Quel est le rôle de la vitamine D et son importance sur notre organisme ?

Pour bien se développer, l’organisme a besoin de plusieurs sortes de nutriments dont la vitamine D. Elle est aussi appelée calciférol. Elle fait partie des vitamines liposolubles, c’est-à-dire solubles dans les graisses et résistante à la chaleur. Deux principales sources peuvent produire de la vitamine : les aliments et la peau quand elle est exposée aux rayons solaires. Comme tous les nutriments indispensables au corps, une carence en vitamine D peut provoquer des problèmes divers. Zoom sur la vitamine D.

En savoir plus sur la vitamine D

5 molécules différentes sont considérées comme vitamine D. Ce sont les vitamines D1, D2, D3, D4 et D5. Elles sont chimiquement très proches et leurs actions biologiques sont similaires. La Cholécalciférol ou la vitamine D3 est la plus utilisée de toutes.

Celle-ci est particulièrement fabriquée par l’organisme lui-même au niveau de la peau sous l’effet du soleil à partir du cholestérol. Elle est l’une des vitamines exceptionnelles qui ne requièrent pas forcément l’alimentation, mais dont la production est endogène.

Il suffit d’une exposition solaire suffisante pour l’avoir. Cependant, pendant la saison hivernale, il n’y a pas de soleil. L’apport en vitamine D demande donc une bonne alimentation pour éviter la carence.

Une fois absorbée ou produit par le corps, la vitamine D est stockée au niveau de quelques organes dont la peau, la rate, les muscles, les reins, le tissu adipeux et le foie.

Rôles de la vitamine D sur la santé de l’organisme 

Une transformation en 1,25 dihydroxyvitamine D ou calcitriol est nécessaire pour activer la vitamine D. Elle doit alors passer par le rein et/ou le foie.

Une fois transformée, la vitamine D peut agir sur les tissus osseux. Chez l’enfant, elle assure la croissance osseuse (dite anti-rachitisme) et chez les adultes, elle contribue à la prévention de l’ostéoporose en accroissant l’incorporation intestinale du calcium et son immobilisation sur le squelette.

Elle peut augmenter ou préserver la densité minérale osseuse. En interagissant avec le calcium, la vitamine D entre donc en action dans la formation dentaire et osseuse.

La vitamine D est également indispensable au bon fonctionnement des muscles. Elle optimise la contraction et la régénération des fibres musculaires.

En vieillissant, une personne a aussi un besoin important en vitamine D. Celle-ci joue un rôle important dans la protection des neurones en contribuant à la prévention du déclin des facultés intellectuelles.

En même temps, elle participe à la prévention des maladies cardiovasculaires à tout âge. Elle évite donc les risques d’hypertension artérielle et réduit les phénomènes inflammatoires en améliorant la sensibilité de l’organisme à l’insuline.

Et pour finir, la vitamine D module le fonctionnement du système immunitaire. Elle joue le rôle de protectrice contre certaines maladies auto-immunes dont la polyarthrite rhumatoïde et le diabète de type 1 ainsi que certains cancers.

La vitamine D est donc indispensable pour réduire les risques de fracture et pour prévenir les maladies cardio-vasculaires. Elle est aussi nécessaire pour éviter les problèmes musculaires divers.

Chez les personnes âgées, une prise quotidienne diminue les risques de fracture et prévient les maladies cardio-vasculaires. Chez les enfants en particulier, une bonne dose de vitamine D assure le bon développement de leurs os et de leurs dents. Et chez les personnes en âge avancé, elle apporte un soutien efficace pour le mémoire.

La carence en vitamine D

Étant un nutriment essentiel, une carence en vitamine D peut entraîner des problèmes de santé divers que ce soit chez un enfant ou bien chez un adulte. En effet, elle peut entraîner une faiblesse des muscles et des douleurs au niveau des os.

  • Pour les petits, un manque en calciférol entraîne des défauts de minéralisation osseuse et le rachitisme.
  • Pour les grandes personnes, le déficit en vitamine D se traduit par une fonte musculaire. Il peut aussi causer une déminéralisation de l’os qui peut provoquer l’ostéoporose. En cas d’aggravation, la personne peut finir par souffrir d’une tétanie ou de convulsions.
  • Chez les femmes enceintes en particulier, la carence entraîne des problèmes pour le fœtus. Elle peut causer l’ostéomalacie maternelle qui peut se développer en rachitisme accompagné de lésions métaphysaires chez le nouveau-né. Ce dernier risque alors le craniotabès, un ramollissement du crâne. En grandissant, l’enfant aura du retard pour développer ses fonctions motrices et il aura du mal à marcher. Les carences sévères peuvent même conduire à des crises épileptiques et à des paresthésies des lèvres, de la langue et des doigts, un spasme carpopédal et du visage.

L’apport en vitamine D nécessaire pour l’organisme

Selon l’Académie de médecine, un apport quotidien de vitamine D compris entre 400 et 8000 UI est nécessaire pour une personne selon sa tranche d’âge. Pour mieux activer la vitamine D, il est aussi utile de prendre une supplémentation concomitante par du magnésium.

Il faut noter cependant qu’un excès en vitamine D pourrait être toxique et cela, pour une dose atteignant les 50 000 UI/jour sur une période de plusieurs mois.

Sources alimentaires de vitamine D

Plusieurs sortes d’aliments apportent de la vitamine D pour l’organisme. Dans la liste, il y a plusieurs poissons et produits issus des poissons dont l’huile de foie de morue, le hareng, les maquereaux, les sardines, la truite ou encore le saumon et le thon en boite.

D’autres nourritures comme les œufs, le lait et le chocolat noir sont également des bonnes sources de vitamine D. Pour ce qui est des plantes, les champignons, l’avocat, les beurres végétaux et les algues dont principalement la laitue marine.

Source non alimentaire de vitamine D

Comme étant déjà dit, l’exposition au soleil est aussi indispensable pour avoir une bonne dose de vitamine D. La durée d’exposition nécessaire varie en fonction de la saison. Selon les scientifiques, en été et au printemps, une personne doit recevoir entre 10 à 20 minutes de rayons solaires par jour pour atteindre la dose nécessaire de vitamine D pour son organisme. Et pendant la saison hivernale et en automne, il faut plus de 2 heures d’exposition au soleil par jour pour obtenir la quantité de vitamine D indispensable.

Les dernières publications
Tuxboard