BlogInsoliteLa stat qui « tue » du GIGN

La stat qui « tue » du GIGN

Le GIGN est une unité d’élite de la Gendarmerie nationale française, spécialisée dans les opérations de contre-terrorisme, de libération d’otages, de lutte contre le grand banditisme et de protection.

gign stat qui tue

En 40 ans d’existence, cette unité d’élite a pris part à plus de 1830 opérations de natures diverses. On a récemment pu les voir à l’œuvre lors des attentats début Janvier en France.
Elle compte 380 membres actuellement, a libéré plus de 610 otages, a réalisé plus de 1600 arrestations et a maitrisé plus de 260 forcenés.

Faire partie de cette unité d’élite se mérite, et c’est en fait un véritable parcours du combattant. Les stages d’entraînement sont extrêmement exigeants et mettent les hommes face à leurs propres peurs et limites.

A French National Gendarmerie Interventi

Mais qui dit unité d’élite, dit aussi entrainements et simulations réalisés dans les conditions les plus proches possibles de la réalité. Et c’est là que la « stat qui tue » apparait.

En effet, en 40 ans d’existence, le GIGN a perdu 7 gendarmes. Deux sont morts en opération… Et cinq à l’entrainement ! Entrainements réalisés à balles réelles.

Publié le 20 avril 2015 à 12:10, par :
Vic Rattlehead

Я пишу на русском языке, потому что я очень оригинально. Водка, сиськи, свобода.

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches