BlogLifestyleRescapée d’un suicide, cette femme témoigne des dangers de la dépression

Rescapée d’un suicide, cette femme témoigne des dangers de la dépression

Suite à une tentative de suicide ratée, une femme s’est retrouvée défigurée. Elle met aujourd’hui en garde contre les dangers de la dépression et de l’isolement qui mènent parfois au geste fatal.

Christen McGinnes a perdu sa mâchoire droite, un tiers de ses dents ainsi que sa langue après s’être tiré une balle dans la tête en 2010.

Suite à une série d’événements traumatisants, et une santé mentale fragile, elle avait décidé de mettre fin à ses jours.

Elle raconte son histoire  :

« Jusqu’en 2009, j’ai vécu une vie agréable. J’avais beaucoup d’amis. J’aimais mon travail et j’étais la meilleure amie de ma grand-mère.

Et puis, ce fut l’enfer.

J’ai perdu mon travail, ma grand-mère est morte. J’étais sortie avec un mec vraiment sympa. J’ai emménagé avec lui, puis il a rompu avec moi.

J’ai épuisé toutes mes économies, et commencé à boire beaucoup.

À l’époque, je pensais que me tuer était la meilleure chose à faire. »

Au moment où la jeune femme a appuyé sur la gâchette, sa colocataire dormait dans la pièce voisine. Celle-ci a pu joindre une ambulance aérienne, et Christen a été aussitôt opérée.

Elle est restée dans le coma pendant trois semaines, et a subi 49 interventions chirurgicales pour reconstruire son visage.

Elle aura aussi besoin de beaucoup plus, pour l’avenir :

« Je pense que le plus grand changement pour moi était de voir combien j’étais soutenue, et à quel point des gens se souciaient vraiment de moi. Cela a enlevé la colère et la dépression en moi ».

Christen fait maintenant du bénévolat au Trauma Network Center de Virginie, et encourage fortement les gens à s’ouvrir sur leur mal-être.

Parler du suicide, et admettre être passé par des idées noires, et même attenter à sa vie permet aux autres d’apprendre qu’ils ne sont pas seuls.

Selon un rapport de l’Observatoire national du suicide (ONS) en 2016, environ 10 000 personnes se suicident chaque année en France.

Les hommes sont les plus touchés (75%), notamment les agriculteurs (plus de 20% de la moyenne nationale), ainsi que les seniors (les plus de 75 ans). Détail morbide, la pendaison est le mode opératoire le plus courant.

On dénombre également 200 000 tentatives de suicide par an.

Si vous vous sentez vulnérable, anxieux ou déprimé, il y a toujours quelqu’un pour vous parler et vous aider :

Suicide Écoute : 01 45 39 40 00 (7 jours sur 7 et 24 heures sur 24)

SOS Amitié : 09 72 39 40 50 (7 jours sur 7 et 24 heures sur 24)

Publié le 2 janvier 2018 à 10:20, par :
Emma Renaux

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches