BlogMusiqueObasi Shaw, l’étudiant d’Harvard qui a obtenu une mention avec une thèse sous forme d’album de rap

Obasi Shaw, l’étudiant d’Harvard qui a obtenu une mention avec une thèse sous forme d’album de rap

Voici un format plutôt insolite pour une thèse. Cet étudiant américain étudiant dans la prestigieuse Université de vient de soumettre sa toute première thèse sous forme d’un de .

Une thèse prenant la forme d’un de de 10 titres

Obasi Shaw est un étudiant pas comme les autres. Le jeune homme a en effet décidé de rendre sa thèse sous la forme d’un album de rap. L’album en question comporte 10 titres ayant pour thème l’identité raciale aux États-Unis.

Selon lui, il s’agit d’une façon de s’exprimer et de dire ce qui lui tient à cœur. Vous pouvez d’ailleurs écouter l’intégralité de son album ci-dessous.

L’étudiant rappeur déménagera bientôt à Seattle afin d’y effectuer un stage d’un an en ingénierie logicielle, mais affirme qu’il continuera à pratiquer son art en parallèle, pour son propre plaisir.

Ce format insolite a vraisemblablement créé la sensation, puisque la prestigieuse université américaine a rapidement publié un cliché sur son compte Instagram afin de souligner cette grande première.

Obasi Shaw '17 submitted Harvard's first rap thesis, "Liminal Minds," which combines elements of Middle English poetry with issues of racial identity in America. “[African-Americans are] free, but the effects of slavery still exist," says Shaw. "Each song is an exploration of that state between slavery and freedom.”⠀ ⠀ After graduation, Shaw will move to Seattle for a one-year internship in software engineering. As for rap, he’ll keep it as a treasured hobby. “Rap is a genre in which I can say everything I want to say,” Shaw said. “I’ve been writing in different capacities, but I never felt that I found my art form until I started rapping.”⠀ ⠀ #Harvard #Harvard17

A post shared by University (@) on

Obasi Shaw, finissant de 2017, a soumis la première thèse rap. L’album s’intitule Liminal Minds et combine des éléments de poésie en moyen anglais sur les problèmes liés à l’identité raciale en Amérique. Les Afro-Américains se sont libérés de l’esclavage, mais les conséquences de l’esclavage existent toujours, affirme Shaw. Chaque chanson est une exploration de cet état se situant entre l’esclavage et la liberté.

Publié le 23 mai 2017 à 14:25, par :
Vic Rattlehead

Я пишу на русском языке, потому что я очень оригинально. Водка, сиськи, свобода.

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches