BlogActusLa police américaine passe à tabac une jeune mère de famille lors d’une arrestation musclée

La police américaine passe à tabac une jeune mère de famille lors d’une arrestation musclée

Des policiers américains ont été surpris en train de frapper violemment une jeune femme à la tête au cours d’une mouvementée.

L’incident s’est produit le 27 mai dernier dans le New-Jersey (États-Unis), pendant le week-end du Memorial Day. Alors qu’elle se promenait tranquillement sur la plage, une jeune mère de famille de 20 ans, Emily Weinman, a été approchée par des policiers.

La suite est alors totalement surréaliste, comme le révèle la vidéo de la scène postée par un témoin, et devenue depuis sa publication rapidement virale – avec un total de 6,7 millions de vues à ce jour.

Dans cette séquence, on peut voir les flics la molester, lui assénant une pluie de coups de poings à la tête avant de l’immobiliser brutalement. Une policière lui crie même à plusieurs reprises : « Arrêtez de résister ! ». Ce à quoi la jeune femme répond avec peine : « Je ne suis pas en train de résister. Je n’ai rien fait de mal. »

Mais quel crime a donc bien pu commettre cette jeune maman, qui semble bien sous tout rapport, pour avoir été appréhendée de la pire des manières ? Dans une publication sur Facebook (supprimée depuis), Weinman a raconté qu’elle se trouvait à la plage en compagnie de sa fille, de son père et de son ami, et qu’elle avait de l’alcool sur elle.

Ils ont été immédiatement été abordés par les policiers, qui ont demandé leur âge et réalisé un alcootest sur elle et son ami. Il convient, en effet, de préciser que l’âge légal pour consommer de l’alcool aux États-Unis est de 21 ans. Bien que les résultats du test aient été négatifs, et que la bouteille d’alcool n’avait apparemment pas été ouverte, les forces de l’ordre ont continué à la suivre.

Agacée, elle leur a alors demandé s’ils n’avaient rien de mieux à faire que d’empêcher les gens de boire sur la plage, au lieu de se pencher sur des choses beaucoup plus graves. L’un d’eux a lors rétorqué : « J’allais te laisser partir, mais maintenant je t’arrête » Puis, il lui a demandé son nom, sous les yeux de sa petite fille de 18 mois.

Quand ils ont tenté de la maîtriser, Weinman a trébuché et elle est tombée. Et c’est là que les coups ont commencé. La jeune femme ne décolère toujours pas :

« Toute cette situation a été mal gérée et a pris des proportions démesurées parce que ces porcs n’ont pas fait leur travail de la façon dont ils ont été FORMÉS à le faire. »

La sur la vidéo est celle du Wildwood Department du New Jersey. Depuis sa diffusion, les affaires internes ont lancé une enquête approfondie sur l’incident. Quant aux agents concernés, ils ont été réaffectés à des tâches administratives où ils pourront, peut-être, réfléchir à la gravité de leur geste.

Publié le 11 juillet 2018 à 17:15, par :
Emma Renaux


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches