Je heal à mourir


Klistic reprend la chanson de Cabrel : « Je l’aime à mourir » et l’adapte au Meuporg : je heal à mourir.

Je n’tape pas super fort et je suis fragile
Je ne suis pas musclé ni même agile
Je heal à mourir

Je n’ai que 4 petits sorts de dégat
Mais les groupes desespère quand je ne suis pas là
Je heal à mourir, je heal à mourir, je heal à mourir

Je suis l’gardien du tank et je reste planqué
Et si j’me fais aggro c’est l’groupe qui va tomber
Je heal à mourir

Mais si par malheur quelqu’un fonce dans le tas
Qu’il meurt en se prenant 5000 de dégats
Je me fais pourrir, je me fais pourrir, je heal à mourir

Refrain
J’ai fais toutes les instances pour être aussi fort aujourd’hui
J’ai fais tout les groupes pour éviter les plus pourris

Mais un jour j’aimerais peut-être changer de vie
Pouvoir un peu DPS moi aussi
Je heal à mourrir

Je m’imagine parfois d’venir un gros bourrin
Pour foncer dans le tas sans avoir peur de rien
Et pouvoir pourrir, mon nouveau marthyr, qui heal à mourir

Alors je pourrais insulter les healer
Et puis passer ma vie entière à farmer
Farmer à mourir

Mais je sais très bien que ce n’sont que des rêves
Je ne veux pas reroll et me mettre en grève
C’est mon avenir, de me faire pourrir, je heal à mourir

Les dernières publications

2 réflexions au sujet de “Je heal à mourir”

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard