Noël 2019 "La Liste des cadeaux de Noël, pour hommes, femmes, les pulls et les pires cadeaux...

BlogActus, FoodSelon une étude japonaise manger moins vite ferait perdre du poids

Selon une étude japonaise manger moins vite ferait perdre du poids

Près de 60 000 personnes ont été enquêtées pour en venir au fait qu’un lien de cause à effet existe entre la vitesse d’avaler le repas et le poids d’une personne. Apparemment, ceux qui mangent lentement ont tendance à perdre du poids par rapport à ceux qui mangent vite ou normalement.

emballages fast food

Selon les chercheurs de l’Université de Kyushu, « des changements dans la vitesse à laquelle nous mangeons peuvent entraîner des changements dans l’obésité, l’IMC [indice de masse corporelle] et le tour de taille ».

Pour mener cette étude, ces chercheurs se sont penchés sur les dossiers de plus de 59 mille personnes atteintes de diabète type 2 laquelle, rappelons-le est une maladie liée la plupart du temps à un problème de surpoids.

Les chiffres résultant de ces enquêtes ont permis de déduire que 7% de ces patients ont mangé lentement et que ces derniers ont un tour de taille moins élevé. 21,5% étaient par contre en surpoids et avaient un IMC supérieur à 25. Ces dernières ont par contre mangé soit à une vitesse « normale » soit mangeaient vraiment vite.

Toujours selon ces chercheurs japonais, manger lentement avait vraiment tendance à faire perdre du poids tout comme ne plus rien avaler après le dîner ou plutôt dans les 2 heures avant le coucher.

Simon Cork, un chercheur du Collège Impérial de Londres a émis son avis sur cette étude en disant que « C’est une étude intéressante, [qui] confirme ce que nous pensons déjà, à savoir que manger lentement est à l’origine d’un gain de poids moindre que manger vite ».

Maintenant que cette déduction a été tiré, le problème se pose maintenant sur la façon d’inculquer cette habitude de manger lentement. Telle a été la question de Susan Jeb, professeure de diététique à Oxford.

Et pour Katarina Kos, spécialiste de l’obésité à l’université de médecine d’Exeter, il serait plus intéressant d’élargir le champs d’étude pour avoir des chiffres donc des résultats plus précis…

Publié le 15 février 2018 à 7:30, par :
Grégory L.S.


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches