Une journaliste libanaise remet en place un cheikh islamiste à la télévision

Sur la chaîne Al-Jadeed, la journaliste libanaise Rima Karaki a demandé au cheikh islamiste Hani Al-Sebaï, basé à Londres, de résumer sa réponse en raison des contraintes de temps lors d’une interview.

Dans la vidéo, à partir d’une minute, le cheikh visiblement agacé demande à la journaliste de se taire. « Vous allez m’interrompre et moi je vais répondre comme bon me semble ! ».

La journaliste qui garde son calme essaie alors de lui expliquer que le temps dont elle dispose est court et qu’elle préfère aborder le sujet principal de l’interview.

Hors de lui, Hani Al-Sebaï lâche alors : « Vous voulez montrer que vous êtes une personne spéciale ? ». Rima Karaki lui demande fermement d’écourter sa réponse afin de ne plus perdre de temps. Le cheikh en rajoute une couche en déclarant : « Taisez-vous alors, que je puisse continuer ! »

Sans perdre son sang-froid, la journaliste lui lance avant de terminer l’entrevue : « Comment un cheikh qui se respecte se permet-il de demander à une journaliste de se taire ? S’il n’y a pas de respect mutuel, je ne veux plus poursuivre cette discussion. »

Cela rappelle le fou rire d’une journaliste mi février. Nadine al-Badeir éclate de rire après une déclaration de Saleh al-Saadoon, quand il explique très sérieusement, que si les femmes ne conduisaient pas en Arabie Saoudite, c’était tout simplement pour ne pas se faire violer en cas de panne.

Les dernières publications
Tuxboard