Mora Mora : la voie d’escalade la plus difficile au monde gravie pour la 2ème fois !

La « presque » indomptable Mora Mora, 700 mètres de falaise verticale, a été gravie pour la seconde fois en escalade libre par Sasha DiGiulian et Edu Marin.

La voie d’escalade la plus difficile au monde gravie une nouvelle fois

Le Mora Mora, c’est ce big-wall quasi-insurmontable de 700 mètres situé sur l’île de Madagascar et réputé pour être la voie d’escalade la plus difficile au monde.

Il avait fallu attendre 2010 pour que ce colosse de granit soit gravi pour la première en escalade libre par Adam Ondra, un jeune tchèque de 17 ans. Il y’a quelques jours, c’est l’américaine Sasha DiGiulian et l’espagnol Edu Marin qui se sont entrés dans l’histoire.

>> Grimpeuse prodige à seulement 14 ans

DiGiulian est la première femme a réussir cette escalade extrême. Avec son coéquipier Edu Marin, ils ont longuement analysé cette face écrasante, avant de se lancer dans sa très délicate ascension.

L’escalade se révèle en effet extrêmement technique, en raison des minuscules aspérités faisant office de prises qui exigent une précision absolue.

Pour ne rien arranger, plusieurs prises ont cédé dans les longueurs les plus cruciales de la voie, ce qui n’a pas manqué de pimenter cette ascension déjà fortement relevée.

La cordée a passé pas moins de 3 jours et trois nuits au dessus du vide pour gravir les 700 mètres verticaux de cette voie réputée pour être l’une des plus techniques au monde.

source : redbull

Tuxboard