Jean-Michel Aulas s’en prend à Luis Fernandez sur beIN SPORTS à propos de l’affaire Ibrahimovic

clash aulas fernandez bein sports zlatan ibrahimovic

Invité de l’émission Dimanche Ligue 1 sur BeIN Sports ce 3 mai 2015, Jean-Michel Aulas a développé sa pensée concernant l’affaire Ibrahimovic (dérapage du footballeur après Bordeaux-PSG). Après avoir bien précisé que ce n’était pas contre le PSG, il a affirmé que la réduction de la sanction du joueur suédois était liée à l’arrêt du boycott de Canal Plus.

En suggérant au FC Nantes de déposer une réserve si Zlatan Ibrahimovic participait au match à la Beaujoire la veille sur la chaîne cryptée, le président de l’OL en a remis une couche en s’en prenant au passage à Luis Fernandez.

Je n’ai de leçon à recevoir de personne, surtout de gens qui ont fait la une des journaux toute leur vie. Le PSG n’est pas attaqué, c’est la décision de la Ligue. Je ne cherche pas du tout à rendre difficile la vie de personnes, je joue juste mon rôle de dirigeant. Il se passe depuis quelque temps des choses qui sont contraire à l’éthique et au règlement.
J’ai beaucoup d’admiration pour ce que fait le PSG et Nasser. Il permet au football français de sortir d’un mauvais pas. Cela dit, si le bureau de la Ligue a bien été consulté et informé de la prise de décision, je regretterais évidemment mes propos. J’ai choisi ce moment-là pour parler car Canal me donnait l’opportunité de le faire. Pour ma part, j’assiste à une diminution de peine invraisemblable qui a été accordée, ce qui est une décision qui n’a jamais été faite dans une commission de la ligue. On voit aussi que le boycott des deux clubs que sont le PSG et l’OM s’est arrêté quasi simultanément, ce qui semble témoigner d’un accord… Ce sont des procédés qui ne doivent pas avoir lieu.

Les dernières publications
Tuxboard