Le fair play n’existe pas dans le tennis féminin, surtout chez Lin Zhu

A l’occasion du premier tour du tournoi de tennis d’Indian Wells, l’Italienne Francesca Schiavone (70ème joueuse mondiale) a été victime d’une grosse erreur d’arbitrage. Lin Zhu, son adversaire, a été accusée de manque de fair-play.

Après avoir remporté la première manche sur le score de 6 à 0, l’Italienne a cédé la deuxième. Alors que son adversaire, Lin Zhu âgée de 21 ans (119ème joueuse mondiale), sert pour le gain du deuxième set, Francesca Schiavone a opté pour une amortie. La Chinoise a tenté tant bien que mal de remettre la balle mais cette dernière a rebondi dans son propre terrain avant de franchir le filet.

L’arbitre principal qui ne l’a pas vu annonce le gain de la deuxième manche par Lin Zhu. La joueuse chinoise est d’abord restée dans son camp prête à jouer un point supplémentaire puis s’est dirigée vers sa chaise après avoir compris l’erreur de l’arbitre. Ce dernier a déclaré : « Je n’ai pas vu la balle rebondir de votre côté, mais si vous confirmez, on peut rejouer le point ».
Lin Zhu n’a rien dit (elle a préféré se taire plutôt que d’admettre l’erreur arbitrale), ce qui a provoqué la colère de Francesca Schiavone : « Le match passe à la télé, c’est du sport. Tu es au courant que c’est filmé ? Ce n’est pas bien de mentir, tu as 21 ans ».

Finalement, la Chinoise obtiendra le gain du deuxième set mais aussi la victoire sur le score de 0-6, 6-3, 6-3. Pas sûr que la joueuse risque de se faire une bonne réputation dans le milieu du tennis…

Les dernières publications
Tuxboard