« Je suis à l’heure », un court-métrage glaçant sur le viol et la non-assistance à personne en danger

je suis a l heure court metrage nikon festival

Je suis à l’heure est un court-métrage glaçant signé Isabelle Quintard et Fabien Motte, en compétition pour la cinquième édition du Nikon Film Festival. Il met en scène un homme en train d’attendre le RER qui va passer un entretien d’embauche. Quelques secondes après, il monte dans le train. Il va entendre une altercation entre une femme et un homme qui va la harceler puis la violer. La caméra filme également les autres usagers qui restent passifs. Personne ne va agir et les passagers vont assister à l’agonie de la victime.

Il y a des jours où l’on préférerait ne pas être à l’heure.

Chargement du player …

Les dernières publications
Tuxboard