BlogActusDéclarations d’intérêts des parlementaires : d’où viennent leur revenus ?

Déclarations d’intérêts des parlementaires : d’où viennent leur revenus ?

Si vous ne le savez pas, nos députés et sénateurs ont dévoilé pour la première fois leurs déclarations d’intérêts, rendues publiques en vertu des lois sur la transparence adoptées fin 2013 après l’affaire Cahuzac.

Une opération transparence au Parlement qui nous permet de découvrir quelques perles parmi ces déclarations, dénichées par le Nouvel Observateur.

Jean-François Copé
Total de 231.808 euros. 74.557 euros annuels de salaires d’élu, Copé déclare 184.734 euros de rémunération pour 2013 comme avocat, qu’il a stoppé en juin 2013), 35.135 euros comme « conférencier » et 11.939 euros de droits d’auteur.

François Fillon déclare 70.000 euros (en 2012) pour du « conseil » et dans des « conférences ».
Jean-Pierre Raffarin déclare pour sa part chaque année depuis 2009 entre 32.000 et 52.000 euros de droits d’auteur et entre 40.000 et 78.000 euros de revenus pour des conférences, qui s’ajoutent à ses indemnités de sénateur (91.000 euros pour 2013).

Thierry Solère a une activité de « consultant en stratégie » pour les sociétés Aliapur et Deloitte : 250.000 euros par an, soit plus de 20.000 mensuels.

Luc Chatel déclare 183.135 euros en 2013 pour du « conseil en stratégie et accompagnement » via sa société LCH.

Serge Dassault a perçu en 2013 une rémunération annuelle brute de 628.000 euros en tant que président du groupe industriel Marcel Dassault, à laquelle s’ajoutent 25.666 euros de jetons de présence et dividendes.

Jean-Michel Baylet déclare 700.880 euros pour l’année 2013 pour ses fonctions à la tête de « La Dépêche » et d’autres sociétés de presse.

Gilbert Collard a touché exactement 32.799,9 euros mensuels comme avocat en 2012, soit 393.599 euros annuels.

Patrick Balkany déclare 24.960 euros de revenus comme maire de Levallois-Perret, et 14.250 euros de droits d’auteur pour son livre « Une autre vérité, la mienne » depuis 2010.
Il a surtout oublié de déclarer son épouse dans le champ « identification du conjoint », barré d’un « néant ».

Declaration parlementaire Patrick Balkany

Christian Poncelet déclare 210.00 euros ( actions Total, Axa, Renault, L’Oreal…).

David Douillet déclare plus de 200.000 euros annuels en 2008 et 2009 lors de son passage au groupe Canal+.

Henri Guaino déclare 17.851 euros et 41 centimes en tant qu' »ancien conseiller du président de la République » entre 2007 et 2012 (« Traitement + primes »).

 

Jacques Myard et l’inquisition !

 

Jean-Marc Germain déclare 8.600 euros par mois comme directeur de cabinet de Martine Aubry, quand la maire de Lille était première secrétaire du PS.

 

Olivier Faure déclare 16 euros d’action au crédit agricole.

 

Pierre Charon déclare 101.430 euros comme conseiller du président de la République Nicolas Sarkozy (en 2009). 186.214 euros en 2013 pour du « conseil en image et communication » via la SARL Janus Consultants.

 

Razzy Hammadi, jeune député PS, 4.500 euros net mensuels.

 

Clémentine Autain attachée parlementaire du député François Asensi mais aussi sa suppléante…

 

Eric Jalton (député de la Guadeloupe) n’aime pas les déclarations :

 

Frédéric Lefebvre place trois étudiants dans ses collaborateurs parlementaires…

 

Lionnel Luca déclare être « formateur BTS en alternance » 4 heures par semaine pour 3.667,61 euros (en 2013).

 

Noël Mamère fait dans le dock TV avec des revenus « d’auteur de documentaires télévisés » pour 5.636 euros en 2012.

 

Philippe Edouard ne comprend pas la question. « vous voulez connaître mon taux horaire le jour de l’élection ? Ma rémunération mensuelle / annuelle moyenne ? »

Sylvie Andrieux se déclare conseillère « communautère ».

 

Vous pouvez rechercher par vous-même les déclarations de nos élus sur l’HATVP.
Via

Publié le 4 août 2014 à 10:31, par :
La rédaction // Facebook


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches