« Moi… Manuel Valls » ou lorsqu’une chaîne polonaise s’inspire de l’échec de l’ancien premier ministre à Barcelone

Le retour raté de Manuel Valls à sa terre natale, Barcelone, inspire une chaîne de télé polonaise qui a décidé d’en faire une chanson humoristique. L’équipe a choisi de parodier « Moi je m’appelle Lolita », qui devient « Moi… Manuel Valls ».

Au moins cette candidature aura servi à quelque chose

Le retour de Manuel Valls sur la scène politique est une vraie catastrophe. Après avoir quitté la France, l’homme politique a voulu entamer un nouveau départ dans sa carrière en se présentant comme candidat à la mairie de Barcelone. Malheureusement, les Catalans n’ont pas été convaincus malgré ses tentatives de séduction. Ils ne semblent pas prêts à confier la gestion de la mairie à un homme absent pendant longtemps et qui ne pourrait même plus reconnaître les pratiques de sa terre d’origine.

Cette idée, une chaîne de télé polonaise l’a bien comprise. Polonia TV 3 s’est donné à cœur joie pour transformer cet échec en humour, en parodiant la chanson d’Alizée « Moi je m’appelle Lolita ». Cette fois-ci, vous aurez droit à un « Moi… Manuel Valls » avec un personnage complètement paumé dans les rues de Barcelone.

Vous n’avez compris que « Moi je m’appelle Manuel Valls » ? On vous propose la traduction des paroles ci-dessous.

Moi, je m’appelle Manuel Valls

J’étais le chouchou des riches et des entrepreneurs

Je n’ai rien du tout déniché

Mais j’ai perçu tous mes honoraires

Moi, je m’appelle Manuel Valls

Je devais éviter un Maire indépendantiste
Maintenant je peux déjà m’en aller

Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas au chômage

Je rentre en France

Mais les promenades à las Ramblas me manqueront
Francesc Macià, la Diagonal, boire une orxata

Aller au Parc Güell, Gaudi éternel

J’adore Barcelone

(Aucun des endroits qu’il nomme apparaît dans les images, il se trompe même de boisson)
Moi, Manuel Valls.

Moi, je m’appelle Manuel Valls

Je rentrerai à Paris

Il fait longtemps que je n’ai pas de pouvoir

Je ferai tout ce qu’on me dit de faire

Je peux être président ou chasse-gitanes

Je pourrais même fonder un parti

Peu importe si de droite ou de gauche

Moi, je m’appelle Manuel Valls

Si je perçois chaque mois je m’en fiche

Je rentre en France

Mais faire des achats a Gran de Gràcia va me manquer
Barceloneta, el Parallel, danser les sardanes

Prendre le tram, aller à Colon,

J’adore Barcelone (à nouveau, il se trompe avec tous les endroits et avec la danse aussi)
Moi, je m’appelle Manuel Valls

Au revoir, mairie de Barcelone, je ne t’oublierai jamais

Excusez-moi, ça c’est la Generalitat (gouvernement de la Catalogne), la Mairie est là.

Je ne m’en souviens jamais. Mais ça n’a plus d’importance. Allez vous faire foutre !

Les dernières publications
Tuxboard