Le marché des biens électroniques en baisse

Le marché des biens électroniques en baisse, reste-il encore certains secteurs porteur ?

Chaque année, l’institut GfK sort un bilan concernant le marché des biens techniques en France, un marché regroupant notamment les ventes de téléviseurs, de produits audio vidéo, d’informatiques et télécom. Ce mercredi 6 février, l’institut GfK a publié son bilan pour l’année dernière, rapportant que le marché est en baisse de 6% de sa valeur en 2012, avec un chiffre d’affaires s’élevant à 15,9 milliards d’euros. Rappelons que l’année 2011 a également connu une baisse de 5% au niveau de ce secteur.

C’est au niveau de la vente de téléviseurs que la baisse a surtout été importante, avec une perte de 23% des ventes, ce qui a impacté directement la valeur totale du marché, alors que les ventes de PC, tablettes et moniteurs se portent bien, à 9,9 millions d’unités vendues. En revanche, d’autres secteurs comme celui des imprimantes souffrent beaucoup plus.

Ceci étant, il y a de nombreux points positifs. En effet, le GfK indique que les Français sont prêts à dépenser un peu plus pour leurs achats de bien électroniques. Les chiffres montrent également un bel espoir pour la filière audio, et spécialement la barre de son qui s’est vendue à 130.000 unités l’an passé en France, et dont les ventes sont estimées atteindre les 190.000 unités cette année. On a aussi les stations audio sans fil qui voient leurs ventes exploser, avec 170.000 ventes en 2012, ou encore les lecteurs multi-room, un secteur à prendre en compte cette année.

Sinon, du côté de la téléphonie, les ventes de terminaux mobiles ont certes reculé avec 22,9 millions d’unités vendues l’an passé contre 24,3 millions en 2011. Mais la prochaine entrée de la 4G pourrait cependant faire rebondir ce secteur.

 

Les dernières publications

7 réflexions au sujet de “Le marché des biens électroniques en baisse”

  1. Je comprendrais jamais notre monde:
    « C’est au niveau de la vente de téléviseurs que la baisse a surtout été importante, avec une perte de 23% des ventes, ce qui a impacté directement la valeur totale du marché, alors que les ventes de PC, tablettes et moniteurs se portent bien, à 9,9 millions d’unités vendues. En revanche, d’autres secteurs comme celui des imprimantes souffrent beaucoup plus.

    Un peu normal si tous les foyers sont équipés c’est normal que les ventes baissent de façon magistrale et encore heureusement que la durée de vie de nos machins high-tech soit si basse sinon ça serait encore plus significative.
    Pour les smartphones ça va encore les gens adorent changer de téléphones tous les 6 mois.

    C’est un peu comme le marché automobile des classes moyennes (je parle pas des riches qui s’achètent des voitures à la pelle), les grandes firmes s’affolent que les ventes stagnent (ce qui est en soit un exploit) ou baissent, mais bon sang y’a même pas 10ans d’une génération à l’autre !!

  2. +1 Photon-sombre ! Sauf pour le « heureusement que la durée de nos machins high-tech soit si basse ». C’est de l’ironie ou t’es vraiment pour l’obsolescence programmée ?

    Ras-le-bol du consumérisme à tout va au nom de notre sacro-sainte croissance !

  3. La consommation la consommation la consommation ….

    C’est comme quand on entend parler du marché automobile, on les entend régulièrement pleurer et pourtant il n’y a jamais eu autant de voiture sur nos routes qu’aujourd’hui …

    De toute manière ils n’ont jamais les poches suffisamment remplies.

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard