Patrick Balkany confisque la caméra de BFMTV


« Je garde la caméra » :
Après la clash de Henri Guaino opposé face à Jean-Luc Romero dans l’émission C à vous, c’est au tour de Patrick Balkany de faire parler de lui. Ce dimanche 26 janvier, à la permanence de Levallois-Perret, un journaliste de BFMTV a évoqué les ennuis judiciaires qui poursuivent le couple. Le maire de Levallois-Perret n’a pas supporté la question et a confisqué la caméra du caméraman pour l’emporter dans une réserve de sa permanence afin de tenter de retirer la bande. Finalement, c’est l’épouse du maire de Levallois qui ramènera la caméra, en s’excusant pour lui.

Chargement du player …

15 réflexions au sujet de “Patrick Balkany confisque la caméra de BFMTV”

  1. Sarko au tel : « dis donc patoche, tu me grilles avec tes conneries, tu as filmé mon carton de preuves, va falloir le déplacer »

    Ce mec est un phénomène, comment il peut se payer autant de riches baraques dans le monde avec 7000€ mensuel? (le max qu’on peut donné à un député 5000 et maire 2000) et comment il a été élu facilement.

    Lui, il va finir sur la liste en 1789.

  2. Balkany est un pourri fini, y’a pas photo.

    Mais pour le coup je pense pas qu’on puisse parler de grand journalisme, pas super classe BFM…

  3. Elle a raison, BFM tv ne fait pas du journalisme, c’est plutôt du Ici Paris ou Closer.
    Traîner les gens dans la boue comme un certain artiste comique…

  4. Les gens de Levallois connaissent bien le personnage et toutes ses gigantesques casseroles. Mais malgré ça, et bien que Levallois soit la ville la plus endettée de France, Balkany fait changer les fleurs toutes les 3 semaines, fait sortir un centre commercial flambant neuf, et fait ramasser les poubelles 3 fois par jour. Résultats, les gens sont contents, et ne vont pas chercher plus loin.

  5. Source Wikipedia:
    Condamnations

    En mai 1996, Patrick Balkany est condamné (décision confirmée en appel le 30 janvier 1997) par la 9e chambre du tribunal correctionnel de Nanterre, à quinze mois de prison avec sursis, 200 000 francs d’amende et deux ans d’inéligibilité, pour « prise illégale d’intérêts »9. Il avait rémunéré aux frais du contribuable levalloisien entre 1985 et 1995 trois personnes désignées comme des employés municipaux, mais qui ne s’occupaient que de son appartement de Levallois-Perret et de sa résidence secondaire près de Giverny10. Son épouse Isabelle, vice-présidente du conseil général des Hauts-de-Seine et conseillère municipale à Levallois-Perret, est condamnée à la même peine pour « prise illégale d’intérêts »11.

    Il s’installe alors à Saint-Martin pour diriger la radio RCI 2 et diriger Régie Caraïbe Production gérant la publicité de la radio. Selon ses propos, il cherche « la paix et (à) se faire oublier »12. Cependant la radio porte plainte contre lui pour s’être fait passer pour le directeur13.

    Le 28 juillet 1999, la chambre régionale des comptes d’Île-de-France condamne Patrick Balkany à rembourser à la ville de Levallois-Perret le montant des salaires des employés municipaux liés à sa condamnation, soit 523 897,96 €14.

    Ayant interjeté l’appel devant le Conseil d’État qui a confirmé le jugement de la Chambre, le 27 juillet 2005, Patrick Balkany a étalé le remboursement des salaires à la ville de 2000 à 2006. Il est aussi redevable à la municipalité de Levallois-Perret des intérêts que les juges ont fait courir à compter du 31 mai 1995, date du licenciement par le maire des agents communaux, soit un montant de 230 865,57 €. En février 2007, le ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, Thierry Breton, est saisi par Patrick Balkany d’une demande de remise gracieuse de cette dette. Le 12 février 2007, le conseil municipal de Levallois-Perret (à majorité UMP) donne son accord préalable à sa requête15. En juin 2011, François Baroin rejette cette requête. Patrick Balkany règle alors 63 684,43 € et obtient du Trésor un échéancier pour l’apurement du solde de 123 000 €16.

    En 2003, il est condamné en première instance par le tribunal correctionnel de Nanterre à 1 500 € d’amende pour « images vexatoires et empreintes de mépris visant à abaisser et ridiculiser […] de façon publique » l’élue communiste Annie Mandois qu’il avait accusée, lors d’un conseil municipal, d’avoir utilisé des fonds publics dans l’intérêt d’un parti politique ou pour son intérêt personnel. Ses accusations d’avoir endoctriné des enfants lorsqu’elle était enseignante ne sont pas retenues en première instance17, jugement confirmé par la Cour d’appel de Versailles le 31 mars 200418.

    Nouvelles affaires

    En octobre 2013, la police perquisitionne la mairie de Levallois-Perret. Est en cause la possible utilisation par le couple Balkany des services de policiers municipaux à leur usage personnel. La justice s’intéresse également à l’acquisition par le couple de sa propriété de Giverny et à un compte ouvert auprès de la filiale suisse de la banque néerlandaise ABN AMRO en juillet 199429, Didier Schuller estimant les sommes blanchies par Patrick Balkany en Suisse, au Liechtenstein et à Saint-Martin, à 33 millions d’euros, selon des documents publiés par Médiapart le 25 octobre 201330. Le juge Renaud Van Ruymbeke est chargé par le pôle financier d’instruire l’affaire.

    Le parquet de Paris a ouvert le vendredi 6 décembre 2013, une information judiciaire pour « blanchiment de fraude fiscale » visant le couple Balkany. La justice s’intéresse notamment à une villa de Marrakech, baptisée « Dar Gyucy », des biens immobiliers et des avoirs offshore que les deux élus des Hauts-de-Seine auraient dissimulés au fisc français31.

    No comment

  6. On verra dans quelques semaines si les habitants de Levallois sont des moutons masochistes

    En même temps, l’UMP est habitué à cela dans le 92, n’est ce pas Monsieur Dassault ?

  7. Ces politiciens … de grands acteurs quand même !

    pornos se la va s’en dire, car ils arrivent tout le temps a nous la mettre bien profond en se faisant un max de tunes.

    Pas d’inquiétudes pour lui, si sarko 1er revient aux affaires il effacera tout. Il est meme capable de le nommer ministre du budget, avec 7000 euros de revenu se payer plusieurs villas aux caraïbes il faut être un sacré gestionnaire.

  8. @ferme la : Je pense qu’il sagit simplement du cadre avec la photo de Nico devant l’Elysée, mise au placard avec émotion, et avec le secret espoir de le ressortir et de le remettre au mur en 2017 !

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard