Des New-Yorkais solidaires dans le métro pour effacer un graffiti nazi

Accompagné d’une croix gammée nazie, un graffiti s’attaquant à Barack Obama et aux juifs a été aperçu dans un métro new-yorkais. Le comportement exemplaire d’un passager a entraîné ses semblables afin de nettoyer rapidement le message injurieux. Un geste partagé et unanimement salué sur les réseaux sociaux.

« Enfin un vrai bonhomme au sein de la Maison-Blanche. Un homme blanc.» Juste à côté : « La place des juifs est dans le four.» Ces deux graffitis racistes, anti-sémites et incitatifs à la haine raciale, ont pris vie au sein du métro new-yorkais.

Si, dans un premier temps, les voyageurs n’ont pas réagi à l’inscription choc, un jeune passager, Grégory Locke, a pris les choses en main.

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1279925198727329&set=pcb.1279925448727304&type=3

Le métro se situait à Manhattan lorsque Grégory Locke s’est attaqué au graffiti collé à la carte de la ville. Armé d’un bout de tissu imbibé d’alcool, il a commencé à entreprendre l’assainissement de la vitre, stupéfait de constater la passivité des passagers dans un premier temps.

Puis, une femme est venue lui prêter main forte avant d’être à son tour soutenue par les voyageurs de la ligne.

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1279925422060640&set=pcb.1279925448727304&type=3&theater

Le geste a été partagé par des dizaines de milliers d’internautes et a reçu un écho national. Chelsea Clinton, la fille de Bill et Hillary, s’est exprimée sur son compte twitter :

«Nous ne laisserons pas la haine l’emporter. Et voici une autre raison pour disposer de lingettes pour les mains »

Tuxboard