Mort du photographe Remi Ochlik


On a appris hier la mort du photographe français Remi Ochlik, un des meilleurs de la profession. Le jeune homme de 28 ans est décédé à Homs en Syrie, dans un des bombardements de l’armée Syrienne.
Ci-dessus, un de ses clichés en Lybie, quand des rebelles capturent un soit-disant sniper pro-Kadhafi.
 
Manifestation contre le Président Ben Ali en Tunisie le 14 juin 2011.

Violences entre anti et pro Moubarak le 2 février 2011 en Egypte.

Remi Ochlik en Egypte, en plein travail.

RIP

Les dernières publications

33 réflexions au sujet de “Mort du photographe Remi Ochlik”

  1. RIP
    Je trouve qu’on ne salue pas assez le travail de ces reporter qui nous montre la vérité des conflits .
    Un film m’a beaucoup plus à ce sujet je vous le conseil :
    bang bang club ou shots of war :
    http://www.youtube.com/watch?v=eXbic4LFF1I

  2. Pas malin??? Risqué je veux bien. Mais pas malin!!NON! au contraire, il faut être très malin, rusé, avoir un sens de l’intégration poussé pour réussir à faire remonter des infos de ces pays en guerre. Surement une personne très intelligente ce photographe. Et surtout très couillu. Je respecte énormement les gens qui risquent leur vie pour des causes importantes. Sans informations, photos, vidéos, enregistrements … il se passerait surement des actes encore plus violents dans ces pays. Et sans ces éléments, personne ne serait sensibilisé dans les nôtres. Un travail dangereux, mais indispensable. Il a vecu pour une cause respectable.

  3. Je ne mets pas son travail en cause, loin de la.

    Mais était-ce réellement raisonnable d’aller dans un pays pareil pour nous rapporter des images de la violence quotidienne qui se passe la bas, pour sois disant sensibiliser le restant de la population mondiale, qui n’en a au final rien à foutre ?

    On en voit déjà tous les jours au jt.
    Qu’on laisse ses gens s’entretuer, ça a l’air de leur plaire tellement…

  4. Si les gens étaient rémunérés à la hauteur de leur connerie, Walter White je pense que tu pourrais te payer un pays entier…

  5. @walter White +1 surtout que au final le truk que l’on retient c’est bouhhh c’est des batards la-bas faut aller les aider, mais qui dit que c’est pas nous qui foutons notre merde la-bas comme au Libye ?

  6. on ne retient pas le camion « bouhhh ».

    Il est plus facile de boire sa bière devant un match de foot que de réfléchir un minimum sur les actes d’un dictateur et de ses états complices qui lui fournissent les munitions.

    dédicace à Sqdis

  7. Walter White, la désinformation est la pire chose au monde ! L’information et la communication est l’outil et l’essence même de la liberté.

    Bien souvent, l’image va sensibiliser et va éviter bien des drames, sans passer par le point de Godwin, il est clair que à certaines époques, les images aurait bien facilité l’orientation des populations!

  8. Non mais qu’on arrête les conneries, le boulot de photographe de guerre na qu’une seule utilité… c’est de faire vendre, ce sont juste des images accrocheuses pour appâter le lecteur à acheter les articles qui parle de ces conflits et ces photographes de guerre le fond pour le choutte d’adrénaline et le salaire élevé… ce ne sont ni plus ni moins que des mercenaires de l’image… qu’on arrête de les considérer comme des héros, se sont juste des casses coup qui se font plaisir.

  9. @Rap j’aime pas le sport a la télé ni la télé tout court et je ne bois pas ;)

    @tche +1 et puis les seules images pour les reporters que l’on a, sont ceux au service du gouvernement qui choisissent comment tourner leurs documents, rare sont les reporters indépendant qui passe a la télé…

  10. @Tche: merci pour cette généralité bien salle, comme les aimes beaucoup de Français.

    Sauf que, pour me promener souvent avec des amis photographes et dans la com, je peux te dire qu’ils ne font pas ça pour le Buisness du tout.

    Après y’en à surement qui le font je le sais bien, mais de la à dire tout le monde…

    Pas en Bretagne tout du moins.

  11. tou les gen ses ki il se bates pour kon est la liberter on retirent son chapot il fo kil continues fer montrer tou se ki son mal informer la veriter ses koi dan le monde si on fes ke regarder tf1 on ses rien par se ke ses pri dan un filtre com mem la sa fes de la peine pour la famie je voudrer bien ki feser sa pa pour rien je c’est ses pour la liberter il se bates si il aretes ses finie on es des estclavent des informer

  12. @toni+100 je constate que tu préfère les photos aux à la prose! gg
    @tche et walter+1000 Deux gros malins qui pensent que l’information tombent directement du ciel sur les ondes TV/radio et autres médias pour la plupart orientés par les Etats soit en conflit soit spectateur. Les journalistes de terrain indépendants doivent exister!

  13. Bon comme je m’en doutais, vous n’avez rien compris à ce que j’ai dis…

    A défaut de pouvoir faire un dessin, je vais résumer ma pensée concernant cette nouvelle :

    Ce photographe a risqué sa vie pour quelque chose de vraiment inutile.
    On le sait, que tous les jours y a des morts quelque part au Moyen Orient, vu qu’ils se tapent sur la gueule à longueur de journée. C’est leur façon de vivre.
    Donc pourquoi nous resservir encore des images sur cette violence devenue tout à fait banale aux yeux des Occidentaux ?

    Ca n’en valait pas la peine je trouve…

    Sur ce, je vous laisse m’insulter, vu que vous semblez aimer cela ;)

  14. il avait 28 ans ! il voulait vivre !il aimait la photo ! il est mort pour denoncer cette violence en syrie ! et sa famille pleure un fils !!

  15. @Walter White: Tu as raison sur un point tu es effectivement le genre de personne que j’aime insulter, mais je ne le ferais pas ça te ferai trop plaisir ;)

  16. @Walter White : mec tu es trop malin!!!
    toi omnipotent que tu es tu sais ce qu’il se passe tous les jours au moyen ou proche orient!? whaou! je suis impressionné, je pensais que madame irma avait prit sa retraite!
    donc gros malin explique moi comment tu sais si bien ca si ce n’est grâce aux journalistes et reporters qui vont risquer leur vie sur le terrain pour qu’il n’y ai jamais qu’un seul point de vue d’une information!?
    et même si tu as l’impression d’avoir vue mille fois la même chose ce qui est en partie vrai et triste, c’est bien grâce a ce genre de personne qui vont chercher l’info et les photos sur le terrain!
    un grand merci à tous ceux qui risquent leurs vies pour nous tenir informé! et oui le journalisme ça ne se fait aussi sur le terrain!
    et ce n’est pas parce qu’une information t’indiffère ou qu’elle ne te touche plus a force que c’est le cas pour tout le monde!
    Je suis heureux que mon petit frère voit parfois que la vie ce ne sont pas que les pokemons!

  17. on fait pas des photos pour les journaux de S.D.F tout les jours, mais tu sait pourtant que sa existe et ben la c pareille….ta pa forcement besoin de photo de guerre, de mort…ect pour savoir que sa existe.

  18. Si c’est pour en arriver la : http://www.7sur7.be/7s7/fr/9478/Revolution-dans-les-pays-arabes/article/detail/1402636/2012/03/01/L-enterrement-des-deux-journalistes-tues-en-Syrie-filme.dhtml

    Il aurait mieux fait de rester chez lui, non ?
    Ah non. Vous préférez savoir ce qu’il se passe la bas, dans ces pays de dingues… Allez-y vous même la prochaine fois !

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard