Le plus long Nombre Premier : 2(57.885.161)–1

L’équipe de Curtis Cooper, à l’Université du Central Missouri, vient de découvrir le plus grand Nombre premier jusqu’à ce jour. Il compte plus de 17 millions de chiffres (17.425.170 plus exactement), et représente plus de 4.000 pages Word avec la police Times New Roman taille 12. Ce fameux nombre premier est : 2(57.885.161) – 1 (deux puissance 57.885.161 moins un).

Il aura fallu 37 jours de calculs à l’équipe, et 360.000 processeurs dans de multiples universités, pour aboutir à ce nouveau record, dans le cadre de la grande chasse aux nombres premiers de Mersenne (GIMPS).

A savoir que l’Electronic Frontier Foundation a promis une somme colossale de 150.000 dollars pour la découverte d’un nombre premier comptant plus de 100 millions de chiffres. Vu que ce nouveau record n’en fait que plus de 17 millions, l’équipe de Curtis Cooper recevra tout de même 2.500 euros. Mais la chasse a été surtout faite pour la beauté des maths, pour des applications pratiques et pour la cryptographie.

En rappel, un nombre premier est un nombre qui n’est divisible que par un et par lui-même, comme 3, 5, 11, 997, etc. Le dernier record n’est que le 48ème nombre premier de Mersenne, découvert en 2008.

Les dernières publications

16 réflexions au sujet de “Le plus long Nombre Premier : 2(57.885.161)–1”

  1. En Times New Roman 12 je veux bien, mais avec combien de marge ?

    Blague à part, on utilise l’accent circonflexe pour les puissances.
    Et pour le HTML tu peux utiliser la balise .

  2. C’est quoi que t’as pas compris no name ? La définition d’une nombre premier, l’expression de ce nombre premier en particulier, ou à quoi sert la course au plus grand nombre premier ?

  3. Il doit en avoir des plus élevé encore… Le recordman c’est les 160.000 processeurs plus que les matheux en fait !?

  4. Comme @jopopmk, si c’est « deux puissance 57.885.161 moins un » alors faut écrire « 2^(57.885.161) – 1 » parce que « 2(57.885.161) – 1 » c’est une multiplication, pas une puissance.

  5. Petite précision quand même : il s’agit du plus grand nombre premier « de Mersenne » ! La précision n’apparait qu’en dernière ligne de l’article… C’est la caractéristique des nombres premiers du type (2^y)-1

  6. C’est bien un nombre de Mersenne, mais je crois que c’est quand même le plus grand nombre premier validé à ce jour, tous modèles confondus.

  7. Les nombres premiers de Mersenne sont inutilisables en cryptographie… Justement parce que leur forme est bien connue : 2^n – 1…

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard