Les implants fessiers ratés laissent toujours une marque (3 photos)

Tomi Conte, 33 ans, est devenue danseuse alors qu’elle était encore à l’école. Elle a rapidement remarqué que les filles avec de gros culs ont beaucoup plus de succès en danse qu’elle.

C’est à ce moment-là qu’elle a décidé de se procurer des implants, qui étaient peu coûteux et illégaux. Elle est rapidement devenue confiante et populaire, jusqu’à ce que son corps commence à rejeter les implants et qu’ils doivent être retirés. Maintenant, elle doit toujours couvrir son dos, et voici pourquoi.

Ah oui quand même…

Les dernières publications

Laisser un commentaire

Tuxboard