BlogActusLes pays les plus hostiles envers les groupes religieux

Les pays les plus hostiles envers les groupes religieux

Les restrictions contre les groupes religieux minoritaires varient considérablement dans les 25 pays les plus peuplés du monde.

C’est ce qui ressort de la dernière étude annuelle du Centre de recherche de Pew sur les limites sociales et gouvernementales imposées aux croyances et aux pratiques religieuses. Ces recherches sont basées sur les données de 2015.

Tour d’horizon de ces quelques pays :

L’

Certains Etats en ont interdit la conversion religieuse ainsi que l ‘abattage des vaches. En effet, pour beaucoup d’hindous, la vache  est considérée comme un animal sacré. Toutefois, ces mesures ne prennent pas en compte la population musulmane minoritaire ainsi que les non-hindous.

Si le gouvernement est plutôt considéré comme tolérant, on enregistre un niveau de tensions sociales élevées impliquant la . Il a été recensé 561 incidents entre janvier et octobre 2015 ayant entraîné 90 décès et 1 688 blessures.

L’

Le gouvernement égyptien est celui qui impose le plus de restrictions face aux minorités religieuses. Il a notamment été pointé du doigt pour sa passivité face aux attaques que subissent régulièrement la communauté copte égyptienne.

La

Les restrictions du gouvernement russes face à certaines religions ont été classées comme très élevées. Une augmentation a été enregistrée en 2014, avec une loi anti-extrémisme pour imposer des limites aux activités des musulmans. Cette décision s’est également étendue à d’autres groupes religieux minoritaires comme les Témoins de Jéhovah.

Le Nigéria

Parmi les 25 pays les plus peuplés, le Nigéria est celui où les hostilités sociales liées à la sont les plus vives. Cette situation alarmante est en partie causée par les actions perpétrées par le groupe extrémiste Boko Haram dans le nord-est du pays. En 2015, il aurait tué des milliers de personnes, visant délibérement des musulmans qui sont opposés ou se sont opposés à leur idéologie radicale, ainsi que des chrétiens.

Et la ?

La ne figure pas parmi les 25 pays les plus peuplés, mais elle vaut le détour. La loi de 1905 fonde les principes de la laïcité, qui se manifeste souvent à double tranchant. Tout d’abord, elle offre une grande liberté religieuse puisque l’Etat ne se mêle plus des croyances. En contrepartie, elle le conduit à adopter des mesures antireligieuses, comme l’effacement des signes de foi dans les lieux publics.

L’islam est également perçu négativement par les Français, notamment après les attentats. Ces drames ont attisé des tensions sociales, multipliant les agressions envers les membres de la communauté maghrébine.

En conclusion

Parmi les pays les plus peuplés au monde, l’ et la sont les seules parmi les cinq premières à démontrer des restrictions gouvernementales et à connaître des tensions sociales vis-à-vis des minorités religieuses. Les pressions émanant de l’Etat ne sont toutefois pas correlées à l’hostilité de ses habitants : ainsi en Chine, malgré un gouvernement très sévère à l’encore des groupes religieux, les conflités sociaux liés à la religion sont presque inexistants.

Par contre, des pays comme le Brésil, le Japon, l’Afrique du Sud et les Philippines qui font partie des 25 pays les plus peuplées au monde, ont des niveaux faibles de restrictions gouvernementales par rapport à la religion. Pourtant, en ce qui concerne les hostilités sociales, aucun des 25 pays les plus peuplés n’est entré dans la catégorie faible dans le monde. Cela indique peut-être que les grandes populations comportent un risque intrinsèquement plus élevé d’incidents d’hostilités sociales impliquant la religion, simplement parce qu’il y a plus de personnes.

Source : http://www.pewresearch.org

Publié le 19 avril 2017 à 8:49, par :
Emma Renaux


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches