BlogInsoliteDes gens qui sont revenus d’entre les morts nous expliquent à quoi cela ressemble, et c’est surprenant !

Des gens qui sont revenus d’entre les morts nous expliquent à quoi cela ressemble, et c’est surprenant !

Des internautes ont partagé sur Reddit leur expérience de mort imminente, et il semble que l’idée d’un au-delà et d’une vie après la mort n’est pas forcément une chimère.

La mort reste l’un des plus grands mystères de l’humanité. En effet, peu importe le nombre d’études ou de recherches effectuées, il est improbable que nous sachions un jour à quoi ressemble l’au-delà, et s’il y a une vie après la mort.

La meilleure manière de l’apprendre est sans doute de questionner les personnes qui en reviennent, c’est-à-dire ceux qui ont connu un jour une expérience de mort imminente.

Par exemple, l’année dernière, un neurochirurgien a affirmé avoir vu quelque chose ressemblant au paradis alors qu’il était au seuil de la mort.

Bien évidemment, il ne s’agit que d’un cas isolé, mais les témoignages des gens sur Reddit concernant leur expérience de mort imminente sont particulièrement incroyables. Ils sont si précis qu’on ne peut s’empêcher de penser qu’il n’est pas impossible qu’il y ait un après.

Voici quelques-unes de leurs histoires :

1 – Une télé que l’on éteint

Pour l’utilisateur de Reddit TheBawlrus, la mort ressemble à une télé que l’on éteint :

« C’était comme éteindre une télé. Pendant une seconde, les choses marchaient et la suivante, je me réveillais entouré de médecins et d’infirmières, les pieds en l’air, et une unité de sang injectée en moi à toute vitesse.

« Saluuuuut vieuuuux… comment vous sentez vous ? Nous vous… avons perdu pendant une minute. »

2 – Entouré de lumières

Deag-bullet se souvient plutôt de lumières, partout, et si intenses.

« J’ai eu un grave accident de voiture (percuté par un conducteur ivre) une semaine avant le BAC. Sans entrer dans des détails glaçants, j’ai perdu tellement de sang qu’on m’a déclaré mort.

Bien que je ne me souvienne que de peu de choses, entre le moment où les sauveteurs m’ont extrait d’entre ma voiture et l’arbre, et mon réveil trois semaines plus tard, je me rappelle m’être très bien senti et avoir vu des lumières.

J’ai toujours cru que c’était grâce aux médicaments et aux déplacements d’un endroit à l’autre, avec un éclairage différent, mais je suis ouvert aux suggestions sur un autre monde. »

3 – Aspiré par un trou noir

Pour twistediniquity, la mort, c’est comme être aspiré par un large trou noir.

« Il y a environ deux ans, j’ai été admis à l’hôpital pour une douleur abdominale sévère. On m’a dit que c’était une pancréatite, et qu’ils devaient me garder un certain temps pour garder sous contrôle la douleur et mon taux de triglycérides. Au même moment, mes reins ont commencé à ne plus fonctionner, et je me suis mis à gonfler.

J’ai gagné près de 54 kg en eau pure pendant cette période, car le traitement était constitué de fluides et d’antibiotiques.

De ce fait, il devenait de plus en plus difficile pour moi de m’allonger, parce que mon poids m’étouffait littéralement à ce moment-là.

Un jour, mon infirmière est entrée et a commencé à me poser des questions. Ma vision s’est mise à se brouiller, et j’ai eu le sentiment étrange d’avoir oublié de faire quelque chose. Puis la pièce a commencé à tournoyer, et à me tirer de plus en plus vers le bas (pas littéralement, puisque j’étais déjà dans le lit). Ma vision est devenue de plus en plus faible.

Puis, il y a eu masse tourbillonnantes d’étoiles, et je continuais à tournoyer, vers le bas, et encore vers le bas. J’avais l’impression d’être aspiré par un trou noir. Cela a semblé durer une éternité.

Ensuite la douleur, partout. Mon infirmière avait effectué une réanimation cardio-pulmonaire. On m’a dit que j’ai été mort pendant trois minutes.

Je suis, depuis, en grande partie rétabli. Je souffre toujours de douleurs abdominales et d’autres problèmes dus à mon long séjour à l’hôpital, qui a duré environ neuf mois. »

4 – Un long sommeil

Z91x a vécu la mort comme un long et paisible sommeil :

« Quand j’avais 14 ans, je me suis rendu à une fête et j’ai bu comme un trou (j’étais un peu alcoolique malgré cet âge, en raison de l’accès facile à l’alcool à cette époque, ainsi qu’une famille pleine d’alcooliques qui n’en avait rien à foutre).

Je me suis réveillé sur le sol de la salle de bain vomissant mes tripes, mi-conscient. Je pouvais à peine entendre mon frère derrière moi, appelant une ambulance.

Je me suis réveillé sur un lit d’hôpital, où le docteur m’a dit que j’ai été mort pendant deux minutes, mais ils ont réussi à me ranimer. Mon taux d’alcoolémie était de 0,56.

De par mon expérience, être mort est comme être endormi. Absolument aucune différence. Pas de flashbacks, pas d’au-delà dont je me souviens… C’était exactement comme dormir. Très paisible.

Comme si cela n’avait pas été assez grave, j’ai continué à boire lourdement durant des ANNÉES après cet incident, parce que je n’avais pas retenu la putain de leçon apparemment. J’ai finalement cherché de l’aide après une autre frayeur, mais c’est une histoire pour un autre jour.

18 mois sobres. »

5 – En apesanteur dans l’espace

Monitormonkey est mort pendant quelques minutes, et s’est retrouvé comme en apesanteur dans une sorte d’espace.

« Il y a environ 5 ans, j’ai dû subir une intervention chirurgicale assez importante. J’ai été opéré plusieurs fois au cours des années précédentes, et je savais que cela allait être la dernière.

Je suis toujours nerveux à l’idée de subir une opération, mais cette fois, je savais que les choses allaient mal tourner. Cela peut paraître stupide, mais j’avais un tel pressentiment que j’ai écrit mon testament, et l’ai laissé sur ma commode au cas où.

Quoiqu’il en soit, les choses se sont mal passées pendant l’intervention et j’ai commencé à saigner. Les choses se sont encore plus détériorées, et ensuite mon cœur s’est arrêté de battre. J’ai découvert plus tard que j’avais été mort pendant plusieurs minutes.

Maintenant, je ne sais si c’était réel ou une hallucination, ou un mélange des deux.

Je me suis réveillé dans ce qui ressemblait à l’espace, mais il n’y avait ni étoiles ni lumière. Je ne flottais pas pour ainsi dire, j’étais juste là. J’avais ni chaud ni froid, je n’étais ni affamé ni fatigué, juste un truc neutre et pacifique. Je savais qu’il y avait de la lumière et de l’amour quelque part à proximité, mais je n’avais aucune envie ou besoin d’y aller tout de suite.

Je me souviens avoir pensé à ma vie, mais ce n’était pas comme un montage. C’était plus comme si j’étais en train de feuilleter un livre, et que des extraits se détachaient ici et là.

Je ne me souviens pas avoir pris la décision de rester ou de repartir, je me suis juste réveillé à l’USI deux jours plus tard.

Quoi qu’il en soit, cela a changé mes idées sur certains points. J’ai toujours peur de mourir, mais ce qui se passe après ne m’inquiète plus. »

La diversité et la furtivité de ces expériences renforcent le mystère, mais indiquent quand même que la mort n’est pas forcément une fin.

Malheureusement, il n’existe aucune personne qui l’ait vécue jusqu’au bout, et qui en est revenue pour témoigner.

Publié le 9 février 2018 à 7:50, par :
Emma Renaux


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches