Salaire des grands patrons : 190 Smic


Carlos Ghosn est le patron du CAC 40 le mieux payé cette année avec 9,2 millions d’euros de revenu selon Le parisien.

Patrons les mieux payés en 2009 :

Carlos Ghosn (Renault) 9,2 millions d’euros
Christopher Viehbacher (Sanofi-Aventis) 8,2 millions d’euros
Bernard Arnault (LVMH) 7,6 millions d’euros
Franck Riboud (Danone) 5,9 millions d’euros
Henri de Castries (Axa) 5,6 millions d’euros

Ces patrons ont touché en moyenne 3,06 millions d’euros en 2009 (avec stock-options et actions gratuites comprises). Cela représente 190 fois le Smic annuel, en baisse de 14% à cause de la crise.

Le salaire de Carlos Ghosn était totalement cachée aux actionnaires de Renault selon Proxinvest et n’apparaît jamais dans le document de référence du groupe automobile. Sa rémunération en 2009 n’était que de plus de 2 millions d’euros.
Les présidents non exécutifs des groupes du CAC 40 ont perçu en moyenne 928.048 euros en 2009 (les plus hauts niveaux européens).

Les dernières publications

11 réflexions au sujet de “Salaire des grands patrons : 190 Smic”

  1. 3,06 millions de moyenne, c’est moins que le top 40 des footballeurs les mieux payés.

    Je dis ça avant qu’un débat ne parte sur les méfaits du capitalisme. ^^

  2. Je trouve normal qu’un patron qui dirige une multinationale touche un salaire élevé (pas 9 millions non plus).

    En revanche, comme l’a bien dit Andrew, nos chers footballeurs qui ont entre 20 et 35 ans sont payés la moitié, voir autant, voir le double….

    WTF????

  3. Moi ça me va quand-même pas… et pourtant, je suis capitaliste, je suis libéral. J’ai fait les mêmes études …

    C’est juste qu’il n’y a pas de raison rationnelle et qui va dans le sens de la compétitivité à la hauteur de ces salaires. Si seulement c’était parce que les entreprises s’arrachent les meilleurs manager, d’accord. Mais là non. C’est seulement un accord conseil d’administration/CEO. Donc les grosses sociétés pourraient se passer de ce genre de dépenses tout en gardant leur compétitivité. Si seulement ils étaient altruistes. :)

  4. a propos des salaires de joueurs de foot je ne vois pas beaucoup de différence avec les grands patrons. et je ne parle pas des sommes d’argent. pour moi c’est le même mécanisme.
    un joueur est un peu comme un titre de bourse. on ne « l’achète » pas pour sa valeur mais pour ce qu’il peu rapporter au club de foot en terme d’image, de produits dérivés, … les clubs sont d’ailleurs pour certains cotés en bourse.
    donc si des entreprises, clubs de foot, ou entreprises du CAC offrent des salaires en millions aux joueurs ou aux patrons c’est que c’est rentable. non ? parfois difficilement justifiable pour la plupart des personnes mais çà fonctionne … enfin presque.

  5. McP > Oui, ça fonctionne, mais la distribution des richesses ne se fait pas correctement. Je ne veux pas sortir un discours anti-capitaliste, je fais uniquement le constat.
    Le chiffre d’affaire sert, grosso merdo, à payer les employés, faire de la recherche et développement, et apporter des dividendes aux actionnaires. Mais lorsqu’une entreprise est très rentable, l’impact sur les salaires est quasi nulle.
    C’est peut être ça le soucis, ce n’est pas parce qu’une entreprise est rentable que les salariés seront mieux payés, ou il y aura plus d’embauche. En général, il y a délocalisation….

  6. C’est tout à fait normal de gagner autant,
    tout le monde sait qu’un haut dirigeant travail 190 fois plus qu’un salarié au smic (pouvant même cumuler des fonctions similaires ie de décisionnaire dans des sociétés différentes),
    qu’il à fait des étude 190 fois plus compliqué
    et qu’un haut dirigeant est équivalent à 190 hommes combinés (au minimum). => contribution = rétribution LOGIQUE
    Sportifs, grands patrons etc… Il n’y a pas de vraies valeurs chez l’homme, le monde va finir par dépérir

  7. A mon avis la carrière d’un footballeur(18/35 ans soit 17 ans environ) peut être aussi longue que celle d’un grand patron, qui ne vas pas accéder à ces fonctions avant 40 ou 50 ans (soit entre 10 et 20 ans de carrière)…
    La seule différence c’est que les footballeurs crament leurs millions (pour info, près d’1/3 serait ruiné a 40 ans) en boite de nuit et en grosses bagnoles, voyages, putes, etc… alors que les patrons le font moins (ou alors le font passer en note de frais…lol)

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard