La ligne aérienne la plus fréquentée au monde (13,4 millions de passagers) mène à Love Land, le premier parc d’attractions érotique au monde

Jeju est une île sud-coréenne pleine de surprises. En plus de son joli paysage volcanique, elle abrite un parc d’attractions très coquin.

Connaissez-vous l’île de Jeju, en Corée du Sud ? Si le nom ne vous dit pas grand-chose, c’est pourtant l’une des destinations touristiques en vogue actuellement.

Selon le site britannique RoutesOnline, la ligne aérienne qui la dessert depuis Séoul est la plus fréquentée au monde. Rien qu’en 2017, plus de 13,4 millions de passagers ont embarqué pour une escapade dans ce petit paradis, dépassant largement la ligne Melbourne-Sydney avec 9,9 millions de voyageurs.

Love Land, le parc de tous les fantasmes

Quel est donc le secret de l’engouement pour Jeju ? Bien sûr, c’est une île volcanique, avec des paysages époustouflants dessinés par la lave. De plus, le soleil et la mer sont de sérieux atouts pour tous ceux qui veulent s’adonner au farniente. Mais il y a bien plus.

Depuis 2004, Jeju possède un curieux parc à thème baptisé Love Land, s’étendant sur une surface correspondant à deux terrains de football. Environ 140 sculptures érotiques, conçus par les étudiants de l’université d’Art de Séoul, y sont exposés en plein air.

Des couples y sont notamment représentés dans des postures très suggestives, et le réalisme de certaines de ces créations n’épargne aucun détail.

Quelques-unes des statues sont animées, et on peut provoquer un coït en activant un levier.

Le plaisir solitaire n’est bien sûr pas oublié, avec de nombreuses scènes de masturbation.

Des représentations du pénis et de la vulve sont partout. Parfois, ils sont exposés subtilement sous forme de carottes, de grottes, de champignons ou de moules… On les retrouve aussi sur les pancartes, les panneaux de signalisation, et dans les assiettes avec ces friandises en forme de phallus.

Les animaux s’en donnent aussi à cœur joie.

Le sexe est omniprésent, jusque dans les toilettes. Il y a deux seins en guise de poignées pour la porte des hommes, et un pénis en érection pour celle des femmes.

Après la guerre de Corée, Jeju est devenue une destination de lune de miel populaire pour les couples coréens, en raison de son climat chaud. Beaucoup d’entre eux s’étaient unis à cause de mariages arrangés, et l’île était pour eux une sorte de « centre d’éducation sexuelle ».

Ce parc à thème, à découvrir sans inhibitions, est bien évidemment interdit aux moins de 18 ans. Le prix d’entrée est de 8 euros.

Les dernières publications

Laisser un commentaire

Tuxboard