Nadezhda Ostapchuk lanceuse du poids


Avec les JO, on découvre des athlètes dans des sports peu médiatisés. Ca été le cas pour moi avec la lanceuse du poids Nadezhda Ostapchuk. Je vous avoue que ma première remarque a été non pas sur sa coupe de cheveux, pire que Bernard Thibault, mais sur sa masculinité. A croire qu’en Bélarus, ils prennent les hormones que nos voisines allemandes ingurgitait avant la chute du mur.

Sans déconner, c’est pas une femme ?!

1,80 pour 97 kg. Bon, j’avoue qu’elle ne fait pas le poids à côté de Valérie Adams, lanceuse néo-zélandaise de 1,96m et 122kg… Cela n’a pas empêché le la bélarus de remporter la médaille d’or.