Nouvelle plainte contre Michael Jackson

La famille d’une femme décédée a porté plainte contre le chanteur et un hôpital californien, affirmant que la patiente gravement malade avait été déplacée pour faire de la place au chanteur qui venait d’être admis…

 

Michael Jackson (AP)

Michael Jackson (AP)

La famille d’une femme morte il y a deux ans a porté plainte contre Michael Jackson et un hôpital californien, affirmant que la patiente, gravement malade, avait été déplacée de son unité pour faire de la place au chanteur qui venait d’être admis pour des symptômes grippaux, a-t-on appris mercredi 21 février.

La plainte contre Michael Jackson et le Marian Medical Center a été enregistrée jeudi, jour du deuxième anniversaire de la mort de Manuela Gomez Ruiz, à l’âge de 73 ans. Les plaignants exigent des dommages et intérêts non spécifiés.

La famille a déjà affirmé publiquement que Manuela Gomez Ruiz, qui avait eu un infarctus et était sous assistance vitale, avait été soudainement déplacée de son unité le 15 février 2005 pour faire de la place à Michael Jackson, dont l’admission à l’hôpital pour des symptômes grippaux avait entraîné la suspension de son procès pour abus sexuels sur mineur. Manuela Gomez Ruiz avait ensuite eu une deuxième attaque et était décédée dans la journée.

Cirque

Selon maître James McKiernan, qui a porté plainte au nom de la famille, l’atmosphère digne d’un cirque qui régnait le 15 février 2005 dans l’hôpital en raison de l’arrivée de Michael Jackson a causé des "effets émotionnels et mentaux à long terme" sur les proches de Manuela Gomez Ruiz.

"Manuela Ruiz était mourante", affirme l’avocat dans sa plainte. "Michael Jackson mourait également… d’envie de ne pas aller au tribunal ce jour-là".

Dans un communiqué, l’hôpital estime que la plainte n’a aucun fondement et ne représente qu’"une nouvelle accusation frivole visant à générer de la publicité". La porte-parole de Michael Jackson, Raymone Bain, n’était pas joignable dans l’immédiat. 

Source

Les dernières publications
Tuxboard