Les Darwin Awards

Les Darwin Awards récompensent les morts les plus stupides. Le prix est en hommage à Charles Darwin qui avait avancé la théorie de l’évolution de l’homme.

Les Darwin Awards

Je vous propose quelques distinctions des dernières années des Darwin Awards.

Les Darwin Awards

Divers Darwin Awards

  • Selon le rapport de Police de Dahlonega, Georgie, le cadet de Police Nick Berena, 20 ans, est mort, poignardé par son ami le cadet de Police Jeffrey Hofman, 23 ans, qui voulait lui démontrer que la veste en Kevlar que Berena portait pouvait résister aux coups de couteaux.
  • Elyria (Ohio) en essayant de nettoyer les toiles d’araignées dans sa cave, Martin Eskins refusa d’utiliser le balai et préféra allumer une torche pour brûler les toiles, causant un incendie qui a ravagé les premier et deuxième étage de sa maison.
  • Sylvester Bridel, Jr, 26 ans est mort en février à Selbyville, en gagnant son pari avec ses amis comme quoi il n’oserait pas mettre un revolver rempli de 4 balles dans sa bouche et tirer.
  • Paul Stiller et sa femme sont hospitalisés en septembre à Andover Township, New Jersey, blessés par un bâton de dynamite qui a explosé dans leur voiture : s’ennuyant à bord de leur voiture à deux heures du matin, ils ont voulu allumer un bâton de dynamite et le jeter par la fenêtre pour voir ce que ça faisait, mais apparemment n’ont pas remarqué que les vitres étaient fermées quand ils ont lancé le bâton.

Les prix des Darwin Awards :

  • Feu Werner R. était gardien de zoo.
    L’éléphant du parc, qui faisait l’admiration des foules, était depuis un certain temps fort malade, comme ça arrive à tout un chacun, de constipation. Le brave Werner lui a donc administré une bonne vingtaine de laxatifs spécialement conçus pour déboucher les intestins des éléphants.
    Il n’aurait pas dû stationner sous l’anus de la bête : sans crier gare, une véritable nuée ardente de gaz nauséabonds et empoisonnés allaient l’étourdir et le clouer par terre. Puis, les intestins du pachyderme libérèrent 120 kilos de matière fécale qui attendaient la depuis une semaine, et se déversèrent sur le brave gardien qui trépassa dans d’atroces souffrances.
  • Le lauréat pour 1997 s’appelle Larry Waters, de Los Angeles, un des rares à avoir survécu à son exploit.
    Tout petit, il rêvait déjà de voler ; c’est pourquoi, une fois ses études terminées, il intégra l’armée de l’air, avec l’espoir de devenir pilote. Malheureusement, une vue déficiente l’en empêcha et il dut se contenter de regarder passer les avions depuis la cour derrière sa maison.
    Un jour, il eut une idée de génie qui allait lui permettre de voler. Il se rendit au magasin le plus proche qui vendait du matériel provenant des surplus de l’armée et y acheta 45 ballons météorologiques, d’un diamètre dépassant un mètre, ainsi que quelques bouteilles d’hélium. De retour chez lui, il fixa les ballons au transat de son jardin, qu’il attacha au pare-chocs de son 4×4 avant de gonfler les ballons. Il se munit de quelques provisions, ainsi que de son pistolet à air comprimé, destiné à faire éclater un certain nombre de ballons pour lui permettre de redescendre sur terre le moment venu. Ensuite il s’installa dans son transat et s’attacha solidement, en pensant planer pendant quelques heures à une dizaine de mètres au-dessus de sa maison.
    Les choses ne se passèrent pas comme il supposait. En coupant la corde qui l’attachait à sa voiture, au lieu de s’envoler en douceur comme prévu, il partit comme le boulet d’un canon jusqu’à 4000 mètres d’altitude. A cette hauteur-là, il n’osait plus faire éclater ne serait-ce qu’un ballon, de peur de se déséquilibrer et dut se résigner à planer pendant plus de 14 heures, mort de peur et de froid.
    Ensuite les vrais ennuis commencèrent. Il atteignit les couloirs d’atterrissage de l’aéroport international de Los Angeles. Le premier à le repérer se trouva être le pilote d’un avion de United Airlines, qui signala à la tour de contrôle la présence d’un homme armé dans un transat. Le radar confirma qu’un objet planait effectivement à 4000 mètres au-dessus de l’aéroport. Le plan rouge était déclenché et un hélicoptère décolla à la tombée de la nuit. Malheureusement un vent de terre se leva et emporta Larry vers la mer, suivi de près par l’hélicoptère, qui ne réussit à le rattraper qu’au bout de plusieurs kilomètres. Une fois que l’équipage eut compris que Larry ne représentait aucun danger, ils essayèrent de se rapprocher mais échouèrent à cause des turbulences provoquées par les pales. Ils le remorquèrent donc jusqu’au rivage où Larry fut arrêté par la police de Los Angeles pour avoir violé l’espace aérien.
    Pendant qu’on l’emmenait, les menottes aux poignets, un journaliste qui avait assisté au sauvetage, lui demanda pourquoi il avait fait cela. Sans s’émouvoir outre mesure, Larry lui répondit : "On ne peut pas rester comme ça les mains dans les poches toute la journée.

Les Darwin Award du FBI les plus drôles :

  • 10. Alex MIJTUS, 36 ans, a été assassiné par son épouse au moyen d’un vibromasseur de 30 centimètres de long. Madame MIJTUS en avait assez des pratiques sexuelles bizarres de son époux et lors d’une " folle nuit d’amour " elle enfonça complètement le vibromasseur dans l’anus de son mari. Le mouvement rotatif du vibromasseur provoqua des lésions à plusieurs organes internes. Alex MIJTUS mourut quelques heures plus tard des suites d’une hémorragie interne.
  • 9. Debby MILLS-NEWBROUGHTON, 99 ans, mourut alors qu’elle traversait la chaussée. La vieille dame allait avoir 100 ans le lendemain. Alors que sa fille l’emmenait, dans sa chaise roulante, à une fête organisée pour son anniversaire, elle fut heurtée par la camionnette du pâtissier qui venait livrer son gâteau d’anniversaire.
  • 8. Peter STONE, 42 ans, a perdu la vie par la faute de sa fille Samantha âgée de 8 ans. La fillette avait été envoyée au lit sans manger. Trouvant la mesure par trop injuste, Samantha estima que son père n’avait pas non plus le droit de manger et versa une grande quantité de "mort aux rats" dans son café. Le père devait décéder après avoir avalé une bonne gorgée du breuvage. Le juge estima que Samantha n’était pas en âge de prévoir les conséquences de son acte et lui infligea une peine assortie d’un sursis pour la totalité. Un mois après un jugement contradictoire fut prononcé parce que la fillette avait essayé d’assassiner sa mère de la même façon.
  • 7. Javier HALOS a été assassiné par son propriétaire à l’aide d’une lunette de WC. HALOS n’ayant plus payé son loyer depuis 8 ans, son propriétaire, Kirk WESTON, lui assena un coup mortel avec la lunette du WC quand il se rendit compte depuis quand son locataire ne l’avait plus payé.
  • 6. Mummod FOLI, un jeune barman de 22 ans, a été abattu par un gangster pour avoir, accidentellement, débarrassé trop vite le verre de ce consommateur. Le gangster en était tellement irrité qu’il obligea le barman à avaler 27 litres de Coca-Cola, ce qui lui fut évidemment fatal.
  • 5. Helena SIMMS, épouse du célèbre spécialiste en sciences nucléaires Harold SIMMS, a été assassinée par son mari quand celui-ci découvrit qu’elle avait une liaison amoureuse avec leur voisin. Harold recouvrit les tubes d’ombre à paupières de son épouse avec une solution à base d’uranium hautement radioactive. Elle mourut 3 mois plus tard. Malgré le fait qu’Helena SIMMS présentait de multiples symptômes physiques dont une perte de poids, perte des cheveux et même d’un lobe d’oreille, elle n’alla jamais consulter un médecin.
  • 4.Le Sergent John Joe WINTER assassina son épouse infidèle en bourrant son véhicule de TNT (Trinitrotoluène). Les 750 kilos d’explosifs furent mis à feu à distance par l’infortuné mari. L’explosion fut si forte qu’elle fut perçue à 15 kilomètres à la ronde. La voiture de la victime fut totalement pulvérisée et on ne retrouva pas la moindre trace ni du véhicule ni du corps. Par contre, un cratère de 55 mètres de profondeur sur 500 mètres de large s’était formé à l’endroit de l’explosion.
  • 3. Michael LEWIS décida d’assassiner son partenaire homosexuel après une dispute. Il drogua son ami Tony BERRY et lui mit sur les épaules un grand panneau publicitaire blanc. D’un côté du panneau était inscrit le texte "Death to all Niggers!" et de l’autre côté " God loves the KKK ". Lewis conduisit son ami dans les faubourgs de New York, à Harlem, et l’y abandonna. Deux minutes plus tard, Tony BERRY avait perdu la vie.
  • 2. Mary DRIDELY, Joseph COLES et Haven GILLIES moururent alors qu’ils passaient devant un hôtel à New York. Ils furent tués par David SMEE (7ans) et sa jeune soeur âgée de 6 ans. Les deux enfants étaient restés seuls sans surveillance des parents depuis plusieurs heures dans la chambre d’hôtel située au 27ième étage de l’immeuble. Ils s’ennuyaient et décidèrent d’essayer d’écraser " les petites fourmis qu’ils voyaient circuler en bas ". Les enfants commencèrent à jeter des fruits mais s’en prirent ensuite à différents objets de mobilier dont des chaises et même des postes de télévision.
  • 1. Et celle jugée la meilleure ?!? Gail QUEENS, 23 ans, a été assassinée par son petit ami, Mathew KELLAWAY, parce qu’elle refusait de faire l’amour. KELLAWAY était employé comme soigneur dans un zoo et avait convié sa petite amie à venir assister au repas des lions. Mathew KELLAWAY amena son amie dans un local vitré d’où, lui avait-il garanti, elle aurait la meilleure vue sur le repas des fauves. Tout à coup, la jeune fille aperçut des gens de l’autre côté de la vitre. Elle frappa le verre en leur criant qu’ils se trouvaient du mauvais côté de celle-ci. Quand elle réalisa que c’était elle-même qui se trouvait du mauvais côté, trois lions affamés furent lâchés dans la pièce. Gail décéda deux jours plus tard dans un hôpital des suites de ses nombreuses blessures.

Darwin awards 2009

Le 26 septembre 2009, deux malfrats avaient tenté de cambrioler une banque en la faisant sauter à la dynamite. La moitié gauche de la maison qui abrite la banque Record Bank à Dinant s’était effondrée. Les deux complices sont décédés, et l’un de ceux-ci n’a été retrouvé sous les décombres que douze heures après l’explosion.

Via

Les dernières publications

5 réflexions au sujet de “Les Darwin Awards”

  1. Dommage seulement que la grosse majorite de ces histoires soit un hoax (la totalite des histoires du FBI et la majorite des autres). Ce ne sont pas des Darwin awards.

    Il vaut mieux verifier ces trucs chez snopes.com avant de les publier

  2. Erreur sur les Darwin Awards du FBI !!!! CA n’a rie na voir !

    Un Darwin Award est un prix remis pour avoir amélioré la race humaine en s’étant retiré du pool génétique à la suite d’une action particulièrement stupide.

    Tuer son prochain pour une raison machiavélique ou stupide ne mérite PAS un Darwin Awards.

    Moralité: si nos journalistes continuent à retranscrire ce qu’ils trouvent sur le net sans les lire ou les comprendre, ils finiront par avaler de la mort au rat en pensant qu’il s’agit du café de Mickey.

    Ce qui méritera un Darwi nAwards

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard