La Marijuana légale dans le Colorado


Le 1er Janvier 2014, l’Etat américain du Colorado a entièrement légalisé la marijuana. Ce n’est pas un permis de fumer mais pas qu’une autorisation de vente de médicaments uniquement aux patients.
Les personnes visitant le Colorado pourront consommer légalement de la marijuana à des fins « récréatives ». La loi devrait s’étendre d’ici quelques moi dans l’Etat de Washington.

 

Condition pour être dans la légalité :
Avoir au moins 21 ans et posséder jusqu’à 28 grammes de cannabis (à chaque visite).

Selon le cabinet d’études ArcView Market Research, les ventes légales de cannabis augmenteront de 64 % entre cette année et l’année prochaine, pour atteindre un montant total de 2,34 milliards de dollars.
L’Etat du Colorado a compté plus de 60 millions de touristes en 2012.

Les permiers à faire la queue dans ce coffee shop le 1er janvier 2014 :

Les dernières publications

13 réflexions au sujet de “La Marijuana légale dans le Colorado”

  1. Et l’autre avec son bonnet FBI ^^! Le PMU c’est guère mieux, toujours les même glandus sur la terrasse, je pense que c’est pareil à l’intérieur…

  2. YEah !! C’est sur que c’est pas avec Flamby que l’on aura droit à ça…
    et pour les bagnoles défoncés… bah en France c’est pas mieux… déjà tous les blacks ont des bagnoles défoncés..

  3. Le 1er janvier (sans savoir ce qui allait se passer au colorado), j’ai fumé quelques mèches avec des amis qui sont tout sauf ploucs. Vous n’imaginez pas le nombre de gens qui ont des professions tout à fait respectables, qui se fument un petit pétard le soir avant de se coucher. Et non, ce ne sont pas des junkys, mais les avocats, des policiers, des patrons de PME, des agents immobilier, assureurs… La liste est exhaustive ! Nous comparer à Dédé qui boit son blanc tout les matins au PMU et la preuve que les clichés ont la vie dure…

    Dédé, c’est un paysan qui vit dans un trou de 34 habitants, qui a des pots de 85 ans de moyenne et qui lit encore le journal le matin en gueulant après maman parce-que
    sa tasse n’est pas à sa place. Il doit occuper ses weekends à la chasse, en picolant du rouge et du saussiflard avant de partir avec son 4×4 qui pue le chien mouillé avec un sanglier dessiné dessus….T’en veut des clichés ?

    Vive la dépénalisation ! C’est tout ce que j’en dis moi.

  4. Et ils la vendent à combien leur zeb ? Combien de taxe ? Qui a le droit de la produire en quantité industrielle ? Peut-on en faire pousser chez soi ? Voilà quelques questions que je me pose.

  5. « Ce n’est pas un permis de fumer mais pas qu’une autorisation de vente de médicaments uniquement aux patients. »

    Je suis le seul à ne pas comprendre ?

  6. Il faut comprendre « pas besoin de permis, ni limité aux traitements thérapeutiques ». Y’a aussi le « jusqu’à 28g » qui me titille même si on comprend.

  7. Enfin c’est une bonne nouvelle, car pour ceux qui ne comprennent pas l’intérêt du cannabis à titre thérapeutique, il permet grâce à plusieurs molécules d’avoir plus de 700 propriétés pour guérir réellement comme : la leucémie, la maladie de lyme, etc (beaucoup de témoignage aux usa)

    Mais comme ca rapporte moins que la chimie, c’était caché mais la pression des citoyens comme en californie permet aux gens de se guérir sans effets secondaire.

    De plus dans la guérison le THC n’entre pas en ligne de compte, donc pas de sensation de drogue. Ca peut se prendre sous forme d’huile vendu toute prête ou alors la faire sois même, il y a des tuto d’huile de cannabis, mais ça demande du matériel.

    Le pire c’est d’expliquer ces faits scientifiques à l’association Laurette Fuguain, les responsables en ont rien à foutre, et préfère continuer les traitement lourds et destructeurs aux enfants.. (et après ça demande des dons..)

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard