Rentrée Cinéma : La (nouvelle) Guerre des boutons


Cette rentrée cinéma sera boutonnée, et la guerre ne se fera pas pour des boutons mais pour des places de cinéma puisque sortent à une semaine d’écart La Guerre des boutons et La nouvelle Guerre des boutons. Attention, aucun lien de parenté.

Le premier film La Guerre des boutons (sortie le 14 septembre) réalisé par Yann Samuell (Jeux d’enfants) avec Mathilde Seigner, Eric Elmosnino, Alain Chabat et Fred Testot est une comédie, à l’humour du Petit Nicolas :

Résumé :

Les écoliers de deux villages se mènent chaque année une guerre terrible : quand un camp fait un prisonnier, il soustrait à ce dernier tous ses boutons…

Bande annonce :

Le second se veut peut-etre plus historique, réalisé par un amateur de la première moitié du XXème siècle Christophe Barratier (les choristes, faubourg 36…) et produit par Thomas Langmann qui a pu réunir l’équipe des Choristes : Kad Merad, Gérard Jugnot et avec Laetitia Casta, Guillaume Canet.

Résumé :

Mars 1944. Alors que la planète est secouée par les soubresauts de la guerre mondiale, dans un petit coin d’une campagne française se joue une guerre de gosses… Car, depuis toujours, les gamins des villages voisins de Longeverne et Velrans s’affrontent sans merci. Mais, cette fois, leur guerre va prendre une tournure inattendue : tous les petits prisonniers se voient délestés des boutons de leurs vêtements, en sorte qu’ils repartent presque dénudés, vaincus et humiliés. Ce conflit porte désormais un nom : la « guerre des boutons ». Et le village qui aura récolté le plus de boutons sera déclaré vainqueur… En marge de ce conflit, Violette, une jeune fille d’origine juive, fait battre le cœur de Lebrac, le chef des Longeverne. La véritable origine de Violette sera-t-elle dénoncée et découverte ?

Bande annonce :

Ce dernier s’appuie énormément sur le succès des Choristes, comme on peut le voir sur l’affiche. Sera t-il suffisant ?

Laquelle vous tente le plus ? La comédie boutonneuse ou l’épopée cousue de fils blanc ?