Le sens de messages codés datant de 500 ans, enfin décryptés

Il y a 500 ans, le modèle de communication actuelle était encore très loin des coutumes et des mœurs. Alors la discrétion était de rigueur. Mais avec la technique et des années de recherches des messages codés ont pu être identifiés.

Des secrets bien gardés

Les petits secrets en papiers où les langages codés sont souvent utilisés entre amis, afin que personne ne puisse comprendre. C’est dans ce même concept que le Roi Ferdinant II d’Aragon communiquait avec un de ses commandants d’armée. Le militaire Gonzalo Fernandez de Cordoba.

Ces échanges secrets se faisaient grâce à des lettres, dont deux ont été découvertes. Des lettres datant de 500 ans, et ont été échangées pour éviter des fuites de secrets stratégiques.

En effet à cette époque l’Espagne était en pleine guerre. C’était durant la guerre de Naples en 1950.

Les lettres échangées entre le Roi Ferdinand II d’ Aragon et le commandant Gonzalo Fernandez de Cordoba étaient codées. Elles contenaient plus de 200 symboles dont 88 différents et 237 combinés. La combinaison des lettres permettait de les rendre incompréhensibles pour autrui et unique en leur genre.

Les messages enfin déchiffrés

Ce sont les scientifiques du Centre National de renseignement espagnol (CNI) qui ont enfin réussi à décoder les lettres. Cela après des mois de recherches et un long travail acharné. En effet les lettres faisaient 20 pages qu’il aura fallu 6 mois aux scientifiques pour déchiffrer les codes.

Selon les experts, les lettres du roi espagnol destiné à son commandant militaire, contenaient surtout des instructions militaires. Mais les lettres parlaient aussi du mécontentement du roi sur certaines décisions prises par son commandant, sans aval du roi.

Selon ABC, les experts ont enfin pu identifier la méthode de codage des lettres comme étant le système « Vigenere ». Une méthode où il n’y a ni espacement des lettres ni des chiffres et sans aucune ponctuation. En soi, les lettres et les chiffres étaient donc imbriqués les une aux autres.

L’histoire et le passé de l’humanité n’ont donc pas encore fini de surprendre. Avec cette découverte, les experts pourront alors décryptés plus lettres aux messages cachés.

Laisser un commentaire

Tuxboard