éprouver du plaisir sexuellement lors d’un rapport anal n’est pas naturel, par exemple vous pouvez me dire subjectivement que vous n’aimez pas la sodomie mais si vos mécanismes de plaisir naturel disent le contraire c’est qu’il y’a un problème.

    « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 22 h 11 min // #79
    Seul le SENTIMENT de dégoût l’est… »

    C’est peut être pour ça qu’aucun spécialiste ne parle de pratique sale pour la fellation et la sodomie…

    « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 22 h 11 min // #79
    Donc on ne peut pas prendre une souche bactérienne et dire : c’est sale. Mais on peut dire, cet environnement est sale pour l’humain, car il y a telle souche.
    C’est objectif et applicable ( et appliqué en ce moment même par tout les organismes sanitaires qui ne sont pas la pour la beauté subjective du paysage mais pour des impératifs de santé, scientifiques) a toute les espèces. Donc si tu travail dans un zoo tu diras la tanière de l’ours est sale, regardez ces champignons, celle des mandrills est pareille mais n’est pas sale pour le mandrill. »

    Attention cependant on sait que le développement du système immunitaire peut être lié aux micro-organismes que l’on rencontre, il est donc bien possible que l’augmentation des allergies, des maladies inflammatoires(et autres) soit dû à nos environnements trop aseptisé, être propre nous jouerait aussi des mauvais tours. Voir par exemple les théorie hygiénistes, cependant n’allez surtout pas sur wiki pour vous intéressez au sujet il ne parle pas du tout de ça, prenez les travaux de Graham Rooke, de David Strachan et il y’a aussi d’autres sites « sérieux » qui en parle.

    Je vous laisse conclure la discussion, ce fut un plaisir de discuter avec vous.

  59. Ta stratégie argumentative n’est pas une construction mentale de la réalité que tu cherches à m’opposer, c’est juste un désaccord primaire que tu tentes de justifier par remise en cause successive de tout les concepts invoqués. 
    C’est pas très honnête, c’est juste de l’entrave intellectuelle, on peut faire ça avec n’importe quel débat, dès lors que l’interlocuteur parle d’un concept, de lui dire mais non c’est pas ça, prouvez le, en quand celui ci prend la peine de vous l’expliquer, vous remettrez en cause le concept suivant. Je sais pas si c’est volontaire, mais le fait est que tu n’as fait que ça tout le long du débat. Je te dit naturellement inadapté, tu me dis « pourquoi naturellement et pourquoi adapté? » je te dit qu’il y a une relation structure/fonction, tu me dit pourquoi tu dis ca pour le rectum? Je te dit parceque c’est pas hygiénique, qu’il n’est pas innervé pour une fonction sexuelle, tu me dit « et l’hygiène c’est quoi?, et linnervation végétative dans le pénis ? Et me voilà en train de t’expliquer quest-ce que l’hygiène et quest-ce qune innervation végétative ( elle permet de réguler les sécrétions, le péristaltisme digestif, la vasodilatation des vaisseaux et leur vasoconstriction – bah voilà : ça permet l’erection !!!, et pas dans rectum….) 
    En gros, quand je t’aurai prouvé que tout ce que je dit est vrai et que j’ai raison, tu me diras : mais qu’est-ce que la vérité ?? N’est elle pas relative ? Et qu’est-ce qu’ « avoir raison » ? 
    Je suis désolé mais c’est une technique de débat qui n’est pas honnête, elle oblige juste l’interlocuteur à des justifications exponentielles ( un concept x entraîne la mention des concepts a b c , qui entraînent la mention de d e f g h i j etc… Tu les remettra un à un en cause) SANS prouver que celui-ci à tort.

    Voilà pourquoi  gzawye avait raison de dire que l’on s’éloignait du débat, mais c’est mécaniquement dû à ta façon d’argumenter qui prouve en fait plutôt un  manque d’arguments. ( je le répète, c’est trop facile de tout remettre en cause et de laisser l’interlocuteur se démerder pour justifier des concepts évidents ( hygiène… Adaptation/fonction… Saleté ….))

    Mais  c’est peut-être juste ta façon de réfléchir, elle est bien,  mais je t’invite à  réfléchir sur les conséquence que cela a sur le débat, et sur son utilité argumentative.

    Je ne vais pas conclure sur ma position, elle est énoncée dès mon premier commentaire, c’est pourquoi j’ai plutôt conclu sur la façon dont s’est déroulé le débat. 
    J’ai eu aussi plaisir à discuter avec toi, bonne journée.

  60. Aeez a commenté le 4 mai 2013 à 8 h 33 min // #81
    Ta stratégie argumentative n’est pas une construction mentale de la réalité que tu cherches à m’opposer, c’est juste un désaccord primaire que tu tentes de justifier par remise en cause successive de tout les concepts invoqués. C’est pas très honnête, c’est juste de l’entrave intellectuelle »

    Encore une petite intervention de ma part.
    Mon argumentation se base sur la méthodologie scientifique, c’est comme ça que l’on procède en science ça n’a rien à voir avec de la malhonnêteté à moins que la méthodologie scientifique soit malhonnête ou de la malhonnêteté personnelle et encore moins un manque d’argument, d’ailleurs vous n’avez fait qu’éviter tout ce que j’ai dit dans le commentaire 80 et je ne parlerai même pas de tout ce que vous avez évitez alors qu’à l’inverse j’ai toujours répondu intégralement à vos commentaires sans rien n’oublier, d’ailleurs pour l’hygiène j’ai répondu, et ce que vous dites à propos de l’innervation dans le commentaire 81 est encore une fois inutile je rappelle la chronologie de la discussion:
    -« Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 16 h 52 min // #76
    une zone érogène est dotée dune innervation extéroceptive, sensible a la carresse par exemple,contrairement au rectum qui n’a qu’une innervation végétative »

    -« Photon-sombre a commenté le 3 mai 2013 à 19 h 50 min // #78
    Innervation végétative qui joue un rôle dans l’érection du pénis, votre argument n’est donc pas pertinent pour le sujet. »

    je réitère en disant que ce n’est pas pertinent car le rectum est bien une zone érogène il fait bien preuve de « sensibilité », certains tissu sont bien sensibles au touché etc et des connexions nerveuse permettent bien la transmission d’un message de « plaisir » alors soit on défini mal ce qu’est une zone érogène soit il doit exister une similitude de « sensibilité » entre l’innervation extéroceptive et l’innervation intéroceptivevégétative.

    « Aeez a commenté le 4 mai 2013 à 8 h 33 min // #81
    bah voilà : ça permet l’erection !!!, et pas dans rectum….) »

    Je ne vois vraiment pas comment vous pouvez conclure scientifiquement de cette façon surtout quand on sait que l’érection est un processus qui entre en jeu avec l’excitation de l’individu. Je pourrais faire le même genre de conclusion infondé scientifiquement avec la capacité de dilatation du rectum.

    « Aeez a commenté le 4 mai 2013 à 8 h 33 min // #81
    …dès lors que l’interlocuteur parle d’un concept, de lui dire mais non c’est pas ça, prouvez le, en quand celui ci prend la peine de vous l’expliquer, vous remettrez en cause le concept suivant… …mais je t’invite à réfléchir sur les conséquence que cela a sur le débat, et sur son utilité argumentative… …( je le répète, c’est trop facile de tout remettre en cause et de laisser l’interlocuteur se démerder pour justifier des concepts évidents ( hygiène… Adaptation/fonction… Saleté ….)) »

    Bien sûr que je vais dépasser certains concepts « simpliste » humain mais la science est ainsi et c’est grâce à ça qu’elle évolue si bien, ce que j’ai fait ce n’est que vous montrer comment on établie des choses en science. Mon manque de « détail », mes erreurs de « jargon » sont simplement dû au fait que ma « spécialité » n’est pas la biologie, je suis plus porté sur « la physique » mais je m’y intéresse quand même. Tu qualifies ma façon de réfléchir de « bien » mais elle a des conséquence sur le débat, c’est peut être justement parce-que je fais de la science « point » pas de la science ou pseudo-science(le pseudo science n’est pas pour toi) « moraliste ».
    C’est peut être aussi pour ça que je n’ai jamais lu de papier(quelque soit la spécialité de recherche) parlant de ces sujets qualifier ces actes(positions différentes, rapport buccale, anal etc) de « répugnant », « sale », « inadapté », « non hygiénique » car justement la science admet que la sexualité ne se limite pas qu’à un processus « simpliste », que chaque espèce s’adapte sexuellement à ses désirs passant bien au delà de certaines « contraintes anatomique » (votre fameuse relation structure/fonction) et c’est finalement bien ça que l’on appelle « adaptation évolutive », ici on parlera alors d’adaptation sexuel, processus le plus naturel qu’il soit, en conclusion le cerveau, le « système nerveux », le pénis, le vagin, le rectum et tout organe entrant dans la sexualité ne sont donc pas figé, ils sont en perpétuelle évolution.

    Alors, non je ne peux vous laissez dire que vous justifiez des concepts évidents alors que l’on ne sait encore « rien » d’eux, voir par exemple le cas de l’hygiène, on l’a vu être trop sale ou trop propre(ça ne veut rien dire mais on en a discuté) peut jouer de mauvais tours et on ne sait pas si il peut y’avoir « équilibre » dans tout ça(surement que non pourquoi il y’en aurait un), ou encore le concept d’adaptation/fonction, on voit que toute vie terrestre évolue et ceci ne s’arrête jamais ce qui est adapté peut devenir contraignant ce qui est contraignant peut devenir adapté, sans parler de la causalité qui est très difficile à dégager certain processus d’évolution n’ont même aucun rapport avec un « besoin » particulier encore une fois rien d’évident dans tout ça, surtout quand on voit l’insuffisance de données dans certains domaines, donc je me gratte la tête quand vous dites que vous justifiez des concepts évidents.
    La nature enfin plutôt les processus d’évolution ne sont pas des programmes binaires et ils ne tendent pas vers quelque chose donc lorsque vous parlez de « déviance » ceci est un non sens car dans ce cas tout ce qui existe n’est que déviance, la nature ne dit pas je permets ça tandis que ça non je ne le permets pas, je fais ça comme ça et c’est pas autrement.

    Je pense aussi que notre discussion va bien au delà d’avoir tort ou raison, ça c’est simpliste et presque enfantin, notre discussion est vachement portée sur la moralisation sociétal, preuve en est les interprétations genre « c’est une déviance » (non puisque généralisé dans la nature) ou les déductions fumeuses et grotesques que certains peuvent avoir sur des données scientifiques, du genre « ah on voit ça dans la nature alors on doit « rabaisser » l’Homme à l’animal(depuis quand l’homme n’est plus classifié comme animal ?), on doit abandonner toute morale, c’est juste des transpositions de ce que font les animaux à ce que fait l’Homme etc » dans ce cas ces personnes qu’ils expliquent ça eux mêmes(mais de manière pertinente) et qu’ils arrêtent de crier au complot scientifique, de ce que je sais personne n’a été dire à toutes les espèces animales( et mêmes les insectes) pratiquant l’onanisme de le faire, personne n’a été dire à la chauve-souris ou toutes espèces pratiquant la fellation de le faire, personne n’a été dire au bonobo ou toutes espèces pratiquant la sodomie de le faire et la science ne milite pas pour une cause quand elle voit que la sexualité procure un plaisir et que ce plaisir est recherché ou qu’elle voit que les pratiques de ce genre existent (fellation, homosexualité, bisexualité, sodomie), ça ne veut pas dire qu’il faut abandonner toute morale mais pour autant ça ne veut pas dire qu’il faut tout associer ensemble et créer des amalgames, nous sommes une espèces qui avons cette capacité de faire preuve de bon sens et de discernement alors utilisons cela à « bon escient ».
    Si ça veut dire que ma façon de réfléchir implique comme conséquence que deux personnes « raisonnées », « matures » faisant preuve de « discernement » etc puissent s’exprimer entre elles alors je ne vois pas où est la problématique.(on sait que l’homosexualité ne peut être rattaché à la sodomie, on sait aussi que la sodomie(pratiqué chez les « hétéro » ou les « homos ») n’entraîne pas d’infection particulière du moins celles que l’on peut rencontrer sont rencontrés aussi vaginalement ou avec d’autres actes(sauf cas d’irritation par frottement mais c’est aussi un problème vaginal), on sait que la sodomie peut entraîner une excitation et/ou procurer du plaisir sexuellement etc etc) .

    « Aeez a commenté le 4 mai 2013 à 8 h 33 min // #81
    Je ne vais pas conclure sur ma position, elle est énoncée dès mon premier commentaire »

    Vous restez donc sur une position erronée scientifiquement, comparez l’histologie de la muqueuse vaginal et du rectum ne vous apportera pas la réponse de savoir si l’homosexualité est naturelle(le rectum n’est pas associé à l’homosexualité, le vagin, la sodomie non plus), ne vous apportera pas la réponse de savoir si la stimulation d’un rectum peut procurer du plaisir sexuellement (chose naturelle), ne vous apportera pas la réponse de savoir quand et comment ces comportements sont apparus, ne vous apportera pas la réponse de savoir quel « stimuli » entre en jeu, n’expliquera pas les rapports entre mâles etc etc, et si c’est là votre façon de faire de la science alors je ne peux que vous inciter à ne pas en faire une vocation ou votre métier car la méthodologie scientifique n’est totalement pas respectée.

    C’est pour ça que j’insiste, la discussion que nous avons eu est morale pas scientifique.

  61. Concernant ma méthodologie scientifique, ne t’inquiète pas pour moi, d’autre avant toi se sont chargés de l’evaluer… Et « excellence » ça te dit quelque chose ? Parce que moi j’ai revisé l’orthographe de ce mot tout au long de mon cursus scientifique.

    Non j’insiste aussi, le débat n’a rien de moral, qualifier quelque pratique que ce soit de non hygiénique n’a strictement rien de moral.

    Concernant les notions auquelles tu fait appel au sujet de l’évolution. Sache que la formule « la fonction créer l’organe » est scientifiquement considérée comme fausse. Donc les homos pourront continuer à se sodomiser pendant des millions d’années l’homme n’évoluera pas dans ce sens !! D’ailleurs, il faut bien se mettre à l’échelle, je veut bien que tu relativise de temps en temps sur certaines notions, mais les structures que je décris sont inchangées depuis 2 millions d’années ! Donc ne me dit pas que c’est mouvant, que l’homme continue à évoluer etc… On parle de millions d’années là, et donc une structure inadaptée l’est clairement et c’est pas en l’utilisant de manière détournée que sa structure va évoluer, si je décide de marcher sur le genoux ( j’ai cherché le truc le plus débile possible), j’aurai beau le faire pendant toute ma vie, ordonner aux 100^n générations suivantes de faire de même, ma descendance ne va pas évoluer dans ce sens du tout ! C’est pas quelque chose qui se commande l’évolution.

    Éprouver du plaisir n’est pas une justification à une pratique, pas du tout, sur le plan médical et scientifique en général. Sache que certaines personnes éprouvent du plaisir à se mutiler : et c’est du « vrai » plaisir, prouvé électroencéphalogramme à l’appui, les centres du plaisir sont bien actifs, les même que ceux mis en jeux lors du plaisir sexuel par exemple. Pareil, les drogues, c’est un fait, procurent du plaisir, même les plus mortelles. Donc si je te dit que le corps n’est pas fait pour absorber de la LSD, tu me justifiera ça en me disant que ça donne du plaisir ? Que des rats peuvent en devenir accros aussi ? Non, on est physiologiquement pas adaptés à l’ingestion de telles substances, quand bien même nous procurent-elles du plaisir… Le corps n’est physiologiquement pas fait pour subir des scarifications, mais certaines personnes en éprouvent du plaisir, mais vraiment du « vrai » plaisir ! Mais ça n’est pas en accord avec les structures/fonctions physiologiques. Donc pas naturel. De même, si certaines personnes éprouvent du plaisir lors de la sodomie, ça ne la rend pas naturelle pour autant, il faut pour cela que les structures y soient adaptées. Et pour le rectum c’est le contraire. Dailleurs tu met en parallèle irritations vaginales et rectales, erreur !
    Les irritations vaginales lors d’un rapport sexuel sont pathologiques, celles du rectum dans une tentative de rapport ( eh oui la personne se trompe d’orifice) sont physiologiques, NORMALES.

  62. « Aeez a commenté le 4 mai 2013 à 8 h 33 min // #81
    bah voilà : ça permet l’erection !!!, et pas dans rectum….) »

    Je ne vois vraiment pas comment vous pouvez conclure scientifiquement de cette façon surtout quand on sait que l’érection est un processus qui entre en jeu avec l’excitation de l’individu. Je pourrais faire le même genre de conclusion infondé scientifiquement avec la capacité de dilatation du rectum. » »

    Tu me parlais de la vascularisation particulière du pénis ( comme celle de l’utérus) je t’ai donc expliquéque là aussi il y a une justification structure/ fonction. En effet, oui il y a excitation sexuelle , je vois pas ce que ça contredit dans l’histoire, la vascularisation du pénis est particulière pour permettre l’érection qui est un double phénomène vasculaire ( blocage du retour veineux etc..) et musculaire. Donc voilà, ton argument sur la vascularisation du pénis ne valait rien.

    ( rappel : « Oh lala , c’est vraiment bizarre cette histoire, des organes appartenant a l’appareil urinaire sont adapté à cela. Et le vagin est adapté aux relations sexuelles, est suffisamment souple pour l’accouchement, l’utérus est vascularisé par des artères spiralées que se déroulent quand celui augmente de volume avec le bébé à l’intérieur, »

    Le pénis l’est aussi, ensuite vous aimez parler d’adaptation mais vous….[…]  » ) sinon explique ce que voulais dire « le pénis l’est aussi..

  63. Je répondais à « ne vous apportera pas la réponse de savoir si la stimulation d’un rectum peut procurer du plaisir sexuellement (chose naturelle), » dans mon commentaire ( entre autre).

  64. Je reconnais que mon « bah voilà : ça permet l’erection !!! » peut sembler trivial, mais je te rassure tout de suite, c’est pas une déduction que je viens de faire en improvisation, c’est des phénomènes physiologiques que je connais très bien depuis longtemps, ça fait partie de mon domaine de compétence.

  65. « Je pourrais faire le même genre de conclusion infondé scientifiquement avec la capacité de dilatation du rectum »

    Non, ça n’a rien a voir, on sait pourquoi le rectum se dilate, et c’est pas dans les mêmes circonstances que le vagin (excitation sexuelle), mais pour déféquer. Merci la science. Ou le « bon sens utilisé à bon escient » si ça te dit quelquechose… Sache que linnervation sensible interne du rectum différe de celle du vagin, et à une justification fonctionnelle ! Si on coupe cette innervation, il en résultera une perte de FONCTION, et quelle fonction ? Defecatoire… En effet, on peut faire la différence entre des gaz et des selles etc… Sans cette innervation, la continence rectale est impossible. Mais apparement je dois tout t’expliquer parce que tu n’y connaîs pas grand chose, dommage, ça éviterai pas mal de sorties impertinentes…
    Renseigne toi sur l’anatomie fonctionnelle du rectum ( y’a des résumés pas très long publiés sur internet par certaines universités) et après dit moi si ce n’est pas un organe entièrement tourné vers la fonction de défécation/continence rectale.

  66. « Aeez a commenté le 7 mai 2013 à 20 h 27 min // #83
    Concernant ma méthodologie scientifique, ne t’inquiète pas pour moi, d’autre avant toi se sont chargés de l’evaluer… Et « excellence » ça te dit quelque chose ? Parce que moi j’ai revisé l’orthographe de ce mot tout au long de mon cursus scientifique. »

    Et apparemment tu ne tiens plus compte de cette méthodologie scientifique mais tu appliques très aisément ta « méthodologie scientifique » en gros tu fais de la science que pour toi, pertinente que pour toi et comprise que par toi.

    « Aeez a commenté le 7 mai 2013 à 20 h 27 min // #83
    Non j’insiste aussi, le débat n’a rien de moral, qualifier quelque pratique que ce soit de non hygiénique n’a strictement rien de moral. »

    Lis bien tout mon commentaire, tu comprendras pourquoi je dis qu’elle est morale et non scientifique(vos jugements de valeurs, « c’est sale, pas naturelle »( en plus ces qualificatifs étaient diriger vers l’homosexualité) etc ont une part de responsabilité dans la forme morale de cette discussion)

    « Aeez a commenté le 7 mai 2013 à 20 h 27 min // #83
    Sache que la formule « la fonction créer l’organe » est scientifiquement considérée comme fausse

    Pas compris pourquoi tu as écrit ça. Je rappelle ce que j’ai écrit: chaque espèce s’adapte sexuellement à ses désirs passant bien au delà de certaines « contraintes anatomique » (votre fameuse relation structure/fonction) et c’est finalement bien ça que l’on appelle « adaptation évolutive », ici on parlera alors d’adaptation sexuel, processus le plus naturel qu’il soit, en conclusion le cerveau, le « système nerveux », le pénis, le vagin, le rectum et tout organe entrant dans la sexualité ne sont donc pas figé, ils sont en perpétuelle évolution. Je n’ai pas parlé de création d’organe ou d’apparition miraculeuse d’un organe « nouveau » et « inconnu ».

    « Aeez a commenté le 7 mai 2013 à 20 h 27 min // #83
    Donc les homos pourront continuer à se sodomiser pendant des millions d’années l’homme n’évoluera pas dans ce sens !! D’ailleurs, il faut bien se mettre à l’échelle, je veut bien que tu relativise de temps en temps sur certaines notions, mais les structures que je décris sont inchangées depuis 2 millions d’années ! Donc ne me dit pas que c’est mouvant, que l’homme continue à évoluer etc… On parle de millions d’années là, et donc une structure inadaptée l’est clairement et c’est pas en l’utilisant de manière détournée que sa structure va évoluer, si je décide de marcher sur le genoux ( j’ai cherché le truc le plus débile possible), j’aurai beau le faire pendant toute ma vie, ordonner aux 100^n générations suivantes de faire de même, ma descendance ne va pas évoluer dans ce sens du tout !! »

    Et voila je ne sais pas si tu te rends compte mais tu as du mal avec la science en général. Non seulement là tu t’arrêtes sur une idée « anthropocentriste » de la chose donc tu mets de coté toutes espèces pratiquant la sodomie (pareil pour l’homosexualité) mais en plus de ça sans aucune idée de savoir quand et comment sont apparus ces comportements(au moins chez l’homme) toi tu annonces fièrement que ces structures sont inchangées depuis au moins 2 millions d’années, tu penses donc que la sodomie existait forcément il y’a 2 millions d’années chez l’homme et qu’en aucun cas il y’a eu adaptation sexuel, bravo tu es le premier à donner une datation à ce genre d’acte. Connais-tu aussi précisément la sexualité, l’histologie, la sensibilité à l’excitation du cerveau, du pénis, du vagin etc à cette époque, ça aiderait pas mal de monde ? (tu es sur que ta un cursus scientifique ? Je passerai aussi vos prestation de médium, vous lisez l’avenir sur plusieurs millions d’années vous êtes incroyablement doué surtout qu’on ne connait presque rien biologiquement parlant sur le sujet)
    On ne sait même pas encore pourquoi l’homosexualité(pareil pour la fellation, la sodomie etc) est aussi « généralisé », pourquoi on la voit chez autant d’espèces, on ne sait pas quand, comment, d’où provient cet attrait mais une chose est quasi-sûre cet attrait provient bien de processus d’évolution naturel.
    Ensuite je suis désolé mais dans votre exemple, si le fait que vous marchiez sur les genoux avait un impact sur vos gènes (je ne dis pas que c’est forcément le cas je n’en ai aucune idée) alors vous pourriez transmettre à vos descendant cet attrait génétique et si eux continuent dans cette optique alors si il y’aurait évolution dans ce sens.

    « Aeez a commenté le 7 mai 2013 à 20 h 27 min // #83
    C’est pas quelque chose qui se commande l’évolution. »

    Ah bon en biologie on essaye pas de diriger, commander certains gènes sur des espèces qui ont la particularité de passer très vite(par rapport à l’homme) d’une génération à une autre, en virologie on essaye pas de diriger, commander l’évolution de certains virus, bactérie, dans l’élevage on essaye pas de commander, diriger l’évolution de certains espèces pour nos besoins, en biologie n’essaye t-on pas de créer des organismes génétiquement modifiés etc etc ?

    « Aeez a commenté le 7 mai 2013 à 20 h 27 min // #83
    Éprouver du plaisir n’est pas une justification à une pratique, pas du tout, sur le plan médical et scientifique en général. Sache que certaines personnes éprouvent du plaisir à se mutiler : et c’est du « vrai » plaisir, prouvé électroencéphalogramme à l’appui, les centres du plaisir sont bien actifs, les même que ceux mis en jeux lors du plaisir sexuel par exemple »

    Voila pourquoi notre discussion est morale, tu n’arrêtes pas de créer des amalgames(qui ne veulent rien dire du tout) qui naissent au coeur de ta position moraliste de la sodomie, preuve en est tu viens de faire un bon immense en arrière, tu ne sais même plus pourquoi tu places le qualificatif « naturelle » dans tes phrases: « Aeez: Donc pas naturel. De même, si certaines personnes éprouvent du plaisir lors de la sodomie, ça ne la rend pas naturelle pour autant, il faut pour cela que les structures y soient adaptées. » on la vu et je le répète l’homosexualité, la bisexualité, la sodomie, la fellation sont observés dans la nature ce sont des comportements naturelles, d’ailleurs je ne vois pas où tu veux en venir avec cette bouillie d’amalgame, ton exemple sur la mutilation n’est en rien pertinent car elle s’explique justement par le fait que celui qui la pratique veuille souffrir, si tu ressens du plaisir en te scarifiant alors ce sera une « bizarrerie »(je n’ai à ma connaissance pas idée d’une espèce qui se mutile par plaisir) ou alors une « erreur » neurologique au même titre que les personnes qui ne ressente pas la douleur(tout ceci sera quand même naturelle, les personnes qui naissent avec des anomalies génétiques existent) hors pour la sodomie ce n’est pas le cas on voit qu’à la manière de tout acte sexuel elle procure un plaisir et ceci n’est pas une une erreur neurologique(certains chercheurs veulent même expliquer cet acte par le fait qu’une plus grande sexualité au sein d’un groupe donc mâlemâle mâlefemelle femellefemelle permet de stimuler les fonctions « plaisir » et donc ce groupe connaîtra moins d’agressivité, les relations sociales seront donc facilité et la reproduction sera moins porté sur une concurrence « meurtrière ») tes amalgames ne te permettront donc pas de justifier ou de rendre plus crédible tes propos, bien au contraire ce genre d’amalgames: « Aeez: Donc si je te dit que le corps n’est pas fait pour absorber de la LSD, tu me justifiera ça en me disant que ça donne du plaisir ? » tu les laisses dans ta poche.

    « Aeez a commenté le 7 mai 2013 à 20 h 27 min // #83
    Les irritations vaginales lors d’un rapport sexuel sont pathologiques, celles du rectum dans une tentative de rapport ( eh oui la personne se trompe d’orifice) sont physiologiques, NORMALES. »

    Se « trompe » d’orifice pour procréer, pas pour ressentir une excitation, encore une fois ce sont les rapports plutôt brutaux qui vont irriter les parois du rectum chez l’Homme, chez d’autres espèces les données manque.

    « Aeez a commenté le 7 mai 2013 à 20 h 38 min // #84
    Tu me parlais de la vascularisation particulière du pénis ( comme celle de l’utérus) je t’ai donc expliquéque là aussi il y a une justification structure/ fonction. »

    Incroyable le clone de Azzety, non c’est toi qui parlais de ça.

    « Aeez a commenté le 7 mai 2013 à 20 h 38 min // #84
    Donc voilà, ton argument sur la vascularisation du pénis ne valait rien. »

    Azzety c’est toi, c’est obligé, il faisait exactement les mêmes erreurs et ne se rendait pas compte que c’était lui qui avait avancer un argument qui ensuite mettait sur le dos de l’autre, c’est vous qui avez parlé de la vascularisation du pénis pour affirmer un de vos raisonnement:
    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 22 h 57 min // #61
    – artère spiralée de l’uterus :
    se déroule pour l’augmentation physiologique de volume avec la parité ( la vascularisation du pénis est aussi particulière : devine pourquoi ? Un phénomène dénommé érection ….) »

    ma première réponse est:

    « Photon-sombre a commenté le 2 mai 2013 à 1 h 26 min // #64
    Oui, pour la procréation on est d’accord mais toute la sexualité ou acte sexuel n’a pas pour but la procréation. »(je dis ça pour l’ouverture exceptionnel du vagin lors d’un accouchement, je ne fais même pas allusion à l’éréction)

    ensuite

    « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 16 h 52 min // #76
    une zone érogène est dotée dune innervation extéroceptive, sensible a la carresse par exemple,contrairement au rectum qui n’a qu’une innervation végétative »

    je réponds

    « Photon-sombre a commenté le 3 mai 2013 à 19 h 50 min // #78
    Innervation végétative qui joue un rôle dans l’érection du pénis, votre argument n’est donc pas pertinent pour le sujet. »(oui on voit que l’innervation végétative du pénis va avoir un rôle dans la sexualité)

    enfin

    « Aeez a commenté le 4 mai 2013 à 8 h 33 min // #81
    Je te dit parceque c’est pas hygiénique, qu’il n’est pas innervé pour une fonction sexuelle, tu me dit « et l’hygiène c’est quoi?, et linnervation végétative dans le pénis ? Et me voilà en train de t’expliquer quest-ce que l’hygiène et quest-ce qune innervation végétative ( elle permet de réguler les sécrétions, le péristaltisme digestif, la vasodilatation des vaisseaux et leur vasoconstriction – bah voilà : ça permet l’erection !!!, et pas dans rectum….) »

    « Photon-sombre a commenté le 6 mai 2013 à 19 h 10 min // #82
    je réitère en disant que ce n’est pas pertinent car le rectum est bien une zone érogène il fait bien preuve de « sensibilité », certains tissu sont bien sensibles au touché etc et des connexions nerveuse permettent bien la transmission d’un message de « plaisir » alors soit on défini mal ce qu’est une zone érogène soit il doit exister une similitude de « sensibilité » entre l’innervation extéroceptive et l’innervation intéroceptivevégétative.

    « Aeez a commenté le 4 mai 2013 à 8 h 33 min // #81
    bah voilà : ça permet l’erection !!!, et pas dans rectum….) »

    Je ne vois vraiment pas comment vous pouvez conclure scientifiquement de cette façon surtout quand on sait que l’érection est un processus qui entre en jeu avec l’excitation de l’individu. Je pourrais faire le même genre de conclusion infondé scientifiquement avec la capacité de dilatation du rectum. »

    Donc vous venez de prouver vous même que votre argument sur la vascularisation du pénis de votre message 61 ne valait rien, n’avait rien à faire de pertinent dans notre sujet…(si vous n’êtes pas azzety c’est incroyable la ressemblance il avait tendance lui aussi à se contredire tout seul et de montrer lui même le non sens de ses raisonnements…)

    « Aeez a commenté le 7 mai 2013 à 20 h 38 min // #84
    Le pénis l’est aussi, ensuite vous aimez parler d’adaptation mais vous….[…] » ) sinon explique ce que voulais dire « le pénis l’est aussi.. »

    « Photon-sombre a commenté le 1 mai 2013 à 18 h 18 min // #52
    Le pénis l’est aussi, …. »

    je réponds précisément à ça:

    « Aeez a commenté le 1 mai 2013 à 8 h 30 min // #43
    …Et le vagin est adapté aux relations sexuelles… »

    J’aurais du mettre un « . » et recommencer une nouvelle phrase ou alors écrire le pénis est aussi adapté aux relations sexuelles mais je pensais que vous l’auriez compris.

    « Aeez a commenté le 8 mai 2013 à 8 h 45 min // #85
    Je répondais à « ne vous apportera pas la réponse de savoir si la stimulation d’un rectum peut procurer du plaisir sexuellement (chose naturelle), » dans mon commentaire ( entre autre). »

    « Aeez a commenté le 8 mai 2013 à 13 h 39 min // #86
    Je reconnais que mon « bah voilà : ça permet l’erection !!! » peut sembler trivial, mais je te rassure tout de suite, c’est pas une déduction que je viens de faire en improvisation, c’est des phénomènes physiologiques que je connais très bien depuis longtemps, ça fait partie de mon domaine de compétence. »

    Enfin, vous vous rendez compte que vous n’arrivez pas à raisonner scientifiquement, azzety était lui aussi compétant dans ce domaine pourtant il n’arrivait pas encore à avoir une démarche scientifique et cohérente, je suis persuader que vous n’avez jamais mis les pieds dans la recherche ça se voit tout de suite, vos déductions extrêmement rapide qui sorte d’on ne sait où et vos conclusion en mettant en rapport des choses qui ne vont pas ensemble, sans parler qu’on a encore très peu de données et d’études sur le sujet.(je rappelle aussi que vous voulez mettre le qualificatif « non-naturelle » sur tout notre sujet, quelle pertinence scientifique…)

    « Aeez a commenté le 8 mai 2013 à 14 h 15 min // #87
    Non, ça n’a rien a voir, on sait pourquoi le rectum se dilate, et c’est pas dans les mêmes circonstances que le vagin (excitation sexuelle), mais pour déféquer. Merci la science. »

    Arrêtez de mettre en rapport des choses qui ne le sont pas c’est bien pour ça que je dis, je pourrais faire le même genre de conclusion infondé, merci de respecter la science.

    « Aeez a commenté le 8 mai 2013 à 14 h 15 min // #87
    Ou le « bon sens utilisé à bon escient » si ça te dit quelquechose… Sache que linnervation sensible interne du rectum différe de celle du vagin, et à une justification fonctionnelle ! Si on coupe cette innervation, il en résultera une perte de FONCTION, et quelle fonction ? Defecatoire… En effet, on peut faire la différence entre des gaz et des selles etc… Sans cette innervation, la continence rectale est impossible. Mais apparement je dois tout t’expliquer parce que tu n’y connaîs pas grand chose, dommage, ça éviterai pas mal de sorties impertinentes. »

    Encore du azzety, c’est lui qui sort depuis le début des choses impertinentes, fait de grossier amalgame, mélange tout et se vante ensuite en disant « ça m’éviterai pas mal de sorties impertinentes » mais c’est toi qui les faits depuis le début…
    Je répète, la science admet que la sexualité ne se limite pas qu’à un processus « simpliste », que chaque espèce s’adapte sexuellement à ses désirs passant bien au delà de certaines « contraintes anatomique » (votre fameuse relation structure/fonction) et c’est finalement bien ça que l’on appelle « adaptation évolutive », ici on parlera alors d’adaptation sexuel, je vous invite à pousser les portes des universités Française et même du monde entier (même la Chine c’est dire) et leurs sortir toutes vos analyses et vos conclusions: passez moi le scalpel, je vais couper ça vous verrez une incontinence rectal apparaître l’organe perdra une partie de sa sensibilité et n’aura plus aucunes fonctions à eux de répondre mais qu’est que ça prouve au niveau de la capacité sexuelle de cette partie à éprouver du plaisir, comment on explique que ce soit un attrait si généralisé dans la nature, et vous je ne sais pas mais pour moi c’est une justification fonctionnelle et ça me suffit amplement continuaient dans ce sens, ils plieront grâce à vous le sujet en deux minutes. Merci votre science.

    « Aeez a commenté le 8 mai 2013 à 14 h 15 min // #87
    Renseigne toi sur l’anatomie fonctionnelle du rectum ( y’a des résumés pas très long publiés sur internet par certaines universités) et après dit moi si ce n’est pas un organe entièrement tourné vers la fonction de défécation/continence rectale. »

    Il a pas encore compris que toutes les innervations, toutes les structures, toute l’anatomie qu’il décrit depuis le début vont avoir un rôle dans le plaisir rencontrer sexuellement, il y’a plaisir justement grâce à tout ça, le seul problème c’est qu’on manque encore de données, les mécanismes de plaisir sexuel sont encore mal compris et heureusement que les chercheurs en biologie ne font pas de la science comme vous sinon on expliquerait rien, c’est pour ça qu’on cherche à expliquer la bisexualité, la fellation, la sodomie, les positions différents ici je pense aux espèces qui ont des rapports en missionnaire alors qu’ils ne sont anatomiquement fait pour ça, l’homosexualité etc etc.

  67. Laisse moi tranquille avec « Azzety » que tu as l’air dapprecier.

    Temps mieux, tu as expliqué ton « le pénis l’est aussi » car crois moi, cela portait furieusement à confusion, tu venais de citer une de mes phrases parlant des artères spiralées de l’utérus, tu dis « le pénis l’est aussi » et il se trouve ( je vais te l’apprendre) que le pénis est vascularisé par des artères dites hellicines, d’où mon explication sur le phénomène d’érection. Si ce n’est pas ce que tu voulais dire, admet que c’était pas clair.

    Je passe sur tes passages qui ne sont que de la rhétorique et ne servent à rien, je n’y répondrais pas, peut être va tu te rendre compte à quel point cela est inutile.

    « Ah bon en biologie on essaye pas de diriger, commander certains gènes sur des espèces qui ont la particularité de passer très vite(par rapport à l’homme) d’une génération à une autre, en virologie on essaye pas de diriger, commander l’évolution de certains virus, bactérie, dans l’élevage on essaye pas de commander, diriger l’évolution de certains espèces pour nos besoins, en biologie n’essaye t-on pas de créer des organismes génétiquement modifiés etc etc ? »

    2 choses, je m’etonne que tu ne maîtrise que si mal le concept d’evolution, tu me décris la 2 choses complètements différentes. En virologie etc, soit on SELECTIONNE, soit MODIFIE génétiquement, en aucun cas il s’agit d’évolution commandée !!

    Pour ce qui est des 2 million d’années, sache que le genre homo

  68. Homo ( comme Homo habilis, erectus etc) a environ 2 millions d’années, et qu’il était lui aussi pourvu d’un rectum ! Arrête d’extrapoler je n’ai pas dit plus que ça. Et répondre à la structure actuelle du rectum la notion « adaptation évolutive » n’est pas pertinente en ce sens. Le rectum est ainsi depuis x millions d’années, il en faudra y millions d’années pour qu’il évolue. Donc ton adaptation évolutive tu la ranges dans ta poche et tu la ressort dans quelque millions d’années.

    Je revient à la vascularisation du pénis, je n’ai pas du tout inventé l’argument, j’ai bien pris la peine de citer ton  » le pénis l’est aussi » consécutif à une citation parlant des artères spiralées et j’ai même pris la précaution de te demander de préciser ce que tu entendais par là. Je peux pas faire plus honnête…

    Justifier par « on manque de données » sérieux ?
    Me justifier les irritations rectales par « rapports un peu brutaux » sérieux ?
    « attrait généralisé » ça c’est de la désinformation, le dernier article pro-homosexualité que j’ai lu parlait de 450 espèces… On est loin du « généralisé », sachant qu’on estime qu’il y a environ 10 millions d’espèces sur terre.( pas toutes connues)

    Pousse les portes des universités françaises, je serai la pour t’accueillir.

    « Arrêtez de mettre en rapport des choses qui ne le sont pas c’est bien pour ça que je dis, je pourrais faire le même genre de conclusion infondé, merci de respecter la science. »

    Le principe c’est que toi tu met sexualité et rectum en rapport, je suis bien obliger de faire le grand écart défécation/sexualité avec toi.
    C’est le rectum qui veut ça.

    « passez moi le scalpel, je vais couper ça vous verrez une incontinence rectal apparaître l’organe perdra une partie de sa sensibilité et n’aura plus aucunes fonctions à eux de répondre mais qu’est que ça prouve au niveau de la capacité sexuelle  »

    Tu me demandes pourquoi le rectum a-t-il une sensibilité et quand je te montre sa justification fonctionnelle tu n’es pas content…

    Le truc, c’est que pour le vagin, le pénis, les zones érogènes, même le baiser, la science voit plein de justifications histologiques, fonctionnelles, anatomiques, mais pour le rectum RIEN. Erection, lubrification, vasodilatation, salivation… Pas dans le rectum. Au contraire, celui si se contracte naturellement avec tout le plancher pelvien lors des rapports, sa muqueuse s’irrite, rien de cool quoi. Mais certains le forcent, se conditionnent pour le dilater ( le réflexe du muscle corrugateur entre autre est une contraction de l’anus dès stimulation externe, on vérifie ainsi que les racines spinales du sacrum ne sont pas touchées lors d’un trauma), et cherchent des lubrifiants artificiels pour pouvoir effectuer un acte que le corps refuse. En effet, que d’obstacles à franchir…
    Les scarifications, c’est une stimulation comme une autre, pourquoi ceux là seraient plus pathologiques ? Certains se frappent, au pire sa fait des hématomes, quelle différence avec des personnes qui se frottent des muqueuses qui s’irritent physiologiquement ? C’est comme avoir un rapport sexuel avec la trachée/œsophage du partenaire, ça irrite, et c’est normal. ( je rappelle que l’oesophage est à 15cm des arcades dentaires, donc tu n’es sûrement pas concerné( c’est une blague)). Le sujet jouit en se tapant : hématome/ le sujet jouit par sodomie : irritation, voire saignement et fissure… Elle est ou la diference ? Avec un pénis et un vagin : physiologiquement aucun problème. Les pratiques précédentes : physiologiquement, ça marche pas.

  69. D’ailleurs, cest l’homo erectus qui a environ 2 millions d’année, si tu peux me prouver que le rectum a evolué depuis je suis preneur ( et la communauté scientifique aussi, car pour l’instant, il est admis que cela ne fait pas parti des évolutions du genre Homo )

    Donc je maintiens ( et toi tu fait l’effort de comprendre ce que je dit, je parle du rectum, de sa structure, pas des comportements et tout ce que tu as extrapolé et que je n’ai jamais dit), le rectum, depuis 2 millions d’années ( au moins) sert à déféquer, et n’a pas evolué vers une autre fonction depuis, étant donné la structure actuelle du rectum, et pour parler « adaptation évolutive », rdv dans 2 millions d’années, sachant que tu ne pourra agir sur cette évolution qu’en sélectionnant les humains ou en manipulant leur patrimoine génétique, rien a voir avec l’évolution.

    « Ensuite je suis désolé mais dans votre exemple, si le fait que vous marchiez sur les genoux avait un impact sur vos gènes (je ne dis pas que c’est forcément le cas je n’en ai aucune idée) alors vous pourriez transmettre à vos descendant cet attrait génétique et si eux continuent dans cette optique alors si il y’aurait évolution dans ce sens. »

    Ben justement, je te dit que marcher sur mes genoux n’aura AUCUN impact sur mes gènes ! Impossible ! Ou bien c’est le prix Nobel et remise en cause de toute l’évolution ! Et donc pratiquer la sodomie ne fera JAMAIS évoluer le patrimoine génétique en ce sens !!
    Comment te permet tu de faire des leçons sur l’adaptiion évolutive alors que tu fais une si grossière erreur ? « si le fait que vous marchiez sur les genoux avait un impact sur vos gènes (je ne dis pas que c’est forcément le cas je n’en ai aucune idée) » sérieux ?!?, cette phrase à elle seule résume l’écart de niveau qui nous sépare, pousse les portes d’une université en disant cela, on va t’envoyer au lycée/collège. C’est la plus grosse connerie que l’on puisse sortir en parlant d’évolution/adaptation, honnêtement je n’en vois pas de plus grosse. On parle de mutations ALÉATOIRES, de dérive génétique, et enfin de SÉLECTION naturelle.
    Objectivement, faire des leçons de méthodologie scientifique, sur « l’adaptation évolutive » puis faire une sortie aussi IMPERTINENTE est pathétique…

    ! En fait , si tu me parle d’adaptation évolutive, tu reconnaîs donc qu’en l’état actuel c’est pas adapté, non ? Sinon pourquoi voudrait tu que ça évolue ? Tu me dirais juste regarde c’est adapté ? D’ailleurs tu es passé de la remise en cause de la notion « être adapté » à la notion « adaptation évolutive ». Ça prouve bien ce que je disai, tu ne fait que mettre en doute tout les concept invoqués, et évolue dans ta position sans t’en rendre compte.

  70. « je suis persuader que vous n’avez jamais mis les pieds dans la recherche ça se voit tout de suite, vos déductions extrêmement rapide qui sorte d’on ne sait où »

    Dans la citation du dessus j’explique justement que ce n’est PAS une déduction que je viens de faire mais que c’est quelque chose que j’ai étudié car d’autres avant moi l’ont PROUVÉ. Quand je met en rapport érection et vascularisation du penis ( c’est ce que tu cites juste au dessus), j’invente rien, c’est quelque chose de prouvé et re-prouvé. Les artères helicines, je vient PAS de les découvrir, elles sont décrites depuis bien longtemps. Et je pensai que tu parlais de ça en disant « le pénis l’est aussi » après une citation sur les artères spiralées. Mais je me rend compte que tu ne savais même pas que le pénis était vascularisé par des artères helicines ( en spirale aussi), quand il y a un tel écart de niveau, difficile de discuter, surtout quand l’interlocuteur assène des notions qu’il ne maîtrise pas plutôt que se cantonner à ce qu’il maîtrise. Je suis encore en train de t’apprendre les notions que tu invoques ou remet en cause…. (epthilium Malpighien, hygiène, adaptation ? Non ! Mais si « adaptation évolutive », en racontant n’importe quoi sur l’évolution bien sur…)

  71. « Aeez a commenté le 8 mai 2013 à 18 h 53 min // #89
    Laisse moi tranquille avec « Azzety » que tu as l’air dapprecier. »

    Votre façon de ne pas comprendre ce qu’est une démarche cohérente, de ne pas comprendre le fond de la méthodologie scientifique est identique chez vous deux, c’est peut être un gène commun, allez savoir.

    « Aeez a commenté le 8 mai 2013 à 18 h 53 min // #89
    Je passe sur tes passages qui ne sont que de la rhétorique et ne servent à rien, je n’y répondrais pas, peut être va tu te rendre compte à quel point cela est inutile. »

    Dans ce cas je ne peux rien pour vous désolé, vous ne comprenez pas ce qu’est une démarche scientifique, elle est peut être inutile pour vous mais pour créer des faits scientifique, c’est par là qu’on passe…

    « Aeez a commenté le 8 mai 2013 à 18 h 53 min // #89
    2 choses, je m’etonne que tu ne maîtrise que si mal le concept d’evolution, tu me décris la 2 choses complètements différentes. En virologie etc, soit on SELECTIONNE, soit MODIFIE génétiquement, en aucun cas il s’agit d’évolution commandée !! »

    Non c’est vous qui ne maîtrisez pas ces concepts preuve en est vous ne fait « qu’oublier » ce que j’ai dit: « en biologie on essaye pas de diriger, commander certains gènes sur des espèces qui ont la particularité de passer très vite de génération à une autre(par rapport à l’homme), dans l’élevage on essaye pas de commander, diriger l’évolution de certains espèces pour nos besoins, en biologie n’essaye t-on pas de créer des organismes génétiquement modifié » d’ailleurs vous n’avez aucune idée de ce que font les virologues, la sélection est bien un concept évolutif, la modification génétique aussi, donc je suis désolé c’est vous qui ne maîtrisez pas les concepts de biologie évolutive, d’ailleurs allez voir un virologue qui s’est spécialisé dans la « lutte » contre les agents infectieux responsable des maladies nosocomiales et dites lui ce que vous venez de dire, si vous voulez une adresse pour vous orientez je vous la donnerez avec plaisir quoi que…

    Aeez a commenté le 8 mai 2013 à 19 h 34 min // #90
    Homo ( comme Homo habilis, erectus etc) a environ 2 millions d’années, et qu’il était lui aussi pourvu d’un rectum ! Arrête d’extrapoler je n’ai pas dit plus que ça. Et répondre à la structure actuelle du rectum la notion « adaptation évolutive » n’est pas pertinente en ce sens. Le rectum est ainsi depuis x millions d’années, il en faudra y millions d’années pour qu’il évolue. Donc ton adaptation évolutive tu la ranges dans ta poche et tu la ressort dans quelque millions d’années. »

    à mettre en rapports avec:

    -« Aeez a commenté le 7 mai 2013 à 20 h 27 min // #83
    Donc les homos pourront continuer à se sodomiser pendant des millions d’années l’homme n’évoluera pas dans ce sens !! D’ailleurs, il faut bien se mettre à l’échelle, je veut bien que tu relativise de temps en temps sur certaines notions, mais les structures que je décris sont inchangées depuis 2 millions d’années ! Donc ne me dit pas que c’est mouvant, que l’homme continue à évoluer etc… On parle de millions d’années là, et donc une structure inadaptée l’est clairement et c’est pas en l’utilisant de manière détournée que sa structure va évoluer »

    Va t-il se rendre compte des propos incohérent qu’il a tenu ?
    Je vais essayer de faire le résumer de quelques-unes de vos incohérences pour aider(ça va être difficile), donc pour vous le rectum est inchangé depuis 2 millions d’années, la physiologie, la structure du rectum(du vagin etc prenez ce que vous voulez) d’homo-erectus devait être la même que sa « descendance » homo-sapiens(ah non c’est moi qui extrapole et qui vous a fait taper ça sur le clavier, télépathie surement), ensuite l’homosexualité au même titre que la sodomie(et autre) n’est pas naturelle, elle ne vient donc pas de l’évolution naturelle de la sexualité d’homo-sapiens(ou des autres espèces) donc parler d’adaptation évolutive est un non sens pourtant je peux revenir dans quelques millions d’années quand l’évolution aura suivie son cours… Je fais comment aussi puisque vous me dites qu’elle n’est pas naturelle donc qu’il n’y aucun processus d’adaptation évolutive ici ?

    « Aeez a commenté le 8 mai 2013 à 19 h 34 min // #90
    Je revient à la vascularisation du pénis, je n’ai pas du tout inventé l’argument, j’ai bien pris la peine de citer ton » le pénis l’est aussi » consécutif à une citation parlant des artères spiralées et j’ai même pris la précaution de te demander de préciser ce que tu entendais par là. Je peux pas faire plus honnête… »

    Pas la peine d’y revenir alors, la chose est clarifié de part mon commentaire 88…

    « Aeez a commenté le 8 mai 2013 à 19 h 34 min // #90
    ça c’est de la désinformation, le dernier article pro-homosexualité que j’ai lu parlait de 450 espèces… On est loin du « généralisé », sachant qu’on estime qu’il y a environ 10 millions d’espèces sur terre.( pas toutes connues) »

    Vous vous lâchez enfin sur le complot, la plupart des articles scientifiques que j’ai lu parlé de la sexualité des espèces qui sont en ce « moment mêmes » très observés et donc très étudiés et chez ces espèces on voit que ces pratiques sont généralisés(puis il n’y a même pas que chez les mammifères « proche » de l’homme, chez certaines espèces de tortue et de grenouille il y’a eu des observations de comportement homosexuel c’est pour ça que les ethologues parlent de comportement généralisé, ils n’ont pas l’air de touché que les mammifères), alors vos articles « pro-homos » ou « anti » gardaient les pour vous, la science ne revendique rien. (c’est normal qu’il faut des observations pour étudier sinon ce ne serait pas cohérent, malheureusement il faudrait beaucoup de monde pour étudier toutes les espèces répertorier surtout quand elles sont difficiles à trouver, d’ailleurs je sais que c’est une équipe chinoise qui a observé tout à fait par hasard la fellation chez la chauve souris au départ l’équipe était parti pour observer une autre espèce)

    « Aeez a commenté le 8 mai 2013 à 19 h 34 min // #90
    Pousse les portes des universités françaises, je serai la pour t’accueillir. »

    Tu ferais mieux d’essayer de comprendre ce qu’est une démarche scientifique car si tu veux vraiment partir dans ce milieu avec la façon dont tu raisonnes tu vas louper ta thèse c’est sûr et certain…(Si tu n’es pas azzety là je suis stupéfié, vous êtes les mêmes, un clonage parfait, même façon de raisonner, même façon d’écrire, même façon d’interpréter, mêmes erreurs d’interprétation, de raisonnement, même cursus, même stade d’étude et tout ça sur le même blog sidérant)

    « Aeez a commenté le 8 mai 2013 à 19 h 34 min // #90
    Le principe c’est que toi tu met sexualité et rectum en rapport, je suis bien obliger de faire le grand écart défécation/sexualité avec toi.
    C’est le rectum qui veut ça. »

    Relis la discussion, quand je parle sexualité, je parle de ce qui amène les espèces actif sexuellement à pratiquer la fellation, la sodomie, les rapports homosexuels, la masturbation, la stimulation du rectum et tout ça c’est bien lors de rapport sexuel ou d’une excitation sexuelle(voir mon commentaire ou je parle de la recherche du plaisir), je suis pas entrain de faire le rapport entre déféquer ou uriner et la sexualité, ça c’est toi qui le fait depuis le début encore une fois tu n’arrives pas à voir que c’est toi seul qui a voulu faire ce grand écart. Je rappelle aussi que c’est moi qui devait te rappeler de ne pas associer homosexualité à sodomie, rectum, vagin, accouchement…

    « Aeez a commenté le 8 mai 2013 à 19 h 34 min // #90
    Tu me demandes pourquoi le rectum a-t-il une sensibilité et quand je te montre sa justification fonctionnelle tu n’es pas content… »

    Répétition: Il a pas encore compris que toutes les innervations, toutes les structures, toute l’anatomie qu’il décrit depuis le début vont avoir un rôle dans le plaisir rencontrer sexuellement(même au niveau du rectum)…

    « Aeez a commenté le 8 mai 2013 à 19 h 34 min // #90
    Le truc, c’est que pour le vagin, le pénis, les zones érogènes, même le baiser, la science voit plein de justifications histologiques, fonctionnelles, anatomiques, mais pour le rectum RIEN. Erection, lubrification, vasodilatation, salivation… Pas dans le rectum. Au contraire, celui si se contracte naturellement avec tout le plancher pelvien lors des rapports, sa muqueuse s’irrite, rien de cool quoi. Mais certains le forcent, se conditionnent pour le dilater ( le réflexe du muscle corrugateur entre autre est une contraction de l’anus dès stimulation externe, on vérifie ainsi que les racines spinales du sacrum ne sont pas touchées lors d’un trauma), et cherchent des lubrifiants artificiels pour pouvoir effectuer un acte que le corps refuse. En effet, que d’obstacles à franchir… »

    Tu le fais exprès des fois ? A ton avis pourquoi on cherche à comprendre la fellation(on aurait pu dire la muqueuse buccale n’est pas adapté ou y’a le réflexe de déglutition chez la majorité des espèces quand un objet fait des va et vient dans la bouche c’est pas naturelle laisse tomber), pareil pour les positions anatomiquement difficile mais qui sont pratiqué, la sodomie etc. C’est peut être parce-que ces actes trouvent une justification dans la sexualité mais aussi ailleurs (du genre la stimulation du désir sexuel est-ce que cela peut engendrer chez les espèces vivant en groupe) qu’on n’a pas des avis aussi moraliste et infondé scientifiquement, genre c’est pas naturelle, c’est sale, dégradant mon cher…

    « Aeez a commenté le 8 mai 2013 à 19 h 34 min // #90
    Les scarifications, c’est une stimulation comme une autre, pourquoi ceux là seraient plus pathologiques ? »

    Tu lis mes commentaires ou tu lis vite fait en diagonale ?
    Photon-sombre: ton exemple sur la mutilation n’est en rien pertinent car elle s’explique justement par le fait que celui qui la pratique veuille souffrir, si tu ressens du plaisir en te scarifiant alors ce sera une « bizarrerie »(je n’ai à ma connaissance pas idée d’une espèce qui se mutile par plaisir) ou alors une « erreur » neurologique au même titre que les personnes qui ne ressente pas la douleur(tout ceci sera quand même naturelle.
    De une j’ai pas dit que cela serait plus pathologique, j’ai dit qu’une personne qui se scarifie veut avant tout avoir mal et souffrir, si elle ressent du plaisir de par la douleur je ne sais pas comment l’expliquer et de deux les personnes ou les espèces pratiquants la sodomie(chez le bonobo par exemple) ne le font pas pour se faire mal c’est justement ça la différence.

    « Aeez a commenté le 8 mai 2013 à 19 h 34 min // #90
    Certains se frappent, au pire sa fait des hématomes, quelle différence avec des personnes qui se frottent des muqueuses qui s’irritent physiologiquement ? »

    La différence est que la sodomie a pour but la recherche d’un plaisir sexuel par stimulation aucunement un objectif de douleur donc on doit faire la différences entre ces deux mécanismes.

    « Aeez a commenté le 8 mai 2013 à 19 h 34 min // #90
    Le sujet jouit en se tapant : hématome/ le sujet jouit par sodomie : irritation, voire saignement et fissure… Elle est ou la diference »

    Que justement le sujet ne jouira pas, la sodomie n’a pas pour but de faire mal ou de détruire le partenaire…

    « Aeez a commenté le 8 mai 2013 à 19 h 34 min // #90
    Avec un pénis et un vagin : physiologiquement aucun problème. Les pratiques précédentes : physiologiquement, ça marche pas. »

    Voir plus haut dans les commentaires.

    « Aeez a commenté le 8 mai 2013 à 20 h 02 min // #91
    D’ailleurs, cest l’homo erectus qui a environ 2 millions d’année, si tu peux me prouver que le rectum a evolué depuis je suis preneur ( et la communauté scientifique aussi, car pour l’instant, il est admis que cela ne fait pas parti des évolutions du genre Homo ) »

    C’est de l’humour ou tu ne te rends même plus compte ?
    Je peux expliquer ça alors que je ne suis même pas spécialiste dans cette branche, l’alimentation, les lieux de vie, les bactéries rencontrés ont surement énormément différés automatiquement les muqueuses ont dû énormément évoluer donc ils ne sont pas identiques, et c’est pour ça qu’il nous faut savoir quand ces comportements sexuels sont apparus !!(d’ailleurs une bref recherche et tu trouveras toi même sur hominidescom en deux secondes j’ai vu: « Notre système digestif s’est également modifié. Naturellement, les mammifères… » ça m’étonnerai donc que la structure globale du rectum d’homo-erectus soit la même que la notre…)

    « Aeez a commenté le 8 mai 2013 à 20 h 02 min // #91
    Donc je maintiens ( et toi tu fait l’effort de comprendre ce que je dit, je parle du rectum, de sa structure, pas des comportements et tout ce que tu as extrapolé et que je n’ai jamais dit), le rectum, depuis 2 millions d’années ( au moins) sert à déféquer, et n’a pas evolué vers une autre fonction depuis, étant donné la structure actuelle du rectum, et pour parler « adaptation évolutive », rdv dans 2 millions d’années, sachant que tu ne pourra agir sur cette évolution qu’en sélectionnant les humains ou en manipulant leur patrimoine génétique, rien a voir avec l’évolution. »

    (petite parenthèse tu as les mêmes tic que azzety et aussi tes commentaires sont séparés de la même façon etc ça ne peut être que toi)
    On ne sait pas quand la sodomie est apparu comment veux-tu qu’on sache comment à évoluer structurellement parlant le rectum dans la sexualité puisque la sodomie et autre rapport anal ne doit pas dater de deux millions d’années et qu’on ne sait toujours pas les dater et on ne sait pas non plus si ils ont un impact sur la génétique, le phénotype d’un individu ? Ce qui nous trouble c’est que justement les espèces qui sont touchés par l’homosexualité, la sodomie etc sont quand même nombreuses et que chez nous humain, il y’a des individus qui se disent se sentir depuis « toujours » des attirances bisexuelles ou homosexuelles alors est-ce vraiment le fruit d’un facteur génétique ? Si c’est le cas désolé de te décevoir mais ça risque de perdurer car jusqu’à preuve du contraire les bisexuels et les homosexuels peuvent procréer, ils ne sont pas stérile d’ailleurs ça pourrait être une explication de pourquoi on le voit autant dans la nature…

    « Aeez a commenté le 8 mai 2013 à 20 h 02 min // #91
    Ben justement, je te dit que marcher sur mes genoux n’aura AUCUN impact sur mes gènes ! Impossible ! Ou bien c’est le prix Nobel et remise en cause de toute l’évolution ! Et donc pratiquer la sodomie ne fera JAMAIS évoluer le patrimoine génétique en ce sens !! »

    Du tout tu ne remets en cause aucun prix Nobel ou aucun mécanisme d’évolution si tu disais le contraire, on est bien bipède et on a une posture « très » droite ce n’était surement pas le cas des premiers hominidés l’évolution de la posture à donc bien eu un impact sur le patrimoine génétique de notre espèces.(y’a des tas d’exemples…)

    « Aeez a commenté le 8 mai 2013 à 20 h 02 min // #91
    Comment te permet tu de faire des leçons sur l’adaptiion évolutive alors que tu fais une si grossière erreur ? sérieux ?!?, cette phrase à elle seule résume l’écart de niveau qui nous sépare, pousse les portes d’une université en disant cela, on va t’envoyer au lycée/collège. C’est la plus grosse connerie que l’on puisse sortir en parlant d’évolution/adaptation, honnêtement je n’en vois pas de plus grosse. On parle de mutations ALÉATOIRES, de dérive génétique, et enfin de SÉLECTION naturelle.
    Objectivement, faire des leçons de méthodologie scientifique, sur « l’adaptation évolutive » puis faire une sortie aussi IMPERTINENTE est pathétique… »

    (2eme petite parenthèse autre tic verbale de azzety, il répétait mes expressions et essayer de me renvoyer mes arguments à ma manière malheureusement ça échoue toujours puisque ça vient d’une incompréhension de sa part enfin de votre part)
    Le faite vous exprès, je commence vraiment à avoir de sérieux doute sur votre façon de raisonner et vos capacités de comprendre des raisonnements, je répète:
    « Photon-sombre: Ensuite je suis désolé mais dans votre exemple, si le fait que vous marchiez sur les genoux avait un impact sur vos gènes (je ne dis pas que c’est forcément le cas je n’en ai aucune idée) alors vous pourriez transmettre à vos descendant cet attrait génétique et si eux continuent dans cette optique alors si il y’aurait évolution dans ce sens », je dis bien vous « pourriez » transmettre, j’ai pas dit « vous transmettrez obligatoirement » puisque ce que tu dis sur les « mutations » aléatoire, l’évolution « neutre » indépendante de pressions sélective je le savais déjà ça n’empêche pas qu’un individu puisse transmettre ses « bizarreries » génétique à sa progéniture, désolé que vous ne l’ayez pas compris ou su faire la part des choses seul…

    « Aeez a commenté le 8 mai 2013 à 20 h 02 min // #91
    En fait , si tu me parle d’adaptation évolutive, tu reconnaîs donc qu’en l’état actuel c’est pas adapté, non ?

    Non du tout et c’est là que le sujet devient complexe, puisqu’on ne sait pas comment à évoluer les organes qui nous donnent du plaisir sexuel, de là à dire que le rectum aurait du évoluer en se lubrifiant, que la main aurait dû s’adapter sexuellement au pénis ou vagin etc c’est un peu trop rigide comme raisonnement surtout qu’on ne sait pas comment évolue et a évolué la sexualité, on voit que le rectum peut être stimuler sexuellement(donc qu’il y’a une « adaptation sexuel ») que des espèces pratiques la fellation, l’homosexualité, la sodomie etc, la sélection naturelle est peut être passé par là on essaye de l’expliquer point voilà où en est la science et si en biologie évolutive parfois on compare les données anthropologiques à ceux de nos cousins primates bien vivants c’est parce-que l’on manque énormément de données à propos de nos « ancêtres ».

    « Aeez a commenté le 8 mai 2013 à 20 h 02 min // #91
    Sinon pourquoi voudrait tu que ça évolue ? Tu me dirais juste regarde c’est adapté ? D’ailleurs tu es passé de la remise en cause de la notion « être adapté » à la notion « adaptation évolutive ». Ça prouve bien ce que je disai, tu ne fait que mettre en doute tout les concept invoqués, et évolue dans ta position sans t’en rendre compte. »

    Tu me dis mais si c’était naturelle ça serait adapté(voir pourquoi tu penses que c’est pas naturelle), moi je te dis justement que le rectum a une adaptation sexuelle, il peut être stimulé et est considéré comme zone érogène, il entre dans la sexualité de beaucoup d’espèces et peut être qu’il y’a encore d’autres choses, mais justement comme on ne sait pas quand ces pratiques sont apparus nous avons aucun recul pour savoir si ça a évolué, si ça évolue etc je ne vois donc pas de remise en cause de concept.

    « Aeez a commenté le 8 mai 2013 à 22 h 30 min // #92
    Et je pensai que tu parlais de ça en disant « le pénis l’est aussi » après une citation sur les artères spiralées. Mais je me rend compte que tu ne savais même pas que le pénis était vascularisé par des artères helicines ( en spirale aussi), quand il y a un tel écart de niveau, difficile de discuter, surtout quand l’interlocuteur assène des notions qu’il ne maîtrise pas plutôt que se cantonner à ce qu’il maîtrise. Je suis encore en train de t’apprendre les notions que tu invoques ou remet en cause…. (epthilium Malpighien, hygiène, adaptation ? Non ! Mais si « adaptation évolutive », en racontant n’importe quoi sur l’évolution bien sur…) »

    Quand je te dis le pénis l’est aussi adapté sexuellement c’est pour te mettre face à une de tes incohérences mais tu ne l’as pas du tout compris, et c’est bien parce-que je sais comment il est vascularisé sinon je n’aurais jamais parlé d’innervation végétative du pénis dans un de mes commentaires, tu le fais vraiment exprès ? Je suis encore une sur le c.l, « un tel écart de niveau » non mais tu rigoles t’es encore à l’université, tu étudies la biologie et tu oses venir me dire ça alors que tu ne fais que des déraisonnements, tu n’as pas compris ce que j’ai raconté en biologie évolutive et tu oses cancaner de la sorte ce qui m’effraie c’est justement que je connais mieux la biologie évolutive que toi alors que ce n’est pas mon domaine de travail, je suis désolé de te décevoir mais non tu ne m’as rien appris du tout. Je sais faire de la science car on m’a appris la méthodologie mais comme tu n’as pas encore idée de ce qu’elle est tu te prends les pieds dans le tapis chaque fois que tu essayes d’imiter la démarche scientifique, relis la discussion dans son intégralité et reviens fanfaronner après, tu verras tes joues vont surement prendre des couleurs à la relecture…

    Inimaginable du azzety tout craché plein d’arrogance alors qu’il n’a fait qu’être incohérent tout le long de la discussion, je vous laisse, je perds mon temps, peut être que le jour où vous serez ce qu’est la méthodologie scientifique et avoir une démarche scientifique cohérente et sérieuse on pourra parler science. Rester dans votre propre science avec vos faits établies par vous même, l’homosexualité n’est pas naturelle, pareil pour la sodomie, la fellation etc c’est plus facile pour vous et bien mieux comme ça.

  72. « La différence est que la sodomie a pour but la recherche d’un plaisir sexuel par stimulation aucunement un objectif de douleur donc on doit faire la différences entre ces deux mécanismes. »

    Je pris la peine de te dire que c’est les centres du plaisir qui sont stimulés, et non ceux de la douleur, donc leur objectif n’est pas la douleur mais bien le plaisir, et ils y arrivent. Tant pis, tu as decidé qu’ils cherchaient la douleur, ok, c’est pratique d’argumenter en décidant de la réalité à sa guise…

    Bonjour le scientifique, passer la moitié de son commentaire à argumenter pour dire que je suis « Azzety », dans l’optique d’une rhétorique stérile visant juste à attaquer son interlocuteur. ( je rappelle que tu as parlé de dogme a mon sujet alors qu’on ne faisait que parler d’histologie… Avant de te ravisé bien sur.)

    Quand on a plus rien a dire dans un débat scientifique, qu’on arrive plus à remettre en cause tout les concepts, que faire ? Je vous le donne dans le mille, attaquer l’interlocuteur et remettre en cause sa démarche scientifique, quoi de plus logique ?

    Fellation/ réflexe de déglutition… Le réflexe de déglutition est bien plus difficile à trouver dans ce cas la…. Tant pis, on se fiche de la réalité et on invente…

    « « Photon-sombre: Ensuite je suis désolé mais dans votre exemple, si le fait que vous marchiez sur les genoux avait un impact sur vos gènes (je ne dis pas que c’est forcément le cas je n’en ai aucune idée) alors vous pourriez transmettre à vos descendant cet attrait génétique et si eux continuent dans cette optique alors si il y’aurait évolution dans ce sens », je dis bien vous « pourriez » transmettre, j’ai pas dit « vous transmettrez obligatoirement » puisque ce que tu dis sur les « mutations » aléatoire, l’évolution « neutre » indépendante de pressions sélective je le savais déjà ça n’empêche pas qu’un individu puisse transmettre ses « bizarreries » génétique à sa progéniture, désolé que vous ne l’ayez pas compris ou su faire la part des choses seul… »

    Tu dit bien « si le fait que vous marchiez sur les genoux avait un impact sur vos gènes  » c’est bien réel comme phrase ? Et ben ça c’est faux.
    Quand bien même tu emploies « pourriez » ça ne change rien. Un comportement n’influe pas sur nos gêne, on est tous soumis à l’aléatoire concernant l’évolution et c’est pas une bizarrerie comportementale qui va changer la base de l’évolution. Donc ta nuance « transmettre obligatoirement/ pas obligatoire » ne veut rien dire, car là on parle de TRANSMISSION, et avant de parler de transmission, il faut avoir des gènes à transmettre, et dans le cas présent, la personne marchant sur ses genoux naura AUCUN gêne particulier allant dans ce sens, pas plus que n’importe qui sur terre, c’est ALÉATOIRE. Pour le coup, après avoir mélangé sélection artificielle, manipulation génétique IN ViTRO ( virologie) et évolution spontanée des espèces, tu mélanges aquisition de nouveaux gènes et transmission de gènes. Moi aussi je perd goût à la discussion, plutôt que parler à quelquun qui sait de quoi je parle, qui peut me dire mais voilà l’explication, voilà l’adaptation, m’expliquer pourquoi il trouve que parler d’adaptation est infondé sans parler d’adaptation évolutive quelque commentaire après… Je me retrouve à faire des cours d’histologie, de biologie, physiologie et évolution…

    Tu as beau me dire que ton domaine est la physique, ceux que je côtoie et qui sont effectivement des docteurs en physique ne font aucunes des erreurs monumentales que tu viens d’enchaîner : virologie/évolution ?!? / comportement influant sur les gènes ?!? / la cerise sur le gâteau : justifier par « pourriez transmettre » , que fait la transmission ici ? Quels gènes transmettre ? je viens de te dire qu’aucun nouveau gêne est apparu !!!

    Concernant l’évolution du tube digestif ( il porte bien son nom d’ailleurs), il a évolué avec la nourriture, c’est tout. Il n’a gagné ni perdu aucune fonction ! Une fonction de défécation pour le rectum, d’ailleurs c’est les parties supérieures du tractus digestif (le bien nommé) qui ont évolué, avec le régime alimentaire, PAS le rectum. Mais raconter des connerie n’est pas un problème, du moment que ça sonne bien sur le coup…

    Quel complot ? Je n’en ai jamais parlé, il est objectif de dire que certains article penchent vers une conclusion. Celui la répétait les observations scientifiques (450 espèces concernées) en disant que ça prouvait que blabla… Le fait est que 450 est un chiffre ridicule quand on parle de « pratique généralisée » et en cela ce n’est que mensonge et désinformation. Tape 450/(10*10^6) sur ta calculette si tu veux t’en rendre compte. Et justifier par « on manque de données » sérieux ?!? Bravo le scientifique, il devine à l’avance la teneur des futures découvertes….

    Ta conclusion… Comment dire… Classique. Tant pis, l’hygiène existe toujours, les organes adaptés aussi, l’évolution ne se commande pas plus qu’avant… J’ai fini de t’instruire.

  73. (d’ailleurs au sujet de l’hygiène, j’ai la flemme de t’expliquer la différence hygiène/asepsie que tu ne fait visiblement pas en parlant de l’augmentation des allergies)

  74. « Aeez a commenté le 9 mai 2013 à 9 h 06 min // #94
    Je pris la peine de te dire que c’est les centres du plaisir qui sont stimulés, et non ceux de la douleur, donc leur objectif n’est pas la douleur mais bien le plaisir, et ils y arrivent. Tant pis, tu as decidé qu’ils cherchaient la douleur, ok, c’est pratique d’argumenter en décidant de la réalité à sa guise… »

    Ce n’est pas ça la démarche scientifique, il faut se renseigner et essayer de comprendre, être arrogant et dire des âneries ne t’aidera pas, alors maintenant tu vas te renseigner sur la scarification, l’automutilation et tu reviens après, j’ai pris le de temps de revoir juste pour toi le sujet, j’y ai appris énormément de chose que je ne savais pas en particulier chez les animaux et comme je te l’ai dit le processus de scarification n’a pas pour vocation d’engendrer du plaisir bien au contraire, les actes sexuels eux sont fait dans un but d’éprouver du plaisir donc maintenant tu jettes à la poubelle cette incohérence…

    « Aeez a commenté le 9 mai 2013 à 9 h 06 min // #94
    Bonjour le scientifique, passer la moitié de son commentaire à argumenter pour dire que je suis « Azzety », dans l’optique d’une rhétorique stérile visant juste à attaquer son interlocuteur. ( je rappelle que tu as parlé de dogme a mon sujet alors qu’on ne faisait que parler d’histologie… Avant de te ravisé bien sur.) »

    Fais la distinction entre explication, argument et ces petites incartades, ce n’est pas ma faute si tu lui « ressembles » et ce n’est en rien une attaque, si tu veux voir ton clone va sur l’article de l’excision c’est fou le nombre de ressemblance même syntaxe, même style, même procédé, même utilisation des majuscules etc et si c’est vraiment toi je ne vois pas pourquoi tu devrais t’en cacher ?(d’ailleurs ça te dérange si je demande à la modération de faire une comparaison d’adresse e-mail et d’ip à moins que tu l’ais changé et que ton ip soit variable du fait que tu utilises un téléphone)
    La moitié de mon commentaire tu as une drôle de façon de doser et de calculer, en tout cas elles t’ont marqué les 4 petites phrases dans mon précédent commentaires où je te compare à lui, c’est peut être pour ça que tu es toujours incohérent tu retiens seulement ce que tu veux, mais tu as raison ça doit au moins faire la moitié du tiers du quart de tout mon précédent commentaire.(ps: faut-il que je prenne de mon temps pour résumer les points importants de la discussion et les mettre en rapport pour que tu ais une vision globale de celle-ci ?)

    « Aeez a commenté le 9 mai 2013 à 9 h 06 min // #94
    Quand on a plus rien a dire dans un débat scientifique, qu’on arrive plus à remettre en cause tout les concepts, que faire ? Je vous le donne dans le mille, attaquer l’interlocuteur et remettre en cause sa démarche scientifique, quoi de plus logique ? »

    Y’a eu débat scientifique ici ? Tout ce que je vois c’est deux individus qui ont discuter sur un sujet en partant de la position moraliste d’un individu qui pense que l’homosexualité, la sodomie etc ne sont pas naturelle car il a admis ça scientifiquement avec un raisonnement qui ne prend pas en compte la méthodologie scientifique et que l’autre a essayer de lui faire comprendre en adoptant une démarche scientifique que celui-ci avait surement pas compris que ça conclusion n’était pas scientifique car elle ne respecté par la méthodologie scientifique.

    « Aeez a commenté le 9 mai 2013 à 9 h 06 min // #94
    Fellation/ réflexe de déglutition… Le réflexe de déglutition est bien plus difficile à trouver dans ce cas la…. Tant pis, on se fiche de la réalité et on invente… »

    Tu lis et comprends ce que j’écris ou tu zig-zag et interprètes ce que j’écris: « Photon-sombre: A ton avis pourquoi on cherche à comprendre la fellation(on aurait pu dire la muqueuse buccale n’est pas adapté ou y’a le réflexe de déglutition chez la majorité des espèces quand un objet fait des va et vient dans la bouche c’est pas naturelle laisse tomber), pareil pour les positions anatomiquement difficile mais qui sont pratiqué, la sodomie etc. C’est peut être parce-que ces actes trouvent une justification dans la sexualité mais aussi ailleurs (du genre la stimulation du désir sexuel est-ce que cela peut engendrer chez les espèces vivant en groupe) qu’on n’a pas des avis aussi moraliste et infondé scientifiquement. »
    Pour la fellation tu vois bien que je prends deux exemples concrets et les montent à ta sauce pour te montrer qu’on aurait pu dire: « c’est pas naturelle rien n’est adapté, rien ne justifie la fellation on laisse tomber », je te fais même plaisir je parle de la muqueuse buccale alors arrête ta mauvaise foi car j’ai vraiment l’impression de parler à quelqu’un qui ne comprends pas et n’est pas capable de voir où y’a erreur scientifiquement parlant.(petite parenthèse pour le réflexe de déglutition pas besoin de grand chose pour qu’il se produise mets ton index dans ta bouche tu verras pourquoi je fais allusion à celui là)

    « Aeez a commenté le 9 mai 2013 à 9 h 06 min // #94
    Tu dit bien « si le fait que vous marchiez sur les genoux avait un impact sur vos gènes » c’est bien réel comme phrase ? Et ben ça c’est faux.Quand bien même tu emploies « pourriez » ça ne change rien. Un comportement n’influe pas sur nos gêne, on est tous soumis à l’aléatoire concernant l’évolution et c’est pas une bizarrerie comportementale qui va changer la base de l’évolution. Donc ta nuance « transmettre obligatoirement/ pas obligatoire » ne veut rien dire, car là on parle de TRANSMISSION, et avant de parler de transmission, il faut avoir des gènes à transmettre, et dans le cas présent, la personne marchant sur ses genoux naura AUCUN gêne particulier allant dans ce sens, pas plus que n’importe qui sur terre, c’est ALÉATOIRE. »

    J’ai pris la précaution de ne pas m’avancer parce-que je ne suis pas expert mais j’ai poser la question à des personnes qui en savent énormément plus que moi sur le sujet et justement eux ne disent pas c’est faux, ils ont préférer faire comme moi et ne pas s’avancer car les caractères, les traits physique sont tellement dur à établir en génétique que personne ne peut répondre à la question sans se tromper, cependant la discussion que j’ai eu est partie sur les gènes qui entre en jeu dans la taille d’un individu, les conséquences de nos modes de vie sur notre génome (l’alimentation, etc) et aussi sur pourquoi nos cousins n’ont pas une posture aussi droite que la notre, alors à moins que tu es en relation avec des instituts de recherche secret qui ont déjà établie ça je ne vois pas comment tu peux répondre avec autant de sûreté. Conclusion tu t’es complètement planté nos comportements influent bien sur nos gènes et les processus d’évolution ne sont pas tous soumis à des mutations aléatoire(c’est pas moi qui le dit là mais un docteur en biologie…) ça ne tranche pas pour autant l’exemple fantaisiste sur lequel on parle.

    « Aeez a commenté le 9 mai 2013 à 9 h 06 min // #94
    Moi aussi je perd goût à la discussion, plutôt que parler à quelquun qui sait de quoi je parle, qui peut me dire mais voilà l’explication, voilà l’adaptation, m’expliquer pourquoi il trouve que parler d’adaptation est infondé sans parler d’adaptation évolutive quelque commentaire après »

    Dans ce cas je vais retranscrire sur un forum scientifique (par lien, pdf)toute la discussion que l’on a eu et on l’a poursuivra là bas, des spécialistes, des doctorants en biologie etc pourront apporter aussi leurs contributions, si tu le veux bien ? (insinuer que je ne sais pas de quoi je parle, que je n’ai aucune notion en biologie, je trouve ça drôle quand je regarde la discussion)

    « Aeez a commenté le 9 mai 2013 à 9 h 06 min // #94
    Tu as beau me dire que ton domaine est la physique, ceux que je côtoie et qui sont effectivement des docteurs en physique ne font aucunes des erreurs monumentales que tu viens d’enchaîner : virologie/évolution ?!? / comportement influant sur les gènes ?!? / la cerise sur le gâteau : justifier par « pourriez transmettre » , que fait la transmission ici ? Quels gènes transmettre ? je viens de te dire qu’aucun nouveau gêne est apparu !!! »

    Est-ce ma faute si tu ne prends jamais le temps de comprendre ce que j’écris ?
    Qu’est ce que tu en sais que ce comportement ne pourrait avoir une influence sur ta génétique, d’ailleurs c’est pas forcément la création d’un nouveau gène qui est en jeu ici mais la mutation des gènes existant.(dès que j’ai un peu de temps j’essaierai de retrouver le papier sur les petits « tic »(verbale, gestuel) des parents qui sont transmis à l’enfant et qui est « expliqué » génétiquement)

    « Aeez a commenté le 9 mai 2013 à 9 h 06 min // #94
    Concernant l’évolution du tube digestif ( il porte bien son nom d’ailleurs), il a évolué avec la nourriture, c’est tout. Il n’a gagné ni perdu aucune fonction ! Une fonction de défécation pour le rectum, d’ailleurs c’est les parties supérieures du tractus digestif (le bien nommé) qui ont évolué, avec le régime alimentaire, PAS le rectum. Mais raconter des connerie n’est pas un problème, du moment que ça sonne bien sur le coup… »

    Je vais finir par m’inquiéter et faire preuve d’empathie, c’est pas possible:
    « Photon-sombre a commenté le 9 mai 2013 à 6 h 56 min // #93
    « Notre système digestif s’est également modifié. Naturellement, les mammifères… » ça m’étonnerai donc que la structure globale du rectum d’homo-erectus soit la même que la notre…) »

    Je te fais part d’une seule phrase trouver en cinq secondes sur un site sérieux qui peut aller dans le sens que la structure du rectum a changé depuis homo-erectus(je pense que quand cet article parle de système digestif il englobe « tout » donc cavité buccale, mâchoire, côlon et surement rectum) ainsi il est fort probable que la posture d’homo-erectus ne devait pas être la même qu’homo-sapiens et donc que même pour déféquer la structure du rectum ne devait pas être la même, en conclusion c’est pour ça que les chercheurs ne s’avancent pas plus sur l’évolution de la structure du rectum(en parlant sexualité) parce-qu’on a aucune idée de quand sont apparus les comportements sexuels annaux.

    « Aeez a commenté le 9 mai 2013 à 9 h 06 min // #94
    Quel complot ? Je n’en ai jamais parlé, il est objectif de dire que certains article penchent vers une conclusion. Celui la répétait les observations scientifiques (450 espèces concernées) en disant que ça prouvait que blabla… Le fait est que 450 est un chiffre ridicule quand on parle de « pratique généralisée » et en cela ce n’est que mensonge et désinformation. Tape 450/(10*10^6) sur ta calculette si tu veux t’en rendre compte. Et justifier par « on manque de données » sérieux ?!? Bravo le scientifique, il devine à l’avance la teneur des futures découvertes…. »

    Tu es une parodie ou c’est vraiment ta personnalité, ta façon de réfléchir ?
    Tu sais pourquoi on parle de comportement généralisé en éthologie ou justement non, y’a rien de revendiqué, c’est pas un jugement de morale, c’est pas un mensonge ni de la désinformation, quand un éthologue parle de comportement généralisé c’est que le comportement est observés chez plusieurs embranchement d’espèces et de sous-espèces, pour la sodomie c’est le cas…

    « Aeez a commenté le 9 mai 2013 à 14 h 06 min // #95
    (d’ailleurs au sujet de l’hygiène, j’ai la flemme de t’expliquer la différence hygiène/asepsie que tu ne fait visiblement pas en parlant de l’augmentation des allergies) »

    « Photon-sombre a commenté le 4 mai 2013 à 1 h 07 min // #80
    Attention cependant on sait que le développement du système immunitaire peut être lié aux micro-organismes que l’on rencontre, il est donc bien possible que l’augmentation des allergies, des maladies inflammatoires(et autres) soit dû à nos environnements trop aseptisé, être propre nous jouerait aussi des mauvais tours. Voir par exemple les théorie hygiénistes, cependant n’allez surtout pas sur wiki pour vous intéressez au sujet il ne parle pas du tout de ça, prenez les travaux de Graham Rooke, de David Strachan et il y’a aussi d’autres sites « sérieux » qui en parle. »

    Ça va faire une semaine est apparemment vous n’avez pas jeté votre oeil sur ce que je vous ai dit sinon vous n’auriez pas placé cette phrase ridicule, bien sûr que je sais faire la différence et les travaux dont je vous ai parlé et conseillé d’aller voir le font, mais bon vous préférez encore une fois faire votre science, faire vos interprétations, faire vos amalgames et flatter votre ego en disant « je vous ai appris, je vous ai expliqué ».

    Je perds mon temps, votre immaturité, vos interprétations, vos raisonnements fallacieux me fatigue, cependant si vous voulez continuer la discussion je vous invite à ce qu’on la fasse dans un forum scientifique rubrique biologie, là des experts en biologie vous montreront vos erreurs et peut être que vous les écouterez eux(qu’est-ce qu’un pauvre mec qui ne fait que de la physique peut bien apporter dans ce domaine), quant à la méthodologie scientifique j’espère qu’un jour vous la comprendrez et vous arriverez à l’acquérir.

  75. Pas de pb, envoie moi le forum. Ce que tu dit sur l’évolution, les comportements influant sur les gènes est toujours aussi faux. Si tu fais si bien la différence entre hygiène et asepsie, pourquoi me répond tu ( quand je te dis que l’hygiene est naturelle) que un environnement « aseptisé » entraîne des allergies ? Je vois pas trop la distinction dans ton argumentation. Sachant que j’ai parlé d’hygiène et non d’asepsie, bon dans une semaine je suis super dispo. Ton explication sur « pratique généralisée » est ridicule, des milliers de comportement sont « généralisés » si on suit la définition que tu donnes, mais bon mauvaise foi…

    Je ne fais aucun jugement moral, je le répète depuis le début, je dissocie totalement le dégoût que j’ai pour une pratique, que j’ai clairement exprimé et non caché, et mon raisonnement en matière d’adaptation, hygiène, de comportements naturels.
    La flemme de tout citer mais dans ton dernier com tu prends bcp de tes suppositions comme étant des arguments ( sur l’evolution du rectum par ex).
    Sur les mutilations, j’insiste, je ne sais pas sur quoi tu es tombé dans tes recherches, mais moi je parle bien du plaisir que certains sujets éprouvent dans cette pratique ( pleins d’autres exemples de comportements procurant bizzarement du plaisir, mais je le répète, c’est bien du plaisir)
    Alors, quel forum ?

  76. Je suis d’autant plus pour l’exposition de la problématique sur forum « spécialisé » que cela permettra de recentrer le débat sur les structures des organes, leurs effectives adaptation ou non-adaptation et sur la réalité physiologique de la notion d’hygiène, impératif biologique naturel et objectif, et non concept subjectif humain. .

  77. « Aeez a commenté le 11 mai 2013 à 19 h 15 min // #97
    Ce que tu dit sur l’évolution, les comportements influant sur les gènes est toujours aussi faux. »

    Ce que je t’ai dit dans mon message 96 c’est pas moi qui l’invente mais bon les mecs qui l’ont dit doivent être incompétent, qu’est que des mecs qui font de la biologie peuvent bien savoir à propos de ce sujet.

    « Aeez a commenté le 11 mai 2013 à 19 h 15 min // #97
    Si tu fais si bien la différence entre hygiène et asepsie, pourquoi me répond tu ( quand je te dis que l’hygiene est naturelle) que un environnement « aseptisé » entraîne des allergies ? Je vois pas trop la distinction dans ton argumentation. Sachant que j’ai parlé d’hygiène et non d’asepsie, bon dans une semaine je suis super dispo. »

    « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 16 h 52 min // #76
    Hygiène, saleté , relation structure/fonction, voilà les notions objectives et scientifique ( va falloir que tu l’admettes parce que toute la communauté scientifique est d’accord, ( différencie bien le jugement moral que l’on peut avoir sur une personne sale et la quantification objective des germes nocifs ( ce qui est relatif entre les espèces mais pas au sein d’UNE espèce car les structures anatomiques sont les mêmes ( donc les exigences hygiéniques aussi) »

    « Aeez a commenté le 3 mai 2013 à 22 h 11 min // #79
    Donc on ne peut pas prendre une souche bactérienne et dire : c’est sale. Mais on peut dire, cet environnement est sale pour l’humain, car il y a telle souche.
    C’est objectif et applicable ( et appliqué en ce moment même par tout les organismes sanitaires qui ne sont pas la pour la beauté subjective du paysage mais pour des impératifs de santé, scientifiques) a toute les espèces. »

    « Photon-sombre a commenté le 4 mai 2013 à 1 h 07 min // #80
    Attention cependant on sait que le développement du système immunitaire peut être lié aux micro-organismes que l’on rencontre, il est donc bien possible que l’augmentation des allergies, des maladies inflammatoires(et autres) soit dû à nos environnements trop aseptisé, être propre nous jouerait aussi des mauvais tours. Voir par exemple les théorie hygiénistes »

    Parce que l’hygiène humaine fait que l’on rencontre de moins en moins certains micro-organismes.
    Pourquoi ne vas-tu pas voir les travaux dont je t’ai parlé, au lieu de faire exprès de ne pas comprendre ?

    « Aeez a commenté le 11 mai 2013 à 19 h 15 min // #97
    Ton explication sur « pratique généralisée » est ridicule, des milliers de comportement sont « généralisés » si on suit la définition que tu donnes, mais bon mauvaise foi… »

    Bien sûr qu’il y’a énormément de comportement généralisé, je ne vois pas en quoi ça te gêne, en quoi c’est de la mauvaise foi, si ça t’exaspères à ce point va voir les zoologues, les éthologues et tu leurs dis que ça te pose problème.(la tête que tu vas faire quand ils vont t’annoncer qu’il existe des « cultures » animales)

    « Aeez a commenté le 11 mai 2013 à 19 h 15 min // #97
    Je ne fais aucun jugement moral, je le répète depuis le début, je dissocie totalement le dégoût que j’ai pour une pratique, que j’ai clairement exprimé et non caché, et mon raisonnement en matière d’adaptation, hygiène, de comportements naturels. »

    Tu as commencé par:
    -« Aeeaz a commenté le 30 avril 2013 à 17 h 57 min // #21
    Si vous voulez savoir si l’homosexualité est naturelle : comparer l’histologie de la muqueuse rectale à la muqueuse vaginale »

    puis il y’a eu ce genre de propos

    « Aeez a commenté le 30 avril 2013 à 18 h 47 min // #24
    Tu dois être sacrément con et pd ( ça se recoupe, enfin à vous de juger) pour ne pas savoir pour quoi est adaptée la muqueuse vaginale »

    A cause de ces propos je ne peux mettre en lien la discussion que nous avons sur le forum, la modération ne veut pas d’un fil qui parte sur des opinions et dérape vers des propos tendancieux, beaucoup de topic sur l’homosexualité on était fermé alors il va falloir que l’on trouve comment intituler le sujet et comment le diriger scientifiquement sinon il sera fermé illico.

    « Aeez a commenté le 11 mai 2013 à 19 h 15 min // #97
    La flemme de tout citer mais dans ton dernier com tu prends bcp de tes suppositions comme étant des arguments ( sur l’evolution du rectum par ex). »

    Ce sont des suppositions parce-que pour l’évolution rien n’est parfaitement établi voila pourquoi il y’a supposition de ma part.(regardes les étudies à propos de ce sujet tu verras que c’est tellement complexe qu’il est extrêmement difficile de dire c’est comme ça parce-que… Voila pourquoi je répète qu’il faut s’avancer avec prudence et avec une bonne méthodologie.

    « Aeez a commenté le 11 mai 2013 à 19 h 15 min // #97
    Sur les mutilations, j’insiste, je ne sais pas sur quoi tu es tombé dans tes recherches, mais moi je parle bien du plaisir que certains sujets éprouvent dans cette pratique ( pleins d’autres exemples de comportements procurant bizzarement du plaisir, mais je le répète, c’est bien du plaisir) »

    « Photon-sombre: ton exemple sur la mutilation n’est en rien pertinent car elle s’explique justement par le fait que celui qui la pratique veuille souffrir, si tu ressens du plaisir en te scarifiant alors ce sera une « bizarrerie »(je n’ai à ma connaissance pas idée d’une espèce qui se mutile par plaisir) ou alors une « erreur » neurologique au même titre que les personnes qui ne ressente pas la douleur(tout ceci sera quand même naturelle.
    De une j’ai pas dit que cela serait plus pathologique, j’ai dit qu’une personne qui se scarifie veut avant tout avoir mal et souffrir, si elle ressent du plaisir de par la douleur je ne sais pas comment l’expliquer et de deux les personnes ou les espèces pratiquants la sodomie(chez le bonobo par exemple) ne le font pas pour se faire mal c’est justement ça la différence.
    La différence est que la sodomie a pour but la recherche d’un plaisir sexuel par stimulation aucunement un objectif de douleur donc on doit faire la différences entre ces deux mécanismes. »

    « Photon-sombre a commenté le 10 mai 2013 à 6 h 17 min // #96
    le processus de scarification n’a pas pour vocation d’engendrer du plaisir bien au contraire, les actes sexuels eux sont fait dans un but d’éprouver du plaisir donc maintenant tu jettes à la poubelle cette incohérence… »

    Fais la distinction entre les deux, y’a de rare personnes qui ressentent des douleurs quand elles ont des rapports sexuels est-ce que les rapports sexuels ont pour vocation de faire mal, non, y’a de rare personnes qui vont éprouver du plaisir en se mutilant est-ce que la mutilation à pour vocation d’engendrer du plaisir, non.
    C’est pour ça que l’automutilation s’explique dans la majorité des cas par des personnes ayant vécu des traumatismes ou ayant des troubles psychologique liés justement à un traumatisme et que la douleur rencontrait lors de la mutilation les « aident » à stimuler certaines émotions, hors lors de la sodomie ce n’est pas une douleur qui va stimuler le plaisir sexuels au contraire si la pénétration va faire mal elle fera mal point.

    « Aeez1 a commenté le 11 mai 2013 à 20 h 18 min // #98
    Je suis d’autant plus pour l’exposition de la problématique sur forum « spécialisé » que cela permettra de recentrer le débat sur les structures des organes, leurs effectives adaptation ou non-adaptation et sur la réalité physiologique de la notion d’hygiène, impératif biologique naturel et objectif, et non concept subjectif humain. »

    Très bien, dans ce cas comme je l’ai dit plus haut il faut ouvrir un topic qui ne soit pas moralisateur ou revendicateur, je t’invite donc à t’inscrire sur le forum fs et ouvrir le sujet en biologie, pose le sujet et les questions de la manières dont tu veux l’orienter par contre une chose ne mets pas en titre est-ce que l’homosexualité est naturelle un sujet à déjà était ouvert à ce sujet et scientifiquement ce qui en ressort c’est oui elle est naturelle.
    Je ne peux pas retranscrire la discussion car elle ne respecte pas la charte du forum en partie à cause de tes premiers propos et de certains propos que tu as tenu.

  78. Quel est ce forum « fs » ? Rdv ds une semaine.

    Incroyable, tu arrives maintenant à dire que des comportements « ont vocation »
    « mutilation à pour vocation d’engendrer du plaisir, non » je suis bien d’accord, la mutilation n’a pas pour vocation à donner du plaisir, naturellement, mais y’a des « bugs », et certain le font dans cette optique et ça marche. Et donc le rectum à vocation à quoi ?
    Je sais pas à quels biologistes tu as parlé mais tu as du mal leur poser la question, ou tu n’as pas compris leur réponse. Tout ce que jai dit à propos de l’évolution est totalement vrai (je sais pas comment le dire autrement).
    Franchement, tu décides de mes opinions à l’avance comme ça, arbitrairement, la notion de « culture animales » ne me pose strictement aucun problème, je vois pas ou est le problème ? En quoi je suis en contradiction avec cette notion ? Nulle part…

    T’as un problème avec la moralisation et l’homophobie, quand je dit « mettre son doigt dans son nez et dégueulasse » suis je intolérant ? Quand je dit « mettre un pénis dans un rectum est dégueulasse » le suis-je plus ? Sachant que j’ai argumenté sur l’hygiène et non sur la notion de dégoût qui est effectivement subjective. Ça pose aucun problème de dire « tel comportement est sale » ou « non naturel », et d’ailleurs, défendre l’homosexualité n’est pas forcément dire que c’est naturel ou que c’est propre, certains assument totalement leur goûts pour la saleté ou les pratiques non naturelles ( sexuelles ou non).
    Mais à partir du moment ou tu me dis « c’est adapté », « c’est propre », je te répond scientifiquement pourquoi je pense le contraire, ça pose aucun problème avec la modération. Après le « con et pd » ça rentre dans une rhétorique qui répondait à ton ironie mal placée et non justifiée (épithélium malp

  79. Quel est ce forum « fs » ? Rdv ds une semaine.

    Incroyable, tu arrives maintenant à dire que des comportements « ont vocation »
    « mutilation à pour vocation d’engendrer du plaisir, non » je suis bien d’accord, la mutilation n’a pas pour vocation à donner du plaisir, naturellement, mais y’a des « bugs », et certain le font dans cette optique et ça marche. Et donc le rectum à vocation à quoi ?
    Je sais pas à quels biologistes tu as parlé mais tu as du mal leur poser la question, ou tu n’as pas compris leur réponse. Tout ce que jai dit à propos de l’évolution est totalement vrai (je sais pas comment le dire autrement).
    Franchement, tu décides de mes opinions à l’avance comme ça, arbitrairement, la notion de « culture animales » ne me pose strictement aucun problème, je vois pas ou est le problème ? En quoi je suis en contradiction avec cette notion ? Nulle part…

    T’as un problème avec la moralisation et l’homophobie, quand je dit « mettre son doigt dans son nez et dégueulasse » suis je intolérant ? Quand je dit « mettre un pénis dans un rectum est dégueulasse » le suis-je plus ? Sachant que j’ai argumenté sur l’hygiène et non sur la notion de dégoût qui est effectivement subjective. Ça pose aucun problème de dire « tel comportement est sale » ou « non naturel », et d’ailleurs, défendre l’homosexualité n’est pas forcément dire que c’est naturel ou que c’est propre, certains assument totalement leur goûts pour la saleté ou les pratiques non naturelles ( sexuelles ou non).
    Mais à partir du moment ou tu me dis « c’est adapté », « c’est propre », je te répond scientifiquement pourquoi je pense le contraire, ça pose aucun problème avec la modération. Après le « con et pd » ça rentre dans une rhétorique qui répondait à ton ironie mal placée et non justifiée (épithélium malp non kerat… Argument ridicule au possible scientifiquement parlant).

    À la semaine prochaine, on discutera d’hygiène, de muqueuse, de fonction physiologique, d’adaptation, d’évolution, et tu verra la modération sera enchantée.

  80. Cest bon, j’ai trouvé, futurascience… Ok a +

    D’ailleurs, la question du topic futura science était « naturelle chez l’homme » ? Parce que ça change tout. ( cf cannibalisme etc… Pratiques « généralisées » et même spontanément apparue chez les hommes mais pourtant pas naturelles. (cf problèmes de santé consécutifs au cannibalisme)

  81. « Aeez a commenté le 13 mai 2013 à 10 h 29 min // #101
    Incroyable, tu arrives maintenant à dire que des comportements « ont vocation »
    « mutilation à pour vocation d’engendrer du plaisir, non » je suis bien d’accord, la mutilation n’a pas pour vocation à donner du plaisir, naturellement, mais y’a des « bugs », et certain le font dans cette optique et ça marche. Et donc le rectum à vocation à quoi ? »

    Peux-tu pour une fois comprendre ce que je dis, relis le commentaire 100, justement l’acte de sodomie n’a pas pour vocation de faire mal ou d’exploiter un bug « nerveux » ou autre, quant à la vocation du rectum ceci est un non sens puisque ici on parle sexualité sinon je pourrais dire la même chose de tout ce qu’on utilise pour exprimer cette sexualité(à quoi sert la langue, les tétons, la peau etc) d’ailleurs quand tu as envie d’uriner, t’as envie d’uriner pas d’avoir un rapport sexuel avec ton pénis, tu vois la nuance ?

    « Aeez a commenté le 13 mai 2013 à 10 h 29 min // #101
    Je sais pas à quels biologistes tu as parlé mais tu as du mal leur poser la question, ou tu n’as pas compris leur réponse. Tout ce que jai dit à propos de l’évolution est totalement vrai (je sais pas comment le dire autrement). »

    Pour toi si tu veux, je vais pas te contrarier dans ta science, nos comportements peuvent influer sur notre génome, nos allèles etc c’est pas ma faute.

    « Aeez a commenté le 13 mai 2013 à 10 h 29 min // #101
    Franchement, tu décides de mes opinions à l’avance comme ça, arbitrairement, la notion de « culture animales » ne me pose strictement aucun problème, je vois pas ou est le problème ? En quoi je suis en contradiction avec cette notion ? Nulle part… »

    « Aeez a commenté le 11 mai 2013 à 19 h 15 min // #97
    Ton explication sur « pratique généralisée » est ridicule, des milliers de comportement sont « généralisés » si on suit la définition que tu donnes, mais bon mauvaise foi… »

    Tu n’avais aucune idée de ce qu’est un comportement généralisé, je pensais donc que tu pensais que l’homo-sapiens avait l’exclusivité sur la culture par exemple qui est aussi un comportement généralisé.

    « Aeez a commenté le 13 mai 2013 à 10 h 29 min // #101
    T’as un problème avec la moralisation et l’homophobie, quand je dit « mettre son doigt dans son nez et dégueulasse » suis je intolérant ? Quand je dit « mettre un pénis dans un rectum est dégueulasse » le suis-je plus ? »

    J’ai pas un problème avec la morale, par contre pour tout ce qui est comportement xénophobe « simpliste » oui, ensuite ce n’est en rien ton opinion qui est en jeu ici, tu as tout à fait le droit de croire et de penser ce que tu veux, seulement tu as mêlé et confirmé tes convictions avec la science et c’est ça le plus dérangeant ici, alors que l’on ne sait presque rien et pas grand chose n’a été admis scientifiquement à propos du sujet dont on parle.

    « Aeez a commenté le 13 mai 2013 à 10 h 29 min // #101
    Sachant que j’ai argumenté sur l’hygiène et non sur la notion de dégoût qui est effectivement subjective. Ça pose aucun problème de dire « tel comportement est sale » ou « non naturel », et d’ailleurs, défendre l’homosexualité n’est pas forcément dire que c’est naturel ou que c’est propre, certains assument totalement leur goûts pour la saleté ou les pratiques non naturelles ( sexuelles ou non). »

    Oui ce sont tes notions subjectives qui sont en jeu ici, mettre un pénis dans un vagin si je le place sur un point de vue subjectif est aussi sale puisque on y rencontre des organismes que l’on ne rencontre pas « d’habitude » à mais peut être que c’est rencontre on une répercussion sur nous et pas celle que tu crois « bêtement » c’est sale, répugnant, dégradant, non naturelles etc…

    « Aeez a commenté le 13 mai 2013 à 10 h 33 min // #102
    Mais à partir du moment ou tu me dis « c’est adapté », « c’est propre », je te répond scientifiquement pourquoi je pense le contraire, ça pose aucun problème avec la modération »

    Azzety tu as des problèmes de mythomanie, de mémoire ou de manipulation relis et comprends la discussion bon sang c’est intolérable, injurieux de mentir autant, j’ai jamais tenu des propos aussi simplistes du genre « c’est propre » « c’est adapté »(je vais pas te copier-coller tous mes propos le commentaire serait immense juste les derniers):

    -« Photon-sombre a commenté le 3 mai 2013 à 19 h 50 min // #78
    Ce qui me gêne, c’est justement que la démarche n’est pas objective, pourquoi ce serait particulièrement sale, est-ce que la sodomie induit des maladies sexuels « unique », rencontrait et/ou expliquait que par cette pratique, regardons les infections sexuels que l’on rencontre avec la sodomie et avec d’autres actes, est-ce qu’il y’a des différences significative, non elles sont les mêmes sauf cas d’irritation anal mais l’irritation vaginal existe aussi, les risques infectieux bucco-génital sont presque « identique » oui les infections du à l’urine ou aux excréments existent, alors pourquoi parler de pratique sale, parlons simplement de pratique sexuel »

    « Photon-sombre a commenté le 3 mai 2013 à 19 h 50 min // #78
    Il sait se dilater, ça ne veut pas dire qu’il est fait pour ça mais ça ne veut pas non plus dire qu’il ne peut pas servir lors d’un rapport sexuel(pénétration, autres), sinon avec ce genre de raisonnement on peut tout à fait dire que l’hymen de la femme est fait pour ne pas qu’elle est de rapport sexuel car il peut être la cause d’infection lors d’un mauvais « perçage » ou de douleur terrible chez elle. »

    « Photon-sombre a commenté le 8 mai 2013 à 16 h 56 min // #88
    Je rappelle ce que j’ai écrit: chaque espèce s’adapte sexuellement à ses désirs passant bien au delà de certaines « contraintes anatomique » (votre fameuse relation structure/fonction) et c’est finalement bien ça que l’on appelle « adaptation évolutive », ici on parlera alors d’adaptation sexuel, processus le plus naturel qu’il soit, en conclusion le cerveau, le « système nerveux », le pénis, le vagin, le rectum et tout organe entrant dans la sexualité ne sont donc pas figé, ils sont en perpétuelle évolution. Je n’ai pas parlé de création d’organe ou d’apparition miraculeuse d’un organe « nouveau » et « inconnu » »

    Je prendrai donc mes précaution si je vois que tu te mets à mentir et faire de la manipulation comme ici et je renverrai par message privé le lien de la discussion que l’on a eu à tous les participants de la discussion que l’on aura, encore une fois seulement si tu te mets à entrer dans un jeu de manipulation et faire dire à l’autre ce qu’il n’a pas dit car je suis quelqu’un qui déteste les arguments d’autorité et je n’ai pas envie de te discréditer et te décrédibiliser même si toi tu le fais aisément.

    « Aeez a commenté le 13 mai 2013 à 10 h 33 min // #102
    Après le « con et pd » ça rentre dans une rhétorique qui répondait à ton ironie mal placée et non justifiée (épithélium malp non kerat… Argument ridicule au possible scientifiquement parlant). »

    Incroyable il a pas encore compris, avez vous des problèmes de mémoires ou est-ce que vous faite votre vie sur vos persuasions:

    « Aeez a commenté le 30 avril 2013 à 18 h 56 min // #26
    Le contraire c’est mentir. Et c’est pas répétant des termes scientifiques que tu ne maîtrises pas ( cellules malpighienne non kératinisée…. On en a sur l’oeil des cellules malpighiennes non kératinisées … On doit avoir des rapports sexuels avec notre cornée maintenant ?) »

    « Photon-sombre a commenté le 30 avril 2013 à 20 h 16 min // #29
    Apparemment c’est vous qui ne les maîtrisez pas je n’ai jamais dit qu’elles jouaient un rôle dans la sexualité, j’ai dit qu’on peut les trouver à ces deux endroits qui ont eux des « rôles » différents, je ne sais pas où vous tirez l’information que ces cellules jouent un rôle dans la sexualité mais elles sont fausses. »

    dans mon commentaire 56 je nous cite:

    « Aeeaz a commenté le 30 avril 2013 à 17 h 57 min // #21
    comparer l’histologie de la muqueuse rectale à la muqueuse vaginale -> réponse la première sert à déféquer et la seconde je vous laisse chercher… Vous allez NATURELLEMENT trouver la réponse. »

    « Photon-sombre a commenté le 30 avril 2013 à 18 h 08 min // #22
    A uriner ? »

    « Photon-sombre a commenté le 30 avril 2013 à 18 h 27 min // #23
    Non je sais à déféquer, zut alors c’est dur ta question, pourquoi je trouve des cellules malphigiennes non kératinisé aux deux endroits… »

    puis je réponds:

    « Photon-sombre a commenté le 1 mai 2013 à 20 h 36 min // #56
    Mes commentaires justement ironisent la façon dont vous simplifiez le rapport entre la muqueuse et la fonction de l’organe concerné et aussi la façon dont vous vouliez faire le rapprochement entre ça et la sexualité. »

    « Aeez a commenté le 13 mai 2013 à 10 h 33 min // #102
    À la semaine prochaine, on discutera d’hygiène, de muqueuse, de fonction physiologique, d’adaptation, d’évolution, et tu verra la modération sera enchantée. »

    Si vous continuez à avoir la même approche, les mêmes raisonnements d’interprétations, la même méthodologie scientifique de ce vous m’avez toujours montré dans cette discussion, je connais quelques modérateurs et intervenants qui vont s’arracher les cheveux, en espérant que vous soyez plus attentif et que vous marchiez moins sur vos interprétations…

    « Aeez a commenté le 13 mai 2013 à 10 h 38 min // #103
    D’ailleurs, la question du topic futura science était « naturelle chez l’homme » ? Parce que ça change tout. ( cf cannibalisme etc… Pratiques « généralisées » et même spontanément apparue chez les hommes mais pourtant pas naturelles. (cf problèmes de santé consécutifs au cannibalisme) »

    Je passe sur le non naturelle du cannibalisme(la définition que vous avez du naturelle et non naturelle vous est propre et très porté sur l’homme, l’homme n’est donc plus naturelle pour vous…) aussi sur les problèmes de santé car ils sont en rapport avec les organes consommé, j’ai lu un article il y’a quelque mois sur le cannibalisme des conquistadors espagnols j’ai été sidéré.
    Quant au topic servez vous de la fonction « rechercher » car il n’y en a pas qu’un seul, vous verrez que beaucoup aborde la question d’un point de vue global et non que sur l’Homme, donc non ça ne change absolument rien (je pense à un topic qui a comme titre « homosexualité contre-nature ? »), l’Homme n’est pas le porte parole de la nature ?

    Préviens moi quand tu ouvres le sujet, ton pseudo etc.

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard