Noël 2018 La Liste des cadeaux de Noël, pour hommes, femmes, les pulls et les pires cadeaux...

BlogInsoliteLongyearbyen, la ville norvégienne où mourir est interdit

Longyearbyen, la ville norvégienne où mourir est interdit

Non ce n’est pas une blague, il existe sur notre planète une ville où mourir est interdit. Si une loi pareille était appliquée partout dans le monde, il y aurait peut-être moins de crimes et de décès.

Une ville hors normes

Longyearbyen est une ville norvégienne, qui n’a rien d’une destination de vacance sous les tropiques. Longyearbyen est la capitale du Svalbard, un archipel composé d’une trentaine d’îles, située presque à la limite du pôle nord.

En 1950, une loi a été promulguée interdisant les décès à cause de températures très basses, presque polaires. Cette loi vise aussi à empêcher la conservation dans le sol gelé d’éventuels virus mortels présents dans les cadavres.

Voilà donc une caractéristique spécifique à cette ville, qui attire pourtant un bon nombre de globe-trotters.

Selon l’International Business Times les cadavres ne décomposent presque pas du tout dans à cause du sol gelé en permanence.

Des mesures qui pourraient sembler totalement absurdes

Outre l’impossibilité des habitants de Longyearbyen de mourir dans la ville, les chats ne sont pas les bienvenus. Une mesure qui vise à protéger la volaille de cette commune. Puis, il est obligatoire d’enlever les chaussures avant d’entrer dans le moindre bâtiment.

D’autre part, l’achat d’alcool, dont le prix est très peu élevé est rationné pour éviter que les habitants ne tombent dans l’alcoolisme.

Evidemment comme il est interdit de rendre l’âme à Longyearbyen, il n’y pas de maison de retraite. Les mourants ou les malades en phase terminale, sont transférés à Oslo pour y terminer leur existence.

Alors si en plus mourir est interdit, vous imaginez la  ? Et bien les femmes enceintes quittent l’île avant leur terme pour accoucher sur le continent. Il n’y a pas de maternité à Longyearbyen.

Mais en plus La ville n’accepte pas les nouveaux habitants et les chômeurs. Des mesures radicales qui s’expliquent avec les conditions de très difficiles et les températures négatives durant l’année. À noter que Longyearbyen est probablement l’une des villes avec le plus faible taux de chômage du monde.

Longyearbyen est donc une ville bien particulière, mais reste à voir si le réchauffement n’aura pas raison de la particularité cette commune.

Publié le 13 mars 2018 à 13:30, par :
Ambre Leclerc

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2018 | Tuxboard : concentré de news fraîches