BlogActusLa chienne qui a découvert les 9 tonnes de drogue en Colombie devient la cible des trafiquants

La chienne qui a découvert les 9 tonnes de drogue en Colombie devient la cible des trafiquants

Sombra est un berger allemand femelle de 6 ans appartenant à la Police colombienne. Après avoir aidé la Police à dénicher environ 9 tonnes de drogue, la chienne est désormais cachée.

 En effet, le clan del Golfo menace de la tuer. Il s’agit d’un groupe de narcotrafiquants constitué de paramilitaires parmi les plus importants du pays. Depuis 2015, ce clan a été démantelé petit à petit.

Depuis les trois dernières années, des cocaïnes qui valent plus de 6 milliards de dollars de ce groupe ont été saisis. Pour se venger, les membres cherchent alors à tuer Sombra, la principale source de leurs pertes colossales.

Les prouesses de Sombra

Ayant un flair particulièrement développé selon José Rojas, le policier qui travaille avec Sombra, elle peut facilement repérer les cocaïnes les plus cachées. Sa première prise était en 2016. Ce fut 2,9 tonnes de cocaïne qu’elle a découvertes dans le port d’Uraba.

Une année plus tard, elle a déniché 1,1 tonne de cocaïne dans un entrepôt de Santa Marta, sur la côte Caraïbe. En 5 ans, elle a aussi aidé la Police à dénicher 9 tonnes de drogue, toutes substances confondues.

Les gangs ripostent

Une fois, le clan a déjà essayé de soudoyer un policier avec une somme de 7 000 dollars contre Sombra. Depuis, le gang a de plus en plus montré des menaces contre elle.

La police a alors pris des précautions pour la protéger. En décembre 2017, elle a été transférée à l’aéroport international de Bogota, en . Bien qu’on ait dévoilé son lieu de travail, son chenil n’a jamais été dévoilé. L’animal doit encore collaborer avec la Police pendant 2 ans avant de prendre sa retraite.

Les menaces des animaux deviennent chose courante

Sombra n’est pas le premier animal qui a été menacé par les narcotrafiquants. Selon l’AFP Jeison CARDONA, beaucoup d’autres canins ont subi le même sort. Il y en a même ceux qui ont perdu leurs vies en reniflant des explosifs dans les plantations ou ceux qui sont tués par les francs-tireurs.

L’enjeu est de taille pour les trafiquants et ils utilisent tous les moyens pour tromper ou pour éliminer les chiens pisteurs.

 

Publié le 12 août 2018 à 7:53, par :
Ambre Leclerc

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2018 | Tuxboard : concentré de news fraîches