Le Lac Michigan gelé par les températures glaciales


Les Etats-Unis ont été touché en janvier 2014 par des températures digne du Pôle Nord, avec un froid glacial qu’ils n’avaient pas eu depuis 20 ans (hiver 1994). Alors que certaines villes ont vu leur thermomètre descendre à -50°C, d’autres comme Chicago dans l’Illinois affichent -25°C, seulement, avec un ressenti de -39°C.
A cette température, le Lac Michigan est devenu une véritable banquise, et les vents froids ont sculpté le littoral suite aux pluies verglaçantes. Les photos sont de Thomas Zakowski et Joshua Nowicki.

Les clichés de Scott Olson, avec Chicago au loin

Le Lac Michigan est désormais rempli de boules de glace (à Glen Arbor)
http://www.youtube.com/watch?v=J5iPbihuzPc&list=TLtev2agKCtxjaUYPxm0yyfsz0hZizAnuJ

10 réflexions au sujet de “Le Lac Michigan gelé par les températures glaciales”

  1. Pas cohérent le titre, lac gelé donc banquise mais les photos ne montrent pas un lac gelé.

    Il ne gèle pas à cause du mouvement des vagues. -25°C et -39°C ressenti c’est qu’il y a un gros vent

  2. @Fermela : Pour qu’un lac gèle il faut une énorme quantité d’énergie en fonction de la taille de celui-ci. Le lac Michigan étant le plus grand lac d’eau douce des US, il lui faut énormément de temps et d’énergie pour qu’une couche de glace se forme a la surface.

  3. Pour ceux que ça intéresse, plus d’infos ici :

    http://questions2physique.wordpress.com/2013/01/20/le-gel-dun-lac/

  4. C’est Chuck Norris qui décide quand le lac Michigan gèle… Et là, il en a besoin pour faire ses 10 longueurs matinales.

  5. Merci pour le petit cours!
    @Misha : avec les vagues créées par son sillage il ne gèlera donc jamais. Merci Chuck!

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard