Ray Gosling tue son amant et se confie

 
Ray Gosling, journaliste et célèbre présentateur TV à la BBC a avoué avoir tué son amant, atteint du Sida en l’ayant étouffé. Il s’en ait expliqué lors d’une émission consacrée à l’euthanasie.

J’ai tué quelqu’un, il y a longtemps. C’était un jeune garçon, c’était mon compagnon et il souffrait du sida.
À l’hôpital, un après-midi étouffant, le docteur a dit qu’il ne pouvait plus rien faire. Il souffrait, souffrait terriblement. J’ai alors demandé au médecin de nous laisser tranquille pendant un moment, il est sorti, j’ai pris un oreiller et l’ai étouffé. Puis le docteur revint et dit Il est parti. Personne ne dit plus un mot.
Je ne donnerai ni son nom, ni son adresse, ni l’identité de ses proches, ni même sa région. J’emporterai ça dans la tombe

Une polémique qui relance une nouvelle fois sur l’euthanasie et l’assistance au suicide. Cette dernière est considéré comme un crime punissable par une peine qui peut aller jusqu’à 14 ans de prison.
Les dernières publications

3 réflexions au sujet de “Ray Gosling tue son amant et se confie”

  1. On le sent encore vachement marqué.Pourtant les années ont passé… mais le fait de ne pas ou plus être marqué c’est ça qui serait dramatique.
    L’Euthanasie sous certaines conditions devrait être un droit.

  2. Heumm le titre du post, est un peu fallacieux ;-)

    Je dirais plutôt qu’il a "aidé" son amie à partir…

    Très courageux de sa part de faire un témoignage comme ça !

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard