Netflix exploite les sites de téléchargement illégal

Netflix, le célèbre service de vidéo à la demande (VàD), exploite les sites de téléchargement illégal pour choisir les bonnes séries à acheter. En effet, le groupe n’hésite pas à scruter ces sites, notamment pour savoir quels titres de films et/ou de séries ont le plus de succès au niveau du nombre de téléchargement. Kelly Merryman, en charge de l’acquisition des programmes chez Netflix aux Pays-Bas, d’avouer : «Pour l’achat de séries, nous regardons ce qui marche sur les sites de piratage». Ce serait ainsi que Netflix aurait acquis les droits de la série américaine Prison Break aux Pays-Bas, l’une des plus téléchargées dans le pays.

Lorsqu’on y pense, c’est tout à fait logique. D’ailleurs, certains producteurs comme le directeur de la programmation de HBO, à l’origine de Game of Thrones, associent le téléchargement massif d’une série à un «compliment». Le directeur général de Netflix, Reed Hastings, d’ajouter que ces sites de téléchargement illégal «créent la demande». Mais pourquoi les «clients» choisiraient Netflix et de payer pour regarder, au lieu d’un téléchargement ?
Déjà parce qu’ils peuvent ainsi consommer leurs séries favorites en toute légalité, mais aussi parce que la plateforme VOD est d’une grande facilité d’utilisation.

«Vous avez juste à cliquer et à regarder», ajoute Reed Hastings, ce qui est plus pratique que les flux torrents qui font souvent galérer (rechercher et télécharger le bon fichier, risquer de télécharger un fake comme l’on dit, etc.). D’autant plus que la qualité des vidéos proposées en téléchargement ne sont pas terribles (souvent prises avec un Smartphone dans une salle de cinéma), contrairement à celles proposées en VOD.

Les dernières publications

6 réflexions au sujet de “Netflix exploite les sites de téléchargement illégal”

  1. «Vous avez juste à cliquer et à regarder», ajoute Reed Hastings, ce qui est plus pratique que les flux torrents qui font souvent galérer (rechercher et télécharger le bon fichier, risquer de télécharger un fake comme l’on dit, etc.). D’autant plus que la qualité des vidéos proposées en téléchargement ne sont pas terribles (souvent prises avec un Smartphone dans une salle de cinéma), contrairement à celles proposées en VOD.

    Sinon il y a le DirectDownload, qui grâce à de nombreux sites, est simple d’utilisation, fiable proposant des fichiers en qualité Blu-ray…

  2.  » «Vous avez juste à cliquer et à regarder», ajoute Reed Hastings, ce qui est plus pratique que les flux torrents qui font souvent galérer (rechercher et télécharger le bon fichier, risquer de télécharger un fake comme l’on dit, etc.). D’autant plus que la qualité des vidéos proposées en téléchargement ne sont pas terribles (souvent prises avec un Smartphone dans une salle de cinéma), contrairement à celles proposées en VOD.  »

    Heu… C’est fini l’époque d’Emule ! Entre Usenet, le DDl, les Boards et le Torrent… Tu trouves le ficher gratuitement et en meilleur qualité que sur le marché et cela, bien avant l’offre officiel :/ .

    M’enfin, Netflix a au moins un cerveau qu’il utilise… et ça c’est bien !

  3. C’est simplement évident , c’est facile de le faire alors ils s’en privent pas.
    Pour le téléchargement illégal, il faut penser beaucoup de gens n’ont pas envie de faire la moindre petite recherche pour avoir leur séries/films/etc et ils préfèrent surtout avoir tout tout de suite, quitte à payer.

    Par contre télécharger un blu ray en direct download faut être motivé quand même, à moins d’avoir la fibre ou de payer un abonnement.

  4. @kourou : hum … non, si tu parles du concept de téléchargement (il)légal. Si tu mets téléchargement au pluriel, oui pour illégaux ;)

Les commentaires sont fermés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!