Rugby Mondial 2007 – Bernard Laporte va annoncer les 30 joueurs français retenus

L’entraîneur Bernard Laporte s’apprête à dévoiler la liste des joueurs français qui disputeront la Coupe du monde de rugby, prévue en France du 7 septembre au 20 octobre.
Plus que quelques heures d’attente pour les candidats à la Coupe du monde de rugby qui connaîtront, jeudi 14 juin à midi, la liste des 30 joueurs retenus par l’encadrement tricolore pour disputer l’épreuve qui se tiendra en France du 7 septembre au 20 octobre.

Beaucoup ne seront pas réduits à se ronger les ongles alors que, depuis le Centre national de rugby de Marcoussis, Jo Maso, manager de l’équipe de France, et Bernard Laporte, l’entraîneur tricolore, égrèneront les noms des heureux élus. Ils se savent déjà de l’aventure depuis le dernier Tournoi des Six Nations.
Mais quelques autres prieront pour une surprise car quatre ou cinq postes resteraient en balance. Il y a également des places à prendre sur la liste dite "cachée" où figureront dix réservistes.
Au total, 17 avants et 13 trois-quarts devraient composer la délégation chargée d’offrir à la France son premier sacre mondial après deux finales perdues en 1987 et 1999. Cette proportion n’est peut-être pas définitive et l’on note, par exemple, que 16 avants et 14 arrières constituaient le casting de Laporte pour la dernière Coupe du monde en 2003.

Nicolas Mas, pilier favori

Jeudi matin, l’essentiel des débats du comité de sélection sera vraisemblablement circonscrit à la première et la troisième lignes ainsi qu’à la mêlée et à l’arrière.
En première ligne, le rétablissement espéré de Sylvain Marconnet enlèverait une belle épine du pied de Laporte. Le pilier parisien qui s’est cassé le tibia début mars est dans les temps pour postuler et avec lui c’est un vrai polyvalent du poste qui serait de retour.
C’est pour cela qu’il sera dans la liste aux côtés de Pieter De Villiers et d’Olivier Milloud. Cela ne laisse qu’une autre place de pilier. Nicolas Mas est favori pour l’occuper, mais un "come back" de Christian Califano (35 ans) n’est pas exclu. Ecarté de la sélection depuis le printemps 2003, "Cali" vient de rejouer avec les Bleus en Nouvelle-Zélande.
En troisième ligne, six billets sont en jeu. Julien Bonnaire et Imanol Harinordoquy, les principaux sauteurs en touche tricolores, sont déjà dans le wagon avec Serge Betsen, gros plaqueur, et Elvis Vermeulen, apprécié pour ses qualités de perce-muraille. Derrière ce quatuor, la France peut-elle se passer de Sébastien Chabal? La puissance du 3e ligne centre de Sale (Angleterre) impressionne même les All Blacks, mais ses fautes techniques et son rendement sur tout un match posent question.

Deux Toulousains en embuscade

Deux Toulousains – Yannick Nyanga et Thierry Dusautoir – sont également en embuscade, tout comme Rémy Martin, champion de France avec le Stade Français le week-end dernier.
A la mêlée, Pierre Mignoni, la révélation du dernier Tournoi, tient la corde. Pour l’accompagner, il faudra donc choisir entre Jean-Baptiste Elissalde et Dimitri Yachvili. Or, les deux hommes étaient alternativement les deux titulaires du poste de 2003 à fin 2006 en même temps que les buteurs des Bleus.
Un autre cadre risque de ne pas disputer le Mondial en la personne de l’arrière Thomas Castaignède. Si les sélectionneurs décident de ne retenir qu’un seul arrière, le joueur des Saracens court le danger d’être éliminé au profit de Clément Poitrenaud qui s’est bien relancé au printemps.
Plus d’ailiers
N’aligner qu’un arrière présente l’avantage de libérer un poste pour les ailiers dont le nombre pourrait passer de trois à quatre. Christophe Dominici, le vétéran (35 ans), et Cédric Heymans sont partants d’autant qu’ils peuvent dépanner en numéro 15. Vincent Clerc et Aurélien Rougerie, qui sont des ailiers spécifiques, sont deux autres postulants pétris de talent qu’il est donc difficile d’écarter.
A noter enfin que cette liste devrait consacrer le retour de deux absents de longue date en raison de blessure: le capitaine et 2e ligne Fabien Pelous et le demi d’ouverture Frédéric Michalak, remis de son opération du genou et qui reste le premier choix pour le poste d’ouvreur. 

source

Les dernières publications
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!