Lammily, la poupée anti-barbie qui prône le naturel

Nikolay Lamm

L’année dernière, Nickolay Lamm nous avait présenté à quoi ressembleraient des poupées Barbies avec des mensurations « normales ». Aujourd’hui l’artiste fait un pas supplémentaire dans la promotion de poupées réalistes en lançant Lammily, une alternative à Barbie venue du vrai monde. Plus petite, plus plantureuse, et avec un minimum de maquillage.

Nickolay Lamm a lancé pour son projet une campagne de financement, déjà financée à hauteur de 209 %. Une poupée qui va donc bien voir le jour, dont le slogan est « Average is Beautiful » (« La moyenne, c’est beau »).

Nikolay Lamm

Nikolay Lamm

Nikolay Lamm

Nikolay Lamm

Nikolay Lamm

Nikolay Lamm

Nikolay Lamm

Nikolay Lamm

Crédits photos : Nickolay Lamm – Site Lammily

Les dernières publications

18 réflexions au sujet de “Lammily, la poupée anti-barbie qui prône le naturel”

  1. Moi je trouve qu’elle est pas si mal que ça. Ça change agréablement de la blondasse anorexique qui sert hélas de modèle à toutes les petites filles et qui les fait inconsciemment déprimer parce qu’elles n’atteindront jamais ces mensurations impossible (et heureusement!)

  2. J’adhère également, vive le naturel!

    Marre de cette image biaisée des femmes qu’on nous sert partout.

    Je préfère aussi les fesses qui ont des formes à ces petits culs plats que les jeunes femmes arborent fièrement alors que de dos, on a juste l’impression que c’est le corps d’une gamine qui n’a pas encore la puberté….

  3. oui et non.
    la moyenne c’est bien, mais faut enlever les valeurs exubérantes.
    j’vais être critique, faut un équilibre, mais au dessus du 40, t as un gros cul. ( et encore persos je regarde pas au dessus de 38)
    de tte les nana que je cotoye, ( monde médical donc bcp) elles sont pas taillé comme cette poupée.

  4. La jonction des poignets, des chevilles et des épaules est super bien faite…
    Sympa aussi les deux « cicatrices » qui courent sur tout le devant de la jambe

  5. je prefere que ma femme ressemble a une barbie plutot qu’a un sac de gras.

    Barbie est un modele et les femmes essaient de ressembler a celui ci. Mettez une poupée obese sur le marché vous n’aurez plus que des femmes obeses qui se diront qu’elles ressemblent à la poupée Normale.

    Qu’est ce que la normalité ? Qu’est ce qu’un obese ?

  6. Bonjour Jea,

    L’obésité est l’état d’un individu ayant un excès de poids par augmentation de la masse adipeuse1. L’obésité se définit par un indice de masse corporelle supérieur à 30.
    L’obésité humaine a été reconnue comme une maladie en 1972 par l’OMS. Cette organisation définit « le surpoids et l’obésité comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé. » Sa prévention est un problème de santé publique dans les pays développés. Elle peut avoir des répercussions importantes sur la santé de l’individu.
    Cette maladie multifactorielle est considérée aujourd’hui par métaphore comme une pandémie, bien qu’il ne s’agisse pas d’une maladie infectieuse.

    Barbie n’a pas de trou du cul, donc sort du file et une aiguille pour corriger ta femme.

  7. Que vous le vouliez ou non la graisse c’est un facteur de plaisir et c’est valable autant avec le sexe qu’avec le culinaire !

  8. Bin moi qui suis une grande fan et collectionneuse de poupée, je la trouve super jolie. Enfant, je n’ai jamais aimer la poupée Barbie, garçon manqué, je préférais les petites voitures, mais niveau poupée, quite à en avoir, je préférais avoir des poupons, ou alors uniquement la shelly.
    Ce serais vraiment bien qu’elle sorte en vrai, je l’achète directe ! Eh puis qu’elle devienne autant -voir plus- populaire que Barbie et qu’ils fasse plusieurs films (comme avec Barbies) avec la jolie Lammily ronde comme héroine !

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard